27 février 2008

Le MIPIM 2008 voit la vie en vert

MIPIM 2008 L'édition 2008 du MIPIM, qui se déroulera du 11 au 14 mars à Cannes, accordera une place majeure aux enjeux de développement durable dans le secteur de l'immobilier. A la série de conférences consacrées au sujet et programmée lors de la journée « green » du mercredi 12 mars, viendra s'ajouter sur la surface d'exposition la présentation de projets aux prouesses environnementales uniques. D'autre part, le lancement d'une nouvelle catégorie récompensant des constructions écologiques constituera l'une des nouveautés du concours des MIPIM Awards.

« Le MIPIM, à l'image de l'ensemble des professionnels de l'immobilier - collectivités locales, promoteurs, architectes et investisseurs - confirme son engagement en faveur du développement durable. Cette orientation reflète un besoin de construire un environnement urbain durable en réponse aux problèmes écologiques observés à l'échelle mondiale », explique Nadine Castagna, Directrice du MIPIM.

Des sujets à la pointe de l'actualité seront abordés lors de cette journée « green » :

- Une réflexion sera menée autour des politiques actives d'efficacité énergétique lors de deux sessions distinctes. Paul Dickinson, Président et co-fondateur de The Carbon Disclosure Projects, s'exprimera sur le défi des villes de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Une deuxième conférence, co-organisée par ENVAC, sera dédiée aux stratégies urbaines mises en place pour réguler les pollutions à travers l'exemple de deux villes emblématiques, Londres et Stockholm.

- Un florilège d'experts mettra en exergue le rôle joué par l'ensemble des acteurs-clés du secteur pour réduire les effets du changement climatique. Une première séance, en partenariat avec The British Property Federation, reviendra sur la nécessité des professionnels de l'immobilier de concilier développement durable et rentabilité financière. Une deuxième session, co-organisée par The Commission for Architecture and the Built Environment, se penchera sur les capacités des villes à intégrer la dimension architecturale face à ces problématiques et à répondre au besoin croissant d'espaces verts.

Les analyses développées dans le cadre du programme des conférences trouveront une illustration concrète parmi les projets exposés sur la surface d'exposition du MIPIM, où seront dévoilées de nombreuses réalisations répondant à de hautes exigences de qualités environnementales.

Considéré comme l'une des sources principales de dépenses énergétiques et de rejet de gaz carbonique dans l'air, le secteur du bâtiment s'adapte depuis quelques années aux contraintes écologiques. En témoigne l'exemple de la tour Incity, futur gratte-ciel de 200 mètres de hauteur, qui sera présenté sur le stand de la communauté urbaine de Lyon (France) et qui s'inscrit dans une démarche dite « écologiquement responsable ». Orienté dans l'axe du vent dominant, ce bâtiment utilisera la force du vent pour produire une partie de son énergie à l'aide d'un système éolien intégré en son sommet.

Des projets d'éco-villes et d'éco-quartiers, nouveaux modèles urbains respectant les principes du développement durable, seront également à découvrir sur la zone d'exposition du MIPIM. Après le projet d'Akademia City, le promoteur Renova StroyGroup crée une autre ville pilote baptisée « Sunny Valley ». Construite sur une surface de 1 200 hectares, la cité s'intègrera harmonieusement dans le cadre naturel de la région de Chelyabinsk (Oural). Ce site, prévu pour 2024 et qui devrait accueillir environ 115 000 personnes, comprendra la construction de résidences, services et équipements publics.

Le groupe Carlsberg A/S Properties dévoilera le plan de délocalisation de ses usines. En collaboration avec la ville de Copenhague (Danemark), ce grand groupe a conçu et repensé un nouveau quartier autour de principes environnementaux forts comme la gestion durable des espaces verts, de l'eau et de l'énergie.

Les MIPIM Awards, qui ont pour vocation de récompenser chaque année les projets architecturaux les plus significatifs à travers le monde, lancent une nouvelle catégorie consacrée aux constructions écologiques. L'objectif de cette catégorie est de valoriser le respect des critères de haute qualité environnementale, tels que l'utilisation optimale de l'énergie et de l'eau ou encore la réduction de l'impact du bâti sur l'environnement. Sont en lice, les projets immobiliers Crane Track (Pays-Bas), Pines Calyx Centre (Royaume-Uni) et United States Census Bureau Headquarters (Etats-Unis).

Pour tout complément d'informations sur le marché, n'hésitez pas à consulter le site Internet www.mipim.com ou à contacter le service de presse.

Pour plus d'informations sur MIPIM, merci de contacter :
Audrey HAJIAAJ
Tel : +33 (0)1 41 90 45 39 Email : audrey.hajiaaj@reedmidem.com


Constructeurs de maisons individuelles dans les Alpes Maritimes


26 février 2008

Les chiffres de la construction toujours à un haut niveau

Ministère du logement Communiqué de presse : Ministère du logement

A la suite de la publication des chiffres de la construction de logements à la fin janvier 2008, Mme Christine BOUTIN, Ministre du Logement et de la Ville observe avec satisfaction le maintien à un haut niveau de la construction en France.

Sur les douze derniers mois, 433 000 logements ont été commencés en France, soit une hausse de 0,7 % par rapport aux douze mois précédents.

« La dynamique se poursuit dans les secteurs tendus que sont l’Ile-de-France et la région Rhône-Alpes. Les progressions de respectivement 10 et 13 % sont très encourageantes », affirme le Ministre du Logement et de la Ville.

Au niveau national, le logement collectif progresse significativement avec une hausse de près de 4 % alors que l’individuel décroît légèrement. Le Ministre compte sur les mesures en faveur de l’accession populaire à la propriété, avec le programme de la maison pour 15 € par jour, pour soutenir l’activité dans ce secteur.


Constructeurs de maisons individuelles en Savoie


25 février 2008

PAREF acquiert un portefeuille de 4 bâtiments à Annecy, Cluses, Saint-Etienne et Dammartin en Goêle

DTZ France Dans le cadre d’une opération de sale and lease back, PAREF vient d’acquérir auprès de la société Dimotrans, un portefeuille de quatre bâtiments à usage de quais de messagerie et d’entrepôt logistique, représentant une superficie totale de 13 000 m².


- 4 800 m² à Dammartin (77) sur 15 708 m² de terrain
- 6 385 m² à Saint-Etienne (42) : 3 725 m² de bureaux et de locaux sociaux ainsi que 2 660 m² d’entrepôt, sur 12 578 m² de terrain.
- 1 640 m² à Annecy (Meythet - 74) sur un terrain de 2 233 m²
- 590 m² à Cluses (Thyez - 74) sur un terrain de 2 233 m²
Rendement : 8 ,5%
Loyer non communiqué.
Bâtiments en état d’usage.
DTZ conseillait preneur et mandant.

A propos de DTZ
DTZ Holding plc est coté à la bourse de Londres. DTZ est une société de conseil international en immobilier d’entreprise qui compte en France 5 métiers : Transaction & Investissement, Expertise Immobilière, Asset Management, Consulting & Research, Aménagements Tertiaires. Avec un chiffre d’affaires de 65 millions d’euro réalisé en 2006 (franchises incluses) et 400 collaborateurs, DTZ connaît actuellement une progression constante sur son marché depuis plus de 3 ans. Le groupe DTZ compte plus de 11 000 personnes opérant dans 140 villes et 45 pays.


Web : www.dtz.fr


Immobilier Haute Savoie


Le Salon de l'Immobilier Midi-Pyrénées : Le grand rendez-vous du public et des professionnels

Salon de l’immobilier Midi-Pyrénées Le Salon de l’Immobilier Toulouse Midi-Pyrénées, grand rendez-vous régional avec les professionnels de l’immobilier, se déroulera les 14, 15 et 16 mars 2008 au Parc des Expositions de Toulouse.

Organisé sous la présidence de la Fédération des Promoteurs Constructeurs Midi-Pyrénées (FPC) et en partenariat avec l’UNCMI, le SNPI et la Chambre des Notaires, le Salon rencontre chaque année un succès grandissant : près de 40.000 visiteurs participent aux éditions d’ octobre et de mars

Le Salon de l’Immobilier Midi-Pyrénées rassemble un public local (84% des visiteurs habitent Toulouse ou le département de la Haute-Garonne), particulièrement motivé (94% ont un projet d’achat dont 45% dans le neuf), plutôt jeune et aisé (71% ont moins de 45 ans et 35% sont cadres ou professions libérales,) et marquant une nette préférence pour la maison individuelle (30% viennent avec l’intention de faire construire). Enfin, 73% d’entre eux disposent d’un budget supérieur à 150.000 €.

Pour juger du dynamisme et de la vitalité du marché, le Salon de l'Immobilier Midi-Pyrénées représente le meilleur et le plus sûr des baromètres. Il propose un véritable concentré d'expertises et de compétences, aussi bien pour les investisseurs soucieux de se constituer un patrimoine pérenne que pour les acquéreurs à la recherche d'une maison ou d'un appartement pour en faire leur résidence principale ou secondaire.

Les investisseurs trouvent des réponses aux questions les plus pointues, comme les nouveautés introduites dans les dispositifs de défiscalisation. Les acquéreurs ont accès aux meilleures sources d’information et bénéficient des conseils de tous les acteurs essentiels de la profession. Les conférences animées par des experts dressent un panorama exhaustif de l'immobilier dans la région, et permettent d'approfondir des sujets particuliers : successions, acquisition en vue de la retraite, construction d'une maison individuelle... Elles se terminent par une session de questions-réponses et donnent toujours lieu à des échanges fructueux. Plus de 2.500 personnes les suivent à chaque édition.

Les stands du Salon permettent aux visiteurs de rencontrer l'ensemble des acteurs de la profession : promoteurs-constructeurs, constructeurs de maisons individuelles, agences immobilières, administrateurs de biens, organismes de financement, gestionnaires de patrimoine, conseillers en défiscalisation...

Enfin, des espaces-conseils permanents sont à la disposition des visiteurs qui souhaitent s'informer auprès des organismes professionnels : Fédération des Promoteurs Constructeurs Midi-Pyrénées (FPC), Union Nationale des Constructeurs de Maisons Individuelles, SNPI, et organismes de financement.

La liste complète des exposants ainsi que toutes les informations pratiques concernant le salon sont disponibles sur le site www.salonimmobiliertoulouse.com. Clair et ergonomique, régulièrement mis à jour, il s'enrichit au fur et à mesure qu'approche l'échéance d’octobre.

