30 septembre 2010

Salon de la Copropriété... En avant première Le Pré-programme des Conférences...

Salon de la Copropriété 16ème éDITION DU SALON DE LA COPROPRIéTé :
LE PRE-PROGRAMME DES CONFERENCES


Lieu de rencontre et d'échange, les conférences 100% Efficacité organisées dans le cadre du Salon de la Copropriété et qui se tiendront en parallèle à l’exposition - assureront aux auditeurs un bon bagage technique, et permettront d'obtenir des réponses concrètes à leurs interrogations.

Elles aborderont les sujets suivants :

Affectation des lots
Évolutions législatives et réglementaires
< Honoraires des syndics
La sécurité dans les immeubles en copropriété
Le Grenelle 2
Mécanismes Made in Québec favorisant le développement durable en Copropriété Observatoire des charges de la FNAIM

Une table ronde sera organisée sur la « Maîtrise des coûts en Copropriété » et sera animée par Colette Sabarly, journaliste spécialisée du Journal Les Echos

Les conférences ont été élaborées - sous la Présidence de Maître Lebatteux, Avocat spécialisé - par un Comité Scientifique comprenant les membres suivants :

Jean Chavot, Président FNAIM
Stéphane Pavlovic, Vice Président C.G.L. 94
Caroline Jaffuel, Magistrat
Patrick Wallut, Notaire
Gilles Rouzet, Conseiller à la Cour de cassation 3ème Chambre civile
Claude Chetrit, Paris France Immobilier
Philippe Pelletier, Avocat
Jérôme Dauchez, Administrateur de Biens
Paul Philippot, Délégué Général UNPI
Pierre Capoulade, Conseiller à la Cour de cassation Président de la C.R.C.
Michel Terrioux, Chambre FNAIM Paris IDF
Joëlle Barnier, Avocat
Jean-Marc Roux, Professeur de droit
Olivier Safar, Administrateur de Biens

Le PRE-PROGRAMME DES CONFERENCES*

MARDI 16 NOVEMBRE

9h30/11h00 – Honoraires des Syndics

Animée par Maître Lebatteux, Avocat spécialisé
Intervenants : Jean Chavot, Président de la FNAIM – Paul Philippot, Délégué Général UNPI – Serge Doré Représentant DGCCRF

11h15/12h45 – Affectation des lots

Intervenants : Mr Forestier, Magistrat Cour d’appel de Paris Pôle 6.4 – Patrick Wallut, Notaire – M. Afforti, Mairie de Paris

13h30/15h00 – Evolutions législatives

Intervenant : Pierre Capoulade, Conseiller à la Cour de cassation Président de la C.R.C.

16h30/18h00 – Table Ronde : La Maîtrise des coûts

Animée par Colette Sabarly, Journaliste Les Echos, spécialiste de l'Immobilier

Intervenants : Serge Redon, Directeur Général O.I.E. - Loïc Bayle, Responsable Marketing, Tous au numérique – Olivier Safar, Syndic & Administrateur de Biens.

MERCREDI 17 NOVEMBRE

9h30/11h00 – La sécurité dans les immeubles en copropriété

Intervenant : Michel Terrioux, Délégué Général FNAIM Paris IDF

11h15/12h45 – Grenelle 2

Intervenants : Philippe Pelletier, Avocat – Jérôme Dauchez, Administrateur de Biens – Paul Philippot, Délégué Général UNPI

13h00 – 15h00 - Mécanismes Made in Québec favorisant le développement durable en Copropriété

Intervenant : Yves Joly-Cœur, Avocat Canada

15h15/16h30 – Observatoires des Charges de la FNAIM

Intervenant : Claude Chetrit, Paris France Immobilier

*Programme non définitif, susceptible de changements

MARDI 16 NOVEMBRE A 18h15
PRESENTATION DES RESULTATS DE L’ETUDE EXCLUSIVE ANNUELLE SUR LA COPROPRIETE


Une étude exclusive Salon de la Copropriété 2010 sera présentée lors du salon, conférence animée par Pierre Morgat, Customer Delight.

Elle porte sur des thèmes essentiels pour tous les copropriétaires, les Présidents de conseils syndicaux et les syndics. Sont ainsi développées les problématiques suivantes :

Ø La maîtrise des charges
Ø Le financement des travaux
Ø Les énergies renouvelables et projets inhérents
Ø Le passage à la TV numérique
Ø L’information d’un nouveau copropriétaire

Les Présidents de conseils syndicaux constituent le panel interrogé pour réaliser l’étude entre septembre et octobre 2010.

Les résultats de l’étude seront riches d’enseignements pour tous les acteurs de la Copropriété. Ils éclaireront notamment sur la bonne maîtrise des charges dans les copropriétés, sur la façon dont les syndics sont perçus en matière de maîtrise des charges. Seront également abordés tous les aspects liés au financement des travaux ; la place des énergies renouvelables au sein de la copropriété ; l’impact du passage à la télévision numérique et enfin, l’information d’un nouveau propriétaire et le rôle des agents immobiliers, ainsi que des principaux acteurs impliqués. Les résultats de l’étude seront commentés par des experts de renom, à l’instar de Serge Redon, Directeur Général O.I.E. -Colette Sabarly, Journaliste, Les Echos - Loïc Bayle, Responsable Marketing, Tous au numérique – Olivier Safar, Syndic & Administrateur de Biens.

NOUVEAU : DES FORMATIONS GRATUITES DE HAUT NIVEAU POUR LES RESPONSABLES DE CONSEILS SYNDICAUX

Pour la première fois le salon de la Copropriété offre des formations pratiques destinées aux Présidents de conseils syndicaux désireux d’optimiser leurs connaissances.

Ces sessions de formation de 3 heures, seront dispensées par des experts reconnus et de très haut niveau. Les participants bénéficieront ainsi d’un apport méthodologique, d’études de cas, de sessions interactives.

Les formations offertes porteront sur des thèmes forts et incontournables pour les Présidents de conseils syndicaux, à savoir :

MARDI 16 NOVEMBRE 9h30/12h30 – L’Assemblée Générale

Intervenants : Joëlle Barnier, Avocat et Fabrice Borroco, Administrateur de biens

13h30/16h30 – Paiement des charges

Intervenant – Jean-Marc Roux, Professeur de Droit

MERCREDI 17 NOVEMBRE

10h30/12h30 - La comptabilité : lire et comprendre les documents. Bases et perfectionnement

Intervenant : Olivier Safar, Syndic& Administrateur de biens et M. SZAFIR, Expert Comptable

13h30/16h30 – Le Conseil Syndical

Intervenant : Francis Bourriaud, ADB Conseils

NOUVEAUTE 2010 : L’UNIVERSITE DE LA COPROPRIETE

Cette année, et pour la première fois, se tiendra sur le salon, « L’Université de la Copropriété 2010 » organisée par l'UNIS.

A cette occasion, se tiendront deux ateliers

Mardi 16 novembre de 1’h00 à 16h00 - Les organes de la Copropriété (Maitre Lebatteux)

Mercredi 17 novembre de 14h30 à 16h30 - Le syndicat des copropriétaires et l'AG - (M. Trebosc)

Pour en savoir plus sur l'Université de la Copropriété organisée par l'UNIS, cliquez ici

LES CONSULTATIONS GRATUITES

L’espace Consultations Gratuites accueillera les visiteurs, cette année, dans un cadre convivial et attrayant de 360 m².

26 consultants et experts seront présents (sous la direction de Francis Bourriaud – ADB Conseils) pour répondre aux différentes préoccupations que se posent les visiteurs en termes de problèmes de copropriété.

Ainsi chaque jour, des experts en copropriété seront à la disposition des visiteurs, après inscription préalable sur place auprès de deux hôtesses qui seront là pour vous écouter et vous aiguiller. Les consultations gratuites durent environ 30 minutes dans un réel souci de compréhension de vos envies ou vos inquiétudes.

Seront présents pour les consultations :

Architectes
Stéphanie Bertina Minel – Françoise Virolleaud
Avocats
Anne Bruller - Emmanuel Cosson - Rose-Karine Ghebali - Yann - Céline Lavernaux - Catherine Leclercq-Huet - Alice Malekpour - Isabel Pais y Gosende - Nicolas Pillon - Régine Vanitou
Avoué
-Mireille Garnier
Conseil en Copropriété :
Gérard Thommeret
Expert Acousticien
André Bouheraoua
Consultant Ascensoriste
Jean-François Boulogne
Expert en économie d’énergie
Pascal Tchengang
Expert Thermicien
Alain Champagne
Ingénieur Conseil en bâtiment
François Jehenne
Géomètre
Éric OURTILANE
Un géomètre Expert
Géomètre Expert
Notaire
Vincent Villecourt
Expert Comptable
Laurence Leboucher
Expert Comptable stagiaire
Maxime Guyomard

Pour en savoir plus sur tous ces sujets et rencontrer les meilleurs experts en copropriété, rendez-vous sur le Salon de la Copropriété les 16 et 17 novembre 2010, à Paris Porte de Versailles.

RAPPEL

Rappelons que Le Salon de la Copropriété est un évènement convivial organisé sur 2 jours de rencontres encore plus professionnelles et plus business, et articulé autour de plusieurs axes :

Une exposition qui regroupera plus de 150 sociétés exposantes avec une large représentativité des activités de copropriété (syndic de copropriété, équipement, entretient, experts immobiliers, services, institutionnel, média) et 8 000 visiteurs attendus qui découvriront les offres développées dans ces domaines.
Des conférences, élaborées par un comité scientifique, qui aborderont les sujets d’actualité du moment.
Des ateliers exposants où ces derniers valoriseront leurs expertises auprès des visiteurs en présentant leurs nouveautés ou leurs témoignages clients.
Les consultations gratuites, fortement plébiscitées par les visiteurs, seront étoffées en 2010. Architectes, géomètres experts, avocats, acousticiens, avoués, experts d’assuré ou notaires seront présents pour les guider dans leurs projets liés à la copropriété.
Quatre demi-journées de formations gratuites sur le Conseil Syndical, l’Assemblée Général, la Comptabilité et la Gestion des Charges, pour trouver des solutions concrètes aux problématiques quotidiennes des conseils syndicaux.
Une étude de marché exclusive : exposants, intervenants, experts immobiliers et partenaires seront associés à la mise en place d’une étude de marché exclusive. Les résultats de l’étude seront communiqués pendant l’événement !
La Nuit de la Copropriété : pour joindre l’utile à l’agréable et prolonger les rencontres faites pendant la journée, une nocturne clôturera le premier jour du salon. Visiteurs et exposants pourront ainsi se retrouver autour d’un buffet et profiter des animations mises en place pour l’occasion.

