28 février 2009

DTZ installe POINT P dans la zone de Clésud en région marseillaise

DTZ France POINT P (Groupe Saint-Gobain) prend en location une plate-forme de 38 560 m² dans la zone de Clésud en région marseillaise. Actuellement en cours de construction, cet immeuble réalisé par ProLogis sera livrée à l’été 2009. Le loyer n’a pas été communiqué.

L’équipe logistique de DTZ conseillait le preneur et le bailleur.

« Depuis le début de l’année 2009, nous avons commercialisé 85 000 m² d’entrepôts en dépit d’une conjoncture défavorable. Nous étudions actuellement avec nos clients d’autres projets qui prennent en compte ce contexte difficile et nous avons bon espoir d’en réaliser la plupart dans un avenir très proche », commente Didier Terrier, directeur général de DTZ Jean Thouard et Directeur Immobilier logistique.

A propos de DTZ
Conseil international en immobilier d’entreprise.
Asset Management – Commercialisation - Conseil aux utilisateurs – Consulting – Expertise Investissement - Project Management - Property Management
Avec plus de 12 500 collaborateurs dans 150 villes et 45 pays, et 19 bureaux en France, DTZ propose une offre globale de services et crée des solutions immobilières sur mesure pour ses clients.
www.dtz.fr


Bijoutier Cannes


Carrefour Property Development : Ventes Consolidées

Carrefour Property Development Le groupe Carrefour (Paris:CRO) dans le cadre de l'organisation et de la mise en place de sa structure immobilière dédiée "Carrefour Property" a annoncé le 30 septembre 2008, l'acquisition, par l’intermédiaire des sociétés CRFP 13 et CRFP 16, d'environ 98,5% du capital de Cross System Company, dénommée depuis le 1er décembre 2008, Carrefour Property Development.

Cette opération a été menée, afin de disposer d'un véhicule cotée, à prépondérance immobilière, capable notamment de réaliser des acquisitions et des opérations propres à ce type d'activité.

Carrefour Property Development a eu pour activité propre au cours du 4ème trimestre 2008, l’acquisition, le 10 décembre 2008, des murs du magasin de Forges Les Eaux pour un prix de 770 000 € et de la galerie marchande de Pau Lescar, le 18 décembre 2008, pour un prix de 37 312 000 € (les montants sont indiqués hors endettement, droits d’enregistrement et frais d’acquisition).

Le chiffre d’Affaires du 4ème trimestre 2008 correspondant à des revenus locatifs s’élève à 78 936 € représentant 21 jours d’activité (du 10 au 31 décembre 2008) soit 4 865 € de loyers perçus pour Forges Les Eaux et 14 jours d’activité (du 18 au 31 décembre 2008) soit 74 071 € de loyers perçus pour Pau Lescar.


Vêtements de travail


Le Groupe CAPELLI élargit son offre et lance une marque de terrains « Low Cost »

Groupe Capelli Le Groupe CAPELLI élargit son offre et lance une marque de terrains « Low Cost » Afin de répondre aux besoins actuels des consommateurs en recherche de « Bonnes Affaires », le Groupe CAPELLI, deuxième lotisseur national, propose aujourd’hui une offre de terrains « Low Cost », accessibles aux budgets modestes.

Dans les critères déterminants d’achat des français, le prix arrive en tête, suivi par la qualité et le service. Le critère de la bonne affaire donne aujourd’hui une valeur supplémentaire au produit.

Comme il l’a toujours fait, afin de coller au plus près aux attentes de sa clientèle de primoaccédants, le Groupe CAPELLI a sélectionné une centaine de terrains parmi son offre, qui bénéficient du meilleur mix prix/produit/localisation. Ces terrains sont présentés sur une vitrine web, www.terrainlowcost.fr, qui permet à l’internaute de consulter l’ensemble de l’offre, de mesurer les économies réalisées et de laisser ses coordonnées afin d’être le premier à réserver !

Avec cette nouvelle offre qui vient compléter les mesures d’aides mises en place par l’Etat, le Groupe CAPELLI souhaite faciliter l’accès à la propriété en 2009 au plus grand nombre.

A propos du Groupe CAPELLI
Deuxième lotisseur de France, le Groupe familial CAPELLI bénéficie d’une expérience reconnue de 30 ans en détection, acquisition et viabilisation de terrains destinés à la construction de maisons individuelles et commercialisés auprès d’une clientèle principalement composée de primo-accédants. Véritable partenaire des communes, le Groupe CAPELLI s’inscrit comme un créateur d’urbanisation capitalisant sur son savoir-faire, la qualité de son process et son activité de promotion horizontale devenant ainsi un interlocuteur privilégié des mairies pour l’aménagement de leur territoire. Dans un marché du logement en constante expansion, le groupe accélère sa croissance par le maillage du territoire national avec une présence actuelle sur 24 départements.


Site Internet : www.capelli-immo.fr


Espace Bien-être


26 février 2009

LOCKimmo : logiciel de gestion locative performant et simple d’utilisation

LOCKimmo Spécialisé en gestion locative, le logiciel LOCKimmo facilite au quotidien la gestion immobilière. Déjà adopté par plusieurs centaines d’utilisateurs, il leur fait gagner du temps grâce à ses nombreuses fonctionnalités et sa simplicité d’utilisation.

Un logiciel doté de nombreux automatismes

Par sa conception le logiciel répond de façon globale aux attentes des gestionnaires de location. Au-delà des actions de gestion locative classiques, il se distingue par d’autres nombreuses fonctionnalités souvent originales (gestion fiscale, automatismes comptables…) Profitant d’un suivi constant, le logiciel s’adapte en permanence aux évolutions de l’univers de la location.

Adapté aux différents acteurs de la gestion immobilière

LOCKimmo destiné aux propriétaires bailleurs, aux SCI, agences immobilières et administrateurs de biens. Plusieurs versions sont disponibles en fonction des besoins et impératifs des utilisateurs en matière de gestion immobilière.

Un tarif attractif

Avec des prix allant de 99€ à 599€ selon les versions et indépendamment du nombre de lots / locataires / contrats de baux gérés, le logiciel présente un excellent rapport qualité/prix avec un retour sur investissement très rapide. Pour le découvrir, une version d’évaluation est offerte pendant 60 jours.

Un support technique

Un service de support technique permet à l’utilisateur d’être assisté dans la mise en place et dans l’utilisation du logiciel et profite d’une période de mise à jour gratuite de 2 ans.

L’entreprise Lockimmo :

Basée en région parisienne, l’entreprise LOCKimmo est spécialiste de la gestion locative. Distribués uniquement par Internet, ses logiciels misent sur l’innovation et une grande proximité avec les utilisateurs.

Témoignage de M. Frédéric Enriquez :

« J’utilise le Logiciel LOCKimmo depuis maintenant un an. Gérer mes locations me demandait beaucoup de temps, je cherchais à faciliter mon quotidien. Le logiciel que j’utilisais par le passé était trop compliqué. Les points forts de LOCKimmo sont tout d’abord sa simplicité d’utilisation, le nombre de lots est illimité, toutes mes tâches sont automatisées et les mises à jour permettent d’avoir régulièrement de nouvelles fonctionnalités. »

Versions disponibles et tarifs : www.lockimmo.com


Constructeurs de maisons individuelles dans la Marne


La FNAIM signataire de la convention sur la mise en œuvre de l’éco PTZ pour la rénovation thermique des logements

FNAIM Avec environ 68 millions de tonnes d’équivalent pétrole, soit 42.5% de l’énergie totale, le secteur du bâtiment est le plus gros consommateur d’énergie en France.
Dans le cadre du Grenelle de l’environnement, l’un des objectifs majeurs est de réduire les consommations d’énergie du parc existant d’au moins 38 % d’ici 2020 et, à cette fin, de rénover complètement 400 000 logements chaque année à compter de 2013.

Pour accompagner ce grand projet, la Fédération Nationale de l’Immobilier a signé le 26 février 2008 une convention sur la mise en œuvre de l’éco PTZ pour la rénovation thermique des logements avec le ministère de l’écologie, de l’énergie, du développement durable et de l’aménagement du territoire.

Adopté dans la loi de finances 2009, l’éco-prêt à taux zéro va permettre de financer la réhabilitation des logements en vue de réduire leur consommation énergétique et les émissions de gaz à effet de serre. Ce dispositif vient compléter la gamme des outils incitatifs déjà existants comme le crédit d’impôt « développement durable ».

Avec 13 000 adhérents, la FNAIM rassemble l’essentiel des professionnels de la gestion et de la transaction immobilières, sans qui la mise aux normes des bâtiments, résidentiels comme tertiaires, ne se fera pas.

Sensible aux problématiques environnementales dans l’immobilier, elle s’est d’ailleurs depuis longtemps déjà engagée dans le mouvement de plusieurs manières.
La FNAIM a voulu ainsi représenter l’activité de diagnostiqueur immobilier et a créé en 2007 une chambre nationale aujourd’hui forte de 650 entreprises spécialisées ; le 19 mai 2008, elle a signé avec le Gouvernement une convention favorisant l’affichage de la performance énergétique des biens.

La FNAIM considère comme nécessaires les aides que la collectivité apportera aux propriétaires et aux occupants pour que le développement durable devienne une exigence financièrement réaliste.

Dans cet ordre, l’éco PTZ constitue un outil de choix. Il sera au principe de la réussite de ce grand élan de qualification du parc de logements et du legs qui sera fait aux générations futures.


Constructeurs de maisons individuelles dans l'Allier


Les banques se mobilisent pour la mise en œuvre de l'Eco-prêt à taux zéro

FBF Les banques vont proposer des éco-prêts à taux zéro (Eco PTZ) qui permettront à leurs clients de financer des travaux pour améliorer les performances énergétiques de leur logement. A cet égard, la Fédération Bancaire Française (FBF) vient de signer avec l’Etat la Convention sur la mise en œuvre de l’Eco-prêt à taux zéro pour la rénovation thermique des logements.

L’Eco PTZ, créé par la loi de finances pour 2009, constitue l’une des premières mesures du Grenelle de l’environnement dans le domaine de la maîtrise de l’énergie. L’éco-PTZ permet aux particuliers de souscrire un prêt à taux zéro pour financer les travaux d’amélioration de l’efficacité énergétique de leur résidence principale pour un montant pouvant aller jusqu’à 30 000 euros (travaux d’isolation, de chauffage, de réhabilitation, etc.) et sur une durée de 10 ans. Les bailleurs peuvent également en bénéficier pour les logements mis en location.