Salon de l’Immobilier Toulouse – Midi-Pyrénées
14, 15 et 16 mars 2008
Parc des Expositions de Toulouse, Hall 6


Le Salon de l’Immobilier Toulouse – Midi-Pyrénées en bref…
Le Salon de l’Immobilier neuf et ancien de Toulouse – Midi-Pyrénées fait partie des grands salons spécialisés qui attirent un public très motivé. PROMO EXPO CONSEIL SALONS – groupe EXPOSIUM, son organisateur, décline le concept avec un égal succès à Lyon et à Paris. Un grand nombre de visiteurs vient pour se renseigner sur les possibilités d’investissement, à égalité avec les particuliers souhaitant acquérir leur résidence principale. Les 5 salons de l’immobilier organisés chaque année par la société PROMO EXPO CONSEIL SALONS – groupe EXPOSIUM, dirigée par Isabelle et Pacifique Robineau, attirent 100 000 visiteurs et rassemblent 1000 exposants.


Contacts Presse
Galivel & Associés - Carol Galivel-Caroline Rannaud - 01 41 05 02 02
2, rue Kléber - 92309 Levallois Perret Cedex - Fax : 01 41 05 02 03
galivel@galivel.com - www.galivel.com


Immobilier Toulouse


Cycle Européen de l'immobilier de bureaux au 4ème trimestre 2007

Jones Lang LaSalle En janvier 2008, les chiffres du “Consensus Econometrics” ont indiqué une croissance économique de 2,8% pour l’Union Européenne en 2007, et de 2,6% pour la zone Euro. Pour l’année 2008, le PIB pourrait diminuer légèrement à 2,1% en U.E. en raison de l’impact décalé des taux d’intérêts, plus élevés en 2007, et des retombées de la crise des sub-primes. Il est prévu 2,3% de croissance pour les Pays-Bas, 1,8% pour le Royaume–Uni et l’Allemagne, et 1,7% pour la France. Les économies d’Europe de l’Est et d'Europe Centrale devraient largement devancer les économies d’Europe occidentale en 2008, avec une croissance du PIB à 6,0%.

La combinaison d’une inflation en hausse et d’une croissance au ralenti a provoqué un dilemme pour les différentes banques centrales européennes. Elles n'ont pas suivi la Réserve fédérale américaine en réduisant de manière agressive les taux d'intérêts suite à la crise des crédits. La Banque d’Angleterre a baissé ses taux d’intérêts à 5,5% en décembre, en vue d’aider à relancer l’économie, et d’autres baisses sont attendues au 1er semestre 2008. La Banque Centrale Européenne a suspendu ses taux à 4% et devrait vraisemblablement maintenir ce niveau en 2008. Cependant en Suède, où l’économie est restée forte, la Riksbank a augmenté ses taux à 4% en octobre. Malgré la crainte d’une récession aux Etats-Unis, le marché du travail européen n’a pas vacillé, et s’est maintenu en bonne santé avec un taux de chômage particulièrement bas à 6,9% depuis deux mois consécutifs (octobre et novembre 07), cela représente une baisse par rapport aux 7,7% de l’année dernière.

La demande de bureaux au 4T 2007 est restée importante, ce qui a occasionné une pression haussière sur les loyers. L’indice des loyers de bureaux européen, basé sur le calcul des performances de 24 marchés, a augmenté de 1,5% au dernier trimestre, amenant le loyer prime européen à 10,5% de plus par rapport à l’année dernière. L’augmentation du loyer prime global a connu un ralentissement au cours du 2ème semestre 2007, bien que 12 des 24 marchés ont vu leur loyer prime augmenter au 4T 2007, avec en tête Luxembourg (+14,3%), Moscou (+13,3%) et Lyon (+4,2%). Une importante augmentation des loyers a été constatée au cours des 12 derniers mois au sein des marchés de la CEE (Central and Eastern Europe), et notamment à Moscou qui subit une augmentation de prés de 42%.

En 2007, Londres, Madrid et Paris ont également connu une importante hausse de leurs loyers avec respectivement+ 21%, +16% et +13%. Au 4T 2007, huit autres marchés ont atteint la phase de ralentissement de la hausse des loyers. Nos prévisions concernant les hausses de loyers en 2008 demeurent néanmoins positives pour toute l’Europe, mais dans une moindre mesure.

Le marché soutenu du travail a conduit la demande de bureaux à un niveau record. En 2007, la demande placée a atteint 14 million m², soit environ 6% de plus que l’année dernière et presque 40% de plus que la moyenne des 5 dernières années. A un niveau plus local, les augmentations les plus importantes de demande placée ont été enregistrées à Düsseldorf (+51%), Moscou (+49%), Edimbourg (+44%) et Lyon (+43%), tandis que la demande a été inférieure par rapport à l’année dernière à Prague (-32%), La Haye (-30%) et Bruxelles (-23%). Cependant, l’absorption nette des marchés européens fut positive, avec un cumul de 6, 9 million m² pour toute l’année.

En conséquence de cette forte absorption nette et malgré d’importantes livraisons, le taux de vacance a continué de baisser, avec un taux global pour toute l’Europe de 7,3% à la fin 2007, ce qui représente 90 bps de moins que l’année dernière. 13 des 24 marchés ont donc vu leur taux de vacance baisser, avec les plus grosses chutes enregistrées à Utrecht (-230 bps), Munich (-120 bps), Dublin (-90 bps), Francfort et Edimbourg (-80 bps pour chacun). Il y a actuellement sept marchés dont le taux de vacance est inferieur à 5% : Paris (4,9%), Edimbourg (4,9%), Barcelone (4,8%), Londres (4,2%), Madrid (3,4%), Varsovie (3,1%) et Luxembourg qui affiche le taux le plus bas avec 2,1%.

Le volume de livraisons pour toute l’Europe est en augmentation : 1,6 million de m² au 4T 2007, ce qui représente le volume trimestriel le plus important depuis le 4T 2003, amenant le total annuel à 5,3 millions de m² (3,2 millions m² en Europe de l’Ouest et 2,1 pour une Europe de l’Est conduite par un marché moscovite en pleine explosion). Le manque d'offre de bureaux prime, phénomène constaté dans la plupart des marchés, motivera les constructions en 2008 (6,9 millions de m²), bien qu’il existe un réel risque de sur-offre.

Contact: Agence de Presse : Laure d'Astorg
Téléphone: +33 1 47 59 38 74
Email: LDAstorg@WeberShandwick.com


Immobilier Cannes


22 février 2008

MIPIM 2008 : un programme de conférences toujours à la pointe de l’actualité

MIPIM 2008 Des conférenciers hors pair contribueront cette année encore au succès du MIPIM 2008 : des spécialistes pour chaque grande thématique – l’investissement, l’architecture, le « Green » et le secteur hôtelier (en pleine expansion depuis quelques années) – viendront partager leurs connaissances et leurs points de vue sur des sujets au cœur de l’actualité immobilière.

Hans Timmer, Directeur du Groupe d’études des perspectives de développement de la Banque mondiale, entamera le cycle des conférences mardi 11 mars à 11h30 en posant une question cruciale pour les investisseurs dans le contexte économique actuel : « L’immobilier : stabilisateur ou déstabilisateur économique ? ».

Une autre pointure internationale du milieu de la finance et de l’investissement, Dr. Holger Schmieding, éminent économiste allemand et Directeur de la ‘Division Economie Européenne’ de la Bank of America, honorera également le MIPIM de sa présence. Spécialiste de la situation économique allemande, il mènera, mardi 11 mars à 16h30, une réflexion élaborée sur le futur de l’Allemagne et sa capacité (ou non) à demeurer le moteur économique de l’Europe.

Le même jour, d’autres conférences sur l’investissement dans les pays matures d’Europe sont au programme, notamment deux panels d’experts, dont l’un étudiera dans quelle mesure la France est toujours « un pays à la mode » pour les investisseurs et l’autre étudiera l’avènement des SIIQ - les REITs à l’italienne – instaurés au premier janvier 2008.

Au-delà de l’investissement, le MIPIM concentrera son programme de conférences essentiellement sur deux tendances fortes qui se dessinent à l’horizon de la profession : le développement immobilier durable, respectueux des critères environnementaux, et l’immobilier touristique et hôtelier.

Qui dit développement durable dans l’immobilier dit développement urbain. L’architecte et urbaniste néerlandais de renommée internationale Winy Maas interviendra jeudi 13 mars à 15h sur le thème « La ville du futur ». Winy Maas est co-fondateur et membre du célèbre bureau d’architecture MVRDV de Rotterdam.

Une dimension particulièrement importante du développement durable des villes est la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Le « Green Day » du MIPIM, programmé le mercredi 12 mars, sera inauguré à 10h par un discours sur « Le rôle des villes dans l’émission des gaz à effets de serre ». Le conférencier Paul Dickinson est en cela un véritable expert du sujet, puisqu’il est Président Directeur Général de The Carbon Disclosure Project, association britannique à but non lucratif dont l’objectif est d’inciter investisseurs, promoteurs et collectivités à conjuguer leurs efforts pour contribuer activement à la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Côté immobilier touristique et hôtelier, le MIPIM offre un tout nouveau programme, avec la mise en place des « Hotel chat groups » (des groupes de discussion sur l’hôtellerie) et d’une journée spéciale, le jeudi 13 mars, dédiée au secteur « Hôtels et Tourisme ». Ramsey Mankarious, fondateur et Président Directeur Général de Cedar Capital Partners, société d’investissement dans le secteur hôtelier, animera dans le cadre de cette journée une conférence sur le thème : « Acheter des hôtels : l’art du risque ou de la prudence ».

Comme chaque année, le MIPIM proposera des focus géographiques sous forme de conférences et des tables rondes d’experts pour aborder les opportunités d’investissement dans toutes les grandes régions géographiques du monde. Il y aura, entre autres, un panel sur l’Asie et des conférences sur l’Amérique latine, la Russie ou le Moyen-Orient.

A noter également une conférence sur les villes d’Europe centrale et orientale en présence des maires de Varsovie, Bratislava, Prague et Budapest le mercredi 12 mars à 16h30, avec l’opportunité d’un photocall à la sortie.

Les nombreux autres formats – ateliers, groupes de discussion, panels d’experts etc. – permettront aux professionnels présents non seulement d’assister à des débats à la pointe de l’actualité, mais aussi de s’impliquer directement et d’échanger leurs points de vue de manière interactive. C’est le cas des ateliers de travail dédiés aux utilisateurs finaux (les « end-users’ workshops ») et des « speed matching », introduits en 2007 pour la première fois au MIPIM et reconduits cette année suite à leur grand succès. Ces sessions, inspirées du concept du « speed dating », permettent à des promoteurs immobiliers ou des gestionnaires de fonds d’exposer leurs produits, en sept minutes chrono, à un parterre d’investisseurs ciblés. Quel projet saura séduire quel(s) investisseur(s) ? Pour le savoir, rendez-vous au MIPIM !