Pour plus d’informations :
Hélène TSOUNGUI Tél. 01 76 77 16 18
helene.tsoungui@comexposium.com
Marie-Laure MOREAU Tél. 01 76 77 14 67
Marie-laure.moreau@comexposium.com

Web : www.saloncopropriete.com

Marie-Christine Flahault
flahault@orange.fr
Tél. 06 15 37 18 11


Accessoires moto


29 septembre 2010

Accession à la propriété : les aides au logement peuvent vous aider !

immobilier Les ménages les plus modestes peuvent toucher des aides sociales pour accéder à la propriété. Tour d’horizon de ces allocations dont les emprunteurs ne savent pas toujours qu’ils peuvent en bénéficier…

L’Aide Personnalisée au Logement (APL) est un système bien connu des locataires à faibles revenus, mis en place par les Caisses d’Allocations Familiales (CAF). Ce que l’on sait moins, c’est que cette aide peut aussi être versée pour rembourser un crédit immobilier, à la condition qu’il s’agisse d’un Prêt à l’Accession Sociale (PAS). Les plafonds de revenus sont donc assez bas, mais cette aide autorise des ménages modestes à accéder à la propriété. Prêt-Accession-Sociale.com a mis en ligne un simulateur d'APL permettant le calcul de l'APL à laquelle vous avez droit.

Si vous ne pouvez pas prétendre au PAS, vous pouvez peut-être toucher d’autres aides : l’Allocation de Logement à caractère Familial (ALF) peut être versée pour le remboursement d’un crédit immobilier souscrit pour l’acquisition d’une résidence principale. Peuvent y prétendre les couples ayant des enfants nés ou à naître, ou mariés depuis moins de 5 ans (les époux ayant moins de 40 ans à la date de leur mariage) et disposant de revenus inférieurs aux plafonds prévus. Ces plafonds sont variables en fonction de la situation familiale, et disponibles auprès de la CAF.

Enfin, pour les couples sans enfants à charge mais ayant des revenus modestes, il existe aussi une Allocation de Logement à caractère Social (ALS). Pour cette aide, les plafonds et montants varient avec les revenus et la situation familiale, renseignez-vous auprès de la CAF.

Quoiqu’il en soit, il faut garder à l’esprit que le montant de ces aides, et même leur octroi, peuvent évoluer avec le temps, par exemple si votre situation familiale change : si vos enfants quittent le foyer familial, vous ne serez peut-être plus éligibles à l’ALF. Ces allocations doivent donc seulement être considérées comme des aides ponctuelles et partielles à l’accession à la propriété. Il vous faut garder à l’esprit leur éventuelle diminution ou suppression lorsque vous établissez votre plan de financement.


Constructeurs de maisons individuelles dans l'Aisne


28 septembre 2010

De grands projets internationaux s'invitent au MAPIC 2010

MAPIC 2008 Le MAPIC 2010 dévoilera un panorama unique de centres commerciaux sur la zone d’exposition. Parmi les nouvelles réalisations, des projets d’envergure verront le jour sur des marchés prometteurs comme l’Amérique Latine, l'Afrique du Nord ou la Turquie, de plus en plus convoités par les acteurs européens.

« La globalisation des modes de consommation voit émerger des centres commerciaux remarquables sur la scène internationale notamment dans les régions à fort potentiel. Ces marchés, qui représentent actuellement des opportunités considérables, sont de plus en plus prisés par les promoteurs et les architectes désireux d’exporter leur savoir-faire et par les enseignes internationales soucieuses de développer leurs réseaux », commente Nathalie Depetro, directrice du salon.

Ainsi, des projets d’envergure développés au Brésil, en Egypte et en Turquie, en collaboration avec des professionnels européens, seront dévoilés sur la zone d’exposition du MAPIC, cette année.

Boulevard Londrina Shopping
Le promoteur Sonae Sierra (Portugal) présentera son projet brésilien Boulevard Londrina Shopping. « Nous avons pour objectif d’investir dans des projets de centres commerciaux nouveaux, modernes et différents pour parvenir à une croissance solide. Boulevard Londrina Shopping est notre premier projet construit dans l’Etat de Parana, que nous considérons comme une région à fort potentiel », explique José Baeta Tomás, PDG de Sonae Sierra Brésil. Intégré au complexe mixte Marco Zero, ce projet doit revitaliser la ville de Londrina, située au sud du Brésil. S’étendant sur une surface totale de 80 000m², le centre commercial abritera notamment plus de 200 boutiques, 25 cafés et restaurants, un hypermarché Walmart ainsi qu’un grand espace réservé aux loisirs. Son architecture, directement inspirée du drapeau anglais, est à la fois originale et respectueuse de l’environnement. Ce site, qui garantira une consommation faible en énergie, devrait obtenir la certification ISO 14001, une fois sa construction achevée en 2012.

Cleopatra Mall
Présenté par le groupe égyptien Cleopatra, l’architecte Design International (Royaume Uni) et le groupe DI Leasing, le projet de centre commercial Cleopatra Mall, a pour vocation de devenir la destination commerciale et de loisirs de référence en Egypte. Situé dans le quartier 6th of October City, l'un des plus grands projets résidentiels du Caire, face aux pyramides de Gizeh, ce projet pharaonique combinera harmonieusement une architecture inspirée des splendeurs du passé à un design moderne grâce notamment à son sommet en forme de «vague géante dans le désert». Ses façades transparentes offriront au site une lumière naturelle abondante. Ce projet, qui restera ouvert jour et nuit, sera livré en 2012. Il comprendra notamment un lac artificiel de 5 000m² qui accueillera des spectacles aquatiques, un hôtel 5 étoiles, un spa, une discothèque, des restaurants et des cafés, un complexe de cinéma, une garderie, un centre médical et une mosquée. Ce projet de 350 000m² devrait accueillir 18 millions de visiteurs dès sa première année d’ouverture.

Forum Istanbul
Le groupe néerlandais Multi Corporation étend son influence en Turquie en développant une quinzaine de projets commerciaux sur ce territoire. Parmi ses réalisations phares, le centre commercial Forum Istanbul de 175 000m² est à ce jour le plus grand projet de centre commercial en Turquie. Cette destination de choix privilégie le loisir et le divertissement en disposant d’un aquarium géant, d’un bowling, d’une patinoire, d’un cinéma et d’activités destinées aux enfants. D’autres édifices en construction comme Forum Kayseri et Marmara Forum sont également très attendus. Ce marché, très convoité par l’ensemble des professionnels de l’immobilier commercial, sera mis particulièrement en avant cette année sur la zone d’exposition du MAPIC avec le pavillon «Turquality», qui hébergera une dizaine d’enseignes originaires de ce pays.

A propos de Reed MIDEM

Fondée en 1963, Reed MIDEM organise des marchés professionnels et internationaux qui se sont imposés comme des plateformes incontournables pour les acteurs-clés des secteurs concernés. Ce sont le MIPTV featuring MILIA, le MIPDOC, le MIPCOM et le MIP JUNIOR pour la télévision et les contenus audiovisuels et numériques, le MIDEM pour les professionnels de la musique, le MIPIM featuring MIPIM Horizons, le MIPIM Asia pour le secteur de l’immobilier et le MAPIC pour le secteur de l’implantation commerciale.

Reed MIDEM est une filiale de Reed Exhibitions, la première société mondiale dans l’organisation d’événements, avec plus de 440 événements dans 36 pays. En 2009, Reed Exhibitions a réuni plus de six millions de professionnels du monde entier, générant plusieurs milliards de dollars d’affaires. A ce jour, les événements Reed Exhibitions sont organisés en Amérique du Nord et du Sud, en Europe, au Moyen-Orient et en région Asie-Pacifique, par des bureaux et agents implantés dans 35 pays.

Reed Exhibitions propose une large gamme d’événements, couvrant expositions, conférences, congrès et réunions. Son portefeuille comporte plus de 440 événements et apporte ses services à 44 secteurs professionnels, dont: l’aviation et l’aérospatial, le secteur automobile, la beauté et les cosmétiques, l’audiovisuel, le bâtiment et la construction, l’électronique, les secteurs de l’énergie, du pétrole et du gaz, l’ingénierie, les services de restauration et d’hôtellerie, les cadeaux, la santé, la décoration d’intérieur, l’informatique et les télécoms, la joaillerie, les sciences de la vie et la pharmaceutique, la machinerie, le marketing, la formation médicale, l’imprimerie et l’infographie, la sécurité, les sports et loisirs, ainsi que le tourisme.

Travaillant en étroite collaboration avec des organismes professionnels, des groupements industriels et des gouvernements, Reed garantit l’intérêt et la pertinence de ses événements pour répondre aux besoins des différents secteurs. Au final, beaucoup de ces événements sont leaders sur leurs marchés.

Pour tout complément d’information sur Reed MIDEM, rendez-vous sur www.reedmidem.com.

