26 décembre 2007

Marseille / Euroméditerranée : Les Docks de la Joliette vendus

Constructa Constructa Asset Management, filiale du groupe Constructa présidé par Marc Pietri, devient le nouvel asset manager des Docks de La Joliette, à Marseille.

« Vaisseau amiral » d’euroméditerranée, ce complexe tertiaire (66,000 m² de bureaux et commerces) a été acquis récemment par JP Morgan, avec la participation des équipes de développement de Constructa Asset Management.
A l’issue de cette transaction, Constructa Asset Management gère près de €5 milliards d’actifs représentant €300 million de loyers collectés. « Cette filiale de notre groupe se positionne ainsi comme la 1ère société indépendante de gestion d’actifs pour compte de tiers en France » souligne Philippe Couturier, Président de C.A.M. Constructa Asset Management inaugurera prochainement son nouveau bureau au sein des Docks.

A propos de Constructa …
Constructa fêtera ses 45 ans et ses 50 000 appartements vendus en 2008. Société pluridisciplinaire de services immobiliers, elle compte fin 2007 un effectif de plus de 200 collaborateurs experts de leurs trois grands métiers : l’asset management avec plus d’1 million de m² gérés, la promotion avec 1700 logements produits par an, et la commercialisation avec 350 millions de chiffres d’affaires réalisés. Le groupe est implanté à Paris, Lyon, Cannes, Annecy, Montpellier, et depuis toujours Marseille où il réalise actuellement 150 000 m² de logements, bureaux, hôtels et commerces au coeur d’Euroméditerranée.


Contacts Presse
Galivel & Associés - Carol Galivel/Caroline Rannaud - 01 41 05 02 02
2, rue Kléber - 92309 Levallois Perret Cedex - Fax : 01 41 05 02 03
galivel@galivel.com - www.galivel.com


Immobilier Marseille


24 décembre 2007

Le Robien en zone C : une nécessité

Akerys Réflexion de François Jouven, président d'Akerys, sur le Robien en zone C :


Suite aux annonces sur le logement faites par le Président de la République le 11 décembre dernier à Nancy, un certain nombre de réflexions se font jour pour la mise en œuvre de ces mesures.

L’une d’entre elle - qui n’est pas dans la ligne des mesures annoncées - est particulièrement inquiétante pour la production du nombre de logements et pour la croissance en France : il s’agit de la suppression du régime d’incitation fiscale à l’investissement Robien en zone C. La zone C détermine, pour bénéficier de la déduction fiscale, un plafond de loyer (8.52 € / m²) dans les petites villes et les zones rurales. Elle couvre 90 % du territoire et 40 % de la population, c'est-à-dire tout le territoire qui n’est pas grandes ou moyennes agglomérations. Ne subsisterait que le « Borloo » sur cette zone, c'est-à-dire un régime d’incitation fiscale avec des plafonds de loyers inférieurs de 20 % à ceux du Robien.

La justification tiendrait au fait qu’il s’agirait d’une zone « détendue » en besoins de logements, et donc que le mécanisme Robien ne serait pas utile.

Cette analyse n’est pas fondée et va encore faire chuter la production de logements au moment où celle-ci s’infléchit naturellement, et où une crise du logement s’annonce. Les faits sont les suivants…

- 12 000 logements neufs sont construits chaque année en zone C avec le régime Robien (15 % de l’investissement locatif en France).

- La zone C n’est pas une zone uniforme ; Si certains micro-marchés sont saturés comme Marmande ou Auxerre, les promoteurs n’y vont plus. Mais un grand nombre de secteurs ont des besoins en logements à satisfaire (première couronne des agglomérations de zone B où il faut construire).

- Or ces 12 000 logements ne pourraient pas être construits en zone C sous le régime Borloo ; la faiblesse des loyers plafonds offre à l’investisseur une rentabilité locative trop faible, de l’ordre de 2.5 à 3 %. Par ailleurs, l’existence d’un plafond de ressources pour le locataire sous le régime Borloo est un obstacle psychologique pour les investisseurs alors même que, sans contrainte réglementaire, 90% des locataires satisfont déjà « de facto » à ce plafond de ressources lorsqu’ils louent un logement construit sous le régime Robien.

- Les secteurs saturés les plus criants, qui ont fait l’objet d’une surproduction de logements, ne sont pas en zone C mais en zone B (Montauban, Limoges, Albi…).

- Contrairement à une idée reçue, ce mécanisme n’est pas coûteux budgétairement : l’anticipation d’une rentrée de TVA à 19.6 % sur ces logements fait plus que compenser le manque à gagner budgétaire sur l’amortissement fiscal des particuliers.

Il faut savoir par ailleurs que les promoteurs responsables prennent des engagements auprès de leurs investisseurs sur la location ; ils trouvent des locataires et donnent des garanties locatives à leurs investisseurs en cas de vacance.
Le bouleversement d’un régime qui fonctionne globalement bien ne se justifie pas, au motif que certains opérateurs auraient été légers, ce qui n’est au demeurant quasiment plus le cas aujourd’hui.

François Jouven
Président



Immobilier Landes


La Caisse des Dépôts prend une participation minoritaire dans le gestionnaire d’actifs immobiliers pour compte de tiers Aew Europe

Natixis La Caisse des Dépôts et Natixis annoncent aujourd’hui la signature d’un protocole d’accord en vue d’une prise de participation de 40 % de la Caisse des Dépôts dans le capital de AEW Europe.

Société spécialisée dans l'investissement et la gestion d’actifs immobiliers pour compte de tiers, AEW Europe est actuellement détenue à 100 % par Natixis Global Asset Management, et constitue, avec Natixis Asset Management Immobilier (NAMI), société spécialisée dans la gestion de sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) et d’organismes de placement collectif dédié à l’Immobilier (OPCI), le pôle immobilier européen de Natixis Global Asset Management avec plus de 16 Milliards d’euros d’actifs sous gestion à fin décembre 2006.

Pour Augustin de Romanet, directeur général de la Caisse des Dépôts :
«La Caisse des Dépôts est un investisseur de premier plan dans le domaine immobilier ; notre entrée dans le capital d’AEW Europe, avec laquelle nous avons tissé des liens anciens et étroits, crée un véritable partenariat qui nous permet de renforcer notre capacité d’investissement dans cette classe d’actifs».

Pour Philippe Dupont, président du Directoire de Natixis :
« Cet accord conforte la position de leader européen du conseil et de la gestion d’actifs immobiliers d’AEW Europe sur un marché toujours plus compétitif et où l’effet de taille est déterminant. Il témoigne des convergences d’intérêt fortes entre la Caisse des Dépôts et Natixis sur cette activité».

A propos de la Caisse des Dépôts
Institution financière publique, la Caisse des Dépôts est un grand investisseur de long terme au service de l’intérêt général et du développement du pays. Elle est présente dans l’immobilier à travers ses portefeuilles immobiliers (1,9 Md€ en 2006, en valeur comptable), comme 1er financeur du logement social (5 Md€ de prêts en 2006) et à travers ses filiales. Le groupe SNI, 1er bailleur de France, gère 260 000 logements sociaux et intermédiaires. Icade, foncière et développeur coté, a réalisé 1,4 Md€ de chiffre d’affaires en 2006.


A propos de Natixis
Natixis, la « banque d’investissements et de projets », est la banque commune des groupes Caisse d’Epargne et Banque Populaire dans les métiers de banque de financement et d’investissement, de gestion d’actifs et de services financiers. Avec un effectif de près de 23 000 personnes, un Produit Net Bancaire de plus de 7,3 milliards d’euros, il s’inscrit parmi les acteurs majeurs de son secteur en Europe. Natixis détient des positions de premier plan dans ses métiers en France, en Europe et dans le monde : numéro 1 des banques en gestion d’actifs en France avec 584 milliards d’euros d’actifs gérés, numéro 1 français en épargne salariale. Natixis jouit aussi d’expertises reconnues au plan mondial notamment en matière d’assurance crédit (numéro 3 mondial), et de financements structurés (immobilier, matières premières, financements d’actifs et financements d’acquisitions).

A propos de AEW Europe
Pôle immobilier de Natixis Global Asset Management, AEW Europe est un leader européen du conseil en investissement et de la gestion d’actifs immobiliers. Présent dans dix pays européens, et notamment à Paris et à Londres, le Groupe AEW Europe constitué d'AEW Europe et de Natixis Asset Management Immobilier (NAMI) gérait à fin décembre 2006 plus de 16 milliards d'euros d'actifs immobiliers. Avec ses sociétés soeurs aux Etats-Unis et en Asie, AEW est l'un des leaders mondiaux dans son secteur avec plus de 30 milliards d'euros d'actifs gérés.



Immobilier Creuse


Life'Valley : Repartir sur des bases saines

Life’Valley Afin d'apurer sa situation financière et de mener à bien les restructurations internes entreprises au cours des derniers mois, le Groupe Life'Valley a décidé de faire appel à des capitaux externes et, dans l'attente de ces derniers de se placer sous la procédure de sauvegarde prévue par la loi du 26 juillet 2005. Un vice-président a été nommé, M. Alain Berg, chargé de préparer le groupe à l’arrivée des nouveaux investisseurs et au développement à l’international.

Le groupe Life'Valley, spécialisé dans la réalisation et la gestion de résidences services (LMP et LMNP) compte aujourd'hui 200 collaborateurs. Afin de maintenir sa rentabilité, Jean-François Guignot, président directeur général, a décidé de recourir aux aménagements prévus par la loi sur la révision des loyers. Il entend ainsi adapter leur niveau à la solvabilité des locataires et éviter les impayés, tout en assurant une rentabilité honorable aux propriétaires.

Contact Presse
Galivel & Associés - Carol Galivel / Audrey Auzolat - 01 41 05 02 02
2, rue Kléber - 92309 Levallois Perret Cedex - Fax : 01 41 05 02 03
galivel@galivel.com - www.galivel.com


Immobilier Loire


21 décembre 2007

MIPIM 2008 : Incontournable et toujours plus grand

MIPIM 2008 Paris, le 21 décembre 2007 - Rendez-vous incontournable dans le calendrier annuel des spécialistes de l'immobilier, le MIPIM agrandit sa surface de manière significative.

MIPIM 2008, qui se tiendra du mardi 11 au vendredi 14 mars prochain, a créé 2 115 m² supplémentaires pour ses exposants - soit une zone d'exposition totale de 26 580 m² cette année.

Fort d'une croissance constante et soutenue depuis bientôt 20 ans, le MIPIM a atteint une participation record en mars dernier, avec 26 210 professionnels participants - soit près de 43% de progression en deux ans.