Un double impact
Le succès de ce nouveau produit repose sur l’implication de tous les acteurs (professionnels de l’immobilier, artisans…) et sur un accès simple pour les emprunteurs. Pour leur part, les banques se mobiliseront pour faire connaître ce nouveau dispositif à leurs clients via leurs réseaux d’agences ; elles souhaitent ainsi favoriser le développement durable grâce à un impact favorable des travaux liés à l’éco- PTZ sur l’environnement et elles espèrent que ce dispositif contribuera à soutenir la croissance économique. Les banques vont adapter leurs chaînes informatiques et former leurs équipes le plus rapidement possible, afin de pouvoir commercialiser l’éco-PTZ dans les meilleurs délais.

Rappelons que ce nouveau produit proposé par les banques s’inscrit dans une gamme d’instruments liée à une politique de développement durable comme par exemple le Livret développement durable (LDD), les aides de l’agence nationale pour l'amélioration de l'habitat ( ANAH), le crédit d’impôt en faveur des économies d'énergie et du développement durable .


Constructeurs de maisons individuelles en Gironde


SEGRO cède le « Reflets Défense » à SILIC pour un montant de 23,1M€ (HD)

SEGRO La foncière britannique SEGRO vient de céder à SILIC, par un acte de vente signé le 26 février 2009, le « Reflets Défense », un immeuble de bureaux de 5.800 m² utiles. Situé 14/16 boulevard Arago à Nanterre, il est actuellement loué par le conseil général des Hauts-deSeine avec un bail ferme de 6/9 ans qui se poursuit jusqu'en 2015.

Le vendeur et l'acquéreur se sont entendus sur un prix net vendeur de 23,1M€ (HD). Celui-ci est en ligne avec la valeur d’expertise du 31 décembre 2008.

SEGRO a arbitré cet immeuble dans le cadre de sa politique de valorisation de ses actifs. « Le produit de la vente va permettre à notre foncière de se positionner à moyen terme sur de nouvelles opportunités de développement de parcs d'activités en Ile-de-France et en région et de diversifier son portefeuille, avec des rendements supérieurs », déclare Laurent Horbette, directeur général des activités françaises de SEGRO.

Pour SILIC, cette acquisition illustre bien leur politique fondée sur la constitution d’un patrimoine localisé au cœur de pôles économiques franciliens à fort potentiel tertiaire. « Reflets Défense » leur permet de disposer désormais de 155.000m² sur le site de Nanterre-Préfecture.

Pour cette opération SEGRO était assisté de Maître Vincent Gérard, de l’étude notariale Normand, de Beauregard, Bresnajac & Gérard. Maître Christiane Fil, de l’étude notariale Ginisty, Fil, Blanchet conseillait, quant à elle, l’acquéreur SILIC. Le propriétaire avait missionné Cushmann & Wakefield pour la recherche d’acquéreur.

SEGRO en bref...
Basée à Londres, SEGRO (Slough Estates Group — prononcez « see-grow »), 4e foncière britannique cotée, développe ses activités dans dix pays. Le groupe est l'un des leaders européens de parcs logistiques et d'activités. Avec des actifs de placement immobilier atteignant 6,4 milliards d'euros (incluant les actifs de développement et les biens commerciaux) et près de 3,9 millions de m2 d'espace commercial, SEGRO réalise un chiffre d'affaires annuel dépassant 250 M€.
Pour l’Europe Continentale la direction est assurée par Inès Reinmann, qui a le titre de Managing Director. SEGRO Europe Continentale couvre 10 pays, a un patrimoine de 2,5 millions de m² d’une valeur de 2,5 Mds€.


Contacts Presse
Galivel & Associés - Carol Galivel/Caroline Rannaud - 01 41 05 02 02
2, rue Kléber - 92309 Levallois Perret Cedex - Fax : 01 41 05 02 03
galivel@galivel.com - www.galivel.com


Constructeurs de maisons individuelles en Seine Maritime


La loi Boutin : une occasion manquée

UNPI Pour Jean Perrin, Président de l’UNPI, si la loi sur le logement défendue par Madame Christine Boutin, Ministre du logement a permis d'adopter des mesures positives de réforme du logement social, l’UNPI considère qu’elle n'a pas rééquilibré la relation locative entre bailleur et locataire dans le secteur privé. C’est une splendide occasion manquée !

Des mesures positives.
Deux articles majeurs doivent être salués dans la loi adoptée en cette fin février par le Parlement. L'un réduit la proportion de personnes susceptibles d'avoir droit à un logement social, pour ramener ce taux de 70 % à 60 % environ de la population française. Cette position de bon sens a pourtant été contestée par de nombreux parlementaires, mais la Ministre a tenu courageusement bon et il faut l'en féliciter. L'autre article notable est celui qui remet en cause le droit au maintien dans les lieux dans le parc social pour les personnes qui dépassent de deux fois le plafond d'accès au logement social. Ici encore, en dépit des critiques, la réforme est passée. Qu'on puisse demander à un couple avec deux enfants en région parisienne qui perçoit plus de 9000 euros nets de revenus mensuels de quitter son logement social ne paraît tout de même pas scandaleux !
L’UNPI considère que les logements sociaux doivent être réservés en priorité aux ménages à faibles ressources.
Et cette évidence est encore plus frappante en ces temps de crise.

Des amendements révoltants qui ont été heureusement rejetés.
Des députés se sont cependant laissés aller à voter des amendements révoltants.
L'un visait à exiger du bailleur qu'il verse à son locataire une rémunération au titre des intérêts perçus sur le dépôt de garantie. Cette mesure était inacceptable. L'équilibre qui avait été trouvé en 1982, au temps de la loi Quilliot, pourtant peu suspecte de parti pris en faveur du bailleur, était de figer le montant du dépôt de garantie pendant la durée du bail mais de ne pas servir d'intérêt au locataire. N'oublions pas qu'au fil des années, et de l'inflation, la valeur du dépôt de garantie s'effrite et présente une garantie qui diminue pour le bailleur.
Que des députés aient souhaité obliger le bailleur à servir au locataire un intérêt, après avoir il y a un an divisé par deux le montant de ce dépôt, est donc particulièrement ahurissant. De plus, le calcul serait forcément compliqué, très lourd à gérer et, pour les petits bailleurs, porterait sur des montants très limités.

Le deuxième amendement visait les procédures d'expulsion. Il montre que des députés ne voulaient pas aller au bout du raisonnement présenté par le Gouvernement. Alors que le projet a réduit de trois ans un an le délai maximum qu'un juge peut accorder à un locataire à la suite d'une décision d'expulsion, le Gouvernement n’a pu empêcher un amendement allongeant de trois mois la procédure de résiliation du bail. Par cette mesure générale, le législateur prenait le risque de ruiner tout l'apport de la précédente mesure et réussissait la performance d'exaspérer les bailleurs et les locataires, au mépris de toute concertation.
Fort heureusement et grâce à notre pressante action auprès des parlementaires et avec le soutien de la Ministre et des deux rapporteurs du projet au Sénat et à l’Assemblée nationale, ces deux amendements ont, in extremis, été rejetés par la commission mixte paritaire.

Des progrès limités.
L’UNPI regrette l’occasion manquée de rénover la relation locative entre bailleurs et locataires. Les occasions de la rééquilibrer ne sont pas si fréquentes. La Ministre du logement avait l'ambition d'un texte de mobilisation pour le logement. En matière de relation locative, la loi adoptée par le Parlement a un peu plus déséquilibré cette relation en faveur des locataires et manque tout effet de mobilisation des bailleurs.
Ces derniers que l’on sollicite pour résoudre la crise du logement ont deux demandes simples :
- un loyer et un régime fiscal permettant de rentabiliser au juste prix leur investissement,
- pouvoir, quand ils le souhaitent, récupérer leur bien dans des délais raisonnables.


Constructeurs de maisons individuelles dans les Yvelines


Au sein d’Aéropark Lyon, parc d’activités désormais loué à 100 % : SEGRO loue 10 700 m2 de locaux d’activités à la société NOVOSTRAT

SEGRO La foncière britannique SEGRO annonce la prise à bail par la société NOVOSTRAT de 10.700 m² de locaux d’activités et de 107 emplacements de parking dans le bâtiment Saint Exupéry 3, situé au sein d’Aéropark Lyon à Pusignan. Cette location porte à 100 % le taux d’occupation de ce parc d’activités, situé à 1 km de l’aéroport Lyon Saint-Exupéry.

Société irlandaise, NOVOSTRAT est un fabricant de revêtements de sols stratifiés et de matériaux isolants, leader de son marché. Son implantation en région Rhône-Alpes répond à l’accroissement de son activité en Europe continentale.

L’emplacement, la qualité et la desserte du site, à 18 km à l’est de Lyon, ont représenté trois atouts de poids dans la décision de la société irlandaise de s’installer à Aéropark : l’immeuble, doté de 1.000 m2 de bureaux environ, est équipé de cinq quais niveleurs, de deux portes de plain-pied et d’une rampe en façade.

Afin d’adapter le bâtiment à son process industriel, le locataire a prévu un plan d’investissement de plusieurs millions d’euros.

SEGRO et NOVOSTRAT ont conclu un bail d’une durée de 9 ans (3/6/9), en s’entendant sur un loyer annuel de 450.000 € HT HC.

La transaction a été réalisée par DTZ, agent mandaté par le propriétaire SEGRO.

SEGRO en bref...
Basée à Londres, SEGRO (Slough Estates Group — prononcez « see-grow »), 4e foncière britannique cotée, développe ses activités dans dix pays. Le groupe est l'un des leaders européens de parcs logistiques et d'activités. Avec des actifs de placement immobilier atteignant 6,4 milliards d'euros (incluant les actifs de développement et les biens commerciaux) et près de 3,9 millions de m2 d'espace commercial, SEGRO réalise un chiffre d'affaires annuel dépassant 250 M€.
Pour l’Europe Continentale la direction est assurée par Inès Reinmann, qui a le titre de Managing Director. SEGRO Europe Continentale couvre 10 pays, a un patrimoine de 2,5 millions de m² d’une valeur de 2,5 Mds€.


Contacts Presse
Galivel & Associés - Carol Galivel/Caroline Rannaud - 01 41 05 02 02
2, rue Kléber - 92309 Levallois Perret Cedex - Fax : 01 41 05 02 03
galivel@galivel.com - www.galivel.com


Constructeurs de maisons individuelles dans le Rhône


25 février 2009

Salon National de l’Immobilier 2009 : Pour les acquéreurs, de belles opportunités à saisir

Salon National de l'Immobilier Et si le moment pour investir dans l'immobilier n'avait jamais été aussi favorable ?