Contact :

My-Lan CAO – Directrice presse
Tel.: +33 (0)1 41 90 45 44
mylan.cao@reedmidem.com
www.mapic.com
www.reedmidem.com


Assurance emprunteur


Le financement de l’immobilier commercial émerge de la crise en Allemagne

Helaba Helaba présente une étude sur le marché de l’immobilier d’entreprise de Francfort

Anticipant le salon ExpoReal à Munich, Helaba Landesbank Hessen-Thueringen a présenté son étude « Le marché de l’immobilier d’entreprise de Francfort : la qualité compte ». Cette étude se concentre sur les perspectives du marché de l’immobilier d’entreprise à Francfort et dans la région économique Rhin-Main. Johann Berger, Vice-président du Conseil des Directeurs généraux et responsable de l’immobilier, a également saisi cette opportunité pour proposer ses commentaires sur la conjoncture du financement de l’immobilier commercial en Allemagne. Bien qu’il n’existe à son avis pas de danger d’effondrement imminent des crédits, il considère qu’il ne faut cependant pas exclure les risques associés à la provision de prêts :

« Dans le contexte d’un marché de titrisation et de syndication qui demeure incapable de fonctionner correctement, parallèlement à des exigences élevées de capitaux propres, à la hausse des volumes de refinancement, au retrait des investisseurs immobiliers étrangers du marché allemand, et à un nombre restreint de banques allemandes capables et désireuses d’assumer elles-mêmes une part limitée des placements, il existe encore des risques pour la future provision des prêts dans le financement de l’immobilier commercial en Allemagne. »

Selon Berger, savoir si les acteurs des marchés immobiliers ont appris de la crise ne pourra être déterminé qu’à la suite de la reprise dans ce secteur. Ce qui est frappant, c’est que les participants de ces marchés se concentrent presque exclusivement sur les propriétés de première classe situées dans des sites de qualité supérieure. « La tendance principale de l’immobilier a entrainé une fois de plus des déclins dans les rendements initiaux », a observé Berger.

Le retrait des marchés internationaux ne constitue pas, d’après Berger, une réponse sensible à la crise. La stabilité relative du marché allemand pendant la crise correspond selon lui à des attentes plus faibles de valeurs immobilières supérieures dans la phase de reprise qui est en train de commencer. Berger déclare : « Les acteurs nationaux du marché qui, en réponse à la crise, se concentrent exclusivement sur le marché allemand, pourraient passer à côté de meilleures opportunités hors des frontières nationales. »

Le marché de l’immobilier d’entreprise de Francfort : la qualité compte !

Le marché de l’immobilier d’entreprise de Francfort s’est avéré être relativement stable pendant la crise financière. Cela s’est produit principalement grâce au fait que le taux d’emploi n’a pas chuté de façon significative. Dans le moyen terme cependant, les prévisions n’indiquent qu’une légère hausse du nombre d’emplois à Francfort car la tendance de la croissance économique est généralement plus stationnaire et les entreprises de services financiers continuent de réduire leurs effectifs. « Cela peut laisser envisager une augmentation d’au moins 2% des emplois de bureaux au cours des cinq prochaines années », explique le Dr. Gertrud R. Traud, économiste en chef et responsable de recherche chez Helaba.

Le marché de Francfort crée une base stable

Les économistes d’Helaba émettent l’hypothèse que les loyers des bureaux majeurs de Francfort auront atteint une base stable d’ici à la fin de l’année. Cette année, une faible demande d’espaces d’entreprise et des taux d’achèvement de construction plus élevés continuent de ralentir le marché de l’immobilier d’entreprise de Francfort. En 201l, les taux d’occupation dans le marché locatif devraient croître davantage. Prenant en compte un taux d’achèvement de construction sensiblement plus faible, les loyers plus élevés pourraient augmenter davantage mais une diminution des taux élevés d’occupation n’est pas encore en vue.

Une faible activité des nouvelles constructions et la prudence ininterrompue des investisseurs et institutions financières conditionnent le ralentissement de la croissance du taux de base d’occupation qui s’élève déjà à plus de 14%. étant donnée la forte proportion d’espaces plus anciens dans des sites d’entreprise vacants, les activités de restauration et de modernisation ont de grandes chances de gagner en importance, contrairement aux nouveaux travaux de construction.

Une perspective modérée pour le marché de l’immobilier d’entreprise de Francfort

Concernant les quelques années à venir, les auteurs de l’étude ne prévoient qu’une demande modérée d’espaces d’entreprise à Francfort. En se basant sur leur prédiction des taux d’emploi, ils pronostiquent une demande de 200 000 m2 d’espace de bureaux. « Cela correspond », d’après Traud, « à approximativement deux grands immeubles de bureaux ». Gardant à l’esprit la tendance soutenue vers une meilleure efficacité des espaces, même cette prudente prédiction pourrait s’avérer être trop optimiste.

La qualité de l’emplacement est décisive – les zones périphériques demeurent problématiques

Les fortes exigences de qualité sur le marché de Francfort seront également reflétées à l’avenir dans un développement différencié d’emplacements de bureaux. Le potentiel des sites se trouvant au centre des villes est favorable, tandis que les espaces de bureaux souvent plus anciens situés dans aux bordures des villes sont sévèrement affectés par les taux d’occupation élevés. En tant que site de bureaux, l’aéroport de Francfort a de fortes chances de gagner en importance. D’après les auteurs de l’étude, sa position sera renforcée par l’expansion en cours de ses capacités et laisse envisager une augmentation du taux d’emploi dans le centre d’activités financières et commerciales le plus important d’Allemagne.

De nombreuses zones de développements urbains simultanés

À Francfort, de nombreux projets de développement urbain sont en cours de planification et seront synonymes d’une proportion relativement grande d’espace de bureaux. Chacun de ces projets offre à la ville d’importantes opportunités de développement à long terme. « Étant donné que la demande de locaux d’entreprise a de grandes chances d’être restreinte au cours des prochaines années, il est important d’accorder plus d’attention à la qualité plutôt qu’à la quantité », insistent les auteurs de l’étude.

La construction résidentielle ne doit pas être négligée

Grâce à la nette hausse de l’activité de construction résidentielle au cours de ces dernières années (par exemple dans le nouveau quartier de Riedberg), la ville de Francfort pourrait participer à la croissance de la population de la région Rhin-Main. La mobilisation de suffisamment d’espaces destinés à la construction de logements joue un rôle crucial dans le développement de la ville. Puisque la demande de logements dépassera la demande d’espaces de bureaux au cours des quelques années à venir, les projets de développement doivent être planifiés avec flexibilité et ajustés en fonction de leurs possibilités d’utilisation.

Presse et communications

MAIN TOWER - Neue Mainzer Strasse 52-58
60311 Francfort-sur-le-Main - http://www.helaba.de
Tél. : +49(0)69-9132-2192
Wolfgang Kuss
E-Mail : wolfgang.kuss@helaba.de
Ursula-Brita Krueck
E-Mail : ursula-brita.krueck@helaba.de


Après-rasage


27 septembre 2010

QUALITEL partenaire des organismes sociaux pour la qualité technique et environnementale des projets immobiliers

groupe QUALITEL L’Association QUALITEL, organisme chargé de promouvoir la qualité de l’habitat en France, et ses filiales CERQUAL et CERQUAL PATRIMOINE seront présents au Congrès de l’Union Sociale de l’Habitat, qui se tient cette année sur le thème « Une place pour tous dans la cité ». A cette occasion, l’association dévoile les résultats de son Observatoire. Constat : le logement social tend à devenir de plus en plus qualitatif (impact environnemental, économies de charge, isolation thermique et acoustique).

Réunissant l’ensemble des acteurs de l’habitat social – organismes HLM, industriels du bâtiment, institutionnels – le Congrès ouvrira débats et réflexions sur les grandes problématiques du logement social en France, et notamment sur les constructions et rénovations durables.

QUALITEL réalise près de 70% de son activité de certification dans le secteur du logement social. Cette expérience fait des certifications de QUALITEL des outils parfaitement adaptés aux besoins et attentes des bailleurs sociaux, qu’il s’agisse de construction ou de rénovation.

Antoine DESBARRIERES, Directeur de QUALITEL, déclare : « Confrontés à une demande toujours croissante en logements sociaux et donc à une nécessité de construire vite, les organismes HLM sont aussi les précurseurs en matière de développement durable. Preuve en est l’augmentation chaque année de la demande pour nos certifications de la part des bailleurs sociaux. Cette demande croissante a pour incidence directe de proposer aux particuliers toujours plus de logements sains, moins énergivores et aux charges limitées. »

QUALITEL présente ici un état des lieux de la qualité des logements sociaux réalisé à partir de ses observations des opérations en certification.. La plupart des données sont issues des Observatoires de la qualité. Ces Observatoires, supervisés par un comité de pilotage collégial (QUALITEL, DHUP, Union Sociale pour l’Habitat, Agence Qualité Construction, UNTEC, CLCV, UNAF, UNSFA) constituent une base de données essentielle à l’activité de l’Association. Ils consignent et analysent les informations collectées par l’observatoire des pratiques constructives dans le cadre des certifications Qualitel, Habitat & Environnement, Patrimoine Habitat et Patrimoine Habitat & Environnement.

Etat des lieux de la certification dans le parc social français :

* La demande de certification en logements neufs dans le parc social a augmenté de 150% entre 2002 et 2009 (de 27 000 logements en demandes de certification en 2002 à 70 000 en 2009). Les organismes sociaux sont donc de plus en plus soucieux de la qualité des logements proposés, afin notamment de s’offrir de meilleures chances d’obtenir les financements publics nécessaires.

* 83% des demandes de certification concernent des logements collectifs, et 17% des logements individuels.

* Labels/performances énergétiques des logements sociaux neufs certifiés :

- En 2002, 71% des logements certifiés atteignaient les niveaux d’exigence HPE 2000 (Haute Performance Environnementale), seul niveau d’exigence supérieur au niveau réglementaire.

- En 2010, les niveaux de performance énergétique se sont élevés avec l’apparition de nouveaux labels : 17% des logements sont au niveau réglementaire, 12% atteignent le HPE 2000, 4% le THPE 2000 (Très Haute Performance Environnementale), 29% le HPE 2005, 33% le THPE 2005, 1% le THPE EnR 2005 (Energie Renouvelable) et 4 % le label BBC-Effinergie.

A noter que sur les demandes reçues en 2010, 90% le sont avec un label énergétique et 55% avec le label BBC-Effinergie.