Cet élan incroyable ne semble pas s'essouffler puisqu'à ce jour, fin 2007, le nombre d'investisseurs enregistrés croît encore de plus de 27% par rapport à fin 2006, avec 1 900 investisseurs déjà accrédités contre 1 491 l'an dernier.

Ces investisseurs pourront découvrir nombre de réalisations et projets remarquables, à l'image du marché international. Les sociétés présentes en stand, qui ont augmenté de 22% depuis 2006 pour atteindre un total de 2 523 en mars 2007, bénéficieront de deux nouveaux espaces à proximité du Palais des Festivals, le « Harbour Village » et le «Port Side», donnant tous deux sur le port de Cannes.

Dans la lignée des éditions précédentes, les territoires de l'Europe Occidentale, des Etats-Unis et de la Fédération de Russie renforcent notablement leur présence.

L'Allemagne en particulier, qui affichait déjà une progression de 17% l'année dernière avec 774 sociétés allemandes participantes, confirme son engouement pour le MIPIM. En témoigne la venue cette année du Ministère de l'Economie Allemand, emblématique d'un engagement national sur le terrain de l'investissement. On sait déjà que le Ministère accueillera une quinzaine de sociétés allemandes au sein de son pavillon de 210m².

La France qui comptait plus de 1 500 sociétés présentes en mars dernier, reste le deuxième pays le plus représenté après le Royaume-Uni. Sa participation s'enrichit cette année d'un nouvel exposant majeur, VINCI Construction.

Autre évolution notable au chapitre des territoires en tête de peloton au MIPIM, la Scandinavie affiche une croissance régulière de ses participants suédois et danois, et ajoute cette année la capitale norvégienne Oslo au panel des villes exposantes, avec un stand de 200m².

Du côté du programme proposé aux participants, le nouveau format « Speed Matching » de rencontres professionnelles lancé lors de la dernière édition du MIPIM est renouvelé cette année selon le même concept gagnant-gagnant qui a fait son succès. Les participants qui auront soumis leur dossier avant le 10 janvier 2008 pourront être retenus afin de se présenter à Cannes auprès d'un parterre d'investisseurs venus du monde entier pour assister à la promotion des fonds ou des projets qui émergent de façon remarquable sur le marché international.

Mais le MIPIM ne s'arrête pas là et crée d'autres formats de conférences pour continuer d'adapter son offre aux besoins et aux attentes de la profession, devenue exigeante face à un marché de plus en plus diversifié. Les nouvelles sessions dites « End-User Workshops » seront des ateliers techniques dédiés aux utilisateurs finaux, tandis que les « Hotel Chat Groups », co-organisés par le cabinet de conseil hôtelier MKG Hospitality, pour leur lancement, réuniront des groupes de discussions pour aborder plus en détail les problématiques spécifiques aux actifs hôteliers et au tourisme.

Précurseur dans la démarche d'application des critères de développement durable au secteur de l'immobilier, le MIPIM scelle son engagement en proposant une nouvelle catégorie d'Awards intitulée «Constructions écologiques» qui récompensera les projets conçus, construits, rénovés, gérés ou réutilisés de façon écologique et durable. Les professionnels qui soumettront leur dossier avant le 11 janvier 2008 pourront se voir distingués dans l'une des cinq catégories suivantes : "Centres d'affaires", "Immeubles de bureaux rénovés", "Immeubles résidentiels", "Hôtels et complexes touristiques" et "Constructions écologiques".

Pour plus de renseignements sur les MIPIM Awards, vous pouvez contacter Aurélie Prouillac : aurelie.prouillac@reedmidem.com. Pour tout complément d'informations sur le marché, n'hésitez pas à consulter le site Internet www.mipim.com ou à contacter le service de presse.

Notes aux journalistes
Fondée en 1963, Reed MIDEM organise des marchés professionnels et internationaux qui se sont imposés comme des plateformes incontournables pour les acteurs-clés des secteurs concernés. Ce sont le MIPTV featuring MILIA, le MIPDOC, le MIPCOM et le MIPCOM JUNIOR pour la télévision et les contenus audiovisuels et numériques, AMAZIA dédié à la création et à la diffusion de contenu de divertissement, le MIDEM pour les professionnels de la musique, le MIPIM, le MIPIM Asia, le MIPIM Horizons pour le secteur de l'immobilier et le MAPIC pour le secteur de l'implantation commerciale.
Reed MIDEM est une filiale de Reed Exhibitions, la première société mondiale dans l'organisation de salons professionnels et grand public, qui propose 460 manifestations dans 52 secteurs d'activité et à travers 34 pays. Pour tout complément d'information sur Reed MIDEM, rendez-vous sur www.reedmidem.com.


Pour plus d'informations sur MIPIM, merci de contacter :
Audrey HAJIAAJ
Tel : +33 (0)1 41 90 45 39 Email : audrey.hajiaaj@reedmidem.com
Joanna KIRK
Tel: + 33 (0)1 41 90 45 82 Email: Joanna.kirk@reedmidem.com


Immobilier Alpes Maritimes


La FFC attend que les déclarations de Nicolas Sarkozy soient suivies d'effet

Fédération Française des Constructeurs de maisons individuelles La FFC (Fédération Française des Constructeurs de Maisons Individuelles) plaide depuis des années en faveur de l'accession à la propriété pour tous. Elle ne peut qu'approuver les déclarations de Nicolas Sarkozy, portant sur sa volonté de réduire les difficultés rencontrées par les Français en matière de logement, en espérant qu'elles soient suivies d'effet.

Deux points clés ont particulièrement retenu l'attention de Maurice Penaruiz, président de la FFC.
Il se dit tout d' abord « satisfait de la position du Président de la République » qui a affirmé souhaiter l'arrêt de la spéculation des terrains non bâtis, vouloir encourager la mise à disposition des terrains constructibles et la mise en place d'une politique d'urbanisme moins restrictive.

Par ailleurs, la Fédération espère que le problème de l'accumulation des réglementations - qui bloque le développement de la construction de Maisons Individuelles -, soit rapidement résolu grâce à la simplification des différentes contraintes et dispositifs actuels. En effet, ces mesures, prises initialement pour protéger les particuliers, ne font pour le moment que compliquer leurs perspectives d'accession à la propriété.

Ce thème de l'accession à la propriété, cher à la FFC, a été directement abordé par le Président de la République qui a rappelé sa volonté de mobiliser les forces vives afin de permettre à chacun d'avoir un logement. Ces paroles encouragent la Fédération et fait l'effet d'une récompense par rapport au combat mené depuis plusieurs années auprès des Pouvoirs publics.

Néanmoins, la FFC surveillera dans les prochains mois les conséquences de l'engagement pris par le Président de la République en matière de logement, afin qu'il soit suivi par des prises de décisions concrètes à court et moyen termes.

RÉUNION AU MINISTÈRE DU LOGEMENT ET DE LA VILLE LE 10 JANVIER PROCHAIN
Afin de débattre avec le Gouvernement des améliorations à apporter en matière de construction de maisons individuelles, à la suite de l'intervention de Nicolas Sarkozy les responsables de la FFC rencontreront, le 10 janvier prochain, Alain Lecomte, le nouveau Directeur de Cabinet de Christine Boutin. Ils feront donc partie de ses premiers interlocuteurs.
Le respect de la Loi de 1990 qui préside à la réalisation de toute maison individuelle, ainsi que les nombreuses contraintes qui bloquent la construction, seront une nouvelle fois au coeur des discussions pour défendre les droits des consommateurs et lutter contre une certaine forme très préjudiciable de concurrence déloyale dans ce milieu.

A propos de la FFC :
Créée en 1993, la FFC regroupe plusieurs centaines de petits et moyens constructeurs de maisons individuelles, représentatifs de la profession. Indépendante, la FFC a pour mission de promouvoir la maison individuelle et l'accession à la propriété; de défendre la profession de Constructeur de Maisons Individuelles; de protéger les intérêts des consommateurs; d'oeuvrer pour l'application de la loi de 1990, seul contrat légal de construction de maisons individuelles; de représenter une force de proposition face aux pouvoirs publics, notamment au niveau de la réglementation. Très présente au plan national, la FFC ne l'est pas moins régionalement, au travers ses Présidents de Région, véritables porte-parole de la Fédération au plan local.
www.ffcmi.com



Constructeurs de maisons individuelles dans le Tarn et Garonne


20 décembre 2007

Le permis de construire fait peau neuve : Thybris accompagne les collectivités locales et les DDE

Thybris Des délais d’instruction garantis...

Le délai d’instruction du permis de construire est fixé à deux mois pour les constructions individuelles et trois mois pour les autres constructions.

Quand une consultation est obligatoire et impose un délai supplémentaire, celui-ci est connu au bout d’un mois. Il ne peut plus être changé après. Avec le service de Thybris Email Security® vous pourrez suivre les demandes d’instruction. Thybris vous apporte la garantie dune traçabilité efficace de vos échanges avec vos interlocuteurs ( DDE, citoyens..).

Thybris avec Storage Security® archive vos demandes d’instruction dans un coffre fort électronique à dépôt légal et vous garantit une intégrité de vos documents et l’assurance dune conformité.

Une gestion des pièces manquantes du dossier plus claire et plus simple...

Une liste des pièces devant accompagner le dossier est fournie avec les nouveaux formulaires.

L’administration a l’obligation de réclamer toutes les pièces manquantes en une seule fois avant la fin du mois suivant le dépôt du dossier. Avec le service de Thybris Email Security® vous pourrez suivre les réclamations des pièces manquantes et vous assurer du respect des délais d’instruction. Thybris vous apporte un horodatage certifié et vous alerte automatiquement de toutes les actions entreprises par le destinataire

Vous avez alors 3 mois pour les envoyer.

Instruire un permis de construire nécessite une maîtrises des envois de documents, des formulaires, des réponses faites par les différents acteurs. Pour vous simplifier le travail, Thybris a conçu un service de courriels sécurisés, tracés, notarisé, et un archivage électronique à valeur légale.

Thybris vous apporte l’assurance dune traçabilité certifiée avec:la preuve de vos expéditions de documents la preuve de réception des documents par le destinataire, la preuve de contenu, l’horodatage de toutes les actions, la garantie d’intégrité de vos documents, la confidentialité de vos échanges, la garantie d’un archivage électronique à dépôt légal.

Thybris est utilisé simplement en mode ASP sans besoin de téléchargement d’application ni API sur les postes de travail des émetteurs et des destinataires. Thybris a la qualité de tiers de confiance des transactions numériques, tiers de confiance de messagerie et tiers de confiance d’archivage électronique.