Le Salon National de l'immobilier qui se tiendra au Palais des expositions de la Porte de Versailles les 19, 20, 21 et 22 mars prochains promet, en tout cas, de belles opportunités aux candidats à l'acquisition d'une maison ou d'un appartement ou souhaitant faire construire.

Dans le neuf, les promoteurs ont revu leurs prix à la baisse. Il en est de même pour les constructeurs de maisons individuelles qui, soit ont baissé leurs prix catalogue, soit offrent, à prix égal, davantage de prestations.

Les candidats acquéreurs devront étudier les bonnes affaires proposées d'autant plus près que leur nombre diminue de semaine en semaine. En effet, les promoteurs avant de mettre en chantier de nouveaux projets, doivent écouler leurs stocks.

L'autre opportunité du moment, c'est le prêt à taux zéro (PTZ) dont le montant plafond a été plus que doublé : 45.000 euros au lieu de 21.500 euros, par exemple, pour un couple en zone A (région parisienne, Côte d'Azur, Genevois). Ainsi, pour l'achat d'un trois-pièces d'une valeur de 180.000 euros, financé (en plus du PTZ) par un emprunt au taux de 5,30 %, la mensualité de remboursement sur 25 ans sera de 786 € au lieu de 1.114,06 €*, soit une économie de près de 300 € par mois !

Sur place, les visiteurs pourront rencontrer des promoteurs, des constructeurs, des agents immobiliers, des notaires, des spécialistes du crédit ainsi que des courtiers, auprès desquels ils pourront se renseigner pour faire avancer leurs projets.

L'édition 2008 du Salon National de l’Immobilier a attiré plus de 35 000 visiteurs. Son édition 2009 devrait en accueillir un nombre similaire, voire davantage, que les prix en baisse devraient séduire

* Chiffres Nexity

Toutes les informations pratiques sur le site www.salonimmobilier.com

Le Salon National de l’Immobilier
Les 19, 20, 21 et 22 mars 2009
De 10h00 à 19h00
Nocturne vendredi 19 mars jusqu’à 21h00
Paris – Porte de Versailles
Hall 5

Le Salon National de l’Immobilier en bref…
Le Salon National de l’Immobilier fait partie des grands salons spécialisés qui attirent un public très motivé. PROMO EXPO CONSEIL SALONS –groupe COMEXPOSIUM, son organisateur, décline le concept avec un égal succès à Toulouse et à Lyon. Un grand nombre de visiteurs vient se renseigner sur les possibilités d’investissement, à égalité avec les particuliers souhaitant acquérir leur résidence principale. Les 5 salons de l’immobilier organisés chaque année par la société PROMO EXPO CONSEIL SALONS – groupe COMEXPOSIUM, dirigée par Isabelle et Pacifique Robineau, attirent 100 000 visiteurs et rassemblent 1000 exposants.


Contacts presse :
Galivel & Associés - Carol Galivel-Caroline Rannaud - 01 41 05 02 02
2, rue Kléber - 92309 Levallois Perret Cedex - Fax : 01 41 05 02 03
galivel@galivel.com - www.galivel.com


Abri piscine


Elioth, filiale du groupe IOSIS, propose de transformer un château d’eau en « Pile Thermique Urbaine » à Montreuil (93)

Groupe IOSIS Le département ELIOTH, filiale du groupe IOSIS spécialisée en R&D sur les solutions d’énergies renouvelables, vient de remettre à l’office HLM de la ville de Montreuil (93), une étude de faisabilité concernant la transformation du château d’eau du Bel Air, situé sur la commune, en pile thermique urbaine.

Au cœur d’un quartier aujourd’hui en pleine rénovation, l’édifice, construit en 1936, n’est plus exploité par le Syndicat des Eaux d’Ile-de-France depuis cinq ans par manque de rentabilité, et a été légué pour un euro symbolique à la ville de Montreuil. La commune, désireuse d’inclure la parcelle du château d’eau dans son plan de rénovation urbaine en cours, s’est engagée, en contrepartie, à en assurer les frais de destruction.

Mais le caractère de l’ouvrage, bien accepté des riverains et symbole du quartier, associé à son bon état général, ont conduit la municipalité et son sénateur maire, Madame Dominique Voynet, à revenir sur la décision de détruire l’édifice et à explorer les potentialités de sa valorisation sociale et environnementale.

C’est dans ce contexte que, fin 2008, le bureau d’étude ELIOTH a répondu à l’appel à idées lancé par la ville pour la valorisation durable de l’ouvrage en proposant une idée originale : transformer ce réservoir d’eau potable en un « cumulus » urbain stockant l’énergie thermique d’origine solaire et la distribuant l’hiver pour les besoins en chauffage du quartier.

Ce principe, d’une grande simplicité, est pourtant le premier du genre : sans support existant, l’idée du stockage aérien se heurtait jusque-là aux coûts de construction du réservoir et de sa structure porteuse.

Dans le cas du château d’eau, l’adaptation flirte avec l’évidence : la vocation structurelle initiale de l’ouvrage est conservée, le volume et la compacité du réservoir assurent une bonne inertie thermique, tandis que sa hauteur permet l’installation de grandes surfaces de capteurs solaires qui ne sont pas masquées par les constructions voisines.

Il suffit alors d’implanter une boucle de circulation d’eau chaude pour alimenter la chaufferie principale du quartier, située à seulement 100 mètres du château d’eau, et l’ensemble du système se régule automatiquement en fonction des besoins par sondes de températures.

Une efficacité avérée

En termes d’efficacité et de performances, les résultats de l’étude sont prometteurs. L’intégration sur le réservoir de 500 m² de capteurs thermiques associés au stockage du château d’eau permet de couvrir les deux tiers des besoins en chauffage des 65 futurs logements construits dans le quartier (logements basse consommation) et d’alimenter près de la moitié des besoins en eau chaude sanitaire de plus de 200 autres logements réhabilités.

Grâce à la quantité et à la compacité du volume d’eau contenu dans le réservoir, un niveau d’isolation équivalent à celui d’un bâtiment neuf est suffisant pour maintenir l’eau à haute température (70 °C) jusqu’en hiver.

Le rythme des saisons

La simulation thermique effectuée lors de l’étude de faisabilité met en évidence le cycle de montée et descente en température suivant le cycle des saisons.

Au printemps, passées les fortes ponctions thermiques hivernales pour le chauffage des habitations, le château d’eau remonte lentement en température. En été, il arrive progressivement à pleine capacité et la ponction des besoins en eau chaude permet de puiser l’excédent d’énergie thermique en profitant de ses potentialités de fortes montées en température. Les rayons de l’automne achèvent de recharger le château d’eau avant la grande consommation hivernale. Pendant les saisons froides, les logements puisent dans la chaleur engrangée et la température du réservoir décroît lentement.

Diminution de l’empreinte écologique

Culminant à 40 mètres de haut, l’édifice prend alors une nouvelle dimension : il devient le phare émergeant d’une démarche ambitieuse de la ville en matière de développement durable. S’intégrant naturellement dans le plan de rénovation urbaine, il permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 75 tonnes de CO2 par an - soit l’équivalent annuel du cinquième de ce que produisent les voitures du quartier - et participe de manière didactique à la sensibilisation des habitants à une démarche environnementale.

Economies et écologie

Le tarissement irréversible des ressources en énergie actuelles, et l’augmentation régulière de leur prix, conduisent désormais à s’appuyer sur de nouvelles solutions énergétiques, à forte composante renouvelable. Le château d’eau solaire permet d’alléger le poids de la facture énergétique pour les ménages modestes : le temps de retour sur investissement devient donc comparable à celui d’une installation solaire thermique classique. Dans le contexte de la réhabilitation d’une structure existante, cette solution apparaît bien comme la nouvelle approche économique et efficace d’énergie durable.

À propos du Groupe IOSIS :
Né en 2006 de l’union d’OTH et de Séchaud et Metz, le groupe IOSIS figure parmi les leaders de l’ingénierie européenne. Il propose ses compétences en matière de conseil, de management, d’ingénierie et d’expertise dans les secteurs du bâtiment, de l’infrastructure, du génie civil, de l’énergie et de l’industrie. Le groupe dirigé par Bernard Boyer (président) et Bernard Le Scour (vice-président) a réalisé, en 2007, un chiffre d’affaires de 148 M€ et prévoit pour 2008 que ce chiffre atteigne les 160 M€. Il compte aujourd’hui plus de 1 100 collaborateurs. IOSIS participe, en France comme à l’étranger, à la réalisation d’opérations d’envergure et compte notamment parmi ses références la Tour Générali et la Tour CB31 à Paris La Défense ainsi que la rénovation du CNIT, le Laser Mégajoule à Bordeaux, le Pole d’essais Airbus à Toulouse, l’EPR de Flamanville et l’EPR de Taischan en Chine, le nouveau centre Hospitalier Princesse Grace à Monaco, le Musée du Quai Branly, la Cité de l’Architecture et du Patrimoine-Palais de Chaillot, le siège de l’OCDE à Paris, l’Aérogare de Nouméa, le Conseil de l’Europe à Strasbourg, le nouveau Grand Stade de Lille, l’aéroport de Jeddah en Arabie Saoudite, l’usine Renault-Nissan à Tanger au Maroc...


Contact Presse
Galivel & Associés - Carol Galivel/Pascale Pradère - 01 41 05 02 02
2, rue Kléber - 92309 Levallois Perret Cedex - Fax : 01 41 05 02 03
galivel@galivel.com


Constructeurs de maisons individuelles en Seine Saint Denis


Comment sortir de la crise ? Les réponses au MIPIM 2009

mipim 2009 Quelles sont les grandes tendances qui se dégagent des marchés immobiliers en pleine mutation ? Y-a-t-il des territoires moins touchés par la crise ? Comment trouver les partenaires les plus appropriés ? A quand le retour à l’accalmie ? Le programme de conférences du MIPIM 2009 apportera des réponses concrètes à ces questions en fournissant aux acteurs-clés du secteur les outils d’aide à la décision, tant en termes d’opportunités commerciales que de vision stratégique globale.