* Focus sur la réhabilitation

On peut remarquer une progression de 17% des demandes de certification, qui s’élèvent à 34.000 logements et plus de 48.000 logements diagnostiqués dans l’année. Les demandes sont issues à 89% de la promotion sociale. Les certifications «Patrimoine Habitat» et «Patrimoine Habitat & Environnement» représentent respectivement 61% et 39% des demandes.

En termes de consommation d’énergie ou d’émissions de gaz à effet de serre, l’analyse des données d’études thermiques avant et après intervention laisse apparaitre, pour les deux certifications Patrimoine Habitat et Patrimoine Habitat & Environnement, un gain moyen après travaux important. Ainsi, pour une consommation avant travaux de 342 kWh EP/m².an et des émissions de 81 kg CO2 /m².an, on peut escompter des gains respectifs de 49% et 54%.

Ces chiffres justifient à eux seuls les politiques de rénovation du parc ancien.

Rappel : 2 labels sont délivrables pour les bâtiments dont la date d’achèvement est postérieure au 1er janvier 1948 : «HPE RENOVATION» (objectif 150 kWhep/m²/an pondérés) «BBC EFFINERGIE RENOVATION» (objectif 80 kWhep/m²/an pondérés). Pour les bâtiments plus anciens, CERQUAL PATRIMOINE propose deux options thermiques : RENOVATION 150», correspondant à une consommation de 150 kWhep/m²/an pondérés. «EFFINERGIE RENOVATION» correspondant à une consommation de 80 kWhep/m²/an pondérés

QUALITEL se tiendra à la disposition des visiteurs du congrès Union Sociale de l’Habitat : du 28 au 30 septembre 2010
à Strasbourg, Parc des Expositions Wacken
Hall 20 stand n°A26


A propos de Qualitel

Depuis 1974, l’Association QUALITEL est un organisme indépendant à but non lucratif ayant pour objectif de promouvoir la qualité de l’habitat en France. Son conseil d’administration fédère les représentants des principaux acteurs de la construction, les utilisateurs de logements et les consommateurs, les organismes intervenant dans la qualité de la construction ainsi que les pouvoirs publics.
Sa filiale CERQUAL a en charge l’activité des logements neufs et propose les certifications Qualitel (confort et économie de charges), Habitat & Environnement (confort et respect de l’environnement) et NF Logement (qualité technique et services associés).
Sa filiale CERQUAL PATRIMOINE quant à elle, a en charge l’activité de certification des logements existants et propose aux maîtres d’ouvrage d’évaluer l’état de leur patrimoine avec le Bilan Patrimoine Habitat (BPH) mais aussi de valoriser leurs travaux de réhabilitation avec les certifications Patrimoine Habitat et Patrimoine Habitat & Environnement.
Plus de 100 000 logements ont sollicité une certification en 2008. Près de 1000 maîtres d’ouvrage s’y sont engagés, dont Bouygues Immobilier, l’Immobilière 3F, Vinci, Paris Habitat,….
Une trentaine de collectivités territoriales et d’aménageurs sont également prescripteurs de la certification.
Pour plus d’informations : www.QUALITEL.org ; www.bienvivrechezmoi.com

Agence relations presse Wellcom

Ghyslaine Clodion – gc@wellcom.fr
Aurléien Rouby – ar@wellcom.fr
Ingrid Zémor – iz@wellcom.fr

Tél. : 01 46 34 60 60
Fax : 01 46 34 05 29


Casque moto


AKERYS Services Immobiliers optimise les délais de recherche de locataires pour ses clients investisseurs

Akerys Afin de réduire le temps de recherche de locataires pour ses clients investisseurs, les commerciaux d’AKERYS Services Immobiliers disposent désormais d’un équipement informatique mobile qui leur permet d’apporter des réponses en temps réel aux futurs locataires.

Avec près de 100 000 locations réalisées sur les 5 dernières années, AKERYS Services Immobiliers, filiale du Groupe AKERYS spécialisée dans la location, l’administration de biens (gérance et syndic) et les transactions immobilières, participe activement à pourvoir l’offre de logements privés sur tout le territoire.

AKERYS Services Immobiliers met à disposition de ses 55 000 clients investisseurs qui lui confient leur mandat de gestion, une équipe de 140 salariés exclusivement dédiés à la recherche de locataires.

Utilisant tous les leviers de la recherche de locataires (un site web akerys-immobilier.com qui accueille près de 1.5 million d‘internautes par an, une plateforme téléphonique qui reçoit 270 000 appels sur l’année, des campagnes publicitaires et marketing), AKERYS Services Immobiliers équipe aujourd’hui ses commerciaux d’ordinateurs portables Net PC.

Cet équipement informatique mobile permet d’accéder en temps réel au stock de logements disponibles à la location sur le parc des 850 résidences gérées par le Groupe, de renseigner immédiatement les futurs locataires sur leur éligibilité ou solvabilité, de valider le dossier du candidat sur la base des informations transmises (sous réserve d’une validation ultérieure des pièces transmises) et enfin, d’établir l’état des lieux d’entrée.

La panoplie d’outils mis à disposition du terrain s’inscrit dans le programme d’amélioration des performances qui va notamment permettre de poursuivre l’optimisation des délais de recherche de locataires, actuellement à moins de trois mois en moyenne sur tout le parc.

L’objectif recherché est d’améliorer le service rendu aux deux profils de clients du Groupe AKERYS :

• D’une part les investisseurs : leur logement étant plus vite occupé par un locataire, les risques de périodes de vacance locative (absence de premier locataire) et de carence locative (absence de locataire suite au départ du premier) s’en trouvent également réduits, et les loyers rentrent plus fréquemment.

• D’autre part, les locataires : la recherche d’une location nécessite beaucoup d’énergie. Ce système informatique mobile permet à chaque candidat d’obtenir une réponse immédiate sur la disponibilité du logement qu’il convoite.

AKERYS Services Immobiliers propose aux locataires des logements économiquement abordables, participant ainsi à accompagner les familles dans leurs parcours résidentiel.

Blog : akerys-location.blogspot.com


Constructeurs de maisons individuelles dans le Morbihan


L’UNPI soutient la réforme du droit de préemption

UNPI L’UNPI dénonce depuis longtemps les dérives du droit de préemption urbain et son président, Jean Perrin, se réjouit de la réforme en cours d’examen.

Rappelons que le droit de préemption urbain donne la possibilité aux communes de bloquer les ventes et d’utiliser des moyens dilatoires pour faire baisser les prix.

Jean Perrin soutient la proposition de loi Warsmann (de simplification et d’amélioration de la qualité du droit, adoptée en 1ère lecture pat l’Assemblée nationale, qui obligera la commune titulaire du droit de préemption, si elle souhaite préempter, à le faire au prix fixé dans la déclaration d’intention d’aliéner.

Par ailleurs, la commune ne pourra plus se désister en cours de procédure par l’exercice d’un droit de repentir souvent abusif.

D’autres modifications importantes sont prévues concernant notamment le droit de délaissement du propriétaire.

L’UNPI, seul représentant des propriétaires privés, approuve la proposition de loi Warsmann.

Si cette réforme est adoptée, les droits des propriétaires seront mieux reconnus par la loi, face à la politique d’intervention de l’Etat et des collectivités territoriales dans leurs projets d’aménagement.

Contact presse :
Anne Pronier
01 44 11 32 54
info@unpi.org


Constructeurs de maisons individuelles dans le Maine et Loire


24 septembre 2010

Assurance GRL : L'UNPI propose des améliorations

GRL La nouvelle version de l'assurance GRL 2010 a pour vocation le développement de ce dispositif qui n'avait jusque-là pas convaincu les propriétaires bailleurs. L'UNPI (Union nationale de la Propriété Immobilière) estime que ce dispositif n'est pas entièrement satisfaisant et le fait savoir dans son Livre Blanc pour 2010.

L'UNPI part d'un constat simple : suite à la crise financière et économique, le nombre de loyers impayés a fortement augmenté, et le fonds consacré à la GRL risque d'être beaucoup sollicité à l'avenir.

De plus, l'augmentation du risque entrainerait une hausse des primes, ce qui risque de réduire le nombre de propriétaires désirant souscrire une assurance GRL. L'argument principal de l' UNPI est que le taux d'effort admis (jusqu'à 50 % des revenus du locataire) est beaucoup trop élevé. Ce taux d'effort élevé a pour conséquence qu'un faible nombre d'assureurs souhaitent proposer ce contrat.

Enfin, l'UNPI préconise de limiter la Garantie des Risques Locatifs « à l'aspect des loyers impayés », les éventuels frais de dégradation relevant d'une autre assurance, « librement contractée par le bailleur ».

L'UNPI espère que ces propositions seront entendues, à la fois dans l'intérêt des propriétaires qu'elle représente, et dans celui de l'Etat à qui les défauts de l'actuel système et la situation économique risquent de coûter cher.


Constructeurs de maisons individuelles dans l'Aube


23 septembre 2010

Locacity lance un service gratuit d’échange de locations entre propriétaires

Locacity L’inscription au site www.locacity.fr permet désormais d’accéder au premier réseau d’échange de locations entre propriétaires de locations meublées ou chambres d’hôtes.

L’échange de résidence : un mode d’hébergement très en vogue

De nos jours, les sites d’échanges de résidence principale fleurissent et cette solution d’hébergement séduit de plus en plus de voyageurs. C’est dans cet esprit que Locacity propose maintenant à ses membres d’échanger leur location meublée ou chambre d’hôtes entre eux.

Ils pourront ainsi séjourner dans une autre ville avec comme seuls frais ceux du transport. Cela veut dire partir plus souvent et une fois sur place, s’accorder davantage de loisirs et de sorties : bons restos, concerts, théâtres

Les avantages de l’échange de location

Cette solution présente de nombreux avantages :
• c’est gratuit : l’échange de locations meublées permet aux membres de Locacity de séjourner gratuitement dans les principales villes de France, moyennant le prêt de leur location lorsqu’elle est inoccupée
• une grande flexibilité des dates : l’échange n’a pas besoin d’être simultané contrairement à l’échange de résidence principale
• plus d’intimité et de confort que pour un échange de résidence principale : la location échangée est déjà prévue à cet effet
• l’optimisation du calendrier de réservation des membres : les périodes non louées ne sont plus perdues et permettent aux membres de partir gratuitement
• plus de confiance : les membres de Locacity échangent leurs locations avec d’autres propriétaires ayant les mêmes préoccupations qu’eux. La formule de l’échange étant basée sur la confiance mutuelle, chacun s’efforce de prendre soin du logement échangé.