Pour plus d’informations connectez vous au www.thybris.com

THYBRIS innovation
représenté par Stéphane Fitoussi
29 avenue de Lamballe 75016 - Paris - France
Tel : 0811 65 16 55 - e-mail : fitoussi@thybris.com
URL du site : www.thybris.com


Constructeurs de maisons individuelles dans la Nièvre


19 décembre 2007

Klémurs : Accord pour l'acquisition de 112 magasins et un nouveau partenariat de développement

Klémurs Klémurs annonce la signature d’un protocole avec la Foncière Montel portant sur l’externalisation de murs de commerce exploités par l’enseigne Défi Mode ainsi que d’autres enseignes nationales, et détenus en pleine propriété ou au travers de contrats de crédit-bail immobilier.
Parallèlement, le groupe Vivarte est entré en négociation exclusive avec Défi Mode en vue du rachat de son exploitation.
L’ensemble de ces opérations reste soumis aux autorisations réglementaires usuelles ainsi qu’à certaines opérations préalables au sein des sociétés à acquérir.

Klémurs deviendrait ainsi propriétaire de 112 magasins situés en France dans des zones commerciales de type « retail park » en périphérie des villes de taille moyenne représentant une surface de vente globale d’environ 99.000 m² pour un montant estimé (droits compris) de 153 millions d’euros. Cette opération bénéficie de l’environnement fiscal réservé aux Sociétés d’Investissements Immobiliers Cotées (SIIC) concernant la taxation réduite des plus-values de cession.

Certains actifs étant en cours de construction, cette acquisition interviendrait en deux temps :

- Acquisition au cours du 1er trimestre 2008 de 87 actifs (75.650 m²) dont 79 détenus en pleine propriété et 8 via des contrats de crédit-bail.
- Acquisition au plus tard le 30 juin 2009 de 25 actifs (23.350 m²) en cours de construction détenus en pleine propriété.

Ces transactions s’accompagneront de la signature concomitante de baux commerciaux d’une durée de 12 ans (dont une période ferme de 6 années) renouvelable une fois à l’initiative du preneur. Le montant des loyers nets attendus est estimé à 9,1 millions d’euros.

Klémurs bénéficiera de la part des sociétés D2B et DBM5 (sociétés foncières détenues par les actionnaires fondateurs de Défi Mode) d’un droit de préférence d’une durée de 5 ans sur toutes les cessions ultérieures de sites existants et d’une durée de 6 ans sur les développements futurs.

A propos de Défi Mode
Fondé en 1981 par Bernard et Dominique Montel, Défi Mode est une enseigne de distribution textile et dispose fin 2007 de 191 magasins situés en périphérie des villes de taille moyenne.
Le concept Défi Mode est centré sur le segment spécifique du textile hommes, femmes, enfants le plus mode et tendance du marché.
L’année 2007 s’annonce particulièrement positive avec une croissance de chiffre d’affaires de +7% en comparable, de +30% en non comparable et une amélioration sensible de la marge brute.
Avec 38 ouvertures en 2007, une trentaine prévue en 2008 et de nombreux projets en 2009/2010, le groupe tend à s’affirmer fortement sur son marché tout en consolidant avec l’appui de la Foncière Montel la qualité de ces zones commerciales.


A propos de Vivarte
Leader sur le secteur de l'équipement de la personne, le Groupe Vivarte répartit ses activités entre habillement et chaussure, en périphérie et en centre-ville ou centres commerciaux. Fort de plus de 3900 points de vente dans le monde, Vivarte compte plus de 17 000 collaborateurs et dispose de 20 enseignes et marques de premier plan sur son secteur d'activité :
• Textile : Caroll, Naf Naf, Kookaï, Liberto, Chevignon, La Halle ! et Coctel
• Chausssure : André, San Marina, Minelli, Cosmo, Fosco, Pataugas, Mosquitos, Beryl, Accessoire Diffusion, Besson, Merkal, La Halle o Chaussures, Chaussland.


A propos de Klémurs
Filiale du groupe Klépierre, Klémurs est une société foncière cotée sur l’Eurolist d’Euronext Paris (compartiment B). Elle a pour principal objet la constitution d’un portefeuille d’actifs immobiliers provenant essentiellement de l’externalisation du patrimoine des grands opérateurs commerciaux dans les domaines de la restauration, de la grande distribution, des services et du commerce de détail.
En s’appuyant sur les structures de développement et de gestion européennes de Klépierre, Klémurs se positionne comme un partenaire à long terme des grandes enseignes commerciales, auxquelles elle offre une solution optimisée pour leur immobilier.
Disposant d’un portefeuille valorisé à 403,1 millions d’euros au 30 juin 2007, Klémurs a pour objectif de porter la valeur de son patrimoine à 1 milliard d’euros d’ci 2009.


Prochaines publications :
29 janvier 2008 Chiffre d'affaires annuel 2007
5 février 2008 Résultats annuels 2007

Pour toute information, contacter :

KLEMURS
Jean-Michel GAULT
Membre du Directoire de Klépierre
Tél. : 01 40 67 35 05


Immobilier Maine et Loire


Le Groupe Caisse d’Epargne renforce ses liens opérationnels avec Maisons France Confort

MAISONS FRANCE CONFORT Dans le prolongement du protocole d’intention signé le 30 juillet dernier, le Groupe Caisse d’Epargne et les actionnaires du holding MFC PI, qui contrôle le groupe Maisons France Confort, ont signé ce jour les accords permettant de renforcer les liens opérationnels existant de longue date entre les deux groupes.

Les accords, qui ont pour objectif de renforcer les liens opérationnels entre les deux groupes, sont constitués de plusieurs volets :

- une prise de participation minoritaire de la société GCE Foncier Coinvest (détenue à 51 % par la Caisse Nationale des Caisses d’Epargne et à 49 % par le Crédit Foncier), à hauteur de 49 % au sein de MFC PI ;
- un pacte d’actionnaires qui permettra notamment au Groupe Caisse d’Epargne d’être représenté au sein du comité stratégique de MFC PI et d’être associé aux principales décisions du groupe Maisons France Confort ;
- un protocole d’accord cadre, non exclusif, permettant de renforcer les partenariats industriels entre les deux groupes.

La mise en oeuvre de l’ensemble de ces accords reste subordonnée à l’autorisation des autorités compétentes en matière de concurrence et de concentrations, ainsi qu’à la confirmation par l'Autorité des marchés financiers qu'il n'y a pas matière au dépôt d'un projet d'offre publique.

A l’issue des opérations envisagées, la famille Vandromme et GCE Foncier Coinvest détiendront respectivement 51 % et 49 % de MFC PI, l’actionnariat de la structure cotée MFC restant inchangé.

Les accords signés entre les deux groupes, qui viennent compléter la gamme de métiers immobiliers développés par le Groupe Caisse d’Epargne et son pôle coté, doivent permettre de dégager des synergies de revenus. Elles concerneront notamment l’accroissement des activités de financement, de cautions et de garanties, et des ventes de maisons individuelles, mais également le développement de nouveaux projets portant, par exemple, sur les diagnostics et labellisations, ou encore sur l’aménagement urbain.

Contact :

- Maisons France Confort : www.maisons-france-confort.com
- Groupe Caisse d’Epargne : www.groupe.caisse-epargne.com


Constructeurs de maisons individuelles dans le Cher


Martinsa-Fadesa fait son entrée à la bourse de Madrid et Barcelone

Martinsa-Fadesa Martinsa-Fadesa devient le premier promoteur résidentiel d'Europe

• La prévision d'activité pour l’exercice 2007 fait apparaître 1,6 milliard d’euros de chiffre d'affaires réalisé et 6.500 réservations.

• Dans un souci d’adaptation aux demandes de ses clients, Martinsa-Fadesa va se concentrer sur la promotion résidentielle de milieu de gamme, ainsi que sur la construction de logements à loyers modérés.

A l'occasion de son entrée en bourse à Madrid et à Barcelone, Martinsa-Fadesa a présenté, dans la capitale Madrilène, sa stratégie de développement.

Martinsa-Fadesa a défini un projet aux dimensions internationales, fondé sur le développement immobilier global, dans les secteurs résidentiel et commercial. Le promoteur immobilier souhaite développer ses domaines d'intervention, de l'aménagement urbain jusqu’à la vente d'actifs, et ce dans tous les pays où la société est présente.

Selon Fernando Martín, président de Martinsa-Fadesa, “la compagnie a la taille, les ressources, la solvabilité et la capacité d’accroître largement ses parts de marché en Espagne, pour devenir l’une des références-clé du secteur”. Le président à également souligné, lors de l'introduction officielle en bourse à Madrid, que “la consolidation de notre projet en 2008 fera de Martinsa-Fadesa l’une des valeurs les plus rentables du marché”. Il a rappelé, qu’actuellement, la cote de l'action se voit sous-évaluée d’environ 54% sur le NNAV. Cette décote permet de prévoir une évolution positive sur le marché.

Le président de Martinsa-Fadesa a annoncé, pour l’exercice 2007, un chiffre d'affaires prévisionnel de 1,6 milliard d’euros, en progression de 11% par rapport à 2006 (à périmètre constant), et 6.500 unités réservées, dont 70% sur le marché international.

Martinsa-Fadesa opère surtout dans le domaine de la résidence principale, qui représente environ 80% de ses opérations de promotion, et compte actuellement 108 programmes en chantier, chiffre que l'on pourrait porter à plus de 200 en tenant compte des différentes phases de développement d'une opération immobilière*. La société affiche, par ailleurs, sa volonté d'augmenter son volume d'activité dans le locatif social et l'accession sociale, destinés à la location simple comme à la location avec option d’achat. Il s'agit là d'une de ses orientations stratégiques. Martinsa-Fadesa dispose d’ailleurs, en portefeuille, d’un patrimoine foncier qui lui permettrait de réaliser, à court terme, plus de 20.000 logements à loyers modérés.

Au niveau international, Martinsa-Fadesa est actuellement présente dans 16 pays (en Espagne, au Portugal, au Maroc, en Roumaine, en Pologne, en Hongrie, en France en Bulgarie, en République Tchéque, en Slovaquie, au Mexique et en République Dominicaine, en Grande-Bretagne, en Irlande, en Allemagne et en Suède) et reste ouverte à de nouvelles implantations. En 2007, le résidentiel international représente 70% des réservations et 30% du chiffre d'affaires. Le portefeuille foncier potentiellement constructible de Martinsa-Fadesa à l’étranger représente 12 millions de m2, soit 42% du portefeuille foncier total de la société.

La maîtrise de l'ensemble des étapes de l'aménagement et de la construction de programmes sur ces actifs fonciers, constitue l'autre élément-clé de la stratégie de Martinsa-Fadesa. Le volume actuel de son patrimoine, qui représente 30,5 millions de m² potentiellement constructibles, et la qualité de celui-ci, dôté d'un fort potentiel évolutif, garantissent une grande capacité d’adaptation aux conditions du marché. Depuis le mois de mars, Martinsa-Fadesa a engagé de nouvelles opérations d'urbanisme qui représentent 7 millions de m2de shon.