Conférencier phare de cette 20ème édition du MIPIM, Michael E. Pralle, President & Chief Operating Officer, J.E. Robert Partners, qui partagera son point de vue d’expert sur les perspectives d’avenir des marchés internationaux, explique sa présence : « En tant que marché incontournable de l’immobilier international, le MIPIM représente une plateforme idéale permettant aux décisionnaires du secteur d’accéder aux dernières informations et de nouer de précieux contacts avec les professionnels du monde entier. Ces opportunités d’échanges et de partages d’expertise sont d’autant plus vitales au regard de ce contexte économique incertain et des nombreux défis à relever. »

Dans la lignée de la conférence de Michael E. Pralle, le MIPIM 2009 accordera une place de choix aux thématiques d’investissement liées au secteur de l’immobilier. Le MIPIM Summit, événement unique organisé à huis clos le jeudi 12 mars, réunira quatre éminents experts, Dietrich Heidtmann (Allemagne), Managing Director, Morgan Stanley, Hans Op’t Veld (Pays-Bas), Head of Listed Real Estate, PGGM, Peter Reilly (Royaume-Uni), Managing Director, JP Morgan Asset Management et Joe Valente (Allemagne), Head of Portfolio Management & Strategy, Allianz Real Estate GmbH, afin de débattre devant un parterre d’investisseurs internationaux sur le futur de l’investissement mondial. Une série de conférences intitulées « On the road again » sera également proposée pour traiter de sujets au cœur de l’actualité : Quels sont les acteurs qui prennent le parti d’investir aujourd’hui ? Qui prête et dans quelles conditions ? Quels sont les produits de placements immobiliers efficaces ?

Au-delà de l’investissement, le programme de conférences du MIPIM dressera un état des lieux de la situation de certains marchés et soulignera les opportunités d’investissement qui peuvent s’y développer. Dans cette perspective, une attention toute particulière sera portée à la France avec un panel réunissant de prestigieux intervenants tels que Benoît du Passage, Président de Jones Lang LaSalle France et Europe du Sud, Mathilde Lemoine, Directrice des études économiques et de la stratégie marchés de HSBC France ainsi que Philippe Zivkovic, Président du Directoire de BNP Paribas Immobilier. Les Etats-Unis seront également passés à la loupe lors d’une conférence intitulée « Est-ce le bon moment d’investir dans l’immobilier américain ? Où et comment ? ». Une session dédiée aux pays membres du conseil de coopération du Golfe envisagera les perspectives d’avenir de cette zone en plein bouleversement mais néanmoins au fort potentiel. La Fédération de Russie fera également l’objet d’une conférence avec l’intervention de trois spécialistes : Dr. Veniamin Golubitsky, President, Renova StroyGroup, Alexander Gnusarev, Chairman of the Board, United Industrial Corporation (OPK) et Darrell Stanaford, Managing Director, CB Richard Ellis.

Pour compléter l’analyse des différents marchés nationaux, les sessions de « Speed Matching », cycle de conférences interactif permettant à des professionnels du secteur de présenter en sept minutes leurs projets devant un public d’investisseurs, délivreront une approche plus concrète des opportunités qu’offrent certaines zones géographiques. Au total, trois sessions mettront en scène 15 projets développés en Europe centrale et orientale, en Asie et aux Etats-Unis et une session sera consacrée à cinq stratégies de fonds d’investissement.

Autre temps fort du programme de conférences, le MIPIM consacrera une large place aux collectivités locales, partenaires indispensables des professionnels de l’immobilier en ces temps de crise pour concrétiser leurs projets. Ce programme proposera une session, prévue le mardi 10 mars à 15h, modérée par Ariella Masboungi, Architecte en Chef, Responsable du programme « Ateliers Urbains », Ministère français de l’Ecologie et du Développement Durable et réunissant des représentants de collectivités locales françaises - Gérard Collomb, Président de la communauté urbaine du GrandLyon, Michel-François Delannoy, Vice-Président délégué au développement économique de la communauté urbaine Lille Métropole, Laurent Fabius, Président de la communauté de l’agglomération Rouennaise et Vincent Feltesse, Président de Bordeaux Métropole - qui mettront en perspective les défis à relever pour construire la ville de demain. Le « Mayors’ Think Tank », événement unique qui rassemblera à huis-clos 80 maires internationaux pour aborder des sujets liés au développement urbain, sera également organisé.

Une série de conférences débattra de sujets plus sectoriels. La journée du jeudi 12 mars sera dédiée à la thématique « Hôtel et Tourisme ». Ce volet comprendra quatre panels qui traiteront notamment des problématiques liées à l’investissement, au marché européen et à la collaboration de plus en plus fréquente entre les chaînes hôtelières et le secteur de la mode et du design. Cette dernière conférence fera l’objet d’un débat entre des dirigeants tels que Christoph Hoffmann (Suisse), Partner & CEO, 25hours Hotel Company AG, Grace Leo (France), President & CEO, G.L.A. Hotels, Matteo Thun (Italie), Architect, Matteo Thun & Partners Srl et Eva Ziegler (USA), Global Brand Leader – W & Le Méridien, Starwood Hotels and Resorts Worlwide.

Soucieux de relayer les points de vue d’experts, le programme de conférence du MIPIM s’appuiera également sur le témoignage des participants grâce à la session donnée par Janice Stanton (Etats-Unis), Senior Managing Director, Capital Markets Group, Cushman & Wakefield, qui clôturera le marché en se faisant le porte-parole des professionnels du secteur. Elle évaluera le sentiment général des acteurs du MIPIM sur la situation de l’immobilier mondial et rebondira sur ses perspectives d’évolution. Suite à son intervention, elle se prêtera aux questions des journalistes lors d’un rendez-vous exclusivement dédié à la presse.

Pour consulter le programme complet des conférences du MIPIM : www.mipim.com


Port Louis


Un nouveau bureau DTZ à Montpellier

DTZ France L’Agence DTZ Montpellier, dirigée par Gilles PIMORT et Christophe NOWAK vient d’ouvrir ses portes avec une équipe de 4 personnes, organisée par ligne d’activités - bureaux, activités et investissement. Elle est composée de Mathilde GIRARDIN au poste d’Assistante Commerciale, de Robin CHAUMOND au poste de Consultant Stagiaire (ICH Montpellier), de Christophe NOWAK (ex- BOURDAIS Paris et Ex-Directeur d’Agence, KEOPS Montpellier) et de Gilles PIMORT (ex DTZ Nîmes) en qualité de Directeurs Associés.

Un périmètre d’intervention à fort potentiel

DTZ Montpellier est installée au cœur du quartier « Parc du Millénaire » en première ligne le long de la pénétrante reliant l’Autoroute A9 (sortie Montpellier Est) au centre ville et au quartier Antigone.

La zone géographique d’intervention s’étend sur l’ensemble du département de l’Hérault et les départements limitrophes de l’Aude et des Pyrénées Orientales.

Déjà plus de 80.000 m² de mandats en cours

Depuis le 5 janvier, de nombreux propriétaires ont fait confiance à l’agence qui a déjà été mandatée sur plus de 80.000 m² dans la région (Bureaux et Activité / Entrepôts).

Les principaux mandats à Montpellier… Divers programmes de bureaux en cours de livraison, offres diffuses sur Montpellier Millénaire, quartier Aéroport et le secteur de Mauguio, Lattes Pérols au Sud-ouest pour un total d’environ 24.000 m². A Béziers… Parc de la Devèze : 6.000 m² environ de bureaux à la vente idéalement situés à l’entrée de la Ville. A Perpignan… Négociation en cours d’un mandat exclusif de recherche de locataires pour 9.600 m² de bureaux à construire au cœur de ville (quartier gare TGV).

Quelques chiffres sur le marché

Montpellier Agglo : 400.000 habitants, 1.000 habitants de plus par mois en moyenne depuis trois ans.

Demande placée :
- 50.000 m² environ de bureaux en moyenne par an
- 40.000 m² environ de locaux d’activités et d’entrepôts en moyenne par an

18 parcs d’activités pour Montpellier Agglo et 25.000 m² pour le futur Hôtel de ville en cours de construction le long du Lez (quartier Port Marianne) !!

Des secteurs en mutation et en développement : Richter, Ovalie, route de la mer, Parc de l’Aéroport II, transformation du quartier Tournezy…

Montpellier affiche un réel dynamisme en terme de développement économique, d’urbanisation maîtrisée, de grands projets (Tramway ligne 3, Aéroport…)

A propos de DTZ
Conseil international en immobilier d’entreprise.
Asset Management – Commercialisation - Conseil aux utilisateurs – Consulting – Expertise Investissement - Project Management - Property Management
Avec plus de 12 500 collaborateurs dans 150 villes et 45 pays, et 19 bureaux en France, DTZ propose une offre globale de services et crée des solutions immobilières sur mesure pour ses clients.
www.dtz.fr


Téléphone portable


Immobilier universitaire - Opération campus : les quatre projets de la seconde vague retenus

Communiqué de presse Premier Ministre

Les équipes des projets retenus, en juillet 2008, lors de la seconde vague de sélection de l’Opération campus de rénovation immobilière universitaire (Aix-Marseille, Condorcet-Aubervilliers et Saclay) ont rendu leurs dossiers finalisés. Ces dossiers, auxquels s’ajoute le projet "Université de Toulouse", ont été présentés le 24 février au ministère de l’Enseignement supérieur et validés. Au regard de la qualité des dossiers présentés, le comité a décidé de valider définitivement les quatre projets en émettant un certain nombre de recommandations pour leur conduite. Les montants alloués à chacun d’entre eux seront prochainement annoncés par Valérie Pécresse.

Ces projets ont été présentés par leurs responsables devant Valérie Pécresse, entourée notamment de responsables d’université, avant d’être examinés par un jury.

Les projets des sites d’Aix-Marseille, Condorcet-Aubervilliers (au nord de Paris) et Plateau de Saclay (au sud de Paris) avaient été sélectionnés en juillet 2008. Le site de Toulouse, sélectionné en mai 2008, avait déjà présenté un projet en novembre dernier, et a donc représenté le 24 février un dossier retravaillé sur la base des observations formulées cet automne par le comité.

Chaque projet comprend généralement un volet vie de campus et rénovation immobilière, et au-delà une volonté affichée de réorganisation afin d’être plus attractif sur le plan international, y compris sur le plan de la recherche.

L’Opération campus est un plan exceptionnel en faveur de l’immobilier universitaire lancé en 2008 à l’initiative du président de la République dans le but de faire émerger des campus d’excellence qui renforceront l’attractivité et le rayonnement de l’université française.


Constructeurs de maisons individuelles dans la Loire


24 février 2009

Chiffres de la construction au 24 février 2009

Ministère du logement Communiqué de presse : Ministère du logement

Dans un contexte économique difficile et alors qu’un logement représente deux emplois, Christine BOUTIN, Ministre du Logement, se félicite de l’ampleur et de la diversité des réponses apportées par le Gouvernement et le Parlement pour soutenir l’ensemble de la filière de l’immobilier.

