28 février 2011

Acheter un gîte ou une maison d’hôtes à La Rochelle

Maisons de Caractère Maisons de Caractère est une agence immobilière spécialisée dans la vente de maisons en pierres. Implantée depuis plusieurs années à La Rochelle, l’agence intervient en Charente Maritime, en Vendée et dans les Deux-Sèvres. L’agence s’est spécialisée notamment dans la vente de biens atypiques dans la région comme les gîtes, les maisons d’hôtes ou encore les maisons de marais.

Régions très touristiques, prisées par les français comme par les étrangers, la Charente Maritime et la Vendée offrent leur plein d’authenticité. Entre la beauté du littoral, la nature préservée et un patrimoine immobilier intact, cette région de l’ouest français attire de nombreux investisseurs français comme étrangers.

Pour Maisons de Caractère, agence immobilière de prestige établie à La Rochelle, la vente de maisons de pays à caractère ancien est apparu comme une évidence. Très loin de la vente d’appartements modernes et froids, l’agence, à travers les différentes maisons qu’elle met en vente, propose un véritable voyage à travers le temps et l’histoire.

Depuis peu, l’agence propose à la vente une maison « carte postale ». Star locale son image a ravi tous les visiteurs du pays maraichin et a certainement fait le tour du monde.

Sur son ile, cette maison maraichine est située à quelques minutes de Coulon, village classé parmi les plus beaux de France. Atypique ou typique ? La seule certitude est sa rareté ! Amoureux de la nature, de la tranquillité et accessoirement de la pêche vous ne pourrez trouver mieux que ce havre de paix !

Outre les maisons en pierre, les maisons de maitres, les manoirs et châteaux que l’on peut trouver sur le site de l’agence, celle-ci s’est notamment spécialisée sur la vente de gîtes et de maisons d’hôtes. Plus qu’une tendance, le gite et la maison d’hôtes redeviennent partie intégrante de la culture française. Les voyageurs de tous pays ainsi que les français sont devenus de vrais passionnés de ce mode d’accueil touristique simple et personnel. Nombreux sont les français à changer de vie, à quitter la ville, leur bureau, pour tenter l’expérience. Pour ceux qui se reconnaitraient dans ce projet personnel et professionnel, c’est le moment de sauter sur l’occasion, Maisons de Caractère propose quelques maisons d’hôtes et gîtes qui sauront répondre à tous les projets.

Avec notamment cette magnifique maison d’hôtes du XVIIIe Siècle, située à une vingtaine de kilomètres de Royan, disposant de huit chambres, de vingt trois pièces pour une surface habitable de 500m2 et un terrain de 8000m2. Ou encore ce superbe logis du XVIIe Siècle d’une surface habitable de 650 m², proposant chambres d’hôtes et gite, en Vendée, au cœur du marais poitevin.

Maisons de Caractère, c est aussi, la simplicité de la pierre, et de très bons rapports qualité prix. Situés à Coulon, des gites à fort potentiel de rentabilités sont proposés à la vente.

Vite, les visites sont nombreuses !

Avec Maisons de Caractère, c’est l’opportunité de voir l’immobilier autrement, de partager l’amour de la belle pierre et d’opter pour des maisons chargées d’histoire.

Plus d’informations :
www.maisons-caractere.com
contact@maisons-caractere.com
ou par téléphone 05 46 68 12 92


Moto


Investir en Thaïlande… avant de changer de vie

Baan Ing Phu Golf Résidence Mickael, qui travaille chez Air France, prépare un changement de vie : il projette de s’installer en Thaïlande d’ici 4 ou 5 ans. En choisissant d’investir dans un programme de villas à Hua Hin, il a combiné investissement rentable et projet de vie… « On parle d’un projet de vie à 4 ou 5 ans. L’achat de cette villa est une première étape »

L’idée de s’installer en Thaïlande n’est pas nouvelle… « La Thaïlande est un pays que je connais très bien, pour y venir régulièrement depuis 10 ans. Cela fait un moment que j’y pense. La Thaïlande offre une telle qualité de vie… bien sûr cela se prépare, je ne peux pas débarquer aujourd’hui avec ma femme et mes deux enfants sans un projet professionnel précis… je compte faire cela progressivement. En ce qui concerne mon installation définitive en Thaïlande, on parle d’un projet de vie à 4 ou 5 ans. L’achat de cette villa est une première étape. Puis mon travail me permettra une étape intermédiaire, entre la France et la Thaïlande, pour affiner mes projets, avant de délocaliser ma famille »

Acheter une maison 5 ans avant de venir s’installer ? Cela peut surprendre. Et pourtant, lorsqu’on écoute Mickaël, on comprend mieux pourquoi… « J’avais de l’argent disponible. L’argent placé en banque ne rapporte presque rien… l’immobilier en France est très cher et fortement fiscalisé… il reste la bourse mais c’est risqué… avec cette maison, j’ai réalisé un investissement à la fois sécurisé, rentable, faiblement fiscalisé et qui s’inscrit dans mon projet de vie… » Comprenez : louer sa maison les premières années, avant de venir s’y installer soi même… « A partir du moment où j’ai su que je voulais m’installer à terme, je me suis dit : mieux vaut acheter maintenant et louer, plutôt que d’attendre alors que les prix vont certainement continuer à monter et que mon argent ne me rapporte presque rien aujourd’hui. J’ai alors commencé à faire quelques recherches pour acheter un bien en Thaïlande. J’ai trouvé Company Vauban sur Internet, j’ai contacté Cyrille et tout est allé très vite ensuite ».

« J’ai mis le prix pour la sécurité »

En choisissant d’investir à Baan Ing Phu, programme de villas haut-de-gamme situé en bordure du prestigieux golf de Black Mountain, à 10 minutes du centre ville d’Hua Hin, Mickaël a joué la sécurité… « J’avais déjà choisi Hua Hin, pour la réputation de cette station balnéaire, et la proximité de Bangkok. Cyrille de Company Vauban m’a fait visité 3 développements, mais j’ai eu le coup de foudre pour Baan Ing Phu… c’est un endroit vraiment paisible, on y ressent une grande sérénité, on s’y sent bien, sans oppression, la température est un peu plus fraîche à proximité de la montagne… c’est un vrai havre de paix… et j’ai pu y réaliser mon rêve… une maison où je peux ouvrir ma porte et plonger dans ma piscine, avec une vue de rêve… le feeling est aussi bien passé avec le promoteur, on sent que c’est un vrai professionnel, on peut avoir confiance » Pour s’offrir ce rêve – une villa spacieuse de 3 chambres, avec une grande terrasse, sur un terrain de 920 m2, avec une piscine de 12x4 m, il a finalement dépensé plus que prévu (320 000 euros) « Mais j’ai pu obtenir un crédit hypothécaire en France à un taux très avantageux pour compléter mon apport, puisque je suis propriétaire d’un appartement à Ris-Orangis. Au final, le crédit ne me coûtera presque rien.» Et il est convaincu d’avoir fait le bon choix : « J’ai payé pour la sécurité. Ici, je suis sûr de bien louer, et je suis sûr de pouvoir revendre plus tard dans de bonnes conditions… et pour ce prix, en France, qu’est-ce que j’aurais eu ? Certainement pas une villa de luxe en bord de golf, à 5 minutes de la mer. »

Un investissement sûr, et rentable… « Ma villa pourra se louer ici 80 000 bahts par mois (environ 2 000 euros). Parce qu’on est sur un produit qui correspond vraiment aux attentes d’une clientèle haut-de-gamme : la qualité, le calme, l’espace… le golf… la résidence a aussi un restaurant où il y a une très bonne carte, un bar, un tennis… l’Internet haut début par câble, une « golfette »… On parle donc d’une rentabilité de l’ordre de 7% si on loue la maison à plein temps… sur les premières années, je prévois de la louer le plus possible, car sur les périodes où elle sera louée, mon crédit ne me coûtera rien. Mais je souhaite aussi en profiter un peu pour les vacances, et en faire profiter mes parents, qui sont à la retraite, à qui j’ai fait découvrir le pays, et qui ont adoré… » Enfin, Mickaël bénéficie d’une fiscalité attractive sur l’immobilier en Thaïlande.

« Je veux une belle vie pour mes enfants »

Lorsqu’il se projette, ce que Mickael recherche dans sa future vie en Thaïlande, c’est avant tout « moins de stress et une meilleure qualité de vie pour ma femme – qui est d’origine africaine et à qui le soleil manque parfois, et mes enfants. Je veux une belle vie pour mes enfants. Je ne veux pas qu’ils grandissent dans la grisaille de Ris-Orangis. Je veux qu’ils parlent Anglais, Français, Thaïlandais… qu’ils soient en Asie, où est la croissance… alors, ils auront le choix. Personnellement, je suis aussi très attiré par le Boudhisme, j’ai pas mal lu sur le sujet. Et comme toute personne qui connaît un peu la Thaïlande, la liste des choses qui m’y attire est longue : la gentillesse des thaïlandais, la gastronomie, les massages, les paysages, un meilleur train de vie à budget égal… ». Effectivement, les raisons ne manquent pas.