La stratégie de diversification de Martinsa-Fadesa s'étend également, d’une part, aux opérations commerciales, hôtels, terrains de golf, centres commerciaux, et, d’autre part, aux opérations de promotion locatives, tant dans le secteur social que dans le secteur libre. Dans les prochains mois, l'accent sera porté sur ces choix stratégiques. Cette orientation permettra de maintenir la valeur des actifs, sans pour autant négliger les opérations de promotion résidentielle.

Réduction de la dette

Parallèlement à son entrée en bourse, Martinsa-Fadesa annonce avoir réduit sa dette de 600 millions d’euros au cours des quatre derniers mois de l’année. Sur cette somme, 420 millions correspondent au remboursement du prêt contracté afin de faire face à l'O.P.A. lancée par Fadesa : 190 millions ont été remboursés en septembre et 230 millions le 17 décembre.

En bref ...
MARTINSA-FADESA est l’une des principales compagnies immobilières en Europe, spécialisée dans le développement de grands projets immobiliers, allant des résidences principales et secondaires à des projets hôteliers et des centres commerciaux, destinés tant à la vente qu’à la location. Le patrimoine foncier de MARTINSA-FADESA s’élève actuellement à 30,5 millions de mètres carrés potentiellement constructibles et à 190 000 logements. MARTINSA-FADESA, compagnie européenne à forte présence internationale, est actuellement présente en Espagne, au Portugal, en France, au Maroc, au Mexique, en République Dominicaine, en Roumanie, en Hongrie, en Pologne, en Bulgarie, en République Tchèque et en Slovaquie ainsi qu’au Royaume-Uni, en Allemagne et en Suède, où des bureaux commerciaux ont été ouverts.


Pour plus de renseignements
Arturo Pinedo / Luis González / Manuel Díaz-Ureña. Llorente & Cuenca. Tel. 91 563 77 22;
apinedo@llorenteycuenca.com; lgonzalez@llorenteycuenca.com; mdiazurena@llorenteycuenca.com

Contacts Presse
Galivel & Associés - Carol Galivel/Caroline Rannaud - 01 41 05 02 02
2, rue Kléber - 92309 Levallois Perret Cedex
galivel@galivel.com - www.galivel.com


Immobilier Pyrénées Orientales


Guy Hoquet L'Immobilier, 1er réseau national en franchise investit dans la création de lien social

Guy HOQUET l’Immobilier Le Groupe GUY HOQUET innove en devenant le 1er réseau national d’agences immobilières en franchise partenaire exclusif de www.ma-residence.fr, premier site dédié aux résidents d’immeubles. Une façon conviviale et originale de favoriser le contact entre résidents d’un même lieu qui, on le sait bien, communiquent trop peu entre eux. L’agent immobilier GUY HOQUET, à travers cette initiative, démontre une fois de plus, que la proximité, l’écoute et le dialogue sont les bases fondamentales pour nouer des relations durables, de qualité, de confiance et de convivialité.

www.ma-residence.fr : un site qui commence à faire parler de lui…
Si près de 80% des français souhaitent nouer des relations plus proches avec leurs voisins, www.ma-residence.fr leur permet de concrétiser ce désir.
Lancée depuis fin octobre, cette plateforme de mise en communauté propose aux résidents de « se » faciliter la vie tout en leur apportant une quantité de services simplifiés tels que la relation directe avec le syndic, le bailleur, les commerçants du quartier et même avec sa mairie.
Tchater, déposer une annonce, demander un conseil, organiser des loisirs, s’échanger de bonnes adresses, être en relation avec le conseil syndical, signaler au syndic que l’ascenseur est tombé en panne, demander conseil à son agent immobilier, obtenir une estimation en ligne, déposer son annonce de mise en location ou de vente, … l’intérêt de www.ma-residence.fr est quasi illimité.
Quelques clics de souris mettent en contact toute une résidence : résidents entre eux, résidents et partenaires et relation avec les résidents de tous les autres immeubles du réseau www.ma-residence.fr. De l’inédit !

Le fondateur de www.ma-residence.fr, Gilles FEINGOLD, ambitionne l’inscription d’environ 100 000 résidences d’ici la fin de l’année 2008, un objectif réaliste et réalisable principalement grâce au partenariat engagé avec le réseau Guy HOQUET L'Immobilier qui est convaincu de l’utilité de ce nouveau concept et qui a, pour cela, mis en œuvre une communication particulièrement active et dynamique.

Tout le réseau Guy HOQUET mobilisé
Un vaste dispositif de communication a été mis en place, que ce soit au niveau local, dans les agences et cabinets du Groupe : affichage, signalétique vitrine, totem à l’intérieur de l’agence, plaquettes, prospectus, insertions presse, … ainsi qu’au niveau national. Ce dispositif est complété par un relais avec le site www.guy-hoquet.com.

Comment créer le site de son immeuble : un accompagnement personnalisé Chaque client d’une agence GUY HOQUET est accompagné par son agent immobilier pour créer le site de son immeuble, celui-ci ayant été au préalable formé. De plus, il est en mesure d’apporter tous les conseils nécessaires afin que le site perdure dans le temps et qu’il devienne rapidement une communauté qui saura surfer entre le virtuel et le monde bien concret.

Un véritable engagement citoyen de l’ensemble du réseau
Pour Guy HOQUET, « le réseau national GUY HOQUET L'IMMOBILIER est aujourd’hui un acteur majeur dans le domaine de la transaction immobilière. Nos agences franchisées apportent leurs conseils en accompagnant avec professionnalisme toute personne souhaitant effectuer une opération immobilière que ce soit pour l’achat, la vente, la location, la gestion, le financement… Le partenariat avec www.ma-residence.fr et la création des sites de résidences s’inscrit dans la continuité de la démarche citoyenne de nos agences à l’écoute des besoins de chacun ».

GUY HOQUET L’IMMOBILIER : un réseau militant
Depuis plusieurs années maintenant, le réseau créé et développé par Guy HOQUET, est engagé dans une démarche citoyenne. Quelques exemples :

· Le soutien d’Antigone : une association de parents (loi 1901) qui permet aux jeunes en échec scolaire de surmonter leurs handicaps et développer leur potentiel en reprenant confiance en eux pour réintégrer l’enseignement traditionnel ou construire leur projet professionnel. Les agents immobiliers qui soutiennent le projet versent 5 € sur chaque avant-contrat signé. Depuis 2005, ce sont plus de 100 000 € qui ont été alloués au fonctionnement de l’association.

· Les Ecoliers du Désert : major sponsor du rallye Guy HOQUET Maroc en 2007, en parallèle à la compétition, du 24 au 30 septembre dernier, l’Enseigne s’est pleinement investie dans une action humanitaire. En effet, elle a équipé en matériel scolaire et informatique 1 bibliothèque et 11 écoles de différentes provinces marocaines, situées le long du parcours de la course. Cette action a bénéficié à 6 400 enfants.

· Développement durable : sur l’année 2007, près de 60 tonnes de papier recyclé seront utilisées par l’Enseigne pour ses mailings, tracts, plaquettes, guides, affiches vitrines… Le Groupe GUY HOQUET L'IMMOBILIER envisage également d’étendre cette démarche à ses journaux d’annonces, 5.500.000 exemplaires diffusés en 2007 .

Service presse :
FH Conseil - Fabienne Hervé & Solène Domont
Avenue Jean Paul Coste 13100 Aix en Provence
Tél. : 04 42 90 08 35 - Email : contact@fhconseil.fr

Service Marketing / Communication :
SA Guy Hoquet l’Immobilier
Alexandre JACQUELIN-CLUZEAU
Tél. : 04 98 08 00 50 - E-mail : accueilweb@guy-hoquet.com


Immobilier Doubs


17 décembre 2007

SFIG loue le Latitude Saint-Georges à PARIS 9ème

Transimmeubles TRANSIMMEUBLES annonce que la société SFIG, filiale à 100% du Groupe Gaz de France, a pris à bail à compter du 1er décembre 2007 l'immeuble indépendant « le Latitude Saint Georges » situé 20 rue Saint Georges et 36 rue de la Victoire, Paris 9ème et qui développe environ 2355 m2

TRANSIMMEUBLES avait une mission globale de maîtrise d'ouvrage délégué et d'asset management pour le compte d'un fond d'investissement et a restructuré à neuf cet immeuble avec le concours de l'agence d'architecture PALISSAD. L'opération avait été livrée en octobre 2007.

GLOBAL MANAGEMENT avait une mission de conseil et d'assistance en commercialisation. Cette transaction a été réalisée par le Pôle Utilisateurs et le Département Paris de DTZ.

Web : www.transimmeubles.fr


Immobilier Paris 9


Immobilier Asie : Le MIPIM ASIA 2007 prend son envol

MIPIM ASIA Avec une participation record de 1052 sociétés de 54 pays, le MIPIM Asia 2007, qui s'est déroulé pour la deuxième fois consécutive à Hong Kong les 28, 29 et 30 novembre derniers, a consolidé son statut de marché international de référence pour l'immobilier professionnel en région Asie-Pacifique.

Lors du discours d'inauguration de cette deuxième édition, Monsieur John C. Tsang, Ministre des Finances du gouvernement de la Région Administrative de Hong Kong, a félicité le MIPIM Asia de s'être d'ores et déjà « établi comme un événement majeur dans le secteur de l'investissement et de la promotion immobilière ».

Fort de ce succès, le MIPIM Asia reviendra sur le devant de la scène asiatique du 19 au 21 novembre 2008. Il sera précédé d'un programme de conférences spécial Japon qui se tiendra les 16 et 17 novembre 2008 à Tokyo. Le Japon, en tant que deuxième force économique mondiale, s'impose comme une des destinations géographiques phares pour les investisseurs immobiliers. Ce cycle de conférences permettra de définir les enjeux et promesses d'investissement que recèle le pays du soleil levant.

Sur les 1052 sociétés représentées cette année (chiffre en progression de 10% depuis 2006), 76 provenaient du Japon, contre 30 en 2006. D'autres pays étaient également fortement présents, comme la Corée du Sud, le Vietnam et l'Australie, sans oublier bien sûr Hong Kong, Singapour et la Chine. Une autre forte progression a été enregistrée auprès des grandes sociétés d'investissement internationales qui étaient au nombre de 559, soit près de 160 de plus qu'en 2006.