En effet, les résultats de la construction au mois de janvier 2009 continuent à témoigner d’une conjoncture difficile et de la nécessité de soutenir la construction. Au cours des 12 derniers mois, 358 000 logements ont été commencés, ce qui représente une baisse de 18 % par rapport à la production des 12 mois précédents. Cette baisse concerne un peu plus les logements collectifs (- 21 %) que les logements individuels (- 15 %). Elle touche toutes les régions à des degrés très divers, d’une baisse de 3 % des 12 derniers mois par rapport aux 12 mois précédents en Champagne-Ardennes à une baisse de 42 % en Haute-Normandie. La région Ile-de-France, où les besoins sont les plus importants, est aussi celle où l’on construit le plus (38 000 logements déclarés commencés au cours des 12 derniers mois) et elle fait partie de celles qui résistent le mieux (-6,9 %).

Pour répondre à cette crise qui touche le marché de l’immobilier, le Gouvernement met déjà en oeuvre une politique de relance qui mobilise 1,8 milliards d’euros pour le volet logement. La loi de mobilisation pour le logement et la lutte contre l’exclusion, que le Parlement vient de voter, apporte par ailleurs des mesures très concrètes pour tous les acteurs du logement. Les préfets et l’ensemble des acteurs locaux sont déjà mobilisés.

Ainsi, l’accession sociale à la propriété pour les primo-accédants est soutenue par le doublement du prêt à 0 % et par le Pass-Foncier, dispositif support de la maison pour 15 euros par jour, élargi dans le collectif avec la loi de mobilisation pour le logement. Des moyens supplémentaires sont mis en place pour développer l’offre de logements locatifs sociaux avec un objectif de financement de plus de 150 000 logements en 2009. L’investissement privé bénéficiera d’un nouveau dispositif de défiscalisation puissant qui se concentrera sur les zones où les besoins sont les plus importants.
Une lettre de programmation des aides pour le logement et la mise en œuvre du volet logement du plan de relance, qui définit des objectifs pour toutes les régions, a été signée par Patrick DEVEDJIAN, Ministre auprès du Premier ministre, chargé de la mise en œuvre du plan de relance, et Christine BOUTIN le 30 janvier 2009.

Voir la lettre de programmation des aides pour le logement


Encensoirs


23 février 2009

Enormo : le plus grand site immobilier au monde se renouvelle avec de nouveaux domaines pour chaque pays

Enormo Après un changement de nom, le site propose désormais davantage de fonctionnalités aux acheteurs et aux agents immobiliers

Enormo.com, le site web qui répertorie plus de 7 millions de biens en vente et en location dans plus de 50 pays, se renouvelle cette semaine avec une mise en page totalement nouvelle, de remarquables améliorations dans sa technologie de recherche, de nouveaux domaines "passerelle" pour 17 marchés nationaux, et de nombreuses fonctionnalités nouvelles à destination des acheteurs, locataires et agents immobiliers.

Un processus de réflexion sur la marque de quatre mois a permis de créer une identité positive pour le site, englobant un nouveau logo et une nouvelle conception, ainsi qu'une structure de navigation redéfinie plus fluide. À l'heure où le secteur immobilier subit les contrecoups de la crise mondiale du crédit, le nouveau design orange d'Enormo et sa présentation plus claire des biens reflètent la situation positive dont bénéficie le moteur de recherche dans le secteur.

Dans le cadre de cette transformation, Enormo a lancé Enormo.fr et 16 autres domaines "passerelle" nationaux spécialement adaptés à différentes nationalités d'acheteurs de biens immobiliers, qui serviront de points d'entrée localisés dans le site mondial. Enormo.fr est ainsi adapté aux internautes français avec ses données géographiques perfectionnées et son interface en langue française, ce qui améliore l'expérience de recherche pour les acheteurs intéressés par des biens internationaux. Le nouveau site Enormo.fr inclut également un répertoire d'agences composé de profils des professionnels de l'immobilier à travers la France.

Pour les agents immobiliers, Enormo propose désormais les options d'inscription Business/Business Plus en vue d'améliorer la diffusion de leurs annonces et d'accroître la visibilité des agences, ainsi que de nouvelles options de génération de contacts.

"Depuis le lancement de notre portail immobilier mondial il y a presque trois ans, nous étoffons notre indexation d'annonces pour permettre aux acheteurs de trouver facilement le bien qui leur convient", déclare Yannick Laclau, P-DG d'Enormo. "Désormais, nos efforts visent à offrir la meilleure expérience de recherche aux personnes à la recherche d'un bien, ainsi qu'à fournir un service unique aux agents immobiliers pour les mettre en relation avec une base de clients potentiels plus vaste."

La mission d'Enormo consistant à proposer tous les biens dans tous les endroits a franchi une nouvelle étape en octobre avec un changement de nom et l'ajout de 2 millions de biens supplémentaires sur le site. Le prochain défi d'Enormo consistera à développer les canaux de communication pour toutes les personnes intervenant dans le processus d'achat de biens immobiliers.


Constructeurs de maisons individuelles en Mayenne


21 février 2009

Marianne Développement lance les « Maisons de Marianne », un nouvel habitat pour les personnes âgées

Marianne Développement Les personnes âgées déclarent, dans leur grande majorité, vouloir rester chez elles le plus longtemps possible, et préférer le maintien à domicile au placement en structure spécialisée, souvent vécu comme un traumatisme. Cette demande croissante a permis de dégager un constat : les seniors n’ont aujourd’hui le choix qu’entre le logement traditionnel, souvent inadapté à la perte progressive d’autonomie, ou les EHPAD (établissements hospitaliers pour personnes âgées dépendantes), souvent onéreux et dont les autorisations d’implantation sont limitées.

Un concept novateur

De nouvelles formes d’habitat destinées aux seniors, alliant services, préservation du lien social et environnement urbain de qualité, restaient donc à trouver. Pour répondre à ces impératifs, Marianne Développement lance les « Maisons de Marianne », un nouvel habitat qui prend en compte les aspirations des personnes âgées : proposer un logement correspondant à leurs attentes et adaptable aux besoins liés à l’avancée en âge. «Nous mettons en place un nouveau concept de résidences, explique Eric Vialatel, PDG de la société. Les appartements majoritairement de type T2 et T3 sont conçus pour les personnes à mobilité réduite, avec une cuisine ouverte, une douche au sol, etc… Ces résidences se veulent multi-générationnelles et accueilleront des personnes âgées, mais aussi des personnes handicapées et des populations plus jeunes.»

Une offre complète de services et des charges très réduites

Réalisées majoritairement dans le cadre du prêt locatif social, les « Maisons de Marianne » sont des résidences à taille humaine, composées d’une centaine de logements privatifs, appartements ou maisons de ville. Une offre complète de services est mise à la disposition des résidents : surveillance et assistance, aide aux petits travaux quotidiens ou activités de loisirs, mais aussi suivi individualisé pour les personnes en perte d’autonomie. « Les services seront proposés pour un coût très réduit, de l’ordre de 40 euros par mois pour les services de base, avec un directeur de services sur place, précise Eric Vialatel. Le traitement de la dépendance, lui, passera par des intervenants extérieurs. »

Plus qu’un simple toit, les « Maisons de Marianne » constituent des lieux de vie permettant le maintien des seniors à domicile en répondant aux différentes problématiques liées à l’âge. Destinées à prévenir les situations d’isolement des personnes âgées, elles sont conçues pour accueillir d’autres populations – par exemple jeunes couples éligibles au logement social - afin de préserver et promouvoir l’insertion des seniors dans la collectivité.

En assurant une mixité générationnelle, les « Maisons de Marianne » offrent aux collectivités locales, mais aussi aux investisseurs privés, une opportunité de renforcer le lien social et de faire face aux contraintes liées au vieillissement de la population tout en modernisant l’approche du logement social.

Les premières « Maisons de Marianne » aux Essarts le Roi

Ce projet, initié avec la société AXIMO, comporte 84 appartements adaptés en collectif et 26 maisons individuelles. Il sera réalisé intégralement en logement social (PLS, PLUS et PLAI).

Date de livraison prévisionnelle deuxième semestre 2010 De nouveaux programmes « Les Maisons de Marianne » sont également en cours de développement dans les Yvelines et dans le Val d’Oise.

A propos de Marianne Développement ...
Créée en 2000 et dirigée par Eric Vialatel, la société Marianne Développement intervient dans les grands secteurs d’activités de l’immobilier : le tourisme et l’hôtellerie, les résidences services, l’accueil des personnes âgées et l’aménagement de sites.
Marianne Développement réalise actuellement une dizaine d’opérations, majoritairement en région parisienne, pour une SHON globale de plus de 120 000m².
Travaillant en relation étroite avec les collectivités locales, Marianne développement a développé sur ces dernières années un partenariat régulier avec les investisseurs et opérateurs du marché.


Contacts Presse :
Galivel & Associés - Carol Galivel-Pascale Pradère - 01 41 05 02 02
2, rue Kléber - 92309 Levallois Perret Cedex - Fax : 01 41 05 02 03
galivel@galivel.com - www.galivel.com


Diffuseur d'huile essentielle


20 février 2009

Une année 2008 qui confirme la pertinence et la pérennité du modèle Crédit Foncier

Crédit Foncier de France Résultat net 2008 part du groupe : 220 millions d'euros

Le Conseil d'administration du Crédit Foncier de France, réuni le 19 février 2009 sous la présidence d'Alain Lemaire, a examiné et arrêté les comptes annuels 2008 avec un résultat net part du groupe qui s'établit à 220 millions d'euros.

1. Une activité 2008 soutenue

La production globale du Crédit Foncier en 2008 s'est élevée à 19,6 milliards d'euros dans un contexte de crise des marchés immobiliers et financiers.

- Le Crédit Foncier confirme sa présence sur le marché des particuliers (France)

En 2008, l'incertitude sur l'évolution de l'immobilier liée au contexte de crise et la forte hausse des taux ont freiné les investissements dans tous les secteurs de l'immobilier résidentiel français qu'il s'agisse d'accession, de travaux ou d'investissement locatif. Dans un marché accusant une baisse de production de crédits à l'habitat qui devrait avoisiner les 20 % et une chute de l'ordre de 23 % du nombre de transactions immobilières sur le marché résidentiel privé, le Crédit Foncier reste un acteur dynamique avec une production de 8,1 milliards d'euros. En 2008 le Crédit Foncier a ainsi permis l'accès à la propriété de plus de 70 000 familles, améliorant sensiblement sa part de marché.