Pour connaître le programme des conférences et leur contenu plus en détail, veuillez consulter la section conférences de notre site : www.mipim.com.

Pour plus d'informations sur MIPIM, merci de contacter :
Audrey HAJIAAJ
Tel : +33 (0)1 41 90 45 39 Email : audrey.hajiaaj@reedmidem.com


Immobilier Cannes


Constructa lance les travaux du "Grand Hôtel du Port" à la Seyne-sur-Mer

Constructa Présent à la Seyne-sur-Mer depuis plus de 30 ans, le groupe CONSTRUCTA accompagne la reconversion du site des anciens chantiers navals de la commune, fermés depuis maintenant plus de vingt ans.

C’est sur site, actuellement en cours de réaménagement, que viennent d’être lancé les travaux de construction du « Grand hôtel du port », un hôtel 3 étoiles réalisé par le groupe CONSTRUCTA.

Conçu par l’architecte de référence Jean-Paul Viguier, cet équipement hôtelier de 95 chambres sera géré sous l’enseigne Kyriad Prestige. L’immeuble a été vendu en VEFA au groupe d’investisseurs « l’Hôtelière de la Cité ».

Le programme de réaménagement du site des anciens chantiers navals de la Seyne-sur- Mer, symbole du renouveau économique et culturel de la ville, comprend notamment un parc paysager de quatre hectares, un centre de conférence, un pôle théâtral, un musée dédié à la mémoire des chantiers navals et un nouveau port de plaisance.

Partenaire privilégié de cette reconversion, le groupe CONSTRUCTA s’est déjà engagé, au cœur du site, dans la réalisation de l’ensemble résidentiel « Porte Marine », ambitieux projet immobilier de quatre immeubles comptant 220 logements de standing.

Constructa en bref…
Créé en 1965, le groupe Constructa est une société de services immobiliers dans les secteurs de la commercialisation de logements (350 millions d’euros de CA), de l’asset management (5 milliards d’actifs gérés) et de la promotion d’immeubles et de logements. La société a notamment développé 1700 logements en partenariat avec Morgan Stanley sous la marque Propria.
Présidé par Marc Pietri, le groupe Constructa compte un effectif de 200 personnes.


Contacts Presse
Galivel & Associés - Carol Galivel/Caroline Rannaud - 01 41 05 02 02
2, rue Kléber - 92309 Levallois Perret Cedex - Fax : 01 41 05 02 03
galivel@galivel.com - www.galivel.com


Immobilier la Seyne-sur-Mer


Valérie RONDEPIERRE, franchisée GUY HOQUET L'IMMOBILIER, nominée aux Succès Franchise 2008

Guy HOQUET l’Immobilier Pour la 1ère fois, le salon Franchise Expo Paris et la Fédération Française de la Franchise mettent à l’honneur les franchisés. Quinze finalistes, incarnant la réussite et les valeurs de la franchise, ont été désignés par un jury de professionnels. Valérie RONDEPIERRE, 40 ans, a été choisie pour représenter le réseau GUY HOQUET L'IMMOBILIER.

Un bel exemple de réussite

Assistante Ressources Humaines dans un grand groupe durant près de 15 ans, Valérie RONDEPIERRE, décide de réaliser son rêve entrepreneurial et ouvre sa 1ère agence immobilière à Pontault-Combaut, en Seine et Marne, en août 2004. Son sens du commerce et son talent relationnel participent activement au bon développement de son agence et au dynamisme de son équipe. Aussi, en mars 2007, elle ouvre une seconde agence à Ozoir-la-Ferrière (77) dirigée par son mari, Philippe, converti à son tour.

Une énergie et une implication sans relâche

Très active, aussi bien au niveau local que national, Valérie RONDEPIERRE est à l’origine d’un regroupement (FFIP) de 14 agences immobilières régionales dont elle est la Présidente. Elle a également organisé des formations aux méthodes Guy HOQUET dans son département. « Un véritable tour de force » selon Guy HOQUET. « Valérie RONDEPIERRE est un très bel exemple de réussite pour notre entreprise et nous sommes fiers de sa nomination aux « Succès Franchise 2008 ».

Devenue une référence pour le Groupe, Valérie et ses équipes sont présentes sur tous les fronts : Convention, Réunions Régionales, Formation, Challenges etc. « Il est fondamental de collaborer à 100% avec son réseau. Participer aux différentes manifestations est une véritable marque d’implication et la réussite passe par là ». C’est avec passion et détermination qu’elle forme, manage et transmet son goût de l’immobilier à ses 10 salariés.

Aujourd’hui, ses objectifs professionnels sont largement atteints et parrainer un candidat à la franchise durant sa 1ère année d’installation serait, pour elle, un honneur et la récompense de son travail.

Service presse :
FH Conseil - Fabienne Hervé & Solène Domont
Avenue Jean Paul Coste 13100 Aix en Provence
Tél. : 04 42 90 08 35 - Email : contact@fhconseil.fr

Service Marketing / Communication :
SA Guy Hoquet l’Immobilier
Alexandre JACQUELIN-CLUZEAU
Tél. : 04 98 08 00 50 - E-mail : accueilweb@guy-hoquet.com


Immobilier Seine et Marne


21 février 2008

Salon de l'Immobilier Rhône-Alpes

Salon de l'Immobilier Rhône-Alpes Le Salon de l'Immobilier Rhône-Alpes organisé en partenariat avec la Fédération des Promoteurs Constructeurs de la région Lyonnaise (FPC), l’UCI, l’UNCMI , la FNAIM, la Chambre des Notaires, représente, deux fois par an, le meilleur et le plus sûr des baromètres pour apprécier l'évolution du marché à Lyon et dans sa région.

La prochaine édition se déroulera les 7, 8 et 9 mars 2008 au Palais des Congrès de Lyon. Elle devrait attirer près de 12.000 visiteurs.

Le Salon a pour particularité de faire venir un public particulièrement motivé, en majorité des habitants de Lyon et du département du Rhône (94% des visiteurs), plutôt jeune et aisé (65% ont moins de 45 ans et 41 % sont cadres ou professions libérales), avec de réelles intentions d'achat (79% réalisent leur projet dans l’année dont 43% dans les six mois) et disposant d'un budget important (70% ont un budget supérieur à 150.000 €).

Il propose un véritable concentré d'expertises et de compétences, aussi bien pour les investisseurs soucieux de se constituer un patrimoine pérenne, que pour les acquéreurs à la recherche d'une maison ou d'un appartement pour en faire leur résidence principale ou secondaire.

Les investisseurs trouvent des réponses aux questions les plus pointues, comme les nouveautés introduites dans les dispositifs de défiscalisation, les acquéreurs se voient offrir une véritable mine d'informations. Les conférences animées par des professionnels et des experts dressent un panorama exhaustif de l'immobilier dans la région, tout en permettant d'approfondir des sujets particuliers : successions, acquisition en vue de la retraite, construction d'une maison individuelle... Elles se terminent par une session de questionsréponses et donnent toujours lieu à des échanges fructueux. Plus de 2.000 personnes les suivent à chaque édition.

Les stands du Salon permettent également aux visiteurs de rencontrer l'ensemble des acteurs de la profession : promoteurs-constructeurs, constructeurs de maisons individuelles, agences immobilières, administrateurs de biens, organismes de financement, gestionnaires de patrimoine, conseillers en défiscalisation...

Enfin, des espaces-conseils permanents attendent les visiteurs souhaitant s'informer auprès des organismes professionnels : Chambre des Notaires, Fédération Nationale des Promoteurs-Constructeurs (FNPC), FNAIM, Union Nationale des Constructeurs de Maisons Individuelles, Union des Constructeurs Immobiliers (UCI).

La liste complète des exposants ainsi que toutes les informations pratiques concernant le salon sont disponibles sur le site www.salonimmobilierlyon.com. Clair et ergonomique, régulièrement mis à jour, son contenu s'enrichit de façon permanente à l'approche du Salon.

Le Salon de l'Immobilier Rhône-Alpes
7, 8 et 9 mars 2008
Lyon – Cité - Centre de Congrès
50 quai Charles-de-Gaulle

Le Salon de l’Immobilier Rhône-Alpes en bref…
Le Salon de l’Immobilier neuf et ancien Rhône-Alpes fait partie des grands salons spécialisés qui attirent un public très motivé. PROMO EXPO CONSEIL SALONS – groupe EXPOSIUM, son organisateur, décline le concept avec un égal succès à Toulouse et à Paris. Un grand nombre de visiteurs vient pour se renseigner sur les possibilités d’investissement, à égalité avec les particuliers souhaitant acquérir leur résidence principale. Les 5 salons de l’immobilier organisés chaque année par la société PROMO EXPO CONSEIL SALONS – groupe EXPOSIUM, dirigée par Isabelle et Pacifique Robineau, attirent 100 000 visiteurs et rassemblent 1000 exposants.


Contact Presse
Galivel & Associés - Carol Galivel/Caroline Rannaud - 01 41 05 02 02
2,rue Kléber-92309 Levallois Perret Cedex - Fax : 01 41 05 02 03
galivel@galivel.com


Immobilier Lyon


Propriétaire de ma maison pour 15 euros par jour®

MAISONS FRANCE CONFORT Le Groupe Caisse d’Epargne (Caisse d’Epargne et Crédit Foncier de France) et le Groupe Maisons France Confort sont partenaires fondateurs de l’opération initiée par le ministère du Logement et de la Ville en faveur des jeunes ménages primo-accédants à revenus modestes. Les signataires s’engagent à faciliter leur accession à la propriété sur les territoires des collectivités locales participant à l’opération, en leur proposant des solutions de financement et un choix large de logements pour un budget proche d’un loyer.

Nicolas Mérindol, directeur général du Groupe Caisse d’Epargne et président du conseil d’administration du Crédit Foncier de France, et Patrick Vandromme, président du Groupe Maisons France Confort, ont signé, ce jour, avec le ministère du Logement et de la Ville, la Charte pour la primo-accession en maison pour 15 euros par jour*.

Le Groupe Caisse d’Epargne et le Groupe Maisons France Confort mettent là en œuvre une des premières applications de leur partenariat industriel depuis l’annonce, en décembre dernier(1), du projet d’entrée au capital du Groupe Caisse d’Epargne au sein du Groupe Maisons France Confort et du renforcement de leurs relations.

La Charte met en place un dispositif novateur qui donne la possibilité aux jeunes ménages modestes, primo-accédants, de devenir propriétaires pour un budget de 15 euros maximum par jour*. L’acquisition du bâti se fait sur une première période de 25 années maximum, le financement du terrain étant reporté grâce au mécanisme du PASS-FONCIER®.