Cette deuxième édition du MIPIM Asia a par ailleurs célébré le lancement des MIPIM Asia Awards. Ces prix, destinés à récompenser des projets de construction exceptionnels en région Asie-Pacifique dans sept catégories, ont été remis à l'occasion d'une prestigieuse cérémonie le soir de l'ouverture du marché ainsi qu'un prix spécial du Jury. La compétition a été largement dominée par les candidatures japonaises et chinoises qui ont remporté six récompenses sur sept. Le grand groupe d'architectes tokyoïte Nikken Sekkei Ltd a ainsi été récompensé dans trois catégories : 'centres d'affaires', 'complexes multi-usages' et 'constructions respectueuses de l'environnement'. Retrouvez les informations et photos des MIPIM Asia Awards sur : http://www.mipimasia.com/gb/awards

Enfin, le marché a donné lieu à une série de conférences et d'événements qui n'ont pas désempli grâce à la participation de personnalités reconnues telles que Claude Smadja, Daniel Libeskind, Paul Chong, Marc Faber et Benoît Famaey. Suite au succès des 20 conférences et workshops axées autour des thématiques 'conseils d'investissement', 'nouvelles tendances' et 'focus régionaux', celles-ci seront retransmises sous forme de podcasts dès la semaine prochaine sur : http://www.mipimasia.com/gb/conferences

Notes aux journalistes
Fondée en 1963, Reed MIDEM organise des marchés professionnels et internationaux qui se sont imposés comme des plateformes incontournables pour les acteurs-clés des secteurs concernés. Ce sont le MIPTV featuring MILIA, le MIPDOC, le MIPCOM et le MIPCOM JUNIOR pour la télévision et les contenus audiovisuels et numériques, le MIDEM pour les professionnels de la musique, le MIPIM, le MIPIM Asia, le MIPIM Horizons et le MAPIC pour le secteur de l'immobilier et de l'implantation commerciale et GLOBAL CITY, le forum international des décideurs de la ville.

Reed MIDEM est une filiale de Reed Exhibitions, la première société mondiale dans l'organisation de salons professionnels et grand public, qui propose 460 manifestations dans 52 secteurs d'activité et à travers 34 pays. Pour tout complément d'information sur Reed MIDEM, rendez-vous sur www.reedmidem.com.

MIPIM Asia® est une marque déposée de Reed MIDEM.


Pour plus d'informations, merci de contacter :
Joanna Kirk - Attachée de presse
Tel : +33 (0)1 41 90 45 82 - joanna.kirk@reedmidem.com


Immobilier Réunion


Elyse Avenue : Et de 8 agences immobilières pour l’Ile de France

ELYSE AVENUE L’Enseigne, d’origine lyonnaise, déjà bien implantée en Ile de France, a ouvert à Boulogne Billancourt, le 1er décembre dernier. A ce jour, ce sont déjà 36 agences ouvertes en moins de 2 ans sur tout le terrritoire national dont 8 en région parisienne.


Une longue expérience dans le monde de l’immobilier
Jacques SISLIAN, Christian CHATAIGNIER et Bruno ROVILLAIN, agents immobiliers confirmés se sont associés pour ouvrir la 2ème agence Elyse Avenue des Hauts-de-Seine. Connus et reconnus dans ce domaine depuis plusieurs années, ils ont une très bonne connaissance du métier et du terrain. Leur souhait de s’unir dans un projet original a abouti à la création de cette agence dont le concept et l’approche nouvelle les ont très largement séduit.

Un concept moderne et novateur
Afin de mettre l’accent sur la modernité du concept, ils ont fait appel à un architecte designer, Pierre JUVIGNY « Il était essentiel de mettre en valeur l’accueil afin de démontrer l’intérêt que nous portons à nos clients. Le concept agence appartement est très important chez Elyse Avenue et nous tenions à accentuer cette perception de convivialité ». C’est pour cette raison qu’ils ont fait aménager un très beau local dans le quartier résidentiel de Boulogne Billancourt.

Depuis le 1er décembre, la responsable d’agence Florence DELAMARRE-LEHMANN et son équipe, accueillent ses nouveaux clients dans un lieu très chaleureux qui ne manque pas de les séduire.

Elyse Avenue
7/9 rue de l’Eglise - 92100 Boulogne Billancourt
Tél. 01 41 22 04 74 - Fax. 01 41 22 08 58
Lundi au Samedi : 9h30 12h30 / 14h 19h


Service presse : FH Conseil - Fabienne Hervé & Solène Domont
Avenue Jean Paul Coste - 13100 Aix en Provence
Tél. : 04 42 90 08 35 - Email : contact@fhconseil.fr


Immobilier Boulogne Billancourt


13 décembre 2007

Option déco vous propose l’option Home Staging

Option déco Le Home Staging c’est quoi ?

Le Home Staging ou « valorisation immobilière » est une technique qui consiste à mettre en valeur un bien immobilier dans l’objectif de le vendre dans les meilleures conditions.
Cette stratégie a été élaborée aux Etats-Unis dans les années 1970 par une décoratrice, agent immobilier qui a constaté que les propriétés qu’elle préparait pour ses clients se vendaient beaucoup plus rapidement et à un meilleur prix que la moyenne.
Le Home Staging a fait ses preuves aux Etats-Unis et au Canada et les gens n’envisagent même plus de vendre leur bien immobilier sans avoir fait appel aux services d’un home stager accrédité.
Ainsi soigner la présentation d’une maison ou d’un appartement permet de vendre vite et bien.

Il est important de comprendre qu’une fois la décision prise de vendre une propriété, cette dernière devient une « marchandise ». Il ne s’agit pas de remettre en question les goûts de chacun, mais de mettre en place une ambiance, une organisation et une décoration harmonieuse et neutre dans laquelle les visiteurs se sentiront tout de suite à l’aise.

- Les maisons ou appartements ayant subi une transformation se vendent en moyenne 2 fois plus rapidement.
- La marge de négociation est réduite car les vendeurs savent que leur bien est compétitif.
- Les acheteurs qui ont un coup de cœur pour une maison ou un appartement ne veulent pas risquer de le perdre. Ils feront rapidement une offre d'achat. Le tarif des prestations débute à 250 € et est ensuite établi en fonction de la superficie et de la formule choisie.

Contact :
Sandra HENRIET-JEAN - Home Stager accréditée
Mobile : 06 74 75 36 38 - Web : www.optiondeco.com


Abri piscine relevable


25ème cabinet d’affaires Guy Hoquet Entreprises et Commerces à Marseille

Guy Hoquet L'Immobilier C’est à Marseille, sur la corniche Kennedy, que le 25ème cabinet a ouvert ses portes le 24 septembre dernier sous la direction de Christophe PREVE entouré de ses 7 collaborateurs.

Christophe PREVE, un entrepreneur chevronné

Christophe PREVE s’est lancé dans les affaires il y a 15 ans, en créant une entreprise de transport sanitaire et médical à Gap (05) d’où il est originaire. Adjoint au maire durant 7 ans, il participe activement à l’activité économique et commerciale de sa ville. Aujourd’hui, fort de son expérience dans le management et la création d’entreprise, il se tourne vers GUY HOQUET ENTREPRISES & COMMERCES afin d’accompagner à son tour les entrepreneurs dans toutes leurs démarches. « J’ai, à différentes reprises, aidé des proches à monter leurs entreprises (création de dossier de crédits, recherche de local, conseils…) et cela m’a passionné. Développer cette activité commerciale spécifique est très intéressant et de plus, le secteur est très porteur ».

Après une étude de marché, il rencontre les dirigeants de l’Enseigne et signe très rapidement pour développer son entreprise dans les Bouches du Rhône, qui selon lui est, « un département très dynamique présentant un fort potentiel de développement pour ce type de structure ».

Une inauguration placée sous le signe de la convivialité

C’est le 29 novembre dernier que M. PREVE a inauguré officiellement son cabinet d’affaires en présence de toute l’équipe dirigeante du Groupe GUY HOQUET. Autour d’un cocktail, Guy HOQUET lui a remis le diplôme d’honneur du 25ème cabinet d’affaires GUY HOQUET ENTREPRISES & COMMERCES. Pour son fondateur, « c’est toujours une grande satisfaction de compter de nouveaux cabinets d’affaires, d’autant que, Marseille est une ville qui possède de très bons atouts pour le marché immobilier ».

A terme ce sont 80 unités qui devraient répondre aux besoins de l’ensemble du territoire national avec l’objectif affiché pour l’enseigne de s’imposer rapidement comme le leader de la transaction commerciale.

Service presse :
FH Conseil - Fabienne Hervé & Solène Domont
Avenue Jean Paul Coste 13100 Aix en Provence
Tél. : 04 42 90 08 35 - Email : contact@fhconseil.fr

Service Marketing / Communication :
SA Guy Hoquet l’Immobilier
Alexandre JACQUELIN-CLUZEAU
Tél. : 04 98 08 00 50 - E-mail : accueilweb@guy-hoquet.com


Immobilier Marseille


12 décembre 2007

Logement HLM : Non à une remise en cause du droit au maintien dans les lieux

Consommation Logement et Cadre de Vie Communiqué de presse : CLCV

La pénurie de logements et le niveau historiquement haut des loyers que connaît notre pays a notamment pour conséquence l’allongement des listes d’attentes des demandeurs de logements sociaux.

Cette crise aidant, certains voudraient nous faire croire qu’habiter en logement social est un privilège et que de nombreux locataires en profiteraient. La vérité est fort différente, en effet 93% des locataires en HLM ont des revenus inférieurs aux plafonds de ressources, et la majorité des dépassements s’explique non pas par des revenus élevés, mais par le fait que les plafonds ont évolué moins vite que le coût de la vie. Examiner leur situation tous les trois ans, pour éventuellement leur proposer de quitter ce parc, est donc une solution injuste et dangereuse car :

- Imposer un surloyer aux 7% de locataires qui ont vu leurs revenus s’accroître au fil des années, les incitera à partir, mais l’expérience de ces vingt dernières années montre que cela fera encore reculer la mixité économique et sociale indispensable à l’équilibre des quartiers ;
- Faire partir le peu de ménages dépassant les plafonds ne résoudra pas la question du manque de logements, les besoins étant d’ailleurs encore sous-estimés.

Cela reviendrait à remettre en cause le principe du bail à durée indéterminée, un des piliers du logement social, la CLCV ne peut que s’y opposer.

La CLCV est favorable à une politique facilitant les mutations et les échanges de logement au sein des organismes HLM pour les locataires qui souhaitent passer d’un logement plus petit ou plus grand selon l’évolution de leur situation, sous réserve que les conditions soient négociées entre bailleurs et représentants des locataires. Il faut effectivement adapter la taille des logements aux besoins des ménages, sans les pénaliser financièrement et en garantissant leur libre choix.

La CLCV considère que la demande des locataires HLM qui veulent acheter leur logement est légitime. Les produits de la vente doivent alors être utilisés, comme le prévoit la loi, pour remettre sur le marché le même nombre de logements sociaux.