Cette bonne performance s'explique par le maintien d'une politique d'octroi de crédits inchangée, par la bonne tenue sur le marché de la primo accession dans le secteur de l'ancien et par une présence accrue sur l'accession sociale : le Crédit Foncier a ainsi renforcé ses positions sur le Prêt à Taux Zéro (deuxième distributeur en 2008 avec 16,7 % de part de marché contre 14,1 % en 2007) et confirme son rang de premier distributeur de Prêts à l'Accession Sociale (31 % de part de marché en 2007 et 2008).

Le Crédit Foncier a assumé en 2008 ses engagements tout en menant une démarche structurée auprès de ses clients au travers de plusieurs axes de développement, dont notamment :

- L'amélioration de son maillage territorial (développement du réseau des correspondants sous la marque La Hénin).
- Une proposition systématique de prêts aidés à ses clients sans obligation de domiciliation bancaire.
- Une démarche proactive auprès de 200 collectivités territoriales afin de leur apporter un conseil dans la définition de leur politique de l'habitat.
- La mise à disposition d'outils dédiés aux particuliers (lancement de la plateforme d'échanges interactifs " jefinancemonlogement.com " en octobre 2008 et du projet Mégastore de l'immobilier avec une ouverture prévue en 2010).
- Une offre produit innovante avec le lancement de gammes de prêts modulables (PERIODIMO, JUSTEO, POSSIBLIMO) accompagné d'évaluations techniques du bien et d'aides à la réalisation de travaux (solutions ZEN).

Enfin, dans le prolongement des engagements pris par la Fédération Bancaire Française, le Crédit Foncier a annoncé le 30 octobre 2008 la mise en place de mesures d'accompagnement personnalisé de ses clients détenteurs d'un prêt relais afin qu'ils puissent mener à bien leurs projets dans un contexte de marché plus difficile.

- La poursuite des gains de part de marché sur les Opérateurs immobiliers privés et publics

Dans un contexte de fermeture des marchés financiers au second semestre, le Crédit Foncier s'est efforcé de concentrer son activité sur les clients domestiques avec une production de 8 milliards d'euros sur les Opérateurs privés et publics France.

Dans le domaine du financement des Opérateurs privés France, le Crédit Foncier a dû faire face au recul du marché de la promotion immobilière fortement touché par la crise (- 16 % de mises en chantier) et à celui des investissements d'entreprise qui ont chuté de près de 50 %. Dans le cadre du Plan de relance, le marché des Partenariats Public-Privé (PPP) reste porteur et le Crédit Foncier renforce sa position sur ce marché. A titre d'exemple, le Crédit Foncier a financé en 2008 un centre hospitalier en Haute-Saône, le TER Rhône Alpes (plus important contrat de crédit-bail fiscal mis en place sur les TER en France) et la construction du nouveau siège de la Direction Générale de la Gendarmerie Nationale. Au total, il a réalisé une production de crédits de 3,9 milliards d'euros en recul de 14 % par rapport à l'année précédente mais reste un des acteurs clé du financement immobilier professionnel.

Face à une situation de pénurie de liquidités au second semestre 2008, les Opérateurs publics France se sont fortement inquiétés sur leurs capacités à trouver les financements nécessaires à leurs investissements :

- S'agissant des collectivités territoriales, le Crédit Foncier a répondu aux besoins qui avaient été différés au premier semestre à la suite des élections municipales. En 2008, la production s'est élevée à 4,1 milliards d'euros (pour 4,3 milliards d'euros en 2007).
- L'impact de la crise sur le pouvoir d'achat des ménages a mis en évidence des besoins accrus en matière d'immobilier social. Représentant notamment le Groupe Caisse d'Epargne aux adjudications lancées par les Pouvoirs Publics pour transformer des opérations de promotion privée en opérations sociales (30 000 logements) le Crédit Foncier a prêté 1 milliard d'euros en 2008 contre 0,9 milliard d'euros en 2007.

Pour les Opérateurs internationaux, une gestion fine et proactive de la raréfaction des liquidités a permis au Crédit Foncier de répondre aux besoins de financement de sa clientèle de collectivités et entités publiques internationales dans de bonnes conditions de rentabilité et de gestion de risque maîtrisé. Il a ainsi réalisé une production de 3,4 milliards d'euros en 2008 contre 5,3 milliards d'euros en 2007. Après le lancement en 2007 d'une joint venture à Genève, un bureau de représentation à Tokyo a été ouvert en fin d'année 2008.

- Un potentiel et une capacité de refinancement intacts

Dans un environnement marqué par la quasi fermeture du marché des émissions d'obligations foncières à fin 2008 et l'assèchement de la liquidité sur le marché interbancaire, la Compagnie de Financement Foncier (véhicule de refinancement filiale du Crédit Foncier et émetteur AAA de premier plan sur le marché des obligations foncières) a émis avec succès plus de 9 milliards d'euros en 2008 tout en maintenant un coût de financement conforme à ses objectifs. Elle a su attirer des investisseurs en quête de sélectivité et a ainsi réaffirmé son statut de leader en tant qu'émetteur privé de premier tout en confirmant sa part de marché.

Le Crédit Foncier s'est fixé un objectif d'émissions de 9 milliards d'euros pour 2009 dont 2,2 milliards d'euros déjà réalisés à février 2009.

Le Crédit Foncier dispose par ailleurs de ressources mobilisables significatives auprès de la Banque Centrale Européenne (BCE), une part peu importante étant mobilisée à fin 2008.

2. Une structure financière solide

Le résultat net part du groupe de l'année 2008 s'établit à 220 millions d'euros, en progression de 4,6 % par rapport à 2007.

Les frais de gestion sont en baisse de 4% par rapport à 2007, fruit des efforts entrepris depuis 2006 dans la maîtrise de ses coûts. Ils intègrent néanmoins des provisions au titre de la restructuration des implantations immobilières et des outils informatiques. Au final, le coefficient d'exploitation s'améliore de 9 points par rapport à 2007 pour atteindre 60,2 %.

Dans le contexte économique actuel, le Crédit Foncier a augmenté ses provisions sur encours sains. Le coût du risque fait ainsi apparaître une charge significative de 166 millions d'euros avec trois facteurs importants :

- Le provisionnement prudent des crédits relais arrivés à échéance pour 20 millions d'euros.
- Une provision collective significative (sur encours sains) de 119 millions d'euros portant intégralement sur les opérateurs publics et privés, et intégrant la dégradation des marchés immobiliers.
- Une dégradation limitée du coût du risque individuel pour 27 millions d'euros.

Le poste " Résultat sur autres actifs immobilisés " du compte de résultat intègre principalement l'impact de la cession à la Banque Palatine des activités de services bancaires aux particuliers et aux professionnels du Crédit Foncier.

Le Crédit Foncier a par ailleurs constaté une dépréciation des survaleurs sur certaines de ses filiales.

Les capitaux propres part du Groupe s'élèvent à 2,3 milliards d'euros à fin 2008.

En référentiel Bâle II, le Crédit Foncier affiche un ratio Tier One de 7,7 % et confirme ainsi sa solidité financière.

3. Un modèle de développement pérenne pour aborder 2009

Les résultats et la solidité financière du Crédit Foncier confirment la pertinence et la pérennité de son modèle de développement au travers de trois axes :

- Un positionnement d'acteur global de l'immobilier qui intègre toutes les composantes du métier, de l'expertise nécessaire à la sécurisation de l'octroi de crédit immobilier jusqu'à à la maîtrise de la sinistralité clients (en baisse depuis 2006 tout comme le taux de clients douteux).
- Un développement de l' activité qui s'inscrit dans un cadre prudent et maîtrisé. L'encours clientèle de 114 milliards d'euros est composé d'actifs de qualité, diversifiés géographiquement et garantis à près de 92 % (73 % notamment par des garanties publiques ou souveraines).
- Une maîtrise et une optimisation des dépenses de fonctionnement, au service du développement des ressources humaines, des expertises métiers et des outils clients. L'année 2008 a été marquée par la mise en oeuvre de nombreux chantiers : réorganisation et renforcement des front-offices, réorganisation des fonctions de gestion, renégociation de la convention collective, optimisation des implantations immobilières, respects des jalons sur les chantiers transversaux tels que Bâle II et les migrations comptables, engagements vers une démarche de qualité globale.

Le Crédit Foncier a donc démontré en 2008 sa forte capacité d'adaptation dans la gestion de son activité clientèle et une ambition renouvelée dans la préparation de ses futures échéances.

En 2009, le Crédit Foncier confirmera son rôle d'acteur global de l'immobilier par le renforcement de sa présence commerciale, de sa présence géographique et de son processus innovation. De nombreuses initiatives ont d'ailleurs déjà été engagées comme le renforcement de la distribution des produits à l'accession sociale et le lancement de Prêt à Taux Zéro doublé, la mise en place de mesures sur les prêts relais, le gel des échéances pour les victimes de la tempête, l'accompagnement de plus de 400 agglomérations dans la définition de leur politique habitat.


Constructeurs de maisons individuelles dans l'Orne


19 février 2009

« Millesime by Ad Valorem » : une nouvelle offre de services destinée à une clientèle haut de gamme

AD VALOREM Améliorer la qualité du conseil délivré aux acheteurs internationaux : c’est le pari que fait Ad Valorem en créant « Millesime by Ad Valorem ». Ce nouveau département répond aux besoins d’une clientèle de très haut niveau, à la recherche d’immobilier de prestige. Originalité du concept, Millesime by Ad Valorem accompagne son offre immobilière d’un ensemble de services destinés à faciliter les acquéreurs dans leur recherche. « Nous souhaitons apporter à nos clients des prestations du niveau des standards internationaux. » déclare Stéphane Imowicz, président-directeur général d’Ad Valorem. « Nous avons affaire à une clientèle qui a pris des habitudes de service et qui, arrivée en France, est déroutée par la quasi-absence d’accompagnement. »

« Millesime by Ad Valorem », c’est d’abord une sélection rigoureuse de biens immobiliers, appuyée sur la qualité architecturale des immeubles, le standing des parties communes ou la proximité de monuments historiques. Ces appartements et hôtels particuliers sont proposés en exclusivité et proviennent du patrimoine des grands propriétaires institutionnels. « Millesime by Ad Valorem », c’est ensuite toute une gamme de services assurés en interne par une équipe entièrement dédiée à l’accompagnement du client en amont et en aval du processus d’achat.