Louis Cousin

Mobile: +66 (0) 8 95 50 80 18 Skype: louis-thailandelouis@companyvauban.com



Fenêtre


25 février 2011

Dispositif Scellier : des propriétaires qui regrettent leur investissement immobilier

Dispositif Scellier Depuis 2004, environ 500 000 ménages ont investi dans l’immobilier défiscalisant Robien ou Scellier. D’après Erwan Seznec de l’UFC-Que Choisir, 40 000 d’entre eux seraient aujourd’hui en difficulté. Voici les principaux points à surveiller pour ne pas se faire avoir.

L’emplacement, l’emplacement et l’emplacement

Trop d’investissements dans le locatif neuf ont été effectués dans des villes secondaires de province de 20 000 à 70 000 habitants, comme Montauban, Carcassonne, Oyonnax, etc.
Aujourd’hui, l’offre surplombe la demande dans ces villes, de nombreux logements restent libres trop longtemps ou ne trouvent jamais de locataires et dans ce cas, les investisseurs perdent l’avantage fiscal et pour certains qui souhaitent revendre, le prix de vente est parfois de 30% inférieur à leur prix d’achat, ce qui ne couvre pas la plupart du temps le montant du prêt immobilier souscrit.
Il est donc primordial de choisir pour effectuer son projet immobilier, une ville pour laquelle il y a une forte demande locative et pour laquelle trop de projets ne vont pas arriver en même temps sur le marché. Voici la liste des villes où il ne fait pas bon investir.

Les revenus locatifs

Les conseillers en gestion de patrimoine et les promoteurs présentent un investissement « sans risques » avec des loyers garantis. Non seulement, personne ne peut vous garantir des loyers pendant 9 ans (durée minimum pour bénéficier de la défiscalisation) mais souvent les estimations faites par les vendeurs sont surévaluées. Encore une fois, il faut prendre le temps de consulter les annonces sur les sites immobiliers pour voir quelle est la réalité du marché locatif actuel. Nous vous conseillons également de bénéficier de l’assurance GRL pour sécuriser vos revenus locatifs ou faire face à des dégradations immobilières.

Malgré ces avertissements, il faut quand même rappeler que le dispositif Scellier est le dispositif de défiscalisation dans l’immobilier neuf le plus intéressant qui ait jamais existé et que le nombre des propriétaires contents de leur investissement est nettement supérieur à ceux qui le regrettent.


Constructeurs de maisons individuelles dans le Jura


L’application AgoraBiz sur votre Iphone !

immobilier iPhone AgoraBiz.com est un site internet spécialisé dans la diffusion de petites annonces dédiées à l’immobilier d’entreprise et aux fonds de commerce en France. Ce portail fait partie du groupe SeLoger.com, le numéro 1 de l’immobilier sur internet en France.

Suite au succès de l’application iPhone SeLoger.com, AgoraBiz lance aujourd’hui sa propre application.

Vous trouverez en temps réel les biens disponibles mis en vente, en location et en cession de bail de :

- Bureaux
- Boutiques / locaux commerciaux, murs commerciaux
- Locaux d’activité/ entrepôts
- Fonds de commerce

Et cela, avec plus de 40 000 annonces !

Avec cette application iPhone, vous pourrez mémoriser vos recherches et vos annonces, visualiser l’ensemble des biens et des agences grâce à une cartographie intégrée. Bien d’autres fonctionnalités sont mises à votre disposition afin que vous puissiez bénéficier d’un confort d’utilisation optimal.

A télécharger gratuitement sur l’Apple Store.

Toute l’équipe de www.agorabiz.com vous souhaite une bonne utilisation.


Constructeurs de maisons individuelles en Haute Garonne


Proactivité : le mot d’ordre des exposants au MIPIM 2011

mipim 2009 De plus en plus d’exposants du MIPIM, acteurs majeurs du secteur immobilier international, proposent sur leur stand un programme de conférences et d’événements riches en contenu pour valoriser de manière originale et dynamique leur actualité et leurs derniers projets.

Comme le confirme Andrew Stokes, Chief Executive of Marketing Manchester (Royaume-Uni), dans la publication Insider Property* : «L’organisation d’événements sur stand pendant la semaine du MIPIM est un enjeu crucial de notre stratégie en attirant un nombre significatif de participants sur notre espace et en offrant l’opportunité de dévoiler les derniers projets de la ville».

«Les professionnels du MIPIM jouent de plus en plus la complémentarité entre présentations de projets sur stand et études de marché, conférences et débats. L’objectif est de fournir clé en main toutes les informations et données nécessaires aux futurs partenaires et investisseurs pour les convaincre de miser sur leurs projets», explique Filippo Rean, Directeur du MIPIM.

Quatre exposants importants comme Paris Region, la ville de Londres, Gateway Netherlands et ULI ont choisi d'adopter cette stratégie en organisant des conférences sur leur stand.

Les participants français seront très actifs tout au long du MIPIM. Les 22 partenaires de «Paris Region» organiseront notamment plus de 30 conférences sur la zone d’exposition du Marina Hall pour présenter aux participants du MIPIM la diversité de l’offre immobilière en Ile-de-France. L’accent sera mis sur des projets phares actuellement en développement comme l’Ile Seguin, la place aéroportuaire du Grand Roissy, le projet de restructuration « Start » de Saint-Quentin-en-Yvelines, le «Grand Paris», les éco-quartiers de Louvres-Puiseux ou de Clichy Batignolles et les projets de Plaine Commune et du Val d’Oise.

Avec le Royaume-Uni comme Pays à l’Honneur de cette 22ème édition, les acteurs britanniques seront sur le devant de la scène. Le stand de Londres proposera ainsi un cycle de conférences qui présenteront des projets majeurs de réaménagements urbains tels que les quartiers de Nine Elms, Earls Court, King’s Cross et dévoileront le site des Jeux Olympiques et Paralympiques ainsi que le projet de Stratford City. De grands thèmes seront également passés à la loupe comme le développement urbain, le marché résidentiel ou les perspectives d’avenir de l’immobilier. Les présences attendues de Boris Johnson, maire de Londres, qui inaugurera le MIPIM puis le stand londonien dans la journée du 8 mars et d’Alderman Michael Bear, the Lord Mayor of the City of London, feront partie des temps forts de ce programme.

Du côté néerlandais, les participants auront la possibilité de se mettre en avant dans le cadre d’un programme riche en contenu intitulé ‘Gateway Netherlands’. Organisé en partenariat avec les publications spécialisées dans l’immobilier, Vastgoedmarkt, Property EU et Real Estate Publishers, le programme proposera quatre conférences qui passeront en revue les forces de ce marché et révèleront également la perception des professionnels néerlandais sur le secteur de l’immobilier européen. Les regards croisés entre des investisseurs d’Amérique du Nord et néerlandais sur le marché immobilier, les stratégies gagnantes de développement urbain des villes, les dernières tendances architecturales seront autant de thèmes abordés dans un espace qui leur sera dédié sur la zone d’exposition. Un pavillon de 150 m², situé à proximité, accueillera des acteurs-clés du marché, réputés pour leur savoir-faire et leur expertise à l’international, comme ING REIM Europe et ING Real Estate Finance, Multi Corporation BV, AM BV, Fakton, les villes d’Amsterdam (sur le stand ‘Amsterdam Metropolitan Area : Zuidas’), de Rotterdam, La Hague, Utrecht…

ULI Allemagne (Urban Land Institute) consacrera plusieurs sessions au développement durable en s’appuyant sur les exemples de Hambourg et de Nuremberg. L’association proposera également des focus géographiques dédiés à la France, la Fédération de Russie, l’Italie et l’Allemagne ainsi que des conférences consacrées à l’investissement.

*Insider Property – North West, le 11 février

Un programme des conférences et événements du MIPIM sera disponible très prochainement sur www.mipim.com


Blog coaching sportif


24 février 2011

Les migrations résidentielles 2010-2015-2020 en France et leurs conséquences sur la localisation des marchés liés aux ménages

BIPE La France vieillit, mais elle bouge : les migrations se poursuivent et accroissent les disparités démographiques entre départements

Les migrations résidentielles : un facteur clé de la dynamique démographique locale

Pour tout territoire, la croissance démographique est un facteur explicatif clé de la dynamique des marchés liés aux ménages : logement neuf, services financiers et d’assurance, grande distribution, services urbains, etc. Cette croissance a deux composantes : le solde naturel (naissances moins décès) et le solde migratoire (entrées moins sorties).

Or, plus on descend dans l’échelle des territoires (France, régions, départements, communes), plus le solde migratoire joue un rôle important dans leurs écarts de croissance démographique. Ainsi, la compréhension et la prospective des migrations résidentielles est une des clés de la prévision des marchés locaux liés aux ménages.

Une étude multiclients déjà réalisée en 2002 par le BIPE sur les migrations inter-régionales à l’horizon 2010 en France métropolitaine avait été la première à identifier les facteurs explicatifs des migrations et à établir une modélisation permettant de projeter leur évolution à moyen terme. Les derniers recensements de l’INSEE ont confirmé la validité du scénario élaboré à l’époque par le BIPE : celui d’une accélération du déficit migratoire francilien et des migrations vers le Sud et l’Ouest.

