27 avril 2007

Kaufman & Broad entre sur le marché des résidences pour personnes agées dépendantes

Kaufman & Broad Paris, le 27 avril 2007Kaufman & Broad S.A. annonce la signature d’un accord prévoyant son entrée dans le capital de Seniors Santé, opérateur reconnu du secteur des résidences pour personnes âgées dépendantes.

Cette prise de participation, à hauteur d’un tiers du capital, s’inscrit dans le cadre de la stratégie de Kaufman & Broad de développement de produits à haute valeur ajoutée sur des marchés sélectifs et en forte croissance.

Cette première prise de participation pourra être suivie, dans les mois à venir, d’une deuxième qui conduirait Kaufman & Broad à détenir la majorité du capital de Seniors Santé. L’impact financier net sur les comptes 2007 de Kaufman & Broad devrait être faible.

Le secteur de la dépendance pour personnes âgées : une demande en forte croissance sur les années à venir

Le secteur de la dépendance pour personnes âgées est caractérisé par une demande en forte croissance du fait du vieillissement de la population, ainsi que d’une modification des styles de vie et de support familial.

Face à cette demande en croissance continue, l’offre d’hébergement médicalisée reste insuffisante, tant en ce qui concerne la création de lits nouveaux que la restructuration du parc existant.

Les acteurs du secteur de la dépendance pour personnes âgées sont, majoritairement, issus du secteur public ou du secteur associatif. Le secteur privé, qui représente aujourd’hui 20% du nombre des lits en France, s’est fortement développé au cours des dernières années. C’est sur lui que reposera sur les années à venir l’effort principal de mise à niveau de l’offre.

Seniors Santé : une vision avant-gardiste de la prise en charge de la dépendance liée au grand âge

Dans ce marché qui exige une professionnalisation et une extension significatives de la gamme des services rendus, Seniors Santé a développé dès sa création une vision avant-gardiste de la prise en charge de la dépendance liée au grand âge.

L’ouverture, en 1995, de la maison de retraite de Mougins (Alpes-Maritimes) posait ainsi les bases de son futur développement. Celui-ci repose sur le respect simultané d’une culture médico-sociale (centrée sur le soin), hôtelière (centrée sur la qualité de l’hébergement, de la restauration et de l’animation) et domiciliaire (respect de l’intimité, dignité du résident).

Les établissements de Seniors Santé, qui sont majoritairement des EHPAD (Etablissements d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes), se présentent ainsi comme des lieux de vie où l’on soigne, plutôt que des lieux de soins où l’on vit.

Commentant cette prise de participation, Monsieur Christian NAU, Fondateur et Président de Seniors Santé, a déclaré : « Grâce à Kaufman & Broad, Seniors Santé va pouvoir participer à la consolidation du secteur tout en gardant sa politique qualitative de la prise en charge des personnes âgées dépendantes ; l’objectif du Groupe restant par ailleurs de détenir en toute propriété les résidences réalisées. »

Des perspectives de développements conjoints sur le moyen terme

Kaufman & Broad permettra à Seniors Santé d’accélérer significativement son développement, en mettant à sa disposition son expertise en matière immobilière ainsi que ses capacités de financement. En particulier, le nombre de lits (720) actuellement autorisé ou exploité devrait rapidement doubler.

Dans le même temps, Seniors Santé apportera à Kaufman & Broad un complément important dans son offre aux municipalités, de plus en plus désireuses de proposer à leurs concitoyens une gamme étendue de services.

Commentant cette prise de participation, Guy Nafilyan, Président Directeur Général de Kaufman & Broad S.A., a déclaré : « Nous sommes heureux de contribuer à l’accélération du développement de cette entreprise qui présente de nombreux points communs avec Kaufman & Broad : une implantation géographique privilégiant l’Ile-de-France ainsi que les bordures méditerranéenne et atlantique et un positionnement sélectif, proposant des services de haute et constante qualité. Par cette entrée au capital de Seniors Santé, Kaufman & Broad concrétise une démarche stratégique majeure qui accroît de façon significative son potentiel de création de valeur ».

Depuis près de 40 ans, Kaufman & Broad conçoit, développe, construit et commercialise des maisons individuelles en village, des appartements et des bureaux pour compte de tiers. Kaufman & Broad est l’un des premiers Développeurs-Constructeurs français par la combinaison de sa taille, de sa rentabilité et de la puissance de sa marque.

Finance
Philippe Misteli
Directeur Général Adjoint Finance et Stratégie
01 41 43 44 05 - infos-invest@ketb.com

Presse
Valérie Copé
Solange Stricker & Associés
01 40 71 32 84


Immobilier dans le Bas Rhin


26 avril 2007

Signature du protocole d’accord entre la CNCE et Nexity : Naissance d'un géant de l'immobilier

Nexity Charles Milhaud, président du directoire de la Caisse Nationale des Caisses d’Epargne (CNCE), et Alain Dinin, président-directeur général de Nexity, ont signé, ce jour, le protocole d’accord entre les deux groupes en vue de la constitution d’un pôle immobilier leader sur ses marchés.

Quelques jours avant le terme de la période de négociations exclusives engagée le 12 février dernier, la CNCE et Nexity ont donc formalisé les termes de leur projet présenté en début de mois, et approuvé par leur conseil de surveillance (CNCE) et conseil d’administration (Nexity), respectivement, les 25 et 26 avril.

Le protocole d’accord doit conduire à la réalisation des opérations entre Nexity et la CNCE dans le courant du troisième trimestre de cette année. D’ici là, tous les termes de l’accord auront été précisés s’agissant du périmètre, des apports et des conditions de la mise en œuvre de l’accord. Les autorités de tutelle auront par ailleurs été saisies afin que les autorisations nécessaires aient été apportées. En particulier, une demande sera déposée auprès de l’AMF afin d’obtenir une dispense d’OPA, les deux partenaires souhaitant maintenir un large flottant pour le capital de Nexity dont les actionnaires auront à se prononcer au cours d’une assemblée générale. L’information des actionnaires de Nexity préalablement à cette assemblée générale donnera lieu à la publication d’un document E soumis au visa de l’Autorité des Marchés Financiers.

Le schéma, confirmé par le protocole d’accord signé ce jour, prévoit donc