Les Caisses d’Epargne et le Crédit Foncier de France s’engagent à mettre en place les financements aidés et/ou réglementés** permettant d’atteindre les objectifs de la Charte avec :
- le Nouveau Prêt à 0 % majoré,
- accompagné d’un prêt à l’accession sociale (PAS). L’offre de PAS des établissements de crédit se fera sous la forme d’un prêt soit à taux fixe – avec un taux nominal n’excédant pas 5 % l’an, hors frais de garantie, frais de dossier et coût d’assurance, et ce jusqu’au 30 septembre 2008*** –, soit à taux révisable, dans le respect du dispositif réglementaire de plafonnement de la hausse de l’échéance et/ou de la limitation de la durée du prêt définie pour le PAS.

De son côté, le Groupe Maisons France Confort, fort de sa présence nationale au travers de 19 régions et de 240 agences, s’engage à proposer aux ménages primo-accédants une gamme de logements répondant aux exigences de confort, de qualité et de performance énergétique définies dans la Charte.

Le Groupe Maisons France Confort possède déjà dans son offre de produits des maisons répondant pleinement aux engagements de la Charte, comme les gammes « Open » et « Maison Performance ». En tant que fédérateur national de constructeurs de maisons individuelles, le Groupe Maisons France Confort s’engage également à développer, via ses filiales, d’autres offres régionales répondant aux exigences de ce dispositif.

* Après déduction de l’Aide Personnalisée au Logement (APL), hors portage foncier et sans autre apport personnel que les frais de notaire et de garantie réelle.
** Sous réserve de vérification de l’éligibilité du ménage au dispositif et de recevabilité de la demande de prêt du ménage au regard des règles internes d’autorisation de l’établissement de crédit.
*** Passé cette date, un nouveau taux plafond sera déterminé, afin de tenir compte de l’évolution des taux d’intérêt de référence.


(1) Les deux partenaires ont signé, le 18 décembre 2007, des accords ayant pour objectif de renforcer leurs liens opérationnels. Ils sont constitués de plusieurs volets :
- une prise de participation minoritaire de la société GCE Foncier Coinvest (détenue à 51 % par la Caisse Nationale des Caisses d’Epargne et à 49 % par le Crédit Foncier), à hauteur de 49 % au sein de MFC PI ;
- un pacte d’actionnaires qui permettra notamment au Groupe Caisse d’Epargne d’être représenté au sein du comité stratégique de MFC PI et d’être associé aux principales décisions du Groupe Maisons France Confort ;
- un protocole d’accord cadre, non exclusif, permettant de renforcer les partenariats industriels entre les deux groupes.

La mise en œuvre de l’ensemble de ces accords reste subordonnée à l’autorisation des autorités compétentes en matière de concurrence et de concentrations, ainsi qu’à la confirmation par l'Autorité des marchés financiers qu'il n'y a pas matière au dépôt d'un projet d'offre publique.


Constructeurs de maisons individuelles dans le Morbihan


AKERYS adopte la GRL pour toutes ses locations

Akerys Depuis le 1er février 2008, le Groupe AKERYS fait bénéficier tous ses clients, propriétaires et locataires, de la nouvelle Garantie des Risques Locatifs (GRL). Au cours des 12 prochains mois, ce sont 25 000 locations ou relocations qui vont être conclues sous GRL par le Groupe.

AKERYS est le 1er des grands opérateurs français à avoir opté pour ce dispositif, mis en place par le Gouvernement.
Le Groupe a pu compter sur l’implication de ses partenaires assureurs et courtiers qui ont, eux aussi, joué le rôle de défricheurs : DAS-MMA, SADA et La Lyonnaise de Garantie. Avec DAS, AKERYS a conclu la 1ère convention de partenariat dès juin 2007.

Un engagement citoyen en faveur du droit au logement

La GRL est une assurance souscrite par le propriétaire bailleur. Grâce à cette garantie, AKERYS facilite la location à de nombreux ménages à revenus qualifiés de « précaires », dont les demandes étaient jusqu’à présent rejetées faute de garanties suffisantes.
C’était notamment le cas des candidats en CDI de faible montant, en CDD ou des intérimaires auxquels on demandait précédemment un ou plusieurs garants solvables, souvent difficiles à trouver.
Grâce à la GRL, il n’est plus besoin de fournir un engagement de caution de la part d’un tiers.

En s’engageant rapidement aux côtés de l’Etat, AKERYS fait le pari de la réussite de la GRL, qualifiée de « véritable caution publique pour le logement ». En prenant ce parti, AKERYS a choisi d’apporter sa contribution à la mise en œuvre du droit au logement.

A propos d’Akerys

AKERYS figure dans le trio de tête des groupes immobiliers français. Il est actif sur quatre métiers :

· la commercialisation de biens immobiliers neufs, en particulier sous forme d’investissement locatif, dont il est le leader national.
· le courtage en assurances, crédits et produits financiers, qui lui permet de sécuriser les investisseurs en leur proposant une intermédiation bancaire et la panoplie complète des garanties immobilières ;
· la promotion immobilière, avec une expérience de 20 ans et près de 600 résidences construites représentant 50 000 logements ;
· les services immobiliers, que le Groupe a très tôt intégrés pour établir une relation durable avec ses clients. AKERYS gère les biens de près de 50 000 investisseurs, loue tous les logements qu’il construit pour eux, assure le syndic de copropriété de toutes ses résidences et développe un réseau d’agences en franchise.

Le Groupe se développe actuellement sur les secteurs des résidences avec services, pour les seniors, les touristes ou les salariés en mobilité professionnelle, de l’accession à la propriété, avec pour objectif d’y consacrer 10% de sa production dès 2008, de l’aménagement de quartiers ou de grandes zones urbaines.

AKERYS est présent dans toute la France avec plus de 2 100 salariés et 1 000 partenaires commerciaux. Pour l’exercice 2006-2007, le Groupe a développé un chiffre d’affaires de 815 millions d’euros et un résultat d’exploitation de 100,5 millions d’euros.

Contact presse :

Attachées de presse :
Carol Galivel / Pascale Pradère - Galivel & associés
2, rue Kléber - 92309 Levallois-Perret Cedex
Tél. 01 41 05 02 02 - E-Mail : galivel@galivel.com

Direction de la communication et marketing Groupe :
Annie Kirner
5, esplanade Compans-Caffarelli - 31000 Toulouse
Tél. 05 61 12 96 93 - E-mail : annie.kirner@akerys.fr


Immobilier Carcassonne


20 février 2008

La Cité de l'architecture et du patrimoine invitée du Salon National de l’Immobilier à la Porte de Versailles

Salon National de l'Immobilier Elle y présentera son action en matière de ville et d'habitat durables

Pour faire face à son succès grandissant, le Salon National de l’Immobilier emménage dans le Hall 5 du Parc des expositions de la Porte de Versailles. Un nouveau cadre et 12 000 m2 (soit 20% de surface supplémentaire) destinés à offrir davantage d’espace au public et aux exposants.

Pour cette grande première à la Porte de Versailles, le Salon National de l'Immobilier a réservé à la Cité de l'architecture et du patrimoine, qui prépare pour 2009 une grande exposition sur « l'habitat écologique », un stand de 100 m2 où elle présentera aux visiteurs ses actions au regard de la problématique et des enjeux de la ville et de l'habitat durables.

La crise de l¹énergie a en effet créé de nouvelles obligations et aspirations : un urbanisme et un habitat gérant mieux les ressources, un développement mieux partagé. Consciente de l'enjeu politique et culturel, la Cité de l'architecture et du patrimoine a travaillé sur le thème du développement durable dès sa préfiguration en 2003.

La Cité organise notamment, à travers son département d'architecture contemporaine, l'Institut français d'architecture (Ifa) et dans le cadre du réseau européen Gau :di, un concours étudiant d¹architecture durable auquel participent 14 écoles d¹architecture européennes. Elle présentera en avant-première au Salon National de l'Immobilier les résultats du concours 2007 qui portait sur le thème de l'habitat minimum.

En 2007, la Cité a également créé, en partenariat avec l'Etablissement public d'aménagement de Seine Aval (Epamsa), un concours international, le « Global Award for Sustainable Architecture », dont le lauréat réalisera chaque année un projet d'habitat exemplaire, sur le territoire de Seine Aval. La première maison construite par Hermann Kaufmann, lauréat 2007, sera inaugurée à l'automne 2008. Le public du Salon aura l'occasion de découvrir ce concours et le projet lauréat.

Le 11 avril à 16h30, enfin, la Cité de l'architecture et du patrimoine proposera, toujours dans l’enceinte du Salon National de l'Immobilier à la Porte de Versailles, une table ronde sur le thème « Habitat et ville durables : l'architecture comme instrument du développement ».

Zoom sur la Cité de l'architecture et du patrimoine : nstallée au Palais de Chaillot au Trocadéro, la Cité de l'architecture et du patrimoine propose à ses visiteurs une diversité culturelle exceptionnelle, sur 22 000 m2. Établissement public sous tutelle du ministère de la Culture et de la Communication, la Cité se propose d'être un grand centre de diffusion de la connaissance pour tout ce qui touche à la qualité de l'architecture, à la valorisation du patrimoine et à la préservation de l'environnement urbain.
www.citechaillot.fr

Salon National de l’Immobilier
10 au 13 Avril 2008
Porte de Versailles


La liste complète des exposants et toutes les informations pratiques :
www.salonimmobilier.com

L’auteur : Philippe Tannenbaum est Directeur de la recherche d’Eurohypo Londres et Conseiller de l’IEIF

Le Salon de l’immobilier en bref…
Le Salon de l’immobilier de Paris fait partie des grands salons spécialisés qui attirent un public très motivé. Promo Expo Conseil Salons, son organisateur, décline le concept en région où des manifestations semblables sont planifiées deux fois par an avec un égal succès, à Lyon et à Toulouse. Un grand nombre de visiteurs vient pour se renseigner sur les possibilités d’investissement, à égalité avec les particuliers souhaitant acquérir leur résidence principale. Les 5 salons de l’immobilier organisés chaque année par la société Promo Expo Conseil Salons, dirigée par Isabelle et Pacifique Robineau, attirent 100 000 visiteurs et rassemblent 1000 exposants.