Locacity : des solutions adaptées aux propriétaires de locations

Ce nouveau service répond donc aux besoins des propriétaires, toujours soucieux de rentabiliser leur location en optimisant les périodes non louées. Locacity se veut innovant en proposant à ses membres des services utiles, adaptés aux nouveaux modes de vie. L’échange de location correspond à une nouvelle façon de voyager, plus communautaire et plus responsable.

Contact presse : Jérôme DEVILLARD - Locacity
Tél. 06 63 49 26 61 - info@locacity.fr
24 rue St Philippe - 69003 Lyon
www.locacity.fr


Constructeurs de maisons individuelles dans le Rhône


22 septembre 2010

Un site immobilier professionnel gratuit réservé aux particuliers

Bientotproprio.com est un nouveau site immobilier avec des milliers de petites annonces immobilières exclusivement réservées aux particuliers.
Bientotproprio.com propose des annonces de particulier à particulier sur la France entière.


La tendance actuelle est à l’économie, la crise est passée par là…
Alors, pour tous ceux qui souhaitent acheter, vendre ou louer mais qui trouvent que les agences immobilières sont trop chères, Bientotproprio.com se présente comme L’alternative.

Pourquoi chercher votre futur bien immobilier sur un site qui propose des voitures ou des machines à laver ?...
Pourquoi payer une commission d’agence alors que le vendeur est le mieux placé pour vendre son bien immobilier ?...
Pourquoi payer une annonce, alors que, sur Bientotproprio.com, c’est gratuit.

Bientotproprio.com vous propose des annonces complètes avec des photos illimitées, la géolocalisation, un guide du vendeur, un descriptif complet, une présentation des diagnostics, une messagerie interne, un compte personnel, des conseils professionnels et tout cela pour 0 € !!!

En plus d’être un site immobilier complet, Bientotproprio.com vous propose des guides, lexique et conseils pour réussir votre projet immobilier et vous accompagner dans la réussite de votre transaction de particulier à particulier.

A la pointe de la technologie, Bientotproprio.com met à la disposition des vendeurs un espace personnel pour gérer et modifier leur annonce, une messagerie interne pour garder l’anonymat et ne pas être dérangé par des intermédiaires ainsi que nombreux outils comme le guide du vendeur, les statistiques de l’annonce etc etc

En exclusivité sur Bientotproprio.com, découvrez de nouveaux outils tels que le comparateur immobilier ou le simulateur d’économies.

Bientotproprio.com propose un site immobilier communautaire où le partage de l’information se transforme en épargne de commission !

Plus d’informations sur www.bientotproprio.com


Constructeurs de maisons individuelles dans l'Orne


21 septembre 2010

Monacquereur.com : la bonne surprise de la rentrée

Monacquereur.com Monacquereur.com, jeune start-up, vient d’inventer une formule originale qui fera pousser un ouf de soulagement à tous ceux qui veulent devenir propriétaire. 100% Internet, 100% innovant, Monacquereur.com est un gain de temps, de fatigue, et d’argent.

Fondée par un étudiant en école de commerce (MIP, groupe EDHEC), qui accepte de prendre des risques et de s’exposer, quitte à affronter les géants du domaine, Monacquereur.com réorganise l’immobilier à l’avantage des acquéreurs.

La grande originalité de Monacquereur.com est de proposer aux vendeurs de chercher directement leurs acquéreurs. Jusqu’alors, les acquéreurs subissaient injustement tous les ennuis de la prospection - du dépouillement des annonces à l’attente dans les agences.

Sur Monacquereur.com, l’acquéreur décrit le bien de ses rêves, grâce à des outils ludiques et simples d’utilisation (compatibles avec Iphone/Ipad). Il construit sa maison en déplaçant des icônes, il met des photos de biens qui lui plaisent, il peut même préciser sa recherche dans une vidéo…

Les acquéreurs sont contactés par des particuliers ou des agences immobilières qui possèdent des biens conformes à leurs attentes. À tout moment, l'une ou l'autre des parties peut demander conseil à des professionnels partenaires du site.

Pour l'acquéreur tout est gratuit. Le prix à payer pour les vendeurs ? Presque rien : l’inscription et la recherche sont gratuites, la consultation illimitée des fiches coûtent 100 euros par mois sans engagement de durée, le contact des acquéreurs coute 15,5 euros (hors promotions et offres de lancement).


Constructeurs de maisons individuelles dans les Hauts de Seine


20 septembre 2010

Optimhome, le réseau immobilier "nouvelle génération" vise les 1.000 agents en 2011

Optimhome est un réseau immobilier "nouvelle génération", sans agence. Ce concept, qui allège considérablement les charges fixes, permet d'appliquer des montants de commissions deux fois moins élevés que les agences traditionnelles, tout en offrant les mêmes garanties et un meilleur niveau de services. Trois ans après son lancement, ce réseau originaire du sud de la France compte déjà 800 agents mandataires et vise les 1.000 en 2011.

De nombreux professionnels de l’immobilier "traditionnel" souffrent financièrement et la conjoncture économique a encore fragilisé leur situation. Contraints d'assumer les frais fixes inhérents à leur structure d’agence, tout en assurant les salaires et commissions de leurs négociateurs, ils n'ont pas d'autre choix que de pratiquer des taux de commission élevés.

C'est pourquoi en France, près de 50% des transactions s'effectuent encore sans intermédiaire, les particuliers préférant traiter directement entre eux.

UN CONCEPT PLUS ADAPTÉ À LA RÉALITÉ ÉCONOMIQUE ACTUELLE

Fort de ce double constat, Frédéric Pitout a créé Optimhome, un réseau au mode de fonctionnement différent qui permet de réconcilier les particuliers avec les professionnels de l'immobilier.

L’absence d'agences permet aux agents mandataires d'Optimhome de bénéficier de charges de structure réduites et d’une plus grande souplesse dans la gestion du temps. Ils peuvent ainsi se permettre d’appliquer des commissions d’agence plus faibles, sans que la rentabilité de leur activité en pâtisse.

A titre d'exemple, en 2009 les meilleurs collaborateurs d’Optimhome ont réalisé plus de 60.000 euros de chiffre d’affaires mensuel en pleine crise immobilière, l'un d'entre eux dépassant même les 100.000 euros.

UN RÉSEAU DE PROXIMITÉ AU SERVICE DU CLIENT

Plus disponibles que les agents immobiliers classiques, les agents mandataires fédérés sous l'enseigne d'Optimhome apportent un meilleur service à leurs clients en se déplaçant directement à leur domicile. La force du réseau réside en effet dans son concept de proximité et d’accompagnement qui renforce la confiance et le relationnel entre l’agent mandataire et le particulier. Ce dernier se sent mieux mieux compris dans ses attentes et mieux accompagné dans son projet.

Par ailleurs, pour répondre à la réglementation qui régit l’activité d’agent mandataire, Optimhome signe tous les compromis de vente chez un notaire, apportant ainsi une vraie sécurité juridique à ses clients.

Enfin, le site d’Optimhome (www.optimhome.com), qui répertorie l'ensemble des biens à vendre dans toute la France (plus de 20 000), apporte une grande visibilité et un réel choix aux futurs acquéreurs.

800 AGENTS APRES TROIS ANS D'EXPLOITATION

Après seulement trois années d’exploitation, le réseau compte déjà 800 agents mandataires en France et se donne pour objectif de constituer une équipe d’environ 1.000 agents mandataires indépendants en 2011. L’enseigne (créée en 2006 et lancée en réseau en 2007) a réalisé un chiffre d’affaires de 9,3 millions d’euros en 2009, en progression de 165% par rapport à l'année précédentes.

> Investissement initial - Faible (téléphone portable, ordinateur, scan…). Pas de droit d’entrée. Formation initiale : 325 euros HT. La particularité du concept est la mutualisation des dépenses. Grâce aux économies d’échelle réalisées, les agents mandataires disposent d’un panel très important de services et d’outils pour 325 euros HT par mois (redevance publicitaire).

www.optimhome.com


Constructeurs de maisons individuelles dans la Meuse


Assurance emprunteur : faites jouer la concurrence !

ace Bonne nouvelle, depuis le 1er septembre 2010 les emprunteurs sont libres de choisir l'assurance de leur crédit immobilier auprès de n'importe quel assureur, si elle offre des garanties équivalentes à celles du contrat proposé par leur banque. L’intérêt ? Encore plus d’économies…

Gains

Pourtant, selon une étude menée par BAO, un cabinet spécialisé dans l'assurance emprunteur, seul un tiers des moins de 40 ans ayant acheté leur logement à crédit, a souscrit son assurance obligatoire dans un autre établissement que celui qui leur a accordé leur prêt. « C’est d’autant plus dommageable, explique Joël Boumendil, président d’ACE (http://www.acecredit.fr), que la souscription d’une assurance emprunteur en dehors de sa banque est non seulement désormais possible mais presque toujours gagnante. Exemple : pour un couple de trentenaires, en bonne santé, au lieu d’un taux d’assurance décès-invalidité incapacité égal à 0,35 % du capital emprunté ACE a obtenu quelques points de moins derrière la virgule : 0,1369 %. Résultat, au lieu de leur coûter 14 000 euros sur 20 ans, l’assurance leur reviendra 5 476 euros, soit tout de même 8 524 euros de gains ».

ACE Prêts Immobilier en bref

Crée en 1995, ACE (http://www.acecredit.fr), courtier en crédits immobiliers, est l’un des premiers acteurs historiques du marché. ACE propose aux emprunteurs de négocier pour eux le crédit immobilier le plus adapté à leur projet : taux, assurance, conditions de remboursement anticipé, aides, etc.

Dans ses 30 agences ou via la plate-forme web, les clients ACE bénéficient du même accompagnement personnalisé́ des 200 conseillers formés aux techniques de crédit et aux produits bancaires.