Contacts :
- Laure BOURGOIN : 01.56.54.32.29 / 06.63.93.67.46
- Thierry SANIEZ : 01 56 54 32 81 / 06.82.18.86.64


Immobilier Hautes Alpes


Guy Hoquet L'Immobilier s’offre une nouvelle fois le petit écran

Guy HOQUET l’Immobilier Troisième réseau immobilier de franchise en France, le réseau GUY HOQUET L'IMMOBILIER revient sur les écrans. En effet, la 5ème campagne TV Guy HOQUET Attitude aura lieu du 22 au 31 décembre prochain. Diffusés aux heures de grande écoute, entre le journal de 20 heures et la météo ou encore pendant des émissions qui enregistrent un taux d’audience record, ces spots vont toucher un très large panel de téléspectateurs.

Avec cette nouvelle campagne publicitaire l’Enseigne se donne véritablement les moyens de devenir l’un des réseaux de référence dans le domaine immobilier auprès du grand public. Une réelle satisfaction pour les 625 agences du Groupe qui compte chaque année une centaine de nouvelles ouvertures. Une croissance remarquable qui s’appuie sur une communication télévision dont l’impact auprès du grand public n’est plus à démontrer.

La proximité, un message fort chez GUY HOQUET L'IMMOBILIER

89 spots télévisés seront diffusés sur les écrans durant les fêtes de Noël, période propice pour faire passer un message fort : le désir de proximité client/franchisé dans tout le réseau GUY HOQUET L'IMMOBILIER. Pour M. HOQUET, fondateur et PDG de l’Enseigne, « GUY HOQUET L'IMMOBILIER a été le 1er réseau immobilier en France certifié ISO 9001 pour sa relation Franchiseur/Franchisés et aujourd’hui le Groupe fait un nouveau pas dans ses relations clients/franchisés avec la proximité, une notion très forte et essentielle pour notre métier d’agent immobilier ».

En 2008, le 2ème volet de la saga TV GUY HOQUET Attitude sera diffusé sur le petit écran pour continuer à développer la notoriété du réseau en mettant l’accent sur la relation de proximité entre l’agent Guy Hoquet et ses clients.

Service presse :
FH Conseil - Fabienne Hervé & Solène Domont
Avenue Jean Paul Coste 13100 Aix en Provence
Tél. : 04 42 90 08 35 - Email : contact@fhconseil.fr

Service Marketing / Communication :
SA Guy Hoquet l’Immobilier
Alexandre JACQUELIN-CLUZEAU
Tél. : 04 98 08 00 50 - E-mail : accueilweb@guy-hoquet.com


Immobilier Haute Saône


11 décembre 2007

La moitié des investisseurs institutionnels déclarent avoir l’intention d’investir dans le logement en 2008

AD VALOREM 52% des investisseurs institutionnels ont l’intention d’investir dans l’immobilier résidentiel en 2008 : c’est le résultat de l’étude* réalisée par AD VALOREM et IPD auprès des grands propriétaires. En 2007, l’investissement des institutionnels dans le secteur résidentiel a représenté 1,7 milliard d’euros, sur un total de 25 à 27 milliards de placements immobiliers. Pour ces banques, assurances, foncières ou gestionnaires de SCPI, le logement retrouve donc un attrait. Une tendance positive puisque, propriétaires de plus de 12% du parc locatif privé en 1984, les investisseurs institutionnels ne représentent plus que 2,5% de ce parc et sont aujourd’hui largement dépassés par les particuliers investisseurs.

Interrogés sur les événements qui ont marqué le marché en 2007, les grands propriétaires citent d’abord l’évolution des prix et des taux, puis la nouvelle réglementation sur les ventes par lot, adoptée par le Parlement en 2006. En revanche, la crise des « subprimes » ou la réglementation sur les diagnostics n’a pas eu, selon eux, d’influence majeure sur leur activité, du moins pour l’instant.

En ce qui concerne les motivations d’achats, les investisseurs institutionnels disent d’abord vouloir diversifier leurs actifs dans un produit offrant des revenus plus stables que d’autres placements. La région parisienne, bastion historique de l’investissement institutionnel, conserve la première place. Mais on note cependant le poids croissant des régions du Sud, qui bénéficient d’un flux migratoire important.

« Ajustement » des prix en 2008

Ce sont les assureurs qui arrivent en tête des institutionnels qui ont plus vendu qu’investi dans le résidentiel : ils poursuivent ainsi un mouvement de désinvestissement entamé depuis plusieurs années. Les rendements du résidentiel apparaissent trop faibles à leurs yeux, et la période actuelle, qui marque un haut de cycle, les conforte dans leur choix. Plus de la moitié d’entre eux déclarent vouloir faire appel aux techniques de vente par lot pour arbitrer leur patrimoine.

Grâce à cette étude, AD VALOREM et IPD peuvent aussi dessiner les tendances en matière d’investissement pour l’année 2008. Les prix devraient ainsi continuer à s’ajuster, voire afficher une légère régression. Une tendance qui contribuera à resolvabiliser les ménages et à améliorer le rendement du placement immobilier pour les investisseurs. Concernant ce dernier point, on note cependant que l’indexation des loyers sur l’indice de l’inflation ne sera pas de nature à redonner la bouffée d’oxygène dont le placement résidentiel aurait besoin pour repartir. Les investisseurs institutionnels ayant recours au financement public, Scpi, Opci, Siic et foncières, joueront un rôle déterminant : ils ont une vision à long terme de leurs placements.

* Cette étude est publiée à l’occasion des premières « Assises AD VALOREM de l’investissement résidentiel » qui se tiendront mardi 11 décembre 2007. Centre de Conférence Etoile Saint-Honoré – 21, rue Balzac – 75008 Paris

AD VALOREM en bref…
Fondée en 1996 par Stéphane Imowicz, AD VALOREM est l’un des principaux acteurs du marché de l’immobilier résidentiel. Elle associe tous les métiers liés à l’arbitrage d’immeubles pour le compte de grands propriétaires institutionnels, de foncières privées ou d’opérateurs : vente par lot, gestion immobilière, mais aussi la vente en bloc d’immeubles. Elle intervient en Ile-de-France et en Régions, avec Ad Valorem Régions, et en Allemagne avec Ad Valorem Europe. Elle se charge également, à travers sa filiale, Ad Valorem Expertises SAS, de procéder à des expertises d’immeubles pour le compte des institutionnels français et étrangers, des établissements financiers et des fonds d’investissement. Pour 2006, AD VALOREM a réalisé un volume d’affaires de 520 M€.


Contact Presse
Galivel & Ass. - Carol Galivel / Pascale Pradère - 01 41 05 02 02
2, rue Kléber - 92309 Levallois Perret Cedex - Fax : 01 41 05 02 03
galivel@galivel.com - www.galivel.com


Immobilier Val de Marne


10 décembre 2007

Quand un des plus grands groupes immobiliers fait de la citoyenneté sa priorité

Ma-residence.fr Guy Hoquet L’immobilier et Ma-residence.fr signent un partenariat stratégique afin de simplifier le quotidien et d’améliorer le cadre de vie de 50% des foyers français, les résidents d’immeubles

Depuis de nombreuses années, Guy Hoquet L’immobilier se place dans une démarche citoyenne de proximité en apportant sans compter tous les conseils que sont en droit d’attendre nos concitoyens lorsqu’il leur faut louer ou acquérir un bien, emménager, déménager, financer…
C’est donc tout naturellement que Guy Hoquet L’immobilier a souhaité aller encore plus loin en entrant dans la dynamique des réseaux sociaux, en plein devenir. Plutôt que d’agir en annonceur classique, Guy Hoquet L’immobilier a pris la décision stratégique d’être le premier professionnel partie prenante à la dynamique de lancement d’un réseau social, Ma-residence.fr

La communication entre résidents d’un même immeuble n’est pas simple, c’est encore plus vrai entre les résidents et les organes de gestion de leur immeuble, voire avec leur mairie. Et que dire des échanges avec les voisins de quartier, une véritable attente pour améliorer le tissu social. Aucun outil n’était jusqu’à présent proposé pour répondre à cela. C’est la vocation de Ma-residence.fr, moyen novateur pour informer, rapprocher et créer un réseau de proximité. Guy Hoquet L’immobilier a choisi Ma-residence.fr pour affirmer son implication dans les réseaux sociaux en devenir et sa proximité avec ses clients.

Guy Hoquet, Président Directeur Général, commente cette annonce : « Notre réseau national est un acteur majeur dans le domaine de la transaction immobilière. Nos agences franchisées apportent leurs conseils en accompagnant avec professionnalisme toute personne souhaitant effectuer une opération immobilière. Ma-residence.fr nous semble être le réseau social le plus abouti pour répondre aux attentes générales des résidents d’immeubles. Notre partenariat s’inscrit donc dans la continuité de la démarche citoyenne de nos agences, à l’écoute des besoins de chacun. Pour faire de ce partenariat un succès, nous avons décidé d’impliquer dans cette opération l’ensemble de nos 650 agences. »

A partir du 7 décembre 2007, les 650 franchisés de Guy Hoquet L’immobilier vont distribuer à leurs clients des millions de prospectus pour les aider à créer le site de leur immeuble. Le site internet et le magazine grand public (tiré à 500000 exemplaires) de Guy Hoquet L’immobilier en feront leur Une. De nombreuses autres actions sont prévues dans les mois à venir pour faire en sorte que tous les clients de Guy Hoquet L’immobilier puissent bénéficier gratuitement de ce service à forte valeur ajoutée, en créant le site internet de leur immeuble en moins de 3 minutes ! À travers le service Guy Hoquet L’immobilier présent sur Ma-résidence.fr, les internautes pourront demander gratuitement des estimations de leur bien sans avoir à se déplacer dans leur agence ou à aller sur un site spécialisé. Tout se passe sur leur site du quotidien, encore un moyen de leur simplifier la vie !

Gilles Feingold, fondateur de Ma-residence.fr : «Guy Hoquet L’immobilier est d’après nous le réseau de franchisés démontrant le plus au quotidien son approche de proximité vis-à-vis de ses clients. Le fait que la citoyenneté soit maintenant directement intégrée à la stratégie de développement du groupe et que Monsieur Guy Hoquet souhaite personnellement impliquer toutes ses agences dans notre partenariat nous a incité à les choisir parmi leurs confrères. Nous espérons ainsi, avec le soutien de nos autres partenaires, apporter très rapidement aux résidents d’immeubles le service à haute valeur ajoutée qu’ils attendent.»