Contacts presse :
Galivel & Associés - Carol Galivel-Caroline Rannaud - 01 41 05 02 02
2, rue Kléber - 92309 Levallois Perret Cedex - Fax : 01 41 05 02 03
galivel@galivel.com - www.galivel.com


Immobilier Yonne


Interview de Jean-Fabrice Mathieu, directeur général de SeLoger.com

Seloger.com Votre chiffre d'affaires sur les 9 premiers mois est en hausse de 58,4%. Comment l'expliquez-vous ?
J-F Mathieu : L’ensemble des activités connaît une progression soutenue. Pour le coeur de métier, les petites annonces et média (79% du chiffre d'affaires), la croissance s'établit à 48,3%. Il faut noter le caractère particulièrement dynamique des ventes en province avec une progression de 66,9%. L'activité de publicité en ligne et partenariats (5,4% du chiffre d'affaires) a connu une hausse de 93,6%. Cette performance traduit la capacité du groupe à monétiser son audience particulièrement ciblée. Enfin, l'activité services (21% du chiffre d'affaires) a bondi de 112,5%. Elle bénéficie notamment de l'intégration de Périclès, logiciel de gestion leader en France pour les agents immobiliers.

Vous observez une forte augmentation des petites annonces. Ceci signifie-t-il que la partie est plus facile entre particuliers ? Pourquoi ?
JFM : Peu d'études permettent de chiffrer précisément la part des transactions de particuliers à particuliers. Mais il est clair que le marché tend à se professionnaliser et la part des particuliers se réduit. Les procédures de vente sont de plus en plus complexes : chaque propriétaire doit produire pour la vente de son bien un certificat loi Carrez, un certificat sur la présence de plomb, d'amiante, de termites, de performance énergétique . Depuis le 1er Novembre, il doit également produire un certificat de diagnostic gaz. Pour les propriétaires-vendeurs, la tentation devient grande de faire appel à un professionnel. Par ailleurs, plus le marché se tend, moins il est facile de trouver des acquéreurs par soi-même et plus les propriétaires sont incités à utiliser les services d'un professionnel pour vendre leur bien.

Vous envisagez d'augmenter votre taux de pénétration ?
JFM : Notre taux de pénétration est en augmentation constante. Fin 2006, nous avons atteint un taux de 36%, en avance sur notre plan de marche puisque nous ne prévoyions que 35%. Nous nous sommes engagés vis-à-vis du marché boursier à atteindre un taux de pénétration de 45% à fin 2007. Nous étions à 44% fin septembre. Nous devrions cette année encore dépasser notre objectif . Nous restons donc confortables par rapport à l'objectif de 70% de pénétration à fin 2009.

Comment envisagez-vous de faire ?
JFM : La conquête de clients en province représente environ 80% de notre conquête totale. La province constitue notre principal moteur de croissance. Nous visons un taux de pénétration de 70% fin 2009 . Compte tenu de notre rythme de croissance actuel, nous sommes en bonne voie pour atteindre cet objectif.

Quel regard portez vous sur l'arrivée du modèle low-cost avec les sites comme efficity.com et site-leader-immobilier.fr ?
JFM : Depuis son origine, SeLoger.com s'est développé dans un environnement concurrentiel. Régulièrement, des acteurs choisissent d'adopter un positionnement low-cost. Mais les agents immobiliers et les internautes sont d'abord à la recherche d'efficacité. Regroupant près de 900 000 petites annonces en France, le site SeLoger.com est de loin le numéro un sur Internet. Les internautes ne s'y trompent pas : le trafic du groupe s'établit à plus de 1,2 million de visiteurs uniques par mois.

Que pensez-vous de la volonté de Nicolas Sarkozy de faire de la France "un pays de propriétaires" ? Ce souhait vous semble-t-il concrétisable ?
JFM : La France connaît un taux de propriétaire de 58%, ce qui est faible par rapport à la plupart des autres pays d'Europe. Il est logique de vouloir faire progresser ce chiffre. Dans la perspective de retraites moins assurées que par le passé, il est logique de préférer avoir son propre toit. Les mesures fiscales qui viennent d'être adoptées pour l'achat de la résidence principale devraient avoir un effet favorable même dans le contexte actuel de hausse des taux d'intérêt.

On assiste à une baisse des prix de 0,9% sur le marché. Peut-on dire que les prix de l'immobilier ont cessé de flamber ? Pensez-vous que cette tendance à la baisse a vocation à s'inscrire dans le temps ?
JFM : Il semble que le marché de l'immobilier ait trouvé un certain équilibre entre les acheteurs et les vendeurs puisque les prix tendent à se stabiliser. Il existe toujours des disparités entre la plupart des agglomérations de province et Paris où la tendance semble toujours être haussière. Il n'est pas certain que le marché de l'immobilier soit à un tournant.

Pour l'instant, le marché semble plutôt avoir atteint un plateau. Comment réagissez-vous face à cette baisse des prix sur le marché ?
JFM : La baisse des prix du marché n'a pas d'incidence directe pour SeLoger.com. En revanche, si les conditions de marché se durcissent, les agents immobiliers auront tendance à privilégier les supports de communication offrant le meilleur rapport coût/efficacité. Ils devraient donc accélérer le transfert de leurs dépenses marketing des journaux vers l'Internet. Cette tendance est très positive pour SeLoger.com.

Peut-on craindre une contagion de la crise des subprimes en France ?
JFM : Les banques françaises appliquent des règles d'octroie des crédits très strictes par rapport à celles de certains organismes aux Etats-Unis. Le niveau de solvabilité des accédants à la propriété en France est donc élevé. De plus, la plus grande part des crédits immobiliers accordés en France est à taux fixe. Dans ces conditions, on peut considérer que le compartiment d'emprunteurs subprime n'existe pas en France. Si une contagion devait avoir lieu, ce serait au niveau macro-économique, l'économie européenne ayant des dépendances non-négligeables avec l'économie américaine.

Le cabinet Precepta (groupe Xerfi) indique que les conditions sont réunies pour que le marché de l'immobilier en France subisse “un ajustement fortement baissier”, et que les prix reculent “de 18% d'ici à 2010”. Qu'en pensez vous ?
JFM : C'est une perspective très sombre, probablement pessimiste. Il ne faut pas oublier que le marché de l'immobilier reste soutenu par des facteurs démographiques forts et de long terme : allongement de la durée de la vie, naissances, augmentation du nombre de foyers mono parentaux...

Propos recueillis par Imen Hazgui.


Immo


19 février 2008

MIPIM 2008 : tout un programme autour des hôtels et du tourisme

MIPIM 2008 Le volet « Hôtels et Tourisme » prend de l’ampleur au MIPIM cette année, avec au programme une série de services et évènements spécialement conçus pour répondre aux besoins de ce secteur en pleine explosion. Du 11 au 14 mars 2008, les professionnels de l’immobilier touristique du monde entier pourront en effet bénéficier, en plus d’une journée complète de conférences taillées sur mesure le jeudi 13, d’espaces dédiés aux rencontres et découvertes de projets tels que les « Hotel Chat Groups » et le « Hotel & Tourism Lounge ».

La diversification de l’offre touristique engendre une profusion de projets hôteliers partout dans le monde. Cette tendance s’illustre au MIPIM par l’augmentation de 29% du nombre de groupes hôteliers accrédités à ce jour (par rapport à la même période en 2007) et par l’ambition affichée des investisseurs qui se déplacent : un quart des sociétés d’investissement présentes au MIPIM, soit 307 d’entre elles, déclarent investir dans le secteur Hôtel et Tourisme.

Parmi les sociétés présentes cette année: Accor, Choice Hotels Europe, Hilton Hotels, Hyatt International, Intercontinental Hotels Group, Kempinski Hotels, Marriott International, Movenpick Hotels and Resorts, The Rezidor Hotel Group et Wyndham Hotel Group.

Le MIPIM 2008 continue d’adapter son offre aux attentes de la profession immobilière en créant les nouvelles sessions dénommées « Hotel Chat Groups », co-organisées par le cabinet de conseil hôtelier MKG. Ces groupes de discussion aborderont les problématiques spécifiques aux professionnels de l’industrie hôtelière. Pendant trois jours consécutifs, entre 11h30 et 12h30, dans le « Hotel & Tourism Arena » situé au 3ème étage du Palais des Festivals de Cannes, une thématique différente sera abordée :

- Mardi 11 mars, la discussion s’orientera autour des méthodes d’évaluation pour bien acheter ou bien vendre.
- Mercredi 12 mars, les REITs hôteliers seront au cœur du débat.
- Jeudi 13 mars, plusieurs partenaires de grands projets mixtes débattront de l’importance d’un hôtel au sein de divers exemples de développement.

Organisé en partenariat avec les experts hôteliers autrichiens PKF, le « Hotel & Tourism Lounge », situé au 3ème étage du Palais des Festivals, permettra aux participants de présenter leurs projets de développement hôteliers et touristiques auprès d’un parterre d’investisseurs venus du monde entier. Par ailleurs, les sociétés porteuses de projets hôteliers peuvent d’ores et déjà promouvoir leurs activités en créant leur profil sur la nouvelle base de données MIPIM World, accessible à tous les participants du MIPIM.

La journée du 13 mars sera entièrement dédiée à la thématique « Hôtel et Tourisme », à travers un programme de conférences riche et diversifié. Deux personnalités de l’industrie partageront leur expertise dans la salle Esterel. A 10h, le Fondateur et PDG de Cedar Capital Partners, Ramsey Mankarious, animera une conférence phare intiulée « Acheter des hôtels, l’art du risque ou de la prudence ». A 15h, Markus Lehnert, Vice-Président du Développement International chez Marriot International, expliquera comment les groupes hôteliers de premier plan élargissent leur portefeuille en Europe.

Les territoires touristiques traditionnels, notamment l’Europe, continuent d’évoluer et élargissent leurs portefeuilles. Des pays tels que l’Allemagne ou l’Espagne, encore sous-exploités, intéressent plus que jamais les investisseurs. A ce propos, deux des trois projets nominés aux MIPIM Awards dans la catégorie « Hôtels et complexes touristiques » sont de très beaux projets Allemands - Projekt Hotel Wasserturm et Schloss Elmau - le troisième étant le projet français Seeko’o Hotel.

Les prévisions indiquent que ces régions du monde vont encore se développer dans les années à venir, mais aussi que de nouvelles destinations se démarquent déjà. Selon les données diffusées par l’Organisation Mondiale du Tourisme, agence des Nations Unies, l’Asie Pacifique, l’Asie, le Moyen Orient ainsi que l’Afrique affichent d’ores et déjà une progression de 5% par an, comparé à la moyenne mondiale de 4,1% :

- En Afrique, le gouvernement mauricien illustre cette tendance avec un objectif de 2 millions de touristes d’ici 2015 qui nécessitera la construction de 25 000 chambres supplémentaires. Un certain nombre d’autres pays d’Afrique du Nord, notamment le Maroc ou l’Egypte, prennent conscience qu’ils peuvent eux aussi capitaliser sur leur potentiel touristique.