Des services déclinés en cinq formules

« Millesime by Ad Valorem » comprend cinq formules qui font l’objet d’une tarification particulière. Elles permettent d’offrir aux clients un suivi complet, du conseil jusqu’à la prise de possession des lieux.

« Bonjour Paris !» comprend une prise en charge complète de deux jours des clients étrangers désireux d’acquérir un bien immobilier dans la capitale (accueil aéroport et transfert à l’hôtel, sélection des produits selon les besoins, visites des biens, accompagnement, fiches pratiques…).
« Speed Millesime » associe efficacité et rapidité en offrant de visiter une sélection de biens en une seule journée.
« Platinium » propose un service de « relocation » (accompagnement à la mobilité), et assure la prise en charge de toutes les démarches liées à l’installation d’étrangers ou d’expatriés venant habiter en France (conseil en ameublement, branchements domestiques, administration et gestion des affaires relatives à l’installation…).
« Peace of mind » est destinée à l’intendance générale et au quotidien des propriétaires (entretien, sécurité en cas d’absence, préparation des appartements après une absence prolongée de leurs occupants…).
« Farewell » s’adresse aux résidents qui déménagent ou quittent l’hexagone. La formule assure la valorisation et l’expertise du bien en cas de vente, ainsi que toutes les démarches pratiques liées au départ (recherche d’un nouveau bien, conseil à l’expatriation pour les installations à l’étranger, clôture ou transfert des abonnements, aide au déménagement,...).

Les plus belles adresses de Paris

Ad Valorem compte sur cette nouvelle gamme de services pour séduire une clientèle internationale haut de gamme devenue plus exigeante. A l’appui de cette stratégie, Ad Valorem a sélectionné des produits spécifiques, proposés dans le cadre de l’offre « Millesime by Ad Valorem » et correspondant à ces nouveaux critères d’excellence. Les premières opérations concernées se situent rue Jean Goujon et rue de Marignan, dans le Triangle d’Or à Paris VIIIème. « Millesime by Ad Valorem » mettra également en commercialisation dans les prochains jours un très beau programme de réhabilitation situé avenue Foch, intégrant des services de conciergerie « à la new-yorkaise », destinés à offrir des prestations de très haute qualité aux futurs occupants.

« Millesime by Ad Valorem » est placé sous la responsabilité de Florence Erntzen, Senior Manager, et de Caroline Nachtwey, Full Services Manager, chargées de l’animation de ce nouveau département.

Ad Valorem en bref…
Fondée en 1996 par Stéphane Imowicz, AD VALOREM est l’un des principaux acteurs du marché de l’immobilier résidentiel. La société associe tous les métiers liés à l’arbitrage d’immeubles pour le compte de grands propriétaires institutionnels, de foncières privées ou d’opérateurs : vente par lot, gestion immobilière, mais aussi la vente en bloc d’immeubles. Elle intervient en Ile-de-France et en Régions avec AD VALOREM RÉGIONS. Elle se charge également, à travers sa filiale, AD VALOREM EXPERTISES SAS, de procéder à des expertises d’immeubles pour le compte des institutionnels français et étrangers, des établissements financiers et des fonds d’investissement.


Contact presse :
Galivel & Ass. - Carol Galivel / Pascale Pradère - 01 41 05 02 02
2, rue Kléber - 92309 Levallois Perret Cedex - Fax : 01 41 05 02 03
galivel@galivel.com - www.galivel.com


Constructeurs de maisons individuelles dans le Puy de Dôme


Refleximmo lance Refleximmoneuf.com

Refleximmo Refleximmoneuf.com, le site Internet flambant NEUF !

Refleximmoneuf.com est le site Internet dédié à l’immobilier neuf. Il projette la mise en ligne de plus de 1 500 programmes et la visite de plus de 60 000 internautes uniques, à fin 2009.

Ergonomique, simple et tendance dans son design et ses teintes gris métallisé, Refleximmoneuf.com met à la disposition des internautes un moteur de recherche multicritères en temps réel : type de biens, localisation géographique, prix, nombre de pièces, surface, …

Pour une recherche plus naturelle et plus intuitive, tout en plaisir !

Avec Refleximmoneuf.com, vous êtes déjà chez vous !

A la différence de nombreux sites immobiliers, Refleximmoneuf.com propose des pages de résultats par type de biens et non par programme de constructeurs, promoteurs et lotisseurs, avec une description étoffée d’informations et un accès aux détails du programme. L’internaute peut à tout moment accéder, en un seul clic , à l’ensemble des éléments de sa recherche, dans un espace personnalisé dédié à son projet immobilier.

Refleximmoneuf.com offre également une géolocalisation des programmes ainsi qu’une cartographie du quartier ou de la région sélectionné(e). Aussi, l’internaute aura prochainement la possibilité de retrouver toutes les informations de proximité , souvent décisives lors d’un investissement, telles que les écoles, les transports, les loisirs…

De plus, Refleximmoneuf.com permet à l’internaute de se projeter à l’intérieur du logement sélectionné grâce à l’Animotion, disponible à partir de 3 photos ou de 3 illustrations.
Des photos du quartier et des biens du même type à proximité plongent l’internaute dans son futur environnement de vie !

Enfin, plus que des annonces, Refleximmoneuf.com propose également un éditorial et des services, comme l’annuaire des promoteurs et constructeurs dès la home page du site.

Refleximmoneuf.com, le bon réflexe pour se loger NEUF !


Constructeurs de maisons individuelles dans la Marne


18 février 2009

In&Fi Crédits a augmenté son chiffre d’affaires de 35% en 2008

In&Fi Premier réseau national de courtiers en crédit, en 2008 In&Fi a vu son chiffre d'affaires réseau progresser de 35% par rapport à l'année précédente. Pour 2009, il envisage une progression de 15 à 20%, en fonction du contexte économique.

In&Fi Crédits a clôturé l'année 2008 avec un chiffre d'affaires de 11,4 millions d'euros HT contre 8,5 millions en 2007. En 2009, l'enseigne espère atteindre les 13 millions d'euros.
Si la crise économique a ralenti le nombre d'ouvertures d'agences au second semestre 2008, elle n'a pas eu d'impact négatif sur le chiffre d'affaires du réseau, les autres prêts (personnels, travaux, restructuration.) s'étant substitués aux crédits immobiliers durant cette période.
Sur l'ensemble de l'année écoulée, la progression s'avère satisfaisante puisque le volume de crédits traité par le réseau s'est élevé à 706,783 millions d'euros, en augmentation de près de 40% par rapport à 2007 (507 millions d'euros). 2009 s'annonce tout aussi porteur.

Ce volume de transactions influe inévitablement sur les relations entre le réseau et les banquiers prêteurs, au bénéfice des clients d'In&Fi Crédits. Indépendamment des taux qu'elles parviennent à négocier, les agences apportent de nombreux services tel que l'accompagnement indispensable pour mener à terme les projets d'investissements.

En matière de développement du réseau, en 2009 In&Fi Crédits entend poursuivre son maillage de la France en créant une vingtaine de nouvelles agences, de préférence dans des zones de chalandises de plus de 30.000 habitants.

A propos d'In&Fi Crédits :
Créée en 2001 par Pascal Beuvelet, et lancée en franchise en 2004, In&Fi Crédits est la première enseigne de courtage en crédits développée en réseau. Grâce à de plus de 110 accords de partenariat avec les banques et sociétés de crédit, In&Fi recherche auprès des différents organismes bancaires le meilleur financement possible à présenter à son client. Il a ainsi la garantie d'obtenir la meilleure offre au vu de son dossier.
Déjà implantée dans la quasi-totalité de la France via plus de 120 agences, l'enseigne envisage de constituer à terme un réseau de 450 à 500 agences principales.


Website : www.inandfi.fr


Constructeurs de maisons individuelles dans l'Eure


17 février 2009

Immobilier parisien : -1,55% en moyenne en janvier 2009 et –3,6% sur un an selon le baromètre MeilleursAgents.com réalisé en temps réel

baromètre MeilleursAgents.com Le m² parisien baisse en moyenne de 100€ en un mois

· Le prix moyen du m² est revenu à son niveau de juillet 2007

· Sur les trois derniers mois, plus aucun arrondissement ne monte et trois d’entre eux enregistrent même des chutes de prix supérieures à -5%.


Paris le 17 février 2009. Selon la quatrième édition du baromètre MeilleursAgents.com, premier courtier en agences immobilières, le prix moyen du m² à Paris s’établit à 6.378 euros en janvier 2009 contre 6.478 euros pour le mois de décembre 2008, affichant une baisse de -1,55% soit -100 euros en un seul mois. Ces chiffres sont calculés en temps réel sur la base des promesses de vente signées par les 150 agences immobilières partenaires de MeilleursAgents.com.

Après une baisse de -2% sur l’ensemble de l’année 2008, la baisse des prix parisiens, amorcée à la fin de l’été 2008, semble donc s’accélérer. Sur les trois derniers mois, du 1er novembre 2008 au 31 Janvier 2009, la baisse s’établit à -3,1%.

Sur un an, du 31 janvier 2008 au 31 janvier 2009, la baisse s’établit à : -3,6%.

Le mois de janvier 2009 s’inscrit donc dans la continuité d’un mouvement baissier, amorcé en juillet 2008 et qui a vu les prix baisser de -4,1% par rapport au plus haut historique du marché de juin 2008. Le prix moyen du m2 de janvier 2009 est maintenant revenu à son niveau de juillet 2007.

Fait nouveau de ces trois derniers mois, plus aucun arrondissement n’est orienté à la hausse. Du 1er novembre 2008 au 31 janvier 2009, seuls les 5ème et 6ème arrondissements ont sauvé la mise et sont restés stables (+0%). Partout ailleurs c’est le reflux des prix, particulièrement marqué dans trois arrondissements dont les prix chutent de plus de 5% sur la période ; il s’agit des 18ème (-5,2%), 4ème (-5,1%) et 19ème arrondissements (-5,0%).

Analyse de MeilleursAgents.com : Si le sentiment général est que le marché parisien n’a pas terminé son repli, la question est d’estimer la durée et l’amplitude de cette correction.

Plusieurs éléments négatifs militent pour une baisse des prix substantielle à deux chiffres :

- forte remontée du chômage combinée au resserrement des conditions d’obtention de crédit qui fragilisent les acheteurs

- faible volume actuel de transactions, qui montre que vendeurs et acheteurs sont encore très éloignés dans leurs attentes.