A PROPOS DE MA-RESIDENCE.FR
Un espace est entièrement dédié à la presse, sur ce lien. Toute l’information nécessaire y est disponible, que ce soit sur l’origine du projet, notre vision sociétale, nos partenaires, le modèle économique…


Contact presse
GILLES FEINGOLD
01 41 42 10 07
gilles.feingold@ma-residence.fr


Immobilier Var


Henry Buzy Cazaux élu Président de l'ESPI

Henry BUZY-CAZAUX Henry BUZY-CAZAUX vient d’être élu Président de l’Ecole Supérieure des Professions Immobilières (ESPI). Il succède à Christian LOUIS-VICTOR, qui n’a pas souhaité solliciter le renouvellement de son mandat.

Henry BUZY-CAZAUX, 43 ans, ESSEC et agrégation de philosophie, est vice-président de TAGERIM, groupe national d’administration de biens, de transaction et de promotion.

Il a débuté sa carrière comme enseignant, avant d’intégrer la mission interministérielle de lutte contre l’illettrisme.
Il a ensuite été conseiller de François BAYROU puis de Pierre MEHAIGNERIE, avant d’être nommé délégué général de la FNAIM.
Il a également été directeur délégué du Crédit Immobilier de France et directeur adjoint du groupe FONCIA.
Il est cofondateur du pôle de formation immobilière de l’ESSEC et de l’Institut du Management des Services Immobiliers (IGS).


Immobilier Savoie


LCL propose une offre de prêt immobilier dédiée aux jeunes actifs

LCL LCL propose une offre de prêt immobilier dédiée spécialement aux jeunes actifs âgés de moins de 36 ans.

Cette offre a pour objectif de faciliter l'accession à la propriété des jeunes qui souhaitent acquérir leur résidence principale ou secondaire.

LCL propose aux jeunes actifs des conditions de remboursement plus souples tout en bénéficiant d'avantages spécifiques. Le prêt, dont la durée peut être étendue jusqu'à 30 ans, est assorti d'une remise de 50% sur les frais de dossier et d'une assurance décès/invalidité « jeunes actifs ».

Ce prêt immobilier bénéficie également de l'engagement LCL : 2 jours pour obtenir la réponse, 2 semaines pour recevoir l'offre de prêt, sinon LCL vous rembourse 200 EUR. En outre, il permet, sans frais (*), la modulation des échéances et le report de mensualités.

Par ailleurs, la caution mutuelle proposée au tarif « jeunes actifs » par LCL et souscrite auprès d'organismes spécialisés partenaires exonère l'emprunteur d'une garantie hypothécaire.

Jusqu'au 31 décembre 2007, 3 mois d'assurance habitation sont offerts dans le cadre d'une souscription simultanée.

En 2006, un emprunteur de crédit immobilier LCL sur trois était âgé de moins de 36 ans.

(*) Voir conditions détaillées sur http://immobilier.lcl.fr

A propos de LCL
Depuis son rapprochement avec le Groupe Crédit Agricole SA en 2003, le périmètre d'activités de LCL, réseau national de banque de détail, est axé sur le marché des particuliers, des professionnels et des entreprises. LCL, c'est aujourd'hui 6.000.000 de clients, 2.000 agences et 24.000 salariés



Immobilier Lot


Maison à vendre : Émission de conseil sur la meilleure façon de vendre son bien immobilier - Ce soir sur M6

Maison à vendre Le concept

Pas ou peu de visites d’acheteurs, les mois s’écoulent et aucune offre d’achat n’est faite… le temps presse pour déménager mais votre maison ne se vend pas ! De nombreuses familles sont dans cette situation et ne savent pas comment s’en sortir. Comment mettre toutes les chances de son côté pour réussir la vente de sa maison ? Que faire quand on est pressé de vendre… mais que l’on ne veut pas brader sa maison ? Comment faire pour que l’acheteur se sente tout de suite chez lui ?

Dans Maison à vendre, Stéphane Plaza, professionnel de l’immobilier, va aider ces familles à vendre leur bien. Il va expliquer pourquoi certaines maisons ont du mal à se vendre et va donner des conseils pour améliorer le potentiel de la maison et faciliter la vente.

Stéphane Plaza va proposer des solutions sur mesure afin d’améliorer l’aménagement du bien et créer un environnement plus attractif : mise en valeur des points forts et suppression des éléments qui pourraient gêner l’acheteur potentiel. Il sera assisté d’un spécialiste de l’aménagement intérieur, et de représentants de différents corps de métier (plombier, jardinier, peintre ou autre), selon les problèmes spécifiques de la maison en question.

Et bien entendu, il renseignera également les propriétaires sur le marché de leur quartier ou de leur ville, ce qui leur permettra de mieux appréhender leur vente.

Origine du format

Maison à vendre est adapté du format britannique "Selling Houses" diffusé en prime time sur Channel 4 depuis 2002. Ce programme est rapidement devenu une valeur sûre de la chaîne qui en a d’ailleurs diffusé plusieurs déclinaisons dont "Selling Houses Abroad" qui concerne des maisons à l’étranger et "Selling Houses Specials" pour des biens particulièrement difficiles à vendre.

Zoom sur le Home Staging

Le “Home Staging” est un concept de mise en valeur des biens immobiliers qui est devenu un vrai métier aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne, où un nombre croissant d’agents immobiliers et de propriétaires font appel aux services de ces professionnels pour mettre toutes les chances de leur côté pour réussir leur vente.

En effet, l’immense majorité des acheteurs potentiels souhaite un logement dans lequel ils n’auront plus qu’à poser leurs meubles. Or, le vendeur, à ce moment décisif, a souvent la tête ailleurs (sa nouvelle habitation, son déménagement…) et a du mal à avoir un oeil neuf sur le bien qu’il veut vendre.

Les grands principes du Home Staging :

• Désencombrer l’espace afin de faciliter le mouvement dans la pièce et de faire sentir le potentiel en matière d’espace et de volume (par exemple une table très volumineuse peut masquer l’espace réellement disponible pour le buffet des futurs propriétaires).
• Dépersonnaliser, car les acheteurs veulent pouvoir se projeter dans la maison en question (par exemple : enlever les photos de famille ou la collection de trophées gagnés au foot).
• Ranger pour que la maison soit parfaitement ordonnée.
• S’assurer de la propreté, des odeurs et de l’état de la maison.
• Rafraîchir : on a souvent tendance à sortir rouleaux et pinceaux quand on emménage dans une maison mais pas quand on en sort ! Pourtant un peu de peinture fraîche peut faire une grande différence. De plus les tons les plus neutres (beige, gris clair, blanc cassé) s’avèrent une valeur sûre car ils plairont à un plus grand nombre de visiteurs.
• Réparer : les visiteurs peuvent être pointilleux sur certains détails tels que les portes qui grincent, les clous qui dépassent et les robinets qui fuient.
• Accessoiriser pour créer une ambiance chaleureuse, et bien éclairer tous les espaces de la maison.
• Il faut penser à appliquer ces principes tant à l’intérieur de la maison qu’à l’extérieur, pour que les acheteurs potentiels aient envie d’entrer (gazon et fleurs soignés, escaliers dégagés, etc).

Stéphane Plaza : Agent Immobilier

Est-ce si difficile de vendre sa maison ?
Si on est au prix et que l’on sait mettre sa maison en valeur, il y a toujours des acheteurs !

Quel est l’état du marché de l’immobilier aujourd’hui ?
Tout dépend des biens à vendre. Le marché est divisé en deux. Les biens en dessous de 500 000 euros se vendent régulièrement, audessus c’est plus difficile. Bien évidemment, les produits dits de “luxe” partent bien mais peut-être est-ce un phénomène parisien.

Quel est le rôle de Clémence Tourelle et Sophie Ferjani, les deux professionnelles de l’aménagement intérieur qui vous entourent ?
Depuis 19 ans que je suis dans la profession, j’ai une assez bonne vision des biens et de leur valeur mais je fais appel à des professionnels comme Clémence et Sophie pour m’assister dans l’aménagement du bien. En fait, j’identifie le problème (par exemple une pièce qui paraît au premier coup d’oeil petite et peu fonctionnelle) et elles trouvent les solutions concrètes ( ré-agencement des meubles pour éviter que ceux qui sont les plus volumineux prennent tout l’espace, suppression de bibelots trop nombreux, une peinture plus claire aux murs pour mettre en valeur la surface de la pièce).

Que pensez-vous du Home Staging, phénomène particulièrement développé en Angleterre et aux États-Unis ?
C’est assez intéressant car pour le même bien et avec peu d’investissement, on peut vendre plus rapidement et parfois un peu plus cher. C’est un gain de temps énorme pour le vendeur, et cela permet aux acheteurs potentiels de pouvoir s’imaginer vraiment dans le lieu ; ensuite ils n’auront plus qu’à poser leurs valises !

À votre avis, pourquoi ne voyons-nous pas cette profession se développer en France ?
Dans le Home Staging, il faut toujours investir un minimum et beaucoup de gens n’en voient pas l’intérêt. Les Français sont peut-être un peu frileux à l’idée d’investir de l’argent dans un bien qu’ils vendent. Pourtant le Home Staging permet de gagner du temps, de vendre plus vite et de faire des heureux acheteurs ! On gagne donc en tranquillité d’esprit et souvent en argent. Cela réduit considérablement les négociations également.

Enfin, quelles sont vos recommandations pour bien vendre son bien ?
Tout d’abord, il faut bien estimer son bien en faisant appel à une agence, en allant à la mairie voir ce qui se vend ou chez un notaire. Ensuite, il faut avoir un bien propre, rangé pour les visites et le mettre en valeur tout en restant neutre. Et puis, il faut avoir du temps ou se donner le temps en passant par un professionnel. Il ne faut pas oublier que la rareté attire. L’erreur est donc de mettre son bien dans plusieurs agences car l’acheteur voit le produit partout et cela ne donne pas envie d’acheter. L’exclusivité est donc une solution et se mettre dans la peau de l’acheteur, une autre possibilité.

Retrouvez les deux familles, ce soir à 20h50 sur M6, pour le premier épisode de "Maison à vendre".


Immobilier Charente


07 décembre 2007

Rénovation thermique et performance énergétique des bâtiments : Dexia s'engage

Dexia Dexia est le premier établissement bancaire qui adhère à l’Association Promodul

Dexia Crédit Local et l’Association Promodul ont signé un partenariat dans le but de promouvoir auprès des collectivités locales françaises et de leurs administrés la maîtrise énergétique des bâtiments neufs et anciens, publics et privés, résidentiels et tertiaires, et plus généralement la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre dans le bâtiment.

Ce partenariat est décliné en deux axes d’intervention :
• Aider les collectivités locales à promouvoir la maîtrise énergétique dans l’habitat auprès de leurs administrés et sur l’ensemble de leur territoire ;
• Mettre à disposition des collectivités locales un outil de diagnostic énergétique des bâtiments publics dès la mi-2008. De plus, cet outil leur fournira les préconisations techniques correspondantes, une évaluation du coût financier et proposera des solutions de financement.