Avec 30 % de croissance annuelle, ACE, c’est donc :

- 200 collaborateurs ;

- 100 000 prêts accordés depuis 1995 ;

- 30 agences réparties sur le territoire dont 10 en Ile-de-France ;

- 12 000 prêts réalisés en 2009 pour un montant total de 2,3 milliards d’euros.

Copyright : © Agence Rosko.com septembre 2010


Constructeurs de maisons individuelles en Seine Maritime


16 septembre 2010

France GBC est formellement lancée

groupe QUALITEL Le 8 Septembre 2010, à l’Assemblée Nationale, France GBC s’est formellement constituée par la signature de ses statuts par les membres du Groupe Fondateur et en présence du Plan Bâtiment Grenelle.

Le 27 Octobre 2010, France GBC tiendra sa première Assemblée Générale, qui sera ouverte à tous (membres, futurs membres, parties intéressées, etc.). Le titre de « Membre Fondateur de France GBC» sera attribué aux membres titulaires ayant intégré France GBC avant le 31 décembre 2010.

*GBC : Green Building Council

A propos de France GBC:

France GBC est une association dont l’objet est d’animer au plan national, une dynamique fédérant le Public et le Privé, au service du développement de la construction et de l’aménagement durables, mais également de porter la position française à l’international, et de contribuer au renforcement de l’offre des entreprises françaises.

France GBC a pour but d’être le membre français de l’organisation internationale World Green Building Council (World GBC). Pour réaliser son objet, France GBC s’appuie en priorité sur les compétences et l’activité de ses membres.

Elle a pour cela vocation à rassembler des personnes physiques ou morales dont l’activité est en relation avec l’objet de l’association, notamment la maîtrise d’ouvrage publique et privé, maitrise d’œuvre, entreprises, fabricants et négoce, utilisateurs, banques, assurances, investisseurs et foncières, production et services énergie et environnement, maintenance, formation, expertise, recherche, évaluation et contrôle, associations et autres organismes contribuant à l’objet de France GBC.

Elle a été créée à l’initiative d’un Groupe Fondateur constitué par l’Association EFFINERGIE, l’Association HQE, l’Association QUALITEL, l’Association RESOBAT, le CSTB, le Groupe AFNOR, et l’IFPEB.

Pour plus d’informations sur France GBC : www.francegbc.fr

A propos de l’Association EFFINERGIE:

L’Association Collectif Effinergie créée en 2006 a pour objectif de promouvoir les constructions à basse consommation d’énergie dans le neuf et la rénovation. Elle s’emploie à regrouper les professionnels de la construction et les collectivités locales afin de tendre vers des bâtiments ayant une réelle efficacité énergétique. Les adhérents sont invités à participer à des groupes de travail transversaux dans lesquels chacun met ses compétences spécifiques au service du Collectif. Le développement d’outils pédagogiques et la formation sont des moyens de valorisation de notre démarche de sensibilisation, de transfert de connaissances pour une bonne appropriation par les acteurs de la construction et de diffusion des nouveaux concepts.

Pour plus d’informations sur l’Association EFFINERGIE : www.effinergie.org

A propos de l’Association HQE:

Créée en 1996, l’Association HQE fédère les organismes publics ou collectifs représentant l’ensemble des acteurs de la construction afin de développer des bâtiments sains et confortables dont les impacts sur l’environnement, évalués sur l’ensemble du cycle de vie, sont les plus maîtrisés possible. Reconnue d’utilité publique depuis janvier 2004, l’Association HQE a deux missions essentielles : faire progresser la démarche HQE (Haute Qualité Environnementale) et en assurer la promotion et la reconnaissance.

Avec ses partenaires certificateurs, elle porte les certifications NF ouvrages démarche HQE qui couvrent le tertiaire, le logement et la maison individuelle en neuf comme en rénovation.

Pour plus d’informations sur l’Association HQE: www.assohqe.org/

A propos de l’Association QUALITEL :

Depuis 1974, l’Association QUALITEL est un organisme indépendant à but non lucratif reconnu par les pouvoirs publics et qui a pour objectif de promouvoir et d’évaluer la qualité de l’habitat. Son conseil d’administration fédère les représentants des principaux acteurs de la construction, les utilisateurs de logements et les consommateurs, les organismes intervenant dans la qualité de la construction ainsi que les pouvoirs publics.

En 2009, plus de 140 000 logements ont fait l’objet d’une demande de certification Qualitel, Habitat & Environnement, Patrimoine Habitat / Patrimoine Habitat & Environnement, NF Logement / NF Logement Démarche HQE ou NF Maison individuelle / NF Maison Individuelle Démarche HQE. Près de 1 000 professionnels (maîtres d’ouvrage, constructeurs) s’y sont engagés, dont Bouygues Immobilier, l’Immobilière 3F, COGEDIM, Paris Habitat, GEOXIA…

Une cinquantaine de collectivités territoriales et d’aménageurs sont également prescripteurs de la certification.

Pour plus d’informations sur QUALITEL : www.qualitel.org

A propos de l’Association Résobat:

L’association RésoBAT est une fédération d’associations régionales au service des acteurs professionnels de la construction et de l’aménagement durable en vue de la gestion du centre de ressources EnviroBOITE.

Cet outil, créé et enrichi par les professionnels de terrain est mis à la disposition des professionnels. Il perpétue et facilite l’émergence et la dynamique d’initiatives régionales, il apporte des réponses adaptées aux particularismes régionaux, culturels, climatiques et contextuels et permet d’établir des liens avec nos voisins européens et internationaux dans un esprit de partage d’expériences, d’ajustement des actions, d’innovation et d’efficience.

A propos du CSTB:

Acteur public indépendant, au service de l’innovation dans le bâtiment, le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB) exerce quatre activités clés – recherche, expertise, évaluation, diffusion des connaissances – qui lui permettent de répondre aux objectifs du développement durable pour les produits de construction, les bâtiments et leur intégration dans les quartiers et les villes. Le CSTB contribue de manière essentielle à la qualité et à la sécurité de la construction durable grâce aux compétences de ses 850 collaborateurs, de ses filiales (notamment CertiVéA et Céquami) et de ses réseaux de partenaires nationaux, européens et internationaux.

Pour plus d’informations sur le CSTB: www.cstb.fr

A propos du Groupe AFNOR et de sa filiale AFNOR Certification

Opérateur de services, le Groupe AFNOR est organisé autour de 4 domaines de compétences : normalisation éditions, formation, certification. Premier organisme certificateur en France. Afnor Certification réalise des prestations de services et d’ingénierie en certification et évaluation de produits, systèmes, services, processus, compétences. Afnor Certification délivre des marques à forte notoriété comme NF, AFAQ, Ecolabel européen.

La qualité la santé et la sécurité sont des notions de mieux en mieux intégrées, acceptées et comprises par l’ensemble des acteurs directement, ou indirectement, concernés par l’économie de la construction et du bâtiment. Avec le Groupe AFNOR, appliquer ces notions, à travers les certifications et les normes, leur permet de répondre concrètement à des objectifs.

Pour plus d’informations sur l’AFNOR : www.afnor.org

A propos du l’Institut Français pour la Performance Energétique du Bâtiment:

Créé en 2007, l’Institut Français pour la Performance Energétique du Bâtiment (IFPEB) est une alliance entre les acteurs économiques de terrain. Cet Institut est à la fois un véritable laboratoire recherche-action et une plateforme de mutualisation de travaux, d’informations stratégiques. Il informe, conseille, et accompagne ses membres pour leur assurer le meilleur positionnement dans le marché de la Construction Durable de demain. Son caractère opérationnel permet aux entreprises de bénéficier de solutions concrètes, applicables et ciblées. Grâce à sa capacité de synthèse, les membres de l’IFPEB dégagent une vision stratégique partagée d’un marché de plus en plus globalisé. Ses travaux mutualisés permettent de réaliser des économies d’échelle, de temps et d’argent. En outre, l’ouverture à l’International de l’Institut lui permet d’entretenir de véritables partenariats avec le réseau européen de la Construction Durable.

Pour plus d’informations sur l’IFPEB : www.ifpeb.fr

A propos du Plan Bâtiment Grenelle:

Le Plan Bâtiment Grenelle est l’organisme de mise en œuvre et de coordination du programme français d’amélioration de la performance énergétique des bâtiments.

Le Grenelle de l’environnement prévoit la mise en place d’un vaste programme de réduction des consommations énergétiques des bâtiments. Compte-tenu des enjeux liés à ce programme, de sa complexité et de la multiplicité des acteurs, le Gouvernement français a souhaité que ce chantier fasse l’objet d’un pilotage spécifique, sur la durée, par une personnalité de haut niveau, nommée par le Premier Ministre et placée sous l’autorité du ministre de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement Durable et de la Mer.

Depuis janvier 2009, Philippe Pelletier, avocat et ancien président de l’Agence nationale de l’habitat, préside le comité stratégique du Plan Bâtiment Grenelle. Sur la base d’une démarche partenariale et concertée, ce plan permet la mise en œuvre des engagements du Grenelle dans tous les secteurs du bâtiment (résidentiel privé et social, tertiaire public et privé), tant en construction qu’en rénovation.

Dix-huit mois après son installation, le Plan Bâtiment s’organise autour de 17 groupes de travail thématiques, fédère plus de 1000 personnes, participe aux évolutions importantes du secteur de la construction et constitue une véritable force de proposition.