- Le Moyen-Orient connaît également un développement considérable. A Dubaï par exemple, un programme de développement hôtelier pharaonique est prévu suite à la forte croissance de la demande touristique. Les besoins en espace sont nombreux et très divers.

- Autre exemple marquant, la Fédération de Russie connaît un regain de croissance en termes de tourisme depuis 2000, à tel point que Moscou doit doubler sa capacité hôtelière d’ici 2010. Leur intention est d’atteindre cet objectif via de nouvelles constructions, mais aussi en redéveloppant le réseau hôtelier déjà existant.

Dans un tel contexte, le nouveau marché didactique et dédié « MIPIM Horizons », qui aura lieu à Cannes du 2 au 4 décembre prochain, permettra d’approfondir les spécificités de ces nouveaux territoires où l’immobilier de tourisme se développe de manière spectaculaire.

Pour plus d'informations sur MIPIM, merci de contacter :
Audrey HAJIAAJ
Tel : +33 (0)1 41 90 45 39 Email : audrey.hajiaaj@reedmidem.com

Web : www.mipim.com


Hôtels Cannes


Salon des Entrepreneurs Paris 2008 : Encore un succès pour le réseau GUY HOQUET

Guy HOQUET l’Immobilier Comme tous les ans, les équipes développement des Enseignes GUY HOQUET L'IMMOBILIER et GUY HOQUET ENTREPRISES & COMMERCES étaient présentes au Salon des Entrepreneurs de Paris.

Un très bon cru 2008

Cet évènement a permis de rencontrer près de 100 contacts qualifiés qui ont su trouver une oreille attentive à leur projet entrepreneurial dans le domaine de l’immobilier.

Alain LANDON, Directeur du Développement, est très satisfait, "l’an dernier, le salon avait duré 3 jours et cette année, nous avons eu autant de contacts en seulement 2 jours. Cette manifestation et les suivantes sont incontournables pour la croissance de l’Enseigne. Elles renforcent considérablement notre positionnement et notre notoriété sur le marché".

Avec près de 650 agences et cabinets d’affaires, le réseau GUY HOQUET joue la carte de la proximité en étant présent sur de nombreux salons, permettant ainsi un développement soutenu et des rencontres fructueuses.

Service presse :
FH Conseil - Fabienne Hervé & Solène Domont
Avenue Jean Paul Coste 13100 Aix en Provence
Tél. : 04 42 90 08 35 - Email : contact@fhconseil.fr

Service Marketing / Communication :
SA Guy Hoquet l’Immobilier
Alexandre JACQUELIN-CLUZEAU
Tél. : 04 98 08 00 50 - E-mail : accueilweb@guy-hoquet.com


Immobilier Indre


Lamy SA Expertise : entreprendre son achat immobilier en toute sérénité

Cabinet Lamy SA Expertise Si l'on en croit certains indices, en France, les vendeurs de biens immobiliers ont tendance à revoir à la baisse leur proposition, au cours du délai de mise en vente de leur bien. Les acquéreurs négocieraient de plus en plus le prix de l'appartement ou de la maison qu'ils souhaitent acheter. Discuter la valeur vénale du bien est appréciable, mais attention à ne pas précipiter son achat. Le peu de résistance du vendeur peut-il cacher quelque chose? Fort de son expérience, Lamy SA Expertise, réseau français d’experts immobiliers indépendants, conseille les non professionnels sur ce qu'il faut savoir avant d'acheter.

Prudence est de rigueur, lorsque l'on s'apprête à acheter un bien immobilier ou à acheter sur plans. Offre d'achat, promesse d'achat, compromis de vente, acte notarié... avant de signer, l'acheteur doit être conscient de son engagement, de ses droits et doit faire la part entre les procédures obligatoires et les facultatives. Connaître le rôle des acteurs intervenant dans l'achat et leurs rétributions est également importants. Par exemple : un agent immobilier, peut-il réclamer des honoraires avant la signature de l'acte chez le notaire? Les frais peuvent-ils être à la charge du vendeur plutôt que l'acheteur? Varient-ils d'une agence immobilière à une autre?

Les questions, nombreuses, ne se limitent pas à bien comprendre le processus d'achat. Les experts immobiliers vérifient, aussi, pour leurs clients l'absence de servitudes sur le terrain, la délimitation réelle de la propriété, la juste correspondance des lots mentionnés, la mitoyenneté éventuelle des murs... Pour les appartements en copropriété, il veille à ce que les travaux prévus et à la charge du vendeur, comme les ravalements de façade, soient clairement explicités. L'objectif est d'apporter un regard extérieur et d'accompagner l'acheteur en toute impartialité, afin d'éviter les mauvaises surprises.

Spécialiste immobilier extérieur aux parties prenantes, Lamy SA Expertise se tient à l'écoute des particuliers qui souhaitent acheter, en toute sécurité, un bien immobilier. L'achat d'une maison ou d'un appartement étant impliquant, vous pouvez soumettre votre problématique à Lamy SA Expertise et mettre ainsi, toutes les chances de votre coté, pour garantir le succès de votre projet. Envoyez pour cela un e-mail à support@lamy-sa.com ou appelez gratuitement le 0.825.00.22.25.

A propos de Lamy SA Expertise...
Indépendant de tout groupe immobilier ou financier, Lamy SA Expertise est un réseau français d’experts immobiliers indépendants. Il aide, assiste et conseille les particuliers sur le plan technique (travaux, construction, sinistre, réception de bien, vente en l’état futur d’achèvement...), leur propose une expertise de la valeur vénale ou locative immobilière (en cas de vente amiable ou acquisition, emprunt hypothécaire, divorce, succession, partage, donation, déclaration fiscale ISF...) et leur donne un avis technique ou économique ponctuel (estimation travaux, en cas de sinistre, non conformité construction...). Il propose également aux professionnels autant une expertise économique et financière (évaluation de fonds de commerce, valeur vénale immobilière, IFRS, optimisation de parc immobilier...) que technique et environnementale (pollution des sols, étude d'impact environnemental...). Fort de 25 ans d'expérience, sur tout le territoire national, en Suisse et en Europe, Lamy SA Expertise s'impose naturellement comme le réseau de référence en matière d'expertise immobilière.


Contact Presse :
Lamy SA Expertise - Yoann GLASSON
Tel : 0.825.00.22.25 - info@lamy-sa.com
Particuliers : www.lamy-sa.com
Professionnels : www.lamy-entreprise.com
Suisse (Lamy Survey & Appraisal SA) : www.lamy-sa.ch


Immobilier Oise


18 février 2008

Cofinimmo s’implante en France dans le secteur des cliniques et des maisons de repos

Cofinimmo Cofinimmo annonce aujourd’hui la signature d’un protocole d’accord avec la famille Austruy prévoyant l’acquisition de la totalité des actions de la SA de droit français Médimur. Cette société holding, dont la dénomination sera modifiée, détient directement ou indirectement les biens immobiliers suivants :
- 14 cliniques de Soins de Suite et de Rééducation (SSR) et 6 cliniques psychiatriques ; et
- 12 Établissements d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD).


Ces actifs sont répartis sur tout le territoire français, principalement en Ile de France, sur la côte atlantique et en région méditerranéenne. L’exploitation de ces 32 établissements de santé (128 000 m², 2 473 lits) est assurée par les Groupes Korian (21 établissements) et Méditer (11 établissements). Les baux ont une durée moyenne résiduelle de 6,5 ans (baux Korian) et de 11,5 ans (baux Méditer). Ils prévoient que l’entretien et les réparations des bâtiments sont entièrement assumés par le locataire. Le portefeuille est acquis pour une valeur d’investissement de € 229,0 millions au 31.12.2007 avec un rendement initial de 6,25 %(1), reflétant notamment les valeurs foncières plus élevées en France.

Cofinimmo se félicite de cette acquisition qui lui permettra de consolider son activité immobilière dans le secteur de la santé et de s’implanter en France. A cette fin Cofinimmo créera une structure de gestion et de développement dans ce pays et y sollicitera le statut Société d’Investissement Immobilier Cotée (SIIC), similaire au statut de sicafi en Belgique. Dans le cadre de cette procédure Cofinimmo demandera l’inscription de l’action ordinaire Cofinimmo à la cote d’Euronext Paris dans le courant de l’année 2008.

L’acquisition sera financée

- par une émission d’actions nouvelles ordinaires Cofinimmo rétribuant l’apport en nature par la société SCI Foncière du Troncq, société patrimoniale de la famille Austruy, de 83 % des actions Medimur au capital de Cofinimmo. Le montant de cet apport s’élève à € 63,0 millions. Les actions nouvelles Cofinimmo seront émises par décision du Conseil d’Administration de Cofinimmo dans le cadre du capital autorisé. Le prix d’émission en sera le plus haut de la valeur intrinsèque (le portefeuille de Cofinimmo étant évalué en valeurs d’investissement, c’est-à-dire droits d’enregistrement non déduits) ou de la moyenne du cours de bourse des 30 jours précédant l’apport. Les actions nouvelles auront jouissance dans les résultats de Cofinimmo à dater du 01.01.2008 (premier dividende payé en 2009). Il est prévu que l’apport en nature soit réalisé dans les prochaines semaines.

- par l’utilisation de lignes de crédit dont dispose déjà Cofinimmo pour acquérir le solde des actions Medimur (17%) ainsi qu’une obligation remboursable en actions Medimur détenue par le vendeur,

- et par la reprise de l’endettement existant dans le Groupe Medimur.

Par ailleurs Cofinimmo a acquis le 12.02.2008 la totalité des actions des SA de droit belge Sogipa Invest, Rinsdelle et Sogipa, qui sont propriétaires de 3 maisons de repos (9 210 m², 242 lits) localisées dans la Région de Bruxelles-Capitale. Les biens sont loués pour 27 ans au Groupe Medibelge, dont l’actionnaire de contrôle est Monsieur Philippe Austruy. Le portefeuille est acquis avec un rendement initial attendu de 6,30%(1) pour une valeur d’investissement de € 18,6 millions.

Après ces nouveaux investissements, le secteur immobilier des cliniques et maisons de repos devient le second pôle d’investissement de Cofinimmo, après celui des bureaux. Il représente 15,3 % du portefeuille total.

Pour tout renseignement :
Florence De Bloos
Financial Analyst & Investor Relations Manager
Tél.: +32 2 777 08 12 - fdebloos@cofinimmo.be


Immobilier Pas de Calais


L’Indice de Confiance Atisreal pour le 1er trimestre 2008

Atisreal C’est devant 1 400 personnes que s’est déroulée mardi au Carrousel du Louvre la 18ème édition de « L’année Immobilière », manifestation organisée chaque année par Atisreal. Moment privilégié d’analyser les différents marchés qui composent le secteur de l’immobilier d’entreprise en France et à l’international, ce rendez-vous est très attendu par les professionnels de l’immobilier et les institutionnels.