Dans un premier temps, Dexia Crédit Local mettra à disposition des collectivités locales qui le souhaitent la «Boîte à outils PROMODUL» destinée au grand public, pour le compte de leurs administrés. Cet outil fait figure de référence. Il permet d’une part, d’évaluer la performance énergétique dans l’habitat individuel et d’autre part, d’aider au choix des scénarii de travaux de rénovation énergétique les plus efficients en matière énergétique. Il sera exclusivement proposé par Dexia Crédit Local.

Selon Gérard Bayol, Administrateur-Directeur Général de Dexia Crédit Local, « premier prêteur aux collectivités locales françaises, Dexia sera la banque de l’immobilier public durable. Grâce à ce partenariat, Dexia et Promodul innovent et proposent au secteur public local des solutions concrètes dans le domaine de la maîtrise de l’énergie et de la réduction des émissions de CO2. Cette action s’inscrit dans la dynamique du Grenelle de l’environnement ».

Selon Alain Charroud, Président de l’Association Promodul, « l’immobilier public » a un rôle d’exemple et d’entraînement majeur à jouer pour faire émerger des solutions techniques reproductibles, susceptibles de contribuer efficacement à l’amélioration de la performance énergétique des bâtiments neufs ou à rénover. Promodul ne peut que se réjouir du partenariat signé avec Dexia. Il renforce ainsi les liens que nous souhaitons développer avec le monde de la finance dont la filière du bâtiment a absolument besoin pour réussir le « Facteur 4 ».

Pour plus d’information sur Dexia Crédit Local
Dexia Crédit Local est spécialisé dans le financement des équipements collectifs et les services financiers au secteur public local. En France, il est leader sur son marché et propose à ses clients une gamme bancaire complète ainsi que des expertises variées. Dexia Crédit Local a notamment 42 % des parts de marchés du financement des collectivités locales et des hôpitaux. De par sa proximité avec les acteurs du développement local, Dexia Crédit Local est naturellement sensibilisé aux enjeux relatifs au développement durable, qu’il a depuis longtemps inscrit au coeur de sa stratégie et de son offre commerciale. Dexia Crédit Local est aujourd’hui une des banques les plus innovantes en matière de lutte contre le changement climatique et de performance énergétique.


A propos de l’Association Promodul
L’Association PROMODUL a pour objet de promouvoir et de s’impliquer dans une démarche globale de performance énergétique des bâtiments en neuf comme en rénovation en vue de participer, d’une part à la maîtrise de la demande d’énergie et, d’autre part, à l’atteinte des objectifs nationaux du plan climat, pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre dans le bâtiment.
A ce titre, l’association Promodul a mis au point tout un ensemble de logiciels destinés, autour du diagnostic de performance énergétique, à sensibiliser et informer le plus grand nombre de professionnels, comme le grand public sur ces questions. La diffusion de ces outils concourt à établir un meilleur dialogue entre professionnels et grand public, en vue d’accélérer la mise en oeuvre de procédés et de techniques réellement efficaces et pérennes pour l’amélioration du confort, l’atteinte des objectifs de la performance énergétique et la réduction des gaz à effet de serre.


Contacts presse :
Dexia
Caroline Coquet - 01 58 58 77 81 - caroline.coquet@dexia.com
Association Promodul
Michel Dubezy - 01.41.26.56.80 - michel.dubezy@promodul.fr


Immobilier Loir et Cher


La réalisation de travaux peut-elle permettre au bailleur d'augmenter le loyer d'un bail soumis à la loi du 6 juillet 1989 ?

Ingencia L’article 17 de la loi du 6 juillet 1989 dispose que : "lorsque les parties sont convenues, par une clause expresse, de travaux ou d’amélioration du logement que le bailleur fera exécuter, le contrat de location ou un avenant à ce contrat fixe la majoration du loyer consécutive à la réalisation de ces travaux".

Il en résulte plusieurs conditions :

- Il doit s’agir de travaux d’amélioration que le bailleur fera réaliser

La loi ne donne aucune définition de la notion de travaux d’amélioration. Une réponse ministérielle du 6 avril 1992 précise qu’il s’agit de "travaux apportant un équipement nouveau, un service ou une qualité supérieurs au niveau des prestations existantes ou apportant une qualité permettant de diminuer de façon certaine les dépenses d’entretien et d’exploitation ou apportant une plus grande sécurité pour les biens comme pour les personnes".
On peut citer par exemple : l’installation d’un équipement de chauffage plus performant, l’aménagement d’une salle d’eau complémentaire, l’ouverture d’une fenêtre complémentaire pour améliorer l’éclairement d’un logement.

- Une clause doit figurer expressément dans le bail

Une telle convention peut intervenir à tout moment : soit lors de la conclusion du bail, soit au cours de son exécution, soit sous forme d’un avenant. Cette clause devra déterminer avec précisons les travaux à effectuer ainsi que la majoration du loyer en résultant.
On considère cependant que l’augmentation du loyer doit être déterminée par rapport au montant des travaux concernés : la majoration semble être ainsi de 10 à 15% du montant total des travaux.
Il est à préciser que la majoration ne prendra effet qu’une fois les travaux exécutés.

Pour plus d’information, n’hésitez pas à contacter les professionnels d’INGENCIA au www.ingencia.com.


Immobilier Orléans


06 décembre 2007

Les Demeures de la Côte d’Argent, marque du Groupe GEOXIA, se voient décerner le prix « Coup de cœur » des Trophées Agenda 21 de la Gironde

GEOXIA GEOXIA, n°1 de la construction de logements individuels en France, a été distingué pour son engagement en faveur de la protection de l’environnement. Sa marque les Demeures de la Côte d’Argent - parmi les leaders de la construction de maisons individuelles en Aquitaine – a reçu le prix « Coup de cœur » des Trophées Agenda 21 de la Gironde (mention spéciale dans la catégorie entreprise) pour l’ensemble de ses actions en faveur du développement durable.
L’Agenda 21 de la Gironde est un programme de 92 actions élaboré et mis en œuvre par le conseil général de la Gironde selon les principes du développement durable. Les critères de sélection des Trophées de l’Agenda 21 comprenaient notamment les impératifs suivants : affirmer les valeurs du développement durable, présenter une réalisation concrète et évaluable démontrant un impact positif sur la vie des personnes, faire preuve d’un caractère innovant et s’inscrire dans la durée.

Un chauffe-eau solaire en équipement de base dans toutes les maisons

Engagées depuis plusieurs années dans une démarche de défense et de protection de l’environnement, les Demeures de la Côte d’Argent lancent régulièrement des actions concrètes pour marquer leur engagement en faveur du développement durable.

En juin 2007, les Demeures de la Côte d’Argent ont ainsi été le tout premier constructeur d’Aquitaine à proposer un chauffe-eau solaire avec capteurs intégrés et un kit économiseur d’eau en équipement de base de toutes ses maisons. Une innovation destinée à permettre l’accès du plus grand nombre aux économies d’énergie et à l’énergie renouvelable.

Parallèlement, les Demeures de la Côte d’Argent ont engagé, en janvier 2007, un chantier pour la construction de deux maisons expositions à Très Haute Performance Energétique. Ces réalisations, dont la livraison est prévue en décembre 2007, permettront, d’une part, de sensibiliser le public aux équipements à énergie renouvelable et à leur utilisation au quotidien et, d’autre part, de valoriser les projets d’éco-construction individuelle.

Depuis cette année, les Demeures de la Côte d’Argent imposent également, en partenariat avec EDITRANS, une traçabilité et un tri sélectif des déchets de leurs chantiers.

Depuis septembre 2006, la marque les Demeures de la Côte d’Argent est titulaire de la certification NF Maison Individuelle démarche HQE®, qui offre aux particuliers la garantie de se voir construire une maison saine, confortable, économe et respectueuse de l’environnement. En 2004 déjà, soucieuses de soutenir les énergies renouvelables en matière de construction, les Demeures de la Côte d’Argent avaient imaginé, en partenariat avec l’ADEME et le Conseil Régional d’Aquitaine, un modèle précurseur de maison individuelle : Verdélite. Ce modèle, doté d’un chauffe-eau électro-solaire intégré, a été récompensé par le Trophée National de la Maison Individuelle Vivrélec et par le Trophée du management environnemental et de la maîtrise de l’énergie.

Cette démarche en faveur du développement de nouvelles pratiques professionnelles respectueuses de l’environnement sera encore renforcé avec l’engagement de l’ensemble des collaborateurs des Demeures de la Côte d’Argent à respecter, dès 2008, une charte comportementale éco-citoyenne élaborée par une commission représentative du personnel des Demeures de la Côte d’Argent et assistée par l’ADEME.

A propos de GEOXIA et des Demeures de la Côte d’Argent
Créée en 1946 et indépendante depuis 1999, GEOXIA compte des marques leaders (Maisons Phénix, Maison Familiale, Maison Castor, Maison Catherine Mamet …). En 2006, le Groupe GEOXIA, N°1 de la construction de logements individuels en France, a réalisé un chiffre d’affaires de 660,6 M€, en hausse de 13,5 % par rapport à l’année 2005. GEOXIA a maintenu sur l’année son rythme de production avec 9 571 ventes et 7 030 livraisons de maisons.

Créées il y a 33 ans, les Demeures de la Côte d’Argent ont rejoint le Groupe GEOXIA en 2002. Avec près de 10.000 maisons construites, la marque se positionne comme l’un des leaders de son marché en Aquitaine. Avec 16 agences et maisons exposition, elle est présente sur l’ensemble du grand sud-ouest (départements 16, 17, 24, 33, 40, 47, 64, 65).

GEOXIA intègre l’ensemble des métiers et services liés à l’habitat individuel. De la commercialisation à la réalisation, en passant par la conception, le bureau d’études, l’administration des ventes et la coordination des travaux, GEOXIA couvre l’ensemble des métiers impliqués dans la réalisation et l’évolution de la maison individuelle. Cette dimension permet à GEOXIA de contribuer à l’amélioration constante du cadre de vie de ses clients. Par une politique d’innovations continuelles et des procédés de construction de qualité, GEOXIA s’affirme comme un acteur incontournable de la qualité de vie. Elle s’impose comme un opérateur majeur de l’aménagement du territoire, intégrant dans son offre l’aménagement et le respect de l’environnement en concertation avec les collectivités locales.


Contacts Presse
Agence de relations presse Galivel & Associés
Carol Galivel/Pascale Pradère - 01 41 05 02 02 – galivel@galivel.com


Constructeurs de maisons individuelles en Gironde