Pour plus d’informations sur le Plan Bâtiment Grenelle :

www.plan-batiment.legrenelle-environnement.fr


A propos de Qualitel

Depuis 1974, l’Association QUALITEL est un organisme indépendant à but non lucratif ayant pour objectif de promouvoir la qualité de l’habitat en France. Son conseil d’administration fédère les représentants des principaux acteurs de la construction, les utilisateurs de logements et les consommateurs, les organismes intervenant dans la qualité de la construction ainsi que les pouvoirs publics.
Sa filiale CERQUAL a en charge l’activité des logements neufs et propose les certifications Qualitel (confort et économie de charges), Habitat & Environnement (confort et respect de l’environnement) et NF Logement (qualité technique et services associés).
Sa filiale CERQUAL PATRIMOINE quant à elle, a en charge l’activité de certification des logements existants et propose aux maîtres d’ouvrage d’évaluer l’état de leur patrimoine avec le Bilan Patrimoine Habitat (BPH) mais aussi de valoriser leurs travaux de réhabilitation avec les certifications Patrimoine Habitat et Patrimoine Habitat & Environnement.
Plus de 100 000 logements ont sollicité une certification en 2008. Près de 1000 maîtres d’ouvrage s’y sont engagés, dont Bouygues Immobilier, l’Immobilière 3F, Vinci, Paris Habitat,….
Une trentaine de collectivités territoriales et d’aménageurs sont également prescripteurs de la certification.
Pour plus d’informations : www.QUALITEL.org ; www.bienvivrechezmoi.com



Constructeurs de maisons individuelles dans l'Hérault


Mention de la performance énergétique obligatoire sur les annonces de vente et de location de biens immobiliers

A compter du 1er janvier 2011, la mention de la performance énergétique sera obligatoire sur les annonces de vente et de location de biens immobiliers.

Cette nouvelle obligation va obliger à avoir fait réaliser au moins une partie des diagnostics immobiliers, notamment le DPE (art L134-4-3 du CCH), Diagnostic de Performance Energétique, préalablement à la mise en vente ou en location.

Ainsi, il est fort probable que les propriétaires immobiliers confrontés à la vente ou à la mise en location de leur bien, seront fortement sollicités dès les premières démarches pour passer une annonce.

Qu’il s’agisse de l’agent immobilier, du notaire, du journal de petites annonces locales ou nationales, d’un site d’annonce entre particuliers ou de n’importe quel type de mandataire, il n’y a, à priori, aucune garantie que les opérateurs de diagnostic immobilier proposés, voire imposés, à ce moment là, apportent toutes les garanties réglementaires de compétence, d’organisation et d’indépendance. Il ne doit donc pas se laisser imposer ce choix les yeux fermés et sans aucune vérification.

En effet, à ce jour, des pratiques dénoncées à maintes reprises dans les médias, et dont le seul but est de faire de l’argent, au détriment des objectifs primordiaux des diagnostics, se sont développées et gangrènent ce métier que nous souhaitons noble et utile.

Ces pratiques sont préjudiciables à une juste rémunération des professionnels qui réalisent les diagnostics et vont à l'encontre de l'intérêt des consommateurs.

Et pourtant, le diagnostic immobilier est un métier passionnant et susceptible d'apporter une réelle plus-value à la Société, tant dans la prévention des risques sanitaires, tels que les graves maladies dues à l'exposition aux fibres d'amiante et aux particules de plomb, que dans les domaines de la sécurité des personnes et des biens, de la lutte contre le gaspillage énergétique qui contribue à l'émission inutile de gaz à effet de serre, sans oublier enfin la bonne information des acquéreurs et des locataires.

Le changement de chronologie du déroulement des transactions introduit par l'obligation d'indiquer la performance énergétique sur les annonces, qu'il s'agisse de vente ou de location, peut être l'occasion d'une prise de conscience et d'un profond changement des consommateurs dans leur manière d'appréhender les diagnostics immobiliers.

C'est du moins ce que le SPIDIBÂT, Syndicat des Professionnels Indépendants du Diagnostic des Bâtiments, appelle de ses vœux.

C'est la raison pour laquelle le SPIDIBÂT a tenu à communiquer en direction des consommateurs placés dans cette situation, sur l'intérêt et les enjeux de ces diagnostics, de manière à ce que chacun et chacune puisse décider du choix de son diagnostiqueur en toute connaissance de cause.

Pour être mise à la disposition du plus grand nombre de consommateurs et dans le seul but d’informer des enjeux, cette communication s’appuie sur deux documents. Le premier, intitulé « Conseils aux propriétaires » explique en détail, avec les références règlementaires, l'analyse du SPIDIBAT sur le sujet. Son contenu peut être repris sans droit, dès lors que l'origine du texte est mentionnée. Dans le cas de la reprise d’un extrait, l’endroit où il peut être consulté dans son intégralité devra être indiqué (www.spidibat.org). Le second, est une brochure en trois volets pouvant être téléchargée librement sur le site du SPIDIBAT (www.spidibat.org) et distribuée de manière à promouvoir notre métier comme nos statuts le prévoient...


Constructeurs de maisons individuelles en Gironde


15 septembre 2010

Une nouvelle agence dans le réseau AVIS-Immobilier ! Ouverture de l’agence d’Olivet (45)

AVIS-Immobilier Après de nombreuses années passées sur les marchés financiers, Jean-Pierre RODRIGUEZ a "sauté le pas" et décidé d'ouvrir son agence immobilière ! C'est épaulé de Philippe BRACQUEMOND, beau-frère et franchisé de St Quay Portrieux, Paimpol et bientôt Plouha, et rejoint par son épouse Corinne que Jean-Pierre se lance dans cette aventure familiale.

Jean-Pierre RODRIGUEZ nous précisent les rôles de chacun : "Philippe est le gérant de la société. Sa longue expérience dans les différents métiers de l'immobilier et sa connaissance du réseau AVIS-Immobilier sont un atout majeur pour la réussite de notre agence.
Corinne est l'assistante commerciale. Son parcours professionnel d'infographiste l'a destinée naturellement à prendre également en charge toute la communication et la relation avec les différents medias. Quant à moi je suis le responsable d'agence. Je m'occupe de l'animation commerciale de notre équipe."

Son intégration et accompagnement dans le réseau...
Les quelques semaines passées dans les agences de Paimpol et St-Quay-Portrieux lui ont permis de découvrir le travail au quotidien d'une agence immobilière et de se conforter dans l'envie d'ouvrir une franchise AVIS-Immobilier.

Il a débuté en mai sa formation terrain dans l'agence AVIS-Immobilier d'Orléans auprès de Céline DENIS qui lui ont tout de suite permis de mettre en place un partenariat inter-agence afin de renforcer l'image d'AVIS-Immobilier sur l'agglomération orléanaise.

C'est avec le plus grand plaisir que nous accueillons Jean-Pierre RODRIGUEZ et son équipe dans le réseau !

AVIS-Immobilier
153 rue Marcel Belot
45160 OLIVET
Tél : 02.38.45.03.17email : olivet@avis-immobilier.fr

Créé en 1957, le réseau AVIS-Immobilier est le plus ancien réseau de franchise immobilière français.


Constructeurs de maisons individuelles dans le Loiret


Lancement du Concours Ecole Chez Soi : "2130, dans 120 ans : Imaginez l’habitat et le cadre de vie de demain"

ecole chez soi Top départ pour le concours des meilleurs travaux d’élèves :

« 2130, dans 120 ans : imaginez l’habitat et le cadre de vie de demain » organisé par l’Ecole Chez Soi à l’occasion de ses 120 ans ! L’évènement est parrainé par Monsieur Pierre-Christophe Baguet, Député-maire de Boulogne-Billancourt et par Monsieur Didier Ridoret, Président de la Fédération Française du Bâtiment.

Un projet ambitieux encouragé par les grands noms du BTP

La direction de l’Ecole Chez Soi souhaite placer ses élèves au centre des festivités pour ses 120 ans. En lançant ce concours, elle invite ses actuels et anciens élèves à participer à cet évènement, quel que soit leur niveau ou leur spécialité : bâtiment, travaux publics, aménagement, immobilier, topographie, paysage… Le Grand jury, composé de Monsieur Pierre-Christophe Baguet, Monsieur Didier Ridoret, Monsieur Jean-Michel Bourgois, Président de l’Ecole Chez Soi et de représentants d’entreprises du secteur du BTP, jugeront les projets sur les critères suivants : créativité et originalité de l’œuvre, mise en forme de l’idée et qualité de réalisation du projet.

Inscriptions ouvertes à partir du 15 septembre

A partir du 15 septembre 2010, les élèves et anciens élèves pourront s’inscrire jusqu’au 1er décembre. Ils auront ensuite trois mois pour élaborer un projet (type maquette, vidéo, croquis, plans….) sur la thématique du concours et le soumettre au Jury académique. Ce Jury académique sélectionnera les dix meilleurs projets et décernera un prix spécial HQE. Parmi ces dix projets pré-sélectionnés, le Grand jury élira les six lauréats qui pourront exposer leurs travaux. Leurs créations seront exposées d’une part sur les sites Internet de l’Ecole Chez Soi et de ses partenaires, d’autre part, à l’Espace Landowski de Boulogne-Billancourt du 26 septembre au 14 octobre 2011. Grâce à ces expositions, le public pourra donner son avis et décerner le prix des Boulonnais ainsi que le prix des internautes !

La remise des prix à BATIMAT

La remise officielle des prix aura lieu lors de l’incontournable salon Batimat à Paris en novembre 2011. Tous les partenaires de l’Ecole Chez Soi seront réunis, ainsi que les membres du jury et du Grand jury, les professeurs ainsi que les élèves ayant participé au concours. Des prix seront remis à tous les participants dont un chèque de 5 000€ pour le grand vainqueur. A cette même occasion, Monsieur Jean-Michel Bourgois, Président de l’Ecole Chez Soi, remettra les diplômes aux élèves de la promotion 2010/2011. Il sera heureux de lancer officiellement l’Annuaire des anciens élèves, réseau qui fait la fierté des grandes écoles.

Accéder au site concours

Ecole Chez Soi
Institut privé de formation à distance français certifié ISO 9001 : 2008. L'institut propose 130 formations à distance allant du niveau opérateur à celui d'ingénieur. L'institut est spécialisé dans les métiers de la construction et du cadre de vie. http://www.ecolechezsoi.com




Poupée


14 septembre 2010

Le cabinet conseil Energies Durables adhère à l'IFPEB

IFPEB Energies Durables est devenu membre de l’IFPEB (Institut Français pour la Performance Energétique du Bâtiment). Par cette entrée, il rejoint le groupe des plus grands acteurs Français de l’Immobilier et de la Construction. Ce cabinet de conseils et formations énergies renouvelables entend ainsi relever avec les membres de l’IFPEB les défis du Grenelle de l’environnement dans les domaines public et privé. En outre,Il contribuera au volet formation professionnelle de l’IFPEBdestinée aux acteurs du secteur du bâtiment français afin de faciliter la transition vers un mode de Construction Durable, respectueuse de l’environnement, et inséré dans le marché.