La nouvelle étude multiclients que vient d’achever le BIPE porte l’horizon des projections démographiques à 2015 et 2020, et affine l’analyse à l’échelon départemental. Comme la précédente, son objectif est d’aider les grandes entreprises, confrontées aux déplacements de leurs marchés, à programmer l’ajustement de leur réseau national, de leurs capacités locales de production et de distribution. Elle a aussi pour vocation d’aider les pouvoirs publics à anticiper l’évolution des besoins de logements et d’équipements collectifs à l’échelle départementale.

L’ambition du BIPE est de combler un vide entre les approches micro-locales à court terme du géomarketing et les projections tendancielles à long terme élaborées par les démographes de l’INSEE, en offrant des données de cadrage quantitatif des marchés départementaux à l’horizon des plans stratégiques (5-10 ans).

Pour être opérationnelles, les projections du BIPE sont exprimées en nombres d’individus et nombres de ménages, et finement segmentées en sept classes d’âge et cinq types de ménages. De plus, les données départementales sont cohérentes avec un scénario macroéconomique et démographique national clairement explicité.

L’analyse quantitative et la modélisation économétrique des migrations résidentielles, fondées sur les données rétrospectives issues des recensements, ont été complétées par une enquête de terrain auprès d’un échantillon représentatif de 1 000 jeunes actifs et 1 000 seniors. Cette analyse qualitative permet de comprendre les mobiles et les facteurs de la mobilité résidentielle récente ou projetée, et apporte des éléments de description des projets résidentiels.

Résider en Ile-de-France est plus souvent vécu comme une contrainte que comme un choix

L’enquête auprès des jeunes actifs (25-39 ans) montre que la présence d’enfant(s) au sein du foyer restreint la mobilité, pour les franciliens comme pour les provinciaux ; les futurs mobiles sont en majorité des ménages sans enfant. De même, l’emploi est une contrainte forte à la mobilité des jeunes actifs : les résidents d’Ile-de-France sont 60% à rester dans la région parce qu’ils n’ont professionnellement pas le choix. Mais l’emploi est aussi un facteur majeur des migrations de la Province vers l’Ile-de-France, puisque la moitié des franciliens enquêtés sont venus dans la région pour un emploi.

Au-delà de la contrainte primordiale de l’emploi, la qualité de vie compte également pour les jeunes actifs. Les franciliens mobiles futurs sont peu satisfaits de leur qualité de vie dans leur région (rythme de vie, sécurité, bruit et pollution) et l’amélioration de leur cadre de vie est leur principal motif de mobilité (93% des enquêtés), loin devant les raisons professionnelles (47%). Les habitants de Province sont, eux, très attachés à leur cadre de vie : 86% des sédentaires souhaitent conserver leur cadre de vie, tandis que 66% des mobiles souhaitent l’améliorer en changeant de département, mais sans quitter la Province.

L’âge des seniors (55-64 ans) est marqué par la fin de leur carrière professionnelle et le passage à la retraite. Ce dernier se traduit par une mobilité relativement importante, une proportion non négligeable de retraités souhaitant désormais vivre dans une autre région que celle où ils ont passé leur vie professionnelle.

Cependant, la présence d’enfant(s) encore au foyer contraint la mobilité, surtout chez les franciliens : près de 50% des enquêtés ayant des enfants avouent rester sur place pour leur permettre de terminer leurs études. L’emploi joue aussi un rôle important dans la sédentarité des seniors, surtout chez les franciliens, qui sont plus nombreux que les provinciaux à déclarer qu’ils n’ont professionnellement pas le choix. Ils ne semblent donc pas prêts à sacrifier leur fin de carrière au profit d’un meilleur cadre de vie.

Si la qualité du cadre de vie et la présence des proches sont deux facteurs très favorables à la sédentarité des seniors de province et d’Ile-de-France, ils sont aussi les deux premiers motifs de mobilité des franciliens. Pour ces derniers, la mobilité future aura pour but d’améliorer leur cadre de vie (73% des enquêtés), de se rapprocher de leurs proches (58%) ou d’une région qui a eu de l’importance au cours de leur vie (44%).

Ainsi, mis à part une population minoritaire à revenus et CSP plutôt élevés, la résidence en Ile-de-France apparaît pour beaucoup comme une contrainte, liée à la vie professionnelle. La meilleure qualité de la vie en province n’est pas seulement un « rêve » pour une majorité de franciliens, mais aussi une réalité vécue par les provinciaux, à laquelle ils sont très attachés. Pour les trois-quarts des franciliens, qu’ils soient jeunes actifs ou seniors, le motif principal de la mobilité résidentielle vers la province est l’amélioration du cadre de vie, un projet que certains ne réaliseront qu’une fois les enfants partis du foyer et la retraite prise.

Les migrations résultent d’arbitrages qui différent selon l’âge

L’analyse rétrospective des migrations à travers les recensements, de même que l’enquête auprès des jeunes actifs et des seniors montrent que l’âge des personnes est particulièrement discriminant pour les comportements migratoires. Le BIPE a donc développé une modélisation économétrique des soldes migratoires départementaux par tranches d’âge, sur les trois dernières périodes intercensitaires (1982-1990, 1990-1999, 1999-2006). Parmi les nombreuses variables explicatives testées, sept ont été retenues.

La croissance de l’emploi apparaît comme un facteur d’attraction essentiel pour les jeunes actifs, tandis que la proximité de la mer ou de la montagne (souvenir des lieux de vacances ? ou attrait plus fondamentalement propre aux européens du XXIème siècle ?) prend le dessus audelà de 55 ans. Les villes universitaires attirent logiquement les 15-24 ans, mais font partir plus de 25-39 ans qu’ils n’en attirent, faute de pouvoir offrir (pour la majorité d’entre elles) suffisamment d’emplois correspondant aux niveaux de qualification acquis lors des études supérieures. La pollution atmosphérique, indicateur de la présence de certaines activités industrielles, mais aussi et surtout de la densité de peuplement des grandes agglomérations (avec les autres conséquences de cette densité : encombrements, insécurité, prix immobiliers élevés), est un facteur avéré des départs de population.

Deux populations mutantes : les jeunes actifs et les seniors

Un autre intérêt de la modélisation des migrations sur trois périodes intercensitaires (de 1982 à 2006) est de montrer que les comportements migratoires de chaque classe d’âge évoluent au cours du temps. Ceci en raison non seulement d’effets d’époque (montée de la sensibilité à la qualité de l’environnement), mais aussi d’effets générationnels (arbitrages vie privée / vie professionnelle des dernières générations plus favorables à la vie privée que ceux des générations antérieures).

Les jeunes actifs (25-39 ans) et les seniors (55-64 ans) sont deux sous-populations particulièrement importantes pour l’analyse et la projection des migrations résidentielles. Leur mobilité résidentielle est forte, et elles sont de plus à l’origine des changements de tendance et d’orientation géographique des migrations interdépartementales. La carte ci-dessous segmente les 96 départements selon les excédents ou déficits migratoires internes qu’ils connaîtront pour ces deux classes d’âge entre 2010 et 2020, selon les projections établies par le BIPE.

En plus de l’orientation générale des migrations du Nord-Est vers le Sud-Ouest, cette carte montre la fonction d’accueil des jeunes actifs assurée par le grand bassin parisien, où l’accès au logement est moins difficile qu’à Paris et en première couronne. Elle montre aussi l’attrait des départements ruraux, et pas seulement de la mer et de la montagne, pour les seniors.

La diversité des activités régionales se traduit par des disparités pérennes de croissance de l’emploi

L’analyse montre que la croissance de l’emploi est une variable explicative importante des migrations des moins de 55 ans. Leur projection nécessite donc une capacité à anticiper l’évolution à moyen terme de l’emploi local, dont le BIPE dispose avec ses modèles.

Le modèle propriétaire du BIPE « DIVA-Régions » repose sur la mise en évidence de deux effets propres à chaque région :
• l'effet « structure » qui traduit la spécificité sectorielle de chaque région comparée à la structure sectorielle nationale ; il peut s'agir d'un handicap si la région contient des pôles d'activités en déclin ou en faible croissance, ou d'un avantage si la région est spécialisée dans des activités dont le marché national et / ou international est en croissance ;
• l'effet « dynamisme régional » qui est propre à chaque région et reflète l’incidence de facteurs spécifiques, tels que des effets d’organisation intersectorielle (« clusters »), de dynamisme entrepreneurial, de proximité, de desserte par les transports, etc.

Les projections départementales d’emplois à l’horizon 2020 réalisées par le BIPE à l’aide de ce modèle tiennent compte :
• des projections nationales d’évolution de l’emploi total qui, dans un contexte macroéconomique de lente sortie de crise, devrait progresser de 0,3% par an entre 2010 et 2015, et de 0,4% par an entre 2015 et 2020 (à comparer au 0,6% de la période 1990-2010) ;
• de l’évolution prévue de la répartition de l’emploi par secteurs au niveau national (modèle DIVA) ;
• de l’« effet structure » ;
• de l’évolution tendancielle de l’effet « dynamisme régional », modulée par la prise en compte de l’impact à venir des politiques d’aménagement du territoire connues à ce jour (pôles de compétitivité, nouveaux axes TGV) ;
• de l’effet rétroactif de la croissance démographique sur la croissance de l’emploi dans les services aux particuliers et les services administrés.