A cette occasion, Atisreal a publié son Indice de Confiance réalisé auprès des professionnels de l’immobilier invités à cet événement, chaque fois plus nombreux à répondre. Créé il y a tout juste un an, cet indice est réalisé trois fois par an auprès des clients d’Atisreal (investisseurs, promoteurs, utilisateurs, analystes, …) dans le but de recueillir leur avis sur l’évolution des marchés tertiaires et sur certains sujets d’actualité.

«Malgré une analyse inchangée en ce qui concerne les évolutions de loyers et les politiques d’arbitrages, l’appréciation de nos clients de l’année 2008 s’est sensiblement dégradée depuis trois mois. Pour les bureaux en Ile-de-France et surtout le marché de l’investissement, c’est l’ampleur du retournement qui pose question. Ainsi, après une année 2007 exceptionnelle dans bien des secteurs, le cru 2008 s’annonce moins performant mais pas sur tous les marchés. A suivre avec attention par secteur géographique, que ce soit en Ile-de-France ou en régions, les évolutions y seront différentes », a déclaré Max Le Roux, Président d’Atisreal France.

Résultats :

Questions sur l’évolution du marché :

Investissement immobilier : Selon vous, par rapport à l’année 2007, l’année 2008 sera ?
1. 2008 devrait être moins bonne que 2007 pour 71 %
2. 2008 devrait être semblable à 2007 pour 26%
3. 2008 devrait être meilleure que 2007 pour 3 %

Marché des bureaux en IDF : Selon vous, par rapport à l’année 2007, l’année 2008 sera ?
1. 2008 devrait être semblable à 2007 pour 50 %
2. 2008 devrait être moins bonne que 2007 pour 46%
3. 2008 devrait être meilleure que 2007 pour 4%

Marché des entrepôts : Selon vous, par rapport à l’année 2007, l’année 2008 sera ?
1. 2008 devrait être moins bonne que 2007 pour 47%
2. 2008 devrait être semblable à 2007 pour 45%
3. 2008 devrait être meilleure que 2007 pour 8%

Questions d’actualité :

Immobilier de demain
Pour vos choix immobiliers, la prise en considération du développement durable concerne plutôt :
1. Les projets en construction pour 53%
2. Les projets de rénovation lourde/restructuration pour 22%
3. La stratégie d’acquisition pour 11%
4. La gestion d’immeubles existants pour 11%
5. Le développement durable n’est pas pris en compte pour 3%

Entrepôts en France
Pensez-vous que les utilisateurs privilégieront les plateformes logistique HQE ?

1. Oui, c’est utile pour 61%
2. Oui, c’est indispensable pour 29%
3. Non c’est inutile pour 10%

Bureaux Ile-de-France
Sur un an, dans les secteurs recherchés, pensez-vous que les loyers vont :

1. Progresser plus modérément pour 57%
2. Rester stables, voire diminuer pour 35%
3. Poursuivre leur progression au rythme actuel pour 9%

Investissement en France
Pensez-vous opportun de vendre des produits arrivés à maturité :

1. Oui, le plus rapidement possible, parce que vous anticipez une hausse des taux pour 44%
2. Oui au prix initialement prévu, quitte à attendre plusieurs mois pour 41%
3. Non pas pour le moment, parce que vous anticiper une augmentation des revenus locatifs pour 15%

Atisreal en France est la plus importante société française en immobilier d’entreprise. Avec 152 millions d’euros de CA en 2007, plus de 500 collaborateurs et 23 implantations directes en France, Atisreal apporte aux acteurs des marchés immobiliers son savoir-faire dans de nombreux domaines, qu’il s’agisse de transaction, d’expertise, d’aménagement d’espaces, d’études et de recherche, ou de conseil en stratégie immobilière. Le Groupe Atisreal est également présent en Allemagne, au Royaume-Uni, en Espagne, au Belux, en Italie et en Irlande, avec 60 implantations directes, ainsi qu’un bureau à New York. Filiale de BNP Paribas Immobilier, Atisreal est aujourd’hui un acteur de référence des services immobiliers aux entreprises en Europe.
Pour plus d’information : www.atisreal.fr


Contact presse
Agence côtéjardat
Valérie Jardat
Tel: +33 (0) 1 41 05 94 10
E-mail: valerie.jardat@cote-jardat.fr


Immobilier Besançon


Un franc succès pour les Rencontres Guy HOQUET

Guy HOQUET l’Immobilier C’est dans le superbe cadre du Palais Brongniart, au coeur de la capitale, que se sont déroulées les 1ères « Rencontres Guy HOQUET ». Un franc succès pour cette manifestation à laquelle plus de 600 franchisés, négociateurs et assistantes ont participé le 2 février dernier. Venues des 4 coins de France ainsi que des DOM et de Madagascar, jamais autant de personnes du Groupe n’avaient été réunies pour cet événement unique.

Encore plus loin dans les relations franchiseurs/franchisés

Certifié Norme ISO 9001 pour sa relation franchiseur/franchisé depuis juillet 2006, le réseau GUY HOQUET L'IMMOBILIER voit plus loin et plus grand en organisant ces Rencontres. Fidèle à sa volonté de resserrer les liens, Guy HOQUET a souhaité faire de cette journée un grand moment d’échanges, d’entretiens et de partages d’idées avec toutes les personnes participant à la vie des agences.

Déclinée en 2 temps forts, une réunion franchisés d’une part, et une réunion négociateurs-assistantes d’autre part, cette journée a permis à Guy HOQUET de souligner « l’importance de la formation et des méthodes de l’Enseigne qui font sa force. La participation à ces Rencontres ainsi qu’aux différentes manifestations organisées tout au long de l’année est fondamentale pour le bon fonctionnement du réseau contribuant fortement à son développement ». Par ailleurs, les futurs projets des Enseignes GUY HOQUET L'IMMOBILIER et GUY HOQUET ENTREPRISES & COMMERCES ont été présentés devant un parterre de personnes très impliquées et de nombreux prix ont été distribués afin de féliciter les meilleurs négociateurs de l’année 2007.

Aux termes de ces symposiums, un cocktail et une soirée se sont poursuivis jusqu’à l’aube dans la Nef central du Palais de la Bourse pour le plus grand plaisir de tous ! La forte mobilisation que ces Rencontres ont suscitée témoigne bien de la présence d’un Esprit Guy HOQUET, notion fortement ancrée dans les 640 agences et cabinets d’affaires du Groupe. Face à une telle réussite, M. HOQUET n’a pas hésité à leur donner rendez-vous l’année prochaine !

Service presse :
FH Conseil - Fabienne Hervé & Solène Domont
Avenue Jean Paul Coste 13100 Aix en Provence
Tél. : 04 42 90 08 35 - Email : contact@fhconseil.fr

Service Marketing / Communication :
SA Guy Hoquet l’Immobilier
Alexandre JACQUELIN-CLUZEAU
Tél. : 04 98 08 00 50 - E-mail : accueilweb@guy-hoquet.com


Immobilier Hauts de Seine


15 février 2008

Site-leader-immobilier.fr se renforce dans un contexte de retournement du marché immobilier

Site-leader-immobilier.fr Depuis 2006, le marché immobilier est en pleine mutation. Le prix de l’immobilier s’essouffle. La diminution des surfaces, l’allongement du nombre d’années de remboursement des crédits, la hausse des taux des prêts, l’éloignement des centres villes confirment cette tendance. Parallèlement, on assiste à une hausse des stocks des biens immobiliers chez les professionnels de l’immobilier.

En effet, la difficulté pour les agents immobiliers est de trouver des offres au prix du marché, comme le rappelle cet agent de l’ouest parisien : « Le problème se n’est pas d’avoir des biens à vendre, mais de les avoir au bon prix. Aujourd’hui, nous avons plus d’une centaine d’acquéreurs qui cherchent depuis plusieurs et qui ne trouvent pas ». Le vendeur se croit encore en mesure de trouver un acheteur quelque soit son prix de vente.

Dans ce contexte de retournement du marché immobilier, il ne faut pas oublier qu’Internet est un acteur majeur car 80 % des futurs acquéreurs ont effectué leurs recherches sur Internet. Le site Internet dédié à l’immobilier site-leader-immobilier.fr ne cesse de se développer et de se renforcer. En 2007, les portefeuilles des agents immobiliers s’est vu augmenté de plus de 30%. « Aujourd’hui, au vue des stocks qui grimpent, les agents immobiliers doivent pouvoir diffuser de façon illimitée », explique Marc Borgna, directeur de site-leader-immobilier.fr. Positionné low-cost, comme le veut la conjoncture actuelle, le site propose la diffusion illimitée des annonces pour 69€ HT par mois pour les annonceurs. De plus, l’utilisation du site est ultra simplifiée. Un seul clic, quelques minutes et l’inscription est effective en moins de 48h pour une diffusion immédiate des annonces. Le formulaire préparé assure de la rapidité et de la facilité à mettre une annonce en ligne.

Créé en 2006, le site est aujourd’hui le plus gros portail Web 2.0. Cette technologie est basée sur la simplicité d’utilisation et de développement intuitif. Et avec plus de 200 000 visites chaque mois, site-leader-immobilier.fr est un des seuls sites 100 % gratuit pour l’internaute, même pour la consultation des nouvelles annonces.


Abri piscine en kit


Construire plus et mieux : Constat et réponses

Salon National de l'Immobilier Le Salon National de l’Immobilier, qui se tiendra du 10 au 13 avril 2008, dans le Hall 5 du Parc des Expositions de la Porte de Versailles, est chaque année l’occasion, pour les organisateurs, de donner la parole à un expert sur les questions de logement et sur la relation, souvent passionnelle, que les Français entretiennent avec l’immobilier.

Cette année, ils ont demandé à Philippe Tannenbaum, analyste financier et spécialiste de l’investissement immobilier, un point de vue sur la situation actuelle du logement, spécialement l’insuffisance de la construction et la difficulté persistante d’accéder à la propriété ; l’auteur de l’étude a exploré des pistes pour sortir de cette situation.

L’échec des politiques publiques

Si notre Pays manque de logements, s’il y devient de plus en plus difficile d’accéder à la propriété, c’est que l’on s’est trompé de logique, soutient l’auteur. L’arsenal législatif et réglementaire, tout comme les incitations fiscales, ont montré leurs limites.