Ces éléments négatifs nous paraissent devoir être tempérés par plusieurs facteurs de soutien du marché :

- baisse des taux d’emprunts immobiliers depuis l’automne 2008 qui a redonné du pouvoir d’achat aux acquéreurs

- relative pénurie de logements à Paris qu’aucun programme de construction de logement significatif ne remettra en cause à court ou moyen terme

- un immobilier parisien perçu comme valeur refuge dans un contexte économique difficile et qui devient donc une classe d’actif attrayante pour des investisseurs en quête de sécurité.

En conclusion, au rythme actuel, le marché semble orienté vers une baisse de l’ordre de -15% en 2009. Ceci nous semble être un scénario central, que nous revisiterons en fonction de l’évolution effective des prix dans les prochains mois.

A propos du baromètre MeilleursAgents.com :
MeilleursAgents.com établit son baromètre sur la base des données de transactions communiquées par les agences immobilières partenaires de MeilleursAgents.com. Celles-ci sont aujourd'hui au nombre de 150 à Paris et communiquent en temps réel les données concernant les ventes immobilières qu'elles ont réalisées jusqu’à ces tous derniers jours. Sont prises en compte les promesses de vente signées après expiration du délai légal de rétractation de 7 jours.
L'équipe scientifique de MeilleursAgents.com, dirigée par Arnaud Simon, par ailleurs Maître de Conférences à l'Université Paris-Dauphine, et auteur d’une « Introduction à la finance et à l’économie de l’immobilier » (Eiditions Economica), applique des méthodes statistiques rigoureuses afin d’obtenir les informations les plus fiables possibles. Ces méthodes assurent une bonne robustesse du baromètre pour l’évolution du marché parisien dans son ensemble.
Les évolutions par arrondissement sont quant à elles plus volatiles et sont susceptibles d’être ajustées dans la durée.

A propos de MeilleursAgents.com :
MeilleursAgents.com, premier courtier en agences immobilières, permet aux particuliers de vendre un bien immobilier rapidement et au meilleur prix.
Le vendeur confie sa vente à MeilleursAgents.com qui recrute les deux meilleures agences du quartier et s’assure de la bonne exécution de la vente. Ces deux agences sont choisies par le vendeur parmi 150 agences parisiennes triées sur le volet et dont les ventes passées sont consultables sur le site de MeilleursAgents.com.
La commission, payable uniquement en cas de vente, se limite à 4% tout compris, rémunération de MeilleursAgents.com et des deux agences incluses.
MeilleursAgents.com est également une référence en matière de prix immobiliers à Paris avec sa Carte des Prix qui affiche un prix au m2 pour chaque immeuble résidentiel ainsi qu'ESTIMA, outil d'estimation immobilière à la précision inédite. Plus d'information sur le site Internet : www.meilleursagents.com



Constructeurs de maisons individuelles à Paris


16 février 2009

Le groupe IOSIS participe à une étude expérimentale d’incendie conduite par le Laboratoire Central de la Préfecture de Police à Arcueil

Groupe IOSIS Le groupe IOSIS, via sa filiale spécialisée IOSIS Conseil, est aujourd’hui l’un des meilleurs spécialistes du secteur en matière de déconstruction et de désamiantage des bâtiments. Ces dernières années, le groupe a réalisé d’importantes opérations : le désamiantage du Campus de Jussieu, le démantèlement du siège international de l’OCDE à Paris ou encore la déconstruction de bâtiments dans l’hôpital Rothschild, préalablement à la construction d’un centre de gériatrie. IOSIS se trouve actuellement impliqué, entre autres, dans la restructuration des tours du Pont de Sèvres ou dans la déconstruction de l’ancienne usine d’incinération des ordures ménagères à Issy-les-Moulineaux (92).

Fort de cette expérience, le groupe IOSIS a été sollicité pour participer à l’étude expérimentale d’incendie que conduira le Laboratoire Central de la Préfecture de Police (LCPP) le 19 février 2009 sur son chantier de démolition du bâtiment A de la Cité de la Vache Noire à Arcueil (94).

Un test majeur pour les autorités

Cette opération de démolition, réalisée dans le cadre du renouvellement urbain du quartier, a été l’occasion, pour l’Office Public de l’Habitat d’Arcueil-Gentilly, de mettre le bâtiment à la disposition du LCPP pour procéder à des feux expérimentaux, dans un logement spécialement aménagé pour simuler une chambre d’hôtel et dans une cage d’escalier.

Cette étude expérimentale, la première conduite depuis une dizaine d’années, est considérée comme un test majeur par les services de la Préfecture de Police. Elle permettra notamment de modéliser les essais, de réaliser des simulations numériques et de renforcer l’expérience des équipes d’intervention en matière de sécurité incendie (évacuation des sites en feu, investigations techniques post-incendie, etc.).

Sollicité pour contribuer au bon déroulement de cette étude expérimentale, le groupe IOSIS assure la coordination des différentes entreprises amenées à intervenir sur le chantier.

À propos du Groupe IOSIS :
Né en 2006 de l’union d’OTH et de Séchaud et Metz, le groupe IOSIS figure parmi les leaders de l’ingénierie européenne. Il propose ses compétences en matière de conseil, de management, d’ingénierie et d’expertise dans les secteurs du bâtiment, de l’infrastructure, du génie civil, de l’énergie et de l’industrie. Le groupe dirigé par Bernard Boyer (président) et Bernard Le Scour (vice-président) a réalisé, en 2007, un chiffre d’affaires de 148 M€ et prévoit pour 2008 que ce chiffre atteigne les 160 M€. Il compte aujourd’hui plus de 1 100 collaborateurs. IOSIS participe, en France comme à l’étranger, à la réalisation d’opérations d’envergure et compte notamment parmi ses références la Tour Générali et la Tour CB31 à Paris La Défense ainsi que la rénovation du CNIT, le Laser Mégajoule à Bordeaux, le Pole d’essais Airbus à Toulouse, l’EPR de Flamanville et l’EPR de Taischan en Chine, le nouveau centre Hospitalier Princesse Grace à Monaco, le Musée du Quai Branly, la Cité de l’Architecture et du Patrimoine-Palais de Chaillot, le siège de l’OCDE à Paris, l’Aérogare de Nouméa, le Conseil de l’Europe à Strasbourg, le nouveau Grand Stade de Lille, l’aéroport de Jeddah en Arabie Saoudite, l’usine Renault-Nissan à Tanger au Maroc...


Contact Presse
Galivel & Associés - Carol Galivel/Pascale Pradère - 01 41 05 02 02
2, rue Kléber - 92309 Levallois Perret Cedex - Fax : 01 41 05 02 03
galivel@galivel.com


Constructeurs de maisons individuelles dans le Val d'Oise


Netcarre.com, L’immobilier d’entreprise en toute simplicité

netcarre.com Le site www.netcarre.com est un site dédié à l’immobilier d’entreprise présentant un positionnement novateur qui se veut simple et rapide d’utilisation.

L’équipe de netcarre.com est parti d’un constat simple : 90% des Français effectuent leurs recherches immobilières sur Internet, et la majorité des utilisateurs manque d’informations face aux spécialistes du marché.

Netcarre.com, site annonceur, se différencie :
• par une description des offres adaptée à l’immobilier d’entreprise et des résultats de recherches beaucoup plus pertinents,
• par la géo-localisation de toutes les offres et des services aux alentours,
• par la possibilité d’ajouter de nombreux visuels de présentation (photos, visites virtuelles, vidéos).

Le principal atout de NetCarré est son côté pédagogique. A travers un tableau de bord personnalisé, réelle interface de suivi de projet, des outils, conseils et explications sont mis à disposition des utilisateurs pour chaque étape de leur recherche.

Ainsi, NetCarré a pour principal objectif d’accélérer la prise de contact entre l’utilisateur averti et le(s) commercialisateur(s) compétent(s).

Pour le lancement, www.netcarre.com offre aux commercialisateurs la gratuité des annonces jusqu’en février 2009.


Constructeurs de maisons individuelles dans le Rhône


13 février 2009

Lamy SA Expertise : avis de valeur vénale d'une usine stratégique de McCain

Cabinet Lamy SA Expertise La véritable valeur d'un actif immobilier racheté en leasing doit être établie, voire certifiée par un expert, notamment pour servir de base au calcul des "frais de mutation" (taxe d'enregistrement et honoraires du notaire). Cela est vrai quel que soit le prix de rachat du bien, fût-il d'un euro symbolique. Dans ce cadre, le Cabinet Lamy SA Expertise a été sollicité par l'entreprise industrielle McCain pour réaliser l'expertise de la valeur vénale de l'usine de Matougues (51) arrivant en fin de leasing.

La réactivité remarquable du cabinet Lamy SA Expertise

Compte-tenu d'un calendrier serré, la société McCain a fait appel en urgence, à Lamy SA Expertise. Le cabinet est intervenu sur site moins d'une semaine après avoir été contacté. Quant au rapport d'expertise, il a pu être envoyé seulement 2 jours plus tard, le temps d'analyser les informations terrain et le contrat de leasing de 120 pages. "Nous avions besoin d'une expertise en urgence et le Cabinet Lamy a fait preuve d'une réactivité remarquable" commente Didier Gradel, Directeur comptabilité de McCain France.

Une expertise éclairée de nombreux points de comparaison

La valeur vénale de l'usine de Matougues est directement liée à sa valeur patrimoniale, en termes de retour sur investissement (revenu locatif théorique). Il a fallu considérer le bien immobilier en lui même (prix historique, surface, facilité de reconversion…) mais aussi son environnement (infrastructure routière, accès aux sources énergétiques, bassin d'emploi…). "L'évaluation de notre usine est d'autant plus pertinente qu'elle s'appuie sur des éléments de comparaison sur le marché de la vente à l'amiable dans le secteur agroalimentaire", précise Didier Gradel.

Lire la suite…

A propos de Lamy SA Expertise
Indépendant de tout groupe immobilier ou financier, Lamy SA Expertise possède un réseau mondial d'experts immobiliers. Fort de plus de 25 ans d'expérience, il répond aux besoins d'expertise immobilière des professionnels (valeur vénale immobilière, IFRS, fonds de commerce, risques et assurances industriels, études d'impact environnemental, HQE…) et aide également les particuliers à résoudre leur problématique en immobilier.


Contact Presse :
Lamy SA Expertise - Yoann GLASSON
Tel : 0.825.00.22.25 - info@lamy-sa.com
Particuliers : www.lamy-sa.com
Professionnels : www.lamy-entreprise.com


Constructeurs de maisons individuelles dans le Rhône