La géographie de la croissance de l’emploi qui découle de ces projections se caractérise par la poursuite du déclin de l’emploi industriel dans le Nord de la France, la répartition de l’emploi des services aux entreprises dans les métropoles régionales, et le développement des services aux ménages dans les franges littorales et frontalières.

Le BIPE

Créé en 1958, le BIPE est une société d'études économiques et de conseil en stratégie auprès des entreprises privées et des pouvoirs publics. Ses cinquante consultants sont basés à Paris.

L'apport du BIPE se situe dans sa capacité à quantifier, prévoir, anticiper de manière indépendante l’évolution de l’environnement économique, des secteurs et des acteurs à partir de savoir-faire quantitatifs (prévision économique, socio-démographie, etc.) et qualitatifs (prospective, segmentation marketing, analyse stratégique).

Ces capacités sont mises au service des politiques publiques (évaluation, régulation, programmation) et des entreprises (observatoires et prévisions de marchés, business plans, marketing stratégique) dans des prestations de conseil ad hoc, et dans des clubs et observatoires.


Constructeurs de maisons individuelles dans la Meuse


23 février 2011

Le chasseur immobilier : trouvez un appartement ou une maison sur la Cote D’Azur

chasseur immobilier Métier encore inconnu en France il y a dix ans, le chasseur immobilier est la personne indispensable pour faciliter vos recherches, notamment sur la très prisée région PACA. Le chasseur immobilier, appelé aussi chasseur d’appartement, permet aux acheteurs potentiels qui ne seraient pas sur place ou en manque de temps, de bénéficier d’un réel service de recherche et d’une vraie expertise.

La région Provence Alpes Cote d’Azur (Région PACA) est réputée pour son attractivité. Tourisme et dynamisme économique en font une des régions les plus prisées de France. Avec Cannes et son festival, ses hôtels et ses casinos majestueux, le centre d’affaire Sophia Antipolis, l’aéroport de Nice, deuxième aéroport international de France, Grasse, ville réputée pour sa parfumerie, le climat, les plages… La réputation de la région n’est plus à faire et celle-ci fait donc logiquement l’objet d’une très forte demande et de nombreux investissements français et étrangers. De ce fait, les prix de l’immobilier sont, dans cette région, bien supérieurs à la moyenne nationale.

Dans ce contexte, chercher l’appartement ou la maison de ses rêves dans cette région n’est donc pas toujours aisé. En effet, entre le manque de temps, les problèmes de déplacement, il peut être préférable de faire appel à un chasseur immobilier. Celui-ci est mandaté par un acheteur potentiel dans le but d’effectuer les recherches à sa place.

La première étape du processus étant de déterminer un cahier des charges précis des attentes de son client : recherche-t-il une maison, un appartement, un vieux mas, une bastide, une villa provençale ? Quel est son budget ? Recherche-il une résidence secondaire ou un investissement ? Après avoir déterminé précisément le besoin de son client, le chasseur immobilier, visite les maisons et les appartements pouvant correspondre aux attentes de son client et transmet les rapports de visites à celui-ci. Outre le gain de temps essentiel pour le client, le chasseur immobilier apporte aussi son expertise et accompagne son client lors des négociations.

Caroline Azière, chasseur d’appartement à Nice pour Côté Acheteur, premier réseau de chasseur immobilier en France, explique : « A Nice et sur la Côte d’Azur, nous faisons face à une demande croissante de la part d’investisseurs provenant de la France entière et de l’étranger. La Côte d’Azur compte 20% de résidence secondaire. Elle est ainsi très prisée notamment par la clientèle touristique et internationale. Il est donc essentiel pour les acheteurs de recevoir un service de qualité et de leur permettre de trouver la maison ou l’appartement qu’ils souhaitent sans devoir effectuer plusieurs allers-retours. La priorité est de trouver l’appartement ou la maison qui corresponde précisément aux attentes de nos clients. Néanmoins, notre travail ne se limite pas qu’à la recherche, nous les assistons aussi dans la négociation et tentons de faire en sorte qu’ils achètent le bien de leur rêve au meilleur prix.»

Pour obtenir plus d’informations sur un chasseur immobilier à Nice, Cannes, Antibes, Valbonne ou la Côte d’Azur en général :

www.coteacheteur.com
nice@coteacheteur.com
+33.(0)4.93.40.44.85 ou +33 (0)6 68 52 41 80


Constructeurs de maisons individuelles dans le Jura


Diagnostic de Performance Energétique : Vers plus de fiabilité, de transparence et d’encadrement

Ministère du logement Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET, Ministre de l’Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement et Benoist APPARU, Secrétaire d’Etat chargé du Logement, rappellent, en réponse à l’étude publiée hier par UFC-Que choisir, qu’un vaste plan d’actions a été engagé dès Octobre dernier pour rendre plus fiable le diagnostic de performance énergétique (DPE). Le 1er bilan des travaux de ce plan de fiabilisation aura lieu en avril 2011.

Le DPE constitue une avancée considérable dans l’amélioration de l’information des propriétaires comme des locataires. Depuis le 1er janvier, il est obligatoire d’afficher le classement énergétique du bien dans les annonces immobilières. Pour les Ministres, le diagnostic de performance énergétique est amené à jouer un rôle de plus en plus important dans les décisions d’acquisition et de location, c’est pourquoi il est indispensable de prendre des mesures concrètes afin d’améliorer cet outil.

Annoncée le 27 octobre 2010, par Benoist APPARU, cette démarche de fiabilisation porte sur 7 points essentiels, tels que l’amélioration des méthodes de calcul pour la réalisation des diagnostics, le perfectionnement du contrôle des diagnostics effectués, ou encore la mise en place d’un suivi amélioré des réclamations. Il s’agit également d’améliorer les compétences des diagnostiqueurs, en passant par un encadrement de la formation, et de rendre clairement explicite l’ensemble des données prises en compte dans le calcul du DPE.

Des réunions de consultations avec les fédérations de diagnostiqueurs et l'ensemble des acteurs concernés auront lieu tout au long du mois de mars. Ces travaux feront l’objet d’un premier bilan en Avril prochain lors d’une table ronde autour de Benoist APPARU.

Contacts presse :
Cabinet de Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET 01 40 81 72 36
Cabinet de Benoist APPARU 01 40 81 89 53



Services à domicile


22 février 2011

Immobilier au forfait : Qualité & Transparence

Unemaisonbleue.com Unemaisonbleue.com est une agence immobilière au forfait. D’un genre nouveau, cette agence située à Paris, révolutionne le secteur de l’immobilier et chamboule les habitudes des agences à l’ancienne, en proposant un forfait fixe au lieu des frais d’agence au pourcentage.

Plus qu’un concept, l’immobilier au forfait est une réponse à un véritable besoin. Las des agences pratiquant des frais abusifs, de nombreux vendeurs et acquéreurs s’improvisent agents immobilier et traitent en direct afin de ne pas se voir prélever une commission qui peut s’élever jusqu'à 8% du montant du bien.

Unemaisonbleue.com table sur des valeurs de transparence en affichant clairement le prix du bien « net vendeur » et ses honoraires au forfait de 5 980€, l'acquéreur n'a donc pas surprise de découvrir les honoraires seulement lors de la signature comme avec les agences classiques.

Partant du principe que le travail fourni est le même et prend autant de temps, quel que soit le montant du bien immobilier, l’immobilier au forfait permet aux particuliers de payer le prix juste et de bénéficier du conseil et de la prestation d’un professionnel de l’immobilier.

UneMaisonbleue.com offre une prestation complète et qualitative, tout en proposant des frais d’agence forfaitaires réduits de 5980€ TTC. Dès lors plutôt facile et agréable, de calculer les économies réalisables comparées à des frais d’agence de 5% TTC.

Immobilier au forfait, immobilier Low Cost quelle différence ?

En moyenne, les agences immobilières Low cost proposent des frais d’agence d’1% TTC et se contentent pour ce prix-là de diffuser vos annonces, de filtrer les acquéreurs et d’effectuer un suivi souvent approximatif.

UneMaisonBleue.com agence immobilière au forfait offre un service maximum : Estimation du bien, réalisation et diffusion d’annonces en ligne et dans la presse papier, organisation de visites et comptes-rendus détaillés, conseils, négociation… L’assistance est intégrale jusqu’à la signature finale et la remise des clés.

Afin de vous offrir un service sur mesure et un accompagnement personnalisé les conseillers d'unemaisonbleue.com se déplacent directement chez vous et pour une plus grande sécurité juridique les compromis de vente sont toujours signés chez un notaire.

"Je voulais vendre mon appartement 430 000 € d'après l'estimation de mon syndic, unemaisonbleue.com m'a conseillé de le mettre à 470 000 €, prix auquel je l'ai vendu. Ils m'ont fait gagner 40 000 € sans changer leur commission de 5 980 €. Un seul mot: Merci!" P.M. Berlin

« Une prestation complète pour un prix défiant toute concurrence. Je n'avais pas le temps pour recevoir les appels ni la disponibilité pour organiser les visites mais je ne voulais pas laisser 4 ou 5% du prix de mon appartement; unemaisonbleue.com s'est occupé de tout de A à Z pour un forfait décent. J'ai économisé du temps et de l'argent!!! » Mme Karine F. Cadre Paris 9ème

Pour plus d’information : http://unemaisonbleue.com


Constructeurs de maisons individuelles dans la Meuse


A quoi ressemble le « Nid d’Amour » des Français ? AVendreALouer.fr lance le buzz sur Facebook

AVendreALouer.fr Cuisine ou chambre ? Rose bonbon, panthère, classique ou design ? AVendreALouer.fr lance un concours qui dévoile le « Nid d’Amour » des Français au travers des photos de leur pièce préférée postées sur son mur. Un véritable succès auprès des internautes dès les premiers jours à découvrir sur la page Facebook d’AVendreALouer.fr : http://www.facebook.com/AVendreALouer.fr

A chacun son « Nid d’Amour »

Les internautes peuvent poster une photo et un descriptif de leur « Nid d’Amour » sur la page AVendreALouer.fr dédiée à cette opération jusqu’au 6 mars 2011. A l’issue du concours, le vainqueur sera désigné par le plus grand nombre de « J’aime » collectés auprès des fans. La communauté des amoureux fera ainsi gagner à l’heureux “Nid” un diner pour deux, perché au deuxième étage de la tour Eiffel au fameux restaurant Jules Verne.
Interrogés sur leur logement, 54 % des Français déclaraient en 2010* que « c’est un lieu qui ne ressemble à aucun autre », AVendreALouer.fr a eu envie de savoir à quoi ressemble le « Nid d’Amour » des Français et a invité les internautes à venir déposer une photo ou un texte court sur leur pièce préférée.

Cuisine ou chambre ? Rose bonbon ? Style panthère ? ou très design… quel est le lieu préféré des Français et à quoi ressemble t’il ? S’ils sont tous différents, la Saint Valentin est passée par là et c’est bien l’amour qui s’affiche sur le mur de AVendreALouer.fr.

AvendreALouer.fr sur Facebook : pour échanger immobilier !

30 % des Français déclarent qu’ils ont un projet de déménagement* : une recherche qui passe par Internet, devenu incontournable, et où aujourd’hui 20 millions de personnes fréquentent quotidiennement Facebook. C’est donc naturellement qu’AVendreALouer.fr a emménagé dans Facebook, avec une page fan entièrement meublée de services immobiliers
• une page de recherche des biens avec un moteur multi-critères sur l’ensemble des annonces de Vente, Location & Neuf du site AVendreALouer.fr.
• une page où sont répertoriées les pages Facebook des agences partenaires d’AVendreALouer.fr et où l’internaute peut accéder à l’actualité et aux annonces de son agence de quartier.
• le mur dédié aux échanges sur l’immobilier : actualités sérieuses ou insolites, toujours utiles pour un projet immobilier.

L’ambition d’AVendreALouer.fr sur Facebook est simplement d’être là où se trouvent les Internautes pour faciliter leurs recherches par tous les moyens !

* Etude réalisée par l’Institut de sondages Opinion Way du 12 mai au 14 mai 2010 sur un échantillon de 964 personnes, âgées de 18 ans et plus (échantillon représentatif des Français âgés de 18 ans et plus sur les critères de sexe, d’âge, CSP, région et taille d’habitat) en France.

À propos de AVendreALouer.fr :
Créé en 1986, la société AVendreALouer.fr est le spécialiste des solutions de communication à destination des agences immobilières et plus largement de tous les professionnels de l’immobilier. AVendreALouer.fr est le 2ème site immobilier d’annonces de professionnels avec plus de 2,1 millions de visiteurs uniques en moyenne en 2010 (source Médiamétrie / Nielsen NetRatings). La société gère le site immobilier : http://www.AVendreALouer.fr édite le logiciel de gestion d'agence immobilière Aptalis et propose un service de traçage des appels téléphoniques, Phone Traceur, aux professionnels de l’Immobilier. Depuis juin 2007, AVendreALouer.fr constitue le pôle immobilier du Groupe Priceminister (http://www.priceminister.com) qui a rejoint en juin 2010, le Groupe japonais Rakuten.


Assurance Emprunteur


21 février 2011

Indice de confiance immobilier - janvier 2011 : les futurs acquéreurs accélèrent leurs projets

Indice de confiance immobilier Voici les principaux enseignements de l'Indice de confiance immobilier

2 INTENTIONS D’ACHAT POUR 1 VENTE

Un marché tendu :

- Ce déséquilibre peut s’expliquer par un certain attentisme des vendeurs à l’égard de la réforme de la fiscalité du patrimoine. Ce déséquilibre vient conforter les prévisions de hausse des prix pronostiquées pour l’année 2011.

PERCEPTION DU MARCHE ET INDICE DE CONFIANCE DES FUTURS ACQUÉREURS

Moment d’acheter un bien : Une forte disparité régionale
- La moitié des acquéreurs pensent que c’est le moment d’acheter un bien, seuls 18 % estiment que la période est défavorable à une acquisition immobilière. Un pessimisme plus marqué chez les Franciliens, en lien avec la hausse des prix enregistrée en Île-de-France. Si les taux d’intérêt restent attractifs pour 68 %, ils sont seulement 28 % à considérer que l’obtention d’un prêt est aisée. De plus, la contraction de l’offre se traduit par un choix de biens perçu comme limité par 69 % des futurs acquéreurs.

Situation financière passée : Une amélioration plus marquée pour les moins de 35 ans
- 67 % des acquéreurs considèrent que leur situation financière est restée stable au cours des 6 derniers mois. Un quart d’entre eux pensent qu’elle est meilleure ; une amélioration susceptible de motiver leur projet d’acquisition. Ce sont les moins de 35 ans qui ont le plus ressenti cette embellie de leur situation financière.

Perception du niveau de vie général futur : Une vision particulièrement pessimiste dans le Nord-Ouest
- Des perspectives d’avenir incertaines et qui peuvent peser sur l’achat d’un bien : 58 % pensent que le niveau de vie général va se dégrader, avec une embellie envisagée par seulement 4 %. Un pessimisme particulièrement marqué dans le nord-ouest de la France où 64 % anticipent une dégradation du niveau de vie.

Perception du prix des biens dans 6 mois : 52 % des futurs acquéreurs partagent l’avis des acteurs du marché
- En accord avec les acteurs du marché, plus de la moitié des futurs acquéreurs anticipent une hausse des prix dans les 6 prochains mois et 37 % prévoient une stagnation des prix. Une perception susceptible d’accélérer la réalisation de leur projet d’acquisition d’un bien. C’est dans le nord-ouest de la France qu’une hausse des prix est jugée la plus probable, avec 62 % des acquéreurs qui anticipent une augmentation. Une prévision qui concorde avec une concentration forte de futurs acquéreurs dans cette région. En Île-de-France, ils sont 49 % à partager cette prévision, tandis que 39 % envisagent plutôt une accalmie des prix.

Indice de confiance : + 11,4 (résumé de ces 4 points-clés).
La crainte d’une détérioration du marché immobilier accélère les projets des futurs acquéreurs.
- Si le marché immobilier actuel ne leur semble pas particulièrement favorable, ils n’envisagent pas d’amélioration à court terme. En effet, la moitié des futurs acquéreurs considèrent que les conditions d’achat seront plus difficiles dans les 6 prochains mois, contre 11 % qui prévoient une amélioration. Un indice donc positif mais qui reflète la crainte d’une dégradation future qui les contraint à saisir l’opportunité du moment et à accélérer la réalisation de leur projet.
- L’indice de confiance fait ressortir les segments les plus porteurs du marché : les moins de 35 ans et les acquéreurs dans le neuf, ces derniers étant favorisés par l’entrée en vigueur du PTZ+.

Relations Médias FHCOM
42, rue des Jeûneurs - 75002 Paris
Tél. : 01 55 34 24 24 / Fax : 01 55 34 24 25
agence@fhcom.net / www.fhcom.net


Moto


19 février 2011

Le groupe GECINA renouvelle sa confiance à Open Management Immobilier

Open Management Immobilier Le groupe GECINA, classé premier par NOVETHIC au baromètre 2010 du reporting sur l’éco-performance des bâtiments (**), dans la catégorie des foncières, a reconduit Open Management Immobilier pour une mission de calcul des consommations énergétiques 2010, sur son patrimoine tertiaire. Depuis 2008, cette mission a été réalisée chaque année par Open Management Immobilier.

L’objectif de la mission est de fournir au groupe GECINA, un outil de suivi des consommations, toutes énergies confondues, pour le patrimoine de bureaux qui couvre une surface de 1 000 000 de m², soit une centaine d’immeubles en région parisienne.

Les résultats obtenus permettent au groupe GECINA :

- De mesurer l’évolution des consommations par immeuble, pour chaque type d’énergie et par catégorie d’usage.

- De hiérarchiser et programmer les actions éventuellement nécessaires pour assurer la maîtrise des consommations.

- D’apporter, au travers des quantités d’énergies consommées, un facteur nécessaire au calcul des émissions de gaz à effet de serre pour l’ensemble du patrimoine tertiaire.

Pour réaliser ces missions Open Management Immobilier a :

- Assisté le groupe GECINA, au cours des trois dernières années, pour la mise au point de la méthode du calcul des consommations, afin de répondre aux objectifs de la politique environnementale du groupe GECINA.

- Conçu un outil d’analyse spécifique, qui assure une rigueur des calculs et une fiabilité des résultats.

Qui est Open Management Immobilier ? :

- Une société de conseil en ingénierie de la maintenance et l’exploitation dans le secteur immobilier.

- Une plate-forme de compétence qui s’appuie sur un réseau d’Experts possédant une forte pratique dans les domaines suivants : chauffage, ventilation, climatisation, électricité, GTB, ascenseurs, traitement et recyclage des déchets, hygiène et sécurité…

- Une société qui réalise en permanence des sessions de formation sur des thématiques en cohérence avec l’activité des Experts faisant partie de son réseau et réalise la création de programmes de formations personnalisées.

Contact :
Open Management Immobilier
Tour Orion
12 / 16 rue de Vincennes
93100 MONTREUIL
TEL 01 55 86 11 91

www.open-management.fr

(**) www.novethic.fr/novethic/upload/etudes/Barometre_2010.pdf


Assurance Emprunteur


17 février 2011

Baromètre immobilier annuel d’ECA International

ECA International * Moscou demeure la ville d’Europe où les prix locatifs sont les plus élevés
* Paris occupe la 4ème place en Europe et la 11ème place au classement mondial
* La tendance générale est à la hausse des loyers. Elle est soutenue par la croissance asiatique


Spécialiste de la mobilité internationale, ECA International publie chaque année, depuis 1996, son rapport sur les prix de l’immobilier locatif. Cette étude offre un aperçu des loyers pratiqués dans plus de 120 villes du monde, en tenant compte des quartiers et du type de logement couramment recherchés par les expatriés. Ces données permettent aux directions des ressources humaines internationales de calculer les indemnités de logement qu’elles versent à leurs expatriés.

En 2010, Paris ne figure plus parmi les 10 villes du monde les plus chères en ce qui concernent les loyers pour un appartement de trois pièces. La capitale française est passée de la 7ème à la 11ème place du classement mondial. Toutefois, le prix des loyers n’a cessé d’augmenter. Avec des loyers s’élevant en moyenne à 1 650 € par mois, le déclassement de Paris sur le plan mondial s’explique surtout par la forte hausse des loyers dans les autres villes du monde.

Moscou maintient sa place en tête du classement européen et figure en 2ème position, tout juste derrière Tokyo, sur le plan mondial. En 2009, la crise financière, accompagnée de la diminution du nombre d’expatriés dans la capitale russe, a contribué à la baisse de 25 % du prix des loyers. Un renversement de cette tendance a été constaté en 2010, avec un rebond de 30 % des prix locatifs. Le loyer moyen pour un appartement de trois pièces non meublé s’élève dorénavant autour de 2 740 € par mois à Moscou.

A la 4ème place du classement mondial, Londres se situe tout juste derrière Moscou. La demande accrue de biens locatifs dans la capitale britannique, qui s’explique par l’impact de la crise économique de 2008 sur les emprunts hypothécaires, a contribué à la hausse du prix des loyers entre 2009 et 2010.

Londres est suivie par Genève (10ème), Paris (11ème), Istanbul (12ème)Amsterdam (14ème) et Stockholm (19ème).

La situation de la location en Europe
Le loyer moyen pour un 3 pièces d’environ 80 m2 a augmenté de 5 % en 2010 en Europe et s’élève à 1 050 € par mois. Ce résultat contraste avec la baisse de 5,5 % rencontrée l’année précédente. Les plus fortes hausses en Europe concernent la Russie, la Suisse, la Suède et le Royaume-Uni. Toutefois le prix des loyers a nettement diminué dans les villes d’Athènes, Bucarest, Madrid et Budapest. Dans l’ensemble les loyers ont augmenté de 11 %, approchant les 1 120 € mensuels.

« Nous avons assisté il y a deux ans à une diminution des prix locatifs en Europe du fait de la récession économique. Aujourd’hui nous constatons que les loyers sont stables ou repartent à la hausse dans la plupart des régions » indique Frédéric Franchi, responsable du développement d’ECA International. « Le logement représente l’un des postes les plus coûteux lors d’une affectation à l’étranger et les entreprises doivent s’assurer qu'elles ont une politique de logement des expatriés prenant en compte les fluctuations des prix de location. Il est essentiel pour les entreprises d’examiner régulièrement les indemnités, les politiques et les prestations d'allocation afin de s’assurer d’être en phase avec le marché local ».

En Europe, Sarajevo (117ème) et Ankara (116ème) offrent les loyers les plus bas.

Les taux de change influent sur les loyers
En dépit de la hausse des prix du logement, de nombreuses villes d’Europe ont perdu des places dans le classement mondial. Les taux de change jouent un rôle majeur dans la comparaison des loyers entre les différentes villes du monde. A des fins de comparaison, les prix de location ont été convertis en Euros.

« Avec l’Euro comme devise de référence, il n’est pas surprenant de constater une hausse des prix locatifs dans les régions où la devise locale s’est renforcée contre l’Euro » explique Frédéric Franchi. « La fluctuation de la valeur des devises peut avoir un fort impact sur le budget alloué par les entreprises au logement de leurs expatriés. Tokyo est un bon exemple : la forte valeur du Yen face aux principales devises explique que les prix proposés pour la location en Yen chute de 7% tandis qu’ils augmentent de 14% une fois convertis en Euros ».

Résultats marquants à travers le monde
Tokyo est la ville la plus chère en ce qui concerne la location d’un 3 pièces. Le loyer mensuel s’élève autour de 3 410 € dans la capitale japonaise. Elle est suivie par Moscou (2ème), Hong Kong (3ème), Londres (4ème) et Singapour (5ème).

En Asie, les loyers ont en moyenne connu une hausse de 19 % l’an dernier, après une baisse de 9 % en 2009. Cette hausse s’explique par la forte croissance économique de la région.

En Australie, Sydney (13ème) présente les loyers locatifs les plus hauts. Elle est suivie par Canberra (34ème) et Melbourne (38ème). Le renforcement du dollar australien face aux principales devises a entraîné une augmentation des prix de location pour les étrangers. Les loyers ont grimpé de 28 % entre 2009 et 2010 si l’on compare les prix en Euros.

En Amérique, les prix locatifs les plus élevés se trouvent à Caracas (6ème) puis Bogota (8ème). Les conditions de vie étant particulièrement dangereuses dans ces deux villes, les expatriés vivent dans les quartiers placés sous haute sécurité et de fait onéreux. En Amérique du Nord, San Francisco (9ème) et New-York (17ème) présentent les loyers les plus importants.

De fortes hausses ont été observées à Santiago où la disponibilité en termes de logement locatif a diminué de façon significative suite au tremblement de terre du Chili l’an dernier. « Il est probable que cette situation se retrouve en Australie du fait des récentes inondations et de la tempête cyclonique » remarque Frédéric Franchi.

Au moyen-Orient, malgré la baisse du prix de ses loyers, Abu Dhabi est en tête des villes les plus chères de la région concernant la location. Elle figure à la 7ème place dans le classement mondial. Doha (16ème) et Dubai (18ème) sont les autres villes les plus chères de la région. Muscat (81ème) offrent les prix locatifs les plus bas.

Les rapports sur l’immobilier d’ECA International
Ce classement s’appuie sur les données collectées par ECA International lors de ses études annuelles. Ces études fournissent des informations complètes concernant les coûts et les subtilités de la location de logement pour les expatriés et ce, dans plus de 120 villes du monde. ECA International publie son rapport annuel sur l’immobilier depuis 1996.

Afin d’assurer l’impartialité et la pertinence des informations, de nombreuses sources complémentaires sont utilisées pour l’élaboration des rapports sur l’immobilier : les données des études d’ECA International (remontées d’information des expatriés/DRH), des résultats d’autres études, ainsi que des informations provenant des principales agences immobilières locales et des sociétés de relocalisation.

Les rapports sur l’immobilier incluent des informations sur des appartements de 2, 3 et 4 pièces ainsi que des maisons et sont réalisés par quartiers. Dans chacun de ces quartiers, les appartements sont divisés en trois catégories distinctes : basse, moyenne et haute. La catégorie « basse» représente le dernier tiers de l’ensemble des loyers de l’échantillon. De la même manière, la catégorie « haute» correspond aux loyers du premier tiers – le deuxième tiers correspondant à la catégorie moyenne.

Les loyers utilisés pour le baromètre d’ECA International sont ceux de la catégorie basse à travers les quartiers inclus dans les rapports sur chaque ville. Les expatriés ont tendance à habiter des quartiers chers, en raison de la proximité des écoles internationales, des ambassades ou encore des centres-villes. Ainsi, la catégorie « basse » est davantage représentative des prix des loyers pour les habitants locaux. Un appartement de 3 pièces équivaut à plus ou moins à 80 m2 et les loyers sont souvent ceux d’appartements non meublés.

Les prix des loyers ont été collectés en septembre 2010 et ont été convertis en euros en utilisant le taux de change de septembre 2010.

Les loyers des expatriés peuvent varier selon divers facteurs, tels que le manque d’appartements de qualité et/ou sécurisés, sans pour autant affecter le marché général de la location.

Top 20 des villes du monde aux loyers les plus élevés pour un 3 pièces

Rang 2010

Ville

Pays

Rang 2009

1
Tokyo
Japon
1
2
Moscou
Russie
4
3
Hong Kong
Hong Kong
9
4
Londres
Royaume-Uni
5
5
Singapour
Singapour
6
6
Caracas
Venezuela
2
7
Abu Dhabi
Emirats Arabes Unis
3
8
Bogota
Colombie
8
9
San Francisco CA
Etats-Unis
13
10
Genève
Suisse
14
11
Paris
France
7
12
Istanbul
Turquie
11
13
Sydney
Australie
23
14
Amsterdam
Pays-Bas
10
15
Seoul
Corée du Sud
22
16
Doha
Qatar
16
17
New York NY
Etats-Unis
19
18
Dubai
Emirats Arabes Unis
12
19
Stockholm
Suède
24
20
Zurich
Suisse
20

Classement européen des villes aux loyers les plus chers pour un 3 pièces

Rang Europe

Ville

Rang mondial 2010

1
Moscou
2
2
Londres
4
3
Genève
10
4
Paris
11
5
Istanbul
12
6
Amsterdam
14
7
Stockholm
19
8
Zurich
20
9
St Petersbourg
22
10
Rome
25
11
La Haye
29
12
Oslo
30
13
Dublin
33
14
Copenhague
41
15
Milan
42
15
Vienne
42
17
Bâle
44
18
Rotterdam
57
18
Helsinki
57
20
Aberdeen
61
21
Madrid
63
22
Lisbonne
65
22
Frankfort
65
24
Munich
67
25
Varsovie
71
26
Bruxelles
73
27
Athènes
76
27
Hambourg
76
29
Barcelone
78
30
Dusseldorf
82
31
Southampton
84
32
Manchester
86
33
Edinburgh
87
34
Budapest
88
35
Norwich
89
36
Bucarest
90
36
Prague
90
38
Berlin
96
39
Cardiff
98
40
Leeds
99
40
Birmingham
99
42
Glasgow
101
43
Zagreb
102
44
Ljubljana
109
45
Vilnius
110
46
Nicosia
111
47
Limassol
115
48
Ankara
116
49
Sarajevo
117


A propos d’ECA International
Spécialiste de la gestion de l’expatriation dans le monde entier, ECA International propose aux entreprises des données, des études, des logiciels et un support sur mesure.

Les entreprises possédant peu d’expérience ou trop peu de ressources en interne pour gérer les missions de leurs expatriés, peuvent confier à ECA International le calcul des primes et packages et bénéficier de conseil et de services. Les responsables des ressources humaines internationales des grandes entreprises trouvent des informations complètes et des logiciels de calcul sur le site Internet ; enfin les équipes d’ECA International rédigent des politiques sur mesure pour les grandes entreprises qui gèrent des milliers d’expatriés dans le monde entier.


Constructeur de maison individuelle dans la Marne


16 février 2011

CB Richard Ellis conseille Thales Communication pour la location de son futur siège de 87.500 m² de bureaux à Gennevilliers dans la ZAC des Louvresses

CB Richard Ellis Actuellement basé à Colombes où il occupe 4 immeubles d’ancienne génération séparés par l’A86 et appartenant à 4 bailleurs différents, Thales Communication a choisi la ZAC des Louvresses à Gennevilliers pour installer son futur siège.

Le Groupe avait chargé CB Richard Ellis d’étudier des sites permettant de développer environ 90.000 m² de bureaux et plateformes, et d’accueillir environ 4.300 personnes dans un secteur géographique situé en 1ère couronne parisienne proposant des immeubles neufs BBC.

Le site “CARRE 92“, où CB Richard Ellis avait déjà implanté le siège de CHEQUE DEJEUNER pour 30.000 m² de bureaux, a donc été retenu et un BEFA a été signé le 30 juin 2010, avec la levée de la dernière condition suspensive en février 2011.

En état futur d’achèvement, ce site offrira sous la forme d’un campus 87.500 m² de bureaux annexes non IGH et 2 240 emplacements de parkings.

La livraison est prévue pour l’été 2012.

A noter, de nombreux services seront proposés dans la ZAC : 2 hôtels, un restaurant inter-entreprises, une crèche, etc.

CB Richard Ellis est le conseil du preneur Thales Communication et de l’offreur AG Real Estate.

A propos de CB Richard Ellis

Le groupe CB Richard Ellis, une entreprise du S&P 500 dont le siège social est à Los Angeles en Californie, est le premier groupe mondial de services en immobilier d’entreprise (selon les revenus 2006). Avec environ 24 000 salariés, l’entreprise répond aux attentes des propriétaires, investisseurs et utilisateurs grâce à un réseau de 300 bureaux à travers le monde (hors franchisés et entreprises partenaires). CB Richard Ellis est spécialiste dans les métiers suivants : Conseil et Commercialisation à la location ou à la vente, Global Corporate Services, Investissement, Expertise, Gestion immobilière, Etudes et Marketing, Aménagement d’espace et Assistance à maîtrise d’ouvrage.


Constructeurs de maisons individuelles dans le Jura


Citérama : Votre constructeur de maisons sur Aubagne !

Citérama Vous voulez vous lancer dans la construction de votre maison ?
Réaliser un achat de terrain constructible ?
Vous ne savez pas à qui vous adresser ?
Consultez notre site Citérama !


Notre spécialisation est la construction de maisons individuelles. Nous vous proposons aussi selon vos besoins et votre budget des terrains constructibles à vendre.

Notre équipe met à votre disposition tous leurs savoirs en vous conseillant et en effectuant un suivi de projet.

Le sérieux, le professionnalisme et la satisfaction de nos clients sont les mots clés de la réussite de notre entreprise.

Vous découvrirez sur notre site, les 9 constructeurs du groupe Citérama. Nous intégrons aussi toutes les garanties de sécurité pour instaurer un climat de confiance entre nous et le client.

Aussi, si vous ne savez pas qui contacter pour construire votre maison ?

Nous sommes votre constructeur de maisons !

Venez visiter notre site, vous visualiserez nos dernières constructions de maisons et toutes les informations pour nous contacter ! Franchissez le pas, faîtes nous confiance, nous ferons de vote projet, une réalité !

www.citerama.fr


Assurance Emprunteur


15 février 2011

Le programme de conférences du MIPIM 2011 : panorama des opportunités d’investissement

mipim 2009 L’investissement immobilier sera le fil conducteur du programme de conférences du MIPIM 2011. Des experts internationaux se succèderont pour apporter une vision globale de ce secteur et mettre en avant ses interactions dans différents domaines comme l’aménagement urbain, le développement durable ou le marché de l’hôtel et du tourisme.

Deux grandes pointures de l’investissement allemand, Dr. Karl-Joseph Hermanns-Engel, directeur général d’Union Investment Real Estate et Dr. Gerhard Niesslein, président directeur général d’IVG Immobilien AG, dresseront un état des lieux du marché allemand, réputé pour l’expertise et le savoir-faire de ses investisseurs. La pénurie de produits premium sur des marchés sûrs et stables très convoités incite les professionnels à revoir leur stratégie et à se repositionner sur des biens considérés comme plus risqués. Dans cette perspective, les deux experts examineront les stratégies d’investissement les plus performantes pour s’adapter au contexte actuel.

Gilberto Kassab, le maire de la ville de Sao Paulo, reviendra sur les opportunités d’investissement liées aux aménagements prévus pour la Coupe du Monde de football 2014 et les Jeux Olympiques 2016 : du programme de réaménagement du quartier Nova Luz à la présentation du futur centre de convention de la ville, un palais d’exposition de cinq millions de m² destiné à accueillir l’exposition universelle pour laquelle la ville se porte candidate. Ce cœur industriel et financier du Brésil, actuellement en pleine ébullition, suscite de plus en plus l’intérêt des acteurs-clés de l’immobilier comme les investisseurs ou les promoteurs internationaux.

L’intégration des critères environnementaux dans les constructions constitue un véritable atout pour les investisseurs désireux d’ajouter de la valeur à leurs biens mais la multiplication de labels nationaux de développement durable rend difficiles aujourd’hui les comparaisons entre pays. Guillame Poitrinal, président du directoire d’Unibail-Rodamco (France), David Atkins, Chief Executive, Hammerson (Royaume-Uni) et Che Wall, Director - Sustainability Leadership, Lend Lease (Australie), aborderont cette question en mettant en avant la nécessité d’adopter des critères communs d’évaluation. Ils s’intéresseront notamment au rôle que peuvent jouer l’Union Européenne et les Nations Unies pour encourager une approche collective de développement durable.

L’immobilier de tourisme est un segment qui intéresse également beaucoup les investisseurs internationaux. Oliver Berger, vice président Acquisitions et Développement (EMEA), chez Hyatt International LLC (Suisse) et Oliver Corlette, directeur général, Adriatic Marinas et Porto Montenegro (Montenegro), s’intéresseront aux stratégies mises en place pour optimiser le retour sur investissement des complexes hôteliers touristiques comparés aux hôtels situés en centre-ville qui s’avèrent être plus rentables. Parmi les tendances actuelles, de plus en plus d’opérateurs orientent leur choix vers des complexes à usage mixte combinant à la fois des chambres d’hôtels et des résidences axées sur les services et les loisirs.

Fondée en 1963, Reed MIDEM organise des marchés professionnels et internationaux qui se sont imposés comme des plateformes incontournables pour les acteurs-clés des secteurs concernés. Ce sont le MIPTV, le MIPDOC, le MIPCOM et le MIPJUNIOR pour la télévision et les contenus audiovisuels et numériques, le MIDEM pour les professionnels de la musique, le MIPIM, le MIPIM Asia pour le secteur de l’immobilier et le MAPIC pour le secteur de l’implantation commerciale.

Reed MIDEM est une filiale de Reed Exhibitions, la première société mondiale dans l’organisation d’événements, avec plus de 460 événements dans 36 pays et couvrant 44 secteurs professionnels. En 2010, Reed Exhibitions a réuni plus de sept millions de professionnels du monde entier, générant plusieurs milliards de dollars d’affaires. A ce jour, les événements Reed Exhibitions sont organisés en Amérique du Nord et du Sud, en Europe, au Moyen-Orient et en région Asie-Pacifique, par des bureaux et agents implantés dans 34 pays.


Pour tout complément d'information , merci de contacter :
My-Lan CAO – Directrice Presse
Tel.: +33 (0)1 41 90 45 44 – Fax: 33 (0)1 41 90 67 24
mylan.cao@reedmidem.com


Aude


Demeures & Châteaux et la nouvelle cote du luxe sont en kiosque !

Demeures et Châteaux Au sommaire du numéro 195 – Janvier-Février 2011 : Zoom sur l’actualité immobilière, les stations de ski savoyardes qui ne connaissent pas la crise et le haut de gamme parisien, l’exception qui confirme la règle.

Ce mois-ci également dans Demeures & Châteaux : présentation d’une ferme anoblie, ancienne ferme de caractère rénovée pour devenir un chalet du XIV siècle qui fait la part belle aux espaces ouverts, aux détails précieux et à l’esprit épuré.

Immersion dans la vie du Château de Malle, témoignage du Classicisme grâce à sa cour d’honneur, et de la Renaissance par sa façade côté jardin. Sans oublier ses jardins d’inspiration florentine révélant les origines italiennes de la famille propriétaire, les Lur-Saluces.

Enfin un dossier sur les champagnes au superlatif : très chic, très cher et très grand prestige.

Et comme dans chaque numéro, toutes les annonces immobilières de votre région.

La COTE LUX-RESIDENCE.COM, les valeurs de l’immobilier de prestige Pour chaque numéro, Demeures & Châteaux, premier magazine consacré à l’immobilier haut de gamme en France, fournit la cote de l’immobilier de prestige dans chaque région française. Cet outil pratique et exclusif constitue aujourd’hui une référence pour un secteur toujours à la recherche de repères.

Un outil performant
Lux-residence a analysé les 9409 biens immobiliers français mis à la vente en ligne. Cette analyse approfondie des biens et localités les plus demandés par les internautes est ensuite restituée sous la forme d’une cote des prix par type de biens (propriétés et appartements d’exception, avec zoom sur les appartements atypiques parisiens ; appartements et propriétés “pieds dans l’eau” ; hôtels particuliers ; domaines viticoles ; châteaux et manoirs ; chalets cosy) et par région.
Le résultat obtenu apparaît sous la forme d’un tableau présentant pour chaque zone géographique : un prix moyen et une surface moyenne (propriétés “pieds dans l’eau”, chalets et appartements atypiques parisiens) et une fourchette de prix (hôtels particuliers, châteaux et manoirs, propriétés viticoles).

DEMEURES & CHÂTEAUX, le spécialiste de l’immobilier haut de gamme et de l’art de vivre
Créé par un notaire en 1978, Demeures & Châteaux inaugurait une nouvelle famille de presse dédiée à l’immobilier haut de gamme. Il est devenu depuis le magazine de référence de cet univers.
Aujourd’hui, ce bimestriel de 300 pages présente dans chaque numéro plus de 450 biens d’exception à la vente. Son contenu éditorial et le soin particulier apporté aux illustrations ont su séduire les professionnels comme les riches amateurs. Ils y retrouvent ainsi des enquêtes sur le marché de l’immobilier haut de gamme, mais aussi des reportages sur une région, son patrimoine et toute l’actualité du luxe et de l’art de vivre (culture, art, décoration, design, joaillerie, tourisme, automobile…). Depuis 2006, le magazine bénéficie d’un prolongement naturel sur Internet avec le site web Lux-residence.com, premier site européen consacré à l’immobilier haut de gamme.

À propos de DEMEURES & CHÂTEAUX : Le spécialiste de l’immobilier haut de gamme, vendu en kiosques depuis plus de 30 ans, et son site Lux-residence.com, devenu en 3 ans le 1er site européen par le nombre d’annonces en ligne (24 000 annonces) et son audience de plus de 320 000 visites/mois (source OJD, février 2009).

DEMEURES & CHÂTEAUX, en kiosques. 10 €.
www.lux-residence.com

Relations Médias : FHCOM
42, rue des Jeûneurs - 75002 Paris
Tél. : 01 55 34 24 24 / Fax : 01 55 34 24 25
agence@fhcom.net / www.fhcom.net


Constructeurs de maisons individuelles dans la Meuse


14 février 2011

Acquérir un bien immobilier est complexe. Recourir à un chasseur immobilier facilite les recherches

DOMICILIUM A TOULOUSE et dans ses environs, la Société DOMICILIUM offre ce service personnalisé.

En provenance des pays anglo-saxons, notamment des USA, où l’activité de chasseur immobilier existe depuis 25 ans environ, cette profession se développe en France au début des années 2000 autour d’une idée simple : le service de l’acquéreur.

Désormais structurée au sein d’une fédération - la Fédération Française des Chasseurs Immobiliers (dont Eric MASSAT, gérant de DOMICILIUM, est le secrétaire national) -, mise en avant de façon plus anecdotique par la Télévision via, notamment, une émission de la chaine M6 - « Recherche appartement ou maison » -, les chasseurs immobiliers accompagnent ainsi de plus en plus de personnes dans leurs projets immobiliers.

A l’écoute du particulier, le chasseur le conseille de façon objective, cherche pour lui de façon exhaustive sur l’intégralité du marché (vente par les agences, les particuliers, les promoteurs, les notaires, etc.), trouve le bien immobilier répondant précisément à son cahier des charges, le met en relation avec des partenaires qualifiés (banques, notaires, architectes, décorateurs, etc.).

Résolument tournée vers la recherche immobilière, cette activité diffère donc de celle d’un agent immobilier dont le rôle premier consiste à commercialiser les biens de son portefeuille clients, à défendre les intérêts du vendeur.

Avec un chasseur immobilier (ou chasseur d’appartement, chercheur immobilier ou encore coach immobilier), la logique traditionnelle est inversée, c’est l’acquéreur qui est au centre de toutes les attentions !

De fait, de plus en plus de personnes recourent aux prestations offertes par un chasseur : notamment celles qui manquent de temps pour effectuer une recherche immobilière de qualité et celles géographiquement éloignées pour trouver leur futur logement.

Constat d’autant plus vrai à l’heure actuelle, dans un contexte de ralentissement du marché, où les particuliers ont toujours besoin de plus de conseils, de services, et cela quelque soit leur recherche : appartement, villa, immeuble, terrain, fonds de commerce, local professionnel, villa, manoir, ferme, maison de maître, etc.

Il en va de la sorte à Toulouse où la Société DOMICILIUM existe depuis 2007.

Pionnier et leader dans l’activité de recherche immobilière en Haute-Garonne, l’équipe de DOMICILIUM - sept chasseurs immobiliers et un réseau de partenaires qualifiés – accompagne ainsi tous types d’acquéreurs (particuliers, professionnels ou investisseurs) dans leurs projets immobiliers… qui deviennent ainsi réalité de façon sécurisée.

Désormais implantés en Gascogne, les chasseurs immobiliers de DOMICILIUM interviennent également dans le Gers (secteur autour d’Auch), ainsi que le Lot-et-Garonne (Agen et ses environs).

Pour en savoir plus, voici le site de DOMICILIUM : http://www.domicilium.fr

DOMICILIUM

Conseil et Chasseur immobilier - Carte Professionnelle n° T1748

Membre du Syndicat National des Professionnels de l'Immobilier (SNPI) et de la Fédération Française des Chasseurs Immobiliers (FFCI)

15 rue Saint-Bernard

31000 TOULOUSE

Tel : 05 62 27 22 60

contact@domicilium.fr

www.domicilium.fr


Constructeurs de maisons individuelles dans le Maine et Loire