L’étude relève les vraies causes, arguments à l’appui et sans concession : une politique foncière négligée depuis des années, une accumulation des contraintes administratives, l’absence de vision d’ensemble de l’urbanisme et de la construction, etc.

En réponse à ces problèmes, l’auteur préconise «une autre logique» : «Il faut dépasser la maison à 100 000 € ou à 15 € par jour, la “chalandonnette”, l’enfer des cités ou les idées inhumaines de Le Corbusier. Il faut réinventer la convivialité, le centre ville, le centre bourg où les habitants sont “heureux de vivre, de travailler, et d’acheter”» !

Le renouveau de l’initiative privée

L’initiative privée est désormais en mesure de prendre le relais des politiques publiques, avec de bien meilleures chances de succès. Des solutions novatrices ont déjà vu le jour, en France et chez nos voisins européens. Elles ont donné ou redonné vie à des quartiers entiers. En voici trois exemples, parmi d’autres figurant dans l’étude de Philippe Tannenbaum :

- Un promoteur régional propose ainsi un produit spécifique de « centre bourg », des emplacements de première qualité dans les agglomérations périphériques aux grands centres locaux. Econome en foncier et en transport, il s'adresse à une clientèle très large : acquéreurs locaux, personnes âgées désireuses d'accéder aisément aux commerces et services locaux, primo accédants évacués des centres-villes par la hausse des valeurs, etc.

- La régénération du coeur de ville de Boulogne (92) a su préserver l’équilibre existant de longue date entre fonctions résidentielle et commerciale. Le « Passage des Princes » irrigue et anime dorénavant tout le centre en associant une galerie marchande en passage couvert très lumineuse, des logements, des bureaux, des équipements de loisirs, des restaurants et un parking souterrain.

- En Angleterre, le centre ville de Reading, ville résidentielle de la banlieue sud de Londres, a été relancé, il y a quelques années, par la création du centre commercial d’Oracle. L’opération a englobé la régénération d’une rivière qui servait auparavant d’égout à ciel ouvert. Ses rives accueillent maintenant des terrasses et des places de concert. En bordure, le programme a incorporé du résidentiel. C’est toute la vie de cette petite cité qui a été relancée.

L’émergence d’une vision globale

D’autres solutions se dessinent, en démontrant que l’initiative et le financement privés sont parfaitement compatibles avec la qualité de vie et le respect des exigences environnementales les plus draconiennes.

- Sur le plan de l’aménagement urbain, des groupes de promotion interviennent désormais très en amont de l'opération de construction stricto sensu, comme de véritables ensembliers. Ils travaillent en collaboration avec les aménageurs publics pour détecter les terrains ; ils participent,, avec les collectivités, à l’élaboration d’un projet urbain d’ensemble et à la définition de son application… Cette vision globale permet de créer un projet de qualité méritant d’être qualifié de « responsable », à l’inverse de ce qui fut jadis réalisé dans le coeur de Paris, où les intervenants étaient fractionnés, sans vue d’ensemble ni volonté de qualité.

- Sur le plan du financement, les banques font leur grand retour dans l’immobilier. Certes, elles y ont un intérêt très prosaïque, notamment celui de rentabiliser leurs réseaux d’agences par l’adjonction d’activités nouvelles, comme celle d’agence immobilière. Mais elles vont aussi apporter au secteur de la promotion les moyens financiers dont il a besoin. Alors même que les coûts de construction augmentent et que la solvabilité des acquéreurs s’effrite, le financement privé semble, en effet, indispensable au maintien d’un rythme soutenu de production de logements neufs.

Salon National de l’Immobilier
10 au 13 Avril 2008
Porte de Versailles


La liste complète des exposants et toutes les informations pratiques :
www.salonimmobilier.com

L’auteur : Philippe Tannenbaum est Directeur de la recherche d’Eurohypo Londres et Conseiller de l’IEIF

Le Salon de l’immobilier en bref…
Le Salon de l’immobilier de Paris fait partie des grands salons spécialisés qui attirent un public très motivé. Promo Expo Conseil Salons, son organisateur, décline le concept en région où des manifestations semblables sont planifiées deux fois par an avec un égal succès, à Lyon et à Toulouse. Un grand nombre de visiteurs vient pour se renseigner sur les possibilités d’investissement, à égalité avec les particuliers souhaitant acquérir leur résidence principale. Les 5 salons de l’immobilier organisés chaque année par la société Promo Expo Conseil Salons, dirigée par Isabelle et Pacifique Robineau, attirent 100 000 visiteurs et rassemblent 1000 exposants.


Contacts presse :
Galivel & Associés - Carol Galivel-Caroline Rannaud - 01 41 05 02 02
2, rue Kléber - 92309 Levallois Perret Cedex - Fax : 01 41 05 02 03
galivel@galivel.com - www.galivel.com


Immobilier Val d'Oise


LCL présente son nouveau schéma directeur immobilier en Ile de France

LCL LCL a présenté aujourd'hui au Comité Central d'Entreprise son projet de schéma directeur immobilier en Ile de France (hors réseau commercial). Ce schéma directeur, élaboré avec le concours de Crédit Agricole Immobilier, s'inscrit dans le cadre du plan de développement 2008/2010, crescendo 2.

Les implantations non commerciales de LCL en Ile-de-France, vont être optimisées avec quatre objectifs :
1. Regrouper sur un même site la Direction générale et l'ensemble des fonctions du Siège aujourd'hui dispersés dans Paris,
2. Redonner au prestigieux Hôtel des Italiens, siège parisien historique de LCL, sa vocation commerciale,
3. Rationaliser l'organisation géographique des unités de service après-vente franciliennes,
4. Economiser 40 millions d'euros par an de coûts immobiliers à compter de 2011.

1. Un nouveau siège opérationnel regroupant la Direction générale et les fonctions du Siège

Le choix d'implanter le nouveau centre de décision de LCL dans un site neuf et ultra moderne est emblématique de la dynamique de l'entreprise depuis le lancement de sa nouvelle marque. Ceci permettra de regrouper au même endroit plus de 3000 collaborateurs jusqu'ici dispersés sur 12 sites différents.
Cette réimplantation permettra aux fonctions du Siège et aux états-majors de collaborer plus efficacement, de mieux communiquer, et d'optimiser ainsi leur contribution au développement de LCL.
Le nouveau centre de décision de LCL sera implanté à Villejuif (Val de Marne). Il sera situé face à la station de métro « Léo Lagrange » dans un ensemble de 4 immeubles neufs spécialement développé pour l'entreprise par ICADE, et qualifié « Haute qualité environnementale ».
En pratique, à l'issue du processus d'information et de consultation des organisations représentatives des salariés, l'installation des collaborateurs dans leurs nouveaux locaux sera échelonnée dans le temps.
Les premiers transferts, qui concerneront pour l'essentiel les services informatiques de la banque, seront opérés à la fin 2008. Les autres services seront ensuite progressivement transférés jusqu'au début 2011, en fonction des dates de libération des sites actuellement occupés et des dates d'achèvement des nouveaux immeubles.

2. Redonner à l'Hôtel des Italiens sa vocation commerciale

Situé en plein coeur de Paris dans le quartier de l'Opéra, au 19 boulevard des Italiens, cet immeuble historique et prestigieux, propriété de LCL, retrouvera une vocation commerciale. L'Hôtel des Italiens qui héberge aujourd'hui la Direction générale et des directions centrales, accueillera à nouveau des clients. Les relations « Banque privée » de LCL et les clients entreprises pourront ainsi bénéficier, sur un lieu unique, de toutes les expertises de la banque.

3. Rationalisation géographique des unités de service après-vente

Six centres de traitements franciliens, sur les huit actuels, verront leurs surfaces adaptées du fait de la baisse des effectifs résultant du plan de compétitivité. Par ailleurs, les collaborateurs des centres de Saint Denis Pleyel et de République, se verront proposer, selon leur activité, une affectation dans l'un de ces six autres centres ou sur le nouveau siège opérationnel de Villejuif.

4. Economies liées au schéma immobilier

Comme stipulé en juin 2007, lors de la présentation du volet compétitivité du plan crescendo 2, l'ensemble de ces mesures représentera à compter de 2011 une économie annuelle pérenne, en année pleine, de 40 MEUR.

A propos de LCL :
Depuis son rapprochement avec le Groupe Crédit Agricole SA en 2003, le périmètre d'activités de LCL, réseau national de banque de détail, est axé sur le marché des particuliers, des professionnels et des entreprises. LCL, c'est aujourd'hui 6.000.000 de clients, 2.000 agences et 24.000 salariés


Contacts presse :
Arnaud LOUBIER - Tél : 01.42.95.39.97
Olivier TASSAIN - Tél : 01.42.95.54.77


Immobilier Val de Marne


14 février 2008

Site-leader-immobilier.fr : Le média low-cost de l’agent immobilier

Site-leader-immobilier.fr Aujourd’hui, 80 % des futurs acheteurs de biens immobiliers consultent Internet pour faire leur choix. Internet « rapporte » 77 % des acheteurs potentiels à une agence immobilière. En 2007, 6 millions de personnes ont consulté les petites annonces immobilières sur Internet. D’où l’intérêt d’être visible sur le Web et ce, au meilleur prix.

En effet, Internet a modifié la donne en ce qui concerne les prix. La mode est au « low-cost », c’est-à-dire littéralement « bas prix ». On ne compte plus les produits low-cost : TV, radio, agences de publicité… Cependant, cette stratégie n’a rien à envier à la concurrence : ces résultats ne sont plus à prouver. L’image low-cost est encore à assimiler et pourtant, dans les faits, les services proposés par les sociétés dites « low-cost » offrent des prestations au moins égales, voire supérieures.

C’est pourquoi site-leader-immobilier.fr, premier portail Web 2.0 dédié à l’immobilier, propose une tarification propre à Internet : 69€ HT par mois pour une diffusion illimitée d’annonces immobilières. Un prix étiqueté « low-cost » quand Marc Borgna, directeur de site-leader-immobilier.fr considère que le « prix proposé est juste car notre business modèle est basé sur le média Internet et non pas sur un business taillé sur une époque révolue. Ce sont les autres sites qui sont trop chers ». En effet, à 60€ par annonce sur certains de ses concurrents, site-leader-immobilier.fr est imbattable.

De plus, l’inscription est rapide, en moins de 48h. La mise en ligne d’annonces est très simple, le formulaire préparé fait gagner du temps. « L’automatisation des process propre à la technique Web 2.0 permet une diminution des coûts avec un service supérieur », explique Marc Borgna.

Site-leader-immobilier.fr diffuse pour 800 agences des annonces immobilières réparties sur toute la France. Avec 200 000 visites par mois, il est une véritable fenêtre sur le marché de l’immobilier.


Immobilier Gers