A propos :

Les Energies Durables
Le cabinet conseil Les Energies Durablesa été créé le 30 octobre 2007. Sa clientèle est composée en partie de bailleurs sociaux, de communes et SDIS.Il propose aussi des formations aux modules ENR dans le cadre du programme européen labellisé par le pôle de compétitivité DERBI. William MEGNIN est son directeur général. Ancien Directeur de l’Office d’HLM de Pantin, il était au cœur de la mise en place de deux dossiers de rénovation urbaine avec l’ANRU et le plus important dossier de production d’énergies renouvelables actuellement dans l’habitat social dit des Courtillères.

L’IFPEB
L’IFPEB a été créé par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Bordeaux. Structure nationale, son objectif est d’accompagner les grands acteurs économiques français, évoluant dans le domaine du Bâtiment et de l’Immobilier, pour impulser un changement des pratiques en faveur d’une Construction Durable respectueuse de l’environnement, génératrice de bénéfices, et insérée dans le marché. Ses membres sont: DV-Construction, BNP Paribas RealEstate, Auchan, Immochan, Hammerson, InterfaceFlor, Eiffage Construction,LeroyMerlin, Caisse d’épargne, CDPEA, ACFCI, EDF, GDF-SUEZ.


Accessoires moto


Le Livre blanc de l’UNPI pour 2010 : « Des réponses aux crises »

UNPI Jean Perrin a présenté ce matin l’édition 2010 du Livre blanc de l’UNPI. Après avoir rappelé le rôle du parc locatif privé dans le logement en France, le président de l’UNPI formule des propositions concrètes qui bousculent les idées reçues.

Le gouvernement mène une politique « à l’envers » et continue de faire fausse route sur la question du logement. L’Etat doit prendre conscience de la nécessité d’adapter sa politique (aides à la pierre, incitations fiscales pour les investisseurs) à la réalité de chaque zone géographique, plutôt que d’appliquer « à l’aveugle » les mêmes mesures sur l’ensemble du territoire. Il existe actuellement près d’une trentaine de départements où il ne faut plus construire !

Le Livre blanc insiste sur le fait que si des locataires ont du mal à trouver un logement dans des secteurs tendus, dans de nombreuses régions, ce sont au contraire, les bailleurs qui peinent à trouver un locataire. La crise de l’immobilier a, en effet, changé de nature et ce sont les propriétaires qui en souffrent aujourd’hui. Le Livre blanc 2010 met l’accent sur la baisse de leur pouvoir d’achat qui a reculé de 10 % (hausse de la vacance, des taxes foncières, réalisations de diagnostics …).

De nombreux Français souhaitent devenir propriétaires, mais les différents mécanismes publics d’incitation à l’accession ont montré leurs limites. L’UNPI, fidèle à sa vocation d’anticiper les évolutions et de proposer des solutions innovantes pour régler les problèmes pratiques de la propriété et du logement, propose donc un nouveau mécanisme pour encourager l’accession : la vente à l’occupant dans le parc privé.

La vente à l’occupant

Ce dispositif, proposé au secrétaire d’Etat chargé du logement et de l’urbanisme, présente l’avantage de permettre au bailleur de céder un bien en obtenant le versement d’une rente défiscalisée de l’acquéreur qui devient immédiatement propriétaire, moyennant le paiement d’une somme mensuelle pour un montant équivalent à un loyer.

L’UNPI formule d’autres propositions :

- En matière de rapports locatifs, l’UNPI demande de simplifier et de rééquilibrer les rapports locatifs et de repenser la GRL qui est trop coûteuse, et qui devrait être financée à part égale par les propriétaires, les locataires et l’Etat.

- En matière fiscale : suppression de l’ISF, révision de l’équilibre entre fiscalité mobilière et immobilière, rattachement de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères à la taxe d’habitation, extension du régime du micro-foncier.

Le parc locatif privé représente 6 500 000 logements, soit 15.000.000 personnes logées, soit 55 % du total du parc locatif. Aujourd’hui, l’offre locative est confrontée à de nombreuses difficultés qui freinent l’investissement et qui favorisent la vacance locative. Face à ce danger, faut-il encore réduire le pouvoir d’achat des bailleurs ? Toute hausse de la fiscalité immobilière aura pour impact direct une réduction de l’investissement immobilier et sera porteuse à terme d’une nouvelle crise, elle serait donc inacceptable.

Contact presse :
Anne PRONIER / Marion HELARY
Tel : 01 44 11 32 54 / 47
info@unpi.org


Constructeurs de maisons individuelles dans le Maine et Loire


Vente de biens immobiliers : quels sont les enjeux autour du diagnostic immobilier ?

diagnostic immobilier Le diagnostic immobilier est une obligation de tous les vendeurs de biens immobiliers : de l’amiante au plomb en passant par les termites ou la performance énergétique. Le diagnostic immobilier offre à l’acheteur une garantie parrainée par la loi. Marché juteux pour les professionnels, les propriétaires sont donnés de s’instruire afin de ne pas être victimes d’arnaques, aussi voici quelques indications sur les différentes législations.

La vente de biens immobiliers : un secteur très normé

Les diagnostics viennent protéger tant l’acheteur qui acquière un bien sain que le vendeur qui se met sous couvert de la loi. Le propriétaire d’un bien immobilier doit donc s’assurer de sa conformité en procédant aux diagnostics suivants, qu’ils aient une maison à vendre ou un appartement.

Le diagnostic amiante. L’amiante est interdite depuis 1997 dans le secteur immobilier. Afin de préserver la santé des occupants, le Code de la Santé Publique dans son article R1334-24 impose pour tous les logements construits avant le 1er juillet 1997 la réalisation d’un diagnostic.

Nom de la norme : Diagnostic amiante – Repérage des matériaux et produits contenant de l'amiante dans les immeubles bâtis

Numéro de la norme : AFNOR NF X 46-020

Date de mise en œuvre : novembre 2002

SI vous devez faire un diagnostic amiante, vous devez vous adresser à un professionnel certifié selon les conditions stipulées dans le Code de la Construction et de l’Habitation (articles L.271-4 à L.271-6).

Le diagnostic plomb. Aussi appelé ERAP, le diagnostic plomb a été mis en place par une loi de 1988.

Nom de la norme : Diagnostic amiante – Repérage des matériaux et produits contenant de l'amiante dans les immeubles bâtis

Numéro de la norme : AFNOR NF X 46-020

Date de mise en œuvre : novembre 2002

SI vous devez faire un Etat des risques d'accessibilité au plomb ou ERAP, là encore il faudra faire appel à un professionnel certifié par le Code de la Construction et de l’Habitation (articles L.271-4 à L.271-6).

Les bâtiments concernés sont ceux construits avant le 1er janvier 1949 et l’expertise doit être jointe à la promesse de vente.

A noter, que depuis aout 2008, cette expertise doit également être jointe aux contrats de location. En cas de nouveau bail, d’absence de plomb ou de présence acceptable, il ne sera pas nécessaire de refaire l’expertise avant 6 ans. Dans tous les cas, elle sera à la charge du bailleur et propriétaire

Amiante et plomb relèvent de la santé publique dans la mesure où ils concernent la salubrité des logements français.

La loi Carrez. La certification Carrez garantit à l’acquéreur la superficie du logement qu’il prévoit d’acheter. La superficie minimum doit être de 8 mètres carrés et concernent tous les biens sauf les caves, garages et annexes.

Nom de la loi :loi n.96-1107

Numéro de la norme : AFNOR NF X 46-020

Date de mise en œuvre : décembre 1996

Autres diagnostics

Termites : Afin de protéger propriétaires et acquéreurs contre la dégradation du bois, le diagnostic permet de déterminer si le bien immobilier est touché par une invasion et par quel parasite. Les zones infestées par les termites sont déterminées par arrêté préfectorale et ne s’étendent pas à la France entière. Le professionnel doit être certifié depuis novembre 2007 et la validité de l’expertise a été étendue à 6 mois.

Date de mise en œuvre : 8 juin 1999

L’expertise doit présenter l’état de l’infection, éventuellement les traitements à appliquer mais le professionnel certifié ne pourra les réaliser lui-même.

Gaz : Afin de vérifier la conformité de l’installation au gaz naturel, un diagnostic doit être réalisé attestant sa conformité.

Date de mise en œuvre : novembre 2007

Pour les autres diagnostics, consultez cette page.

De nouvelles préoccupations

Le Diagnostic de Performance Energétique (DPE) est en vigueur depuis décembre 2002. Il concerne la dépense énergétique d’un bien immobilier en vente ou à la location. Alors qu’a été constaté via de nombreuses études combien le parc immobilier français était énergivore, il devient prioritaire d’y remédier. Non comptant de délivrer une analyse, le DPE offre aux propriétaires d’apporter des solutions.

Les biens immobiliers sont ainsi classés suivant le modèle de l’électroménager. Mais le DPE n’a qu’une valeur informative. Les points analysés sont les systèmes de chauffage et climatisation, l’isolation, la consommation d’énergie, l’effet de serre.

Dans le même mouvement, les propriétaires peuvent soumettre un diagnostic écologique ou démarche Haute Qualité Environnementale s’ils ont réalisés des travaux visant à améliorer la consommation d’énergie de leur habitation. Il faut également savoir qu’à partir du 1er janvier 2011, les agents immobiliers seront obligés d’afficher la performance des maisons à vendre ou à louer.

Si les premiers diagnostics visent à préserver les occupants du logement, à petite échelle, les démarches pour l’environnement témoignent d’une implication globale pour l’avenir de la société.


Constructeurs de maisons individuelles dans le Lot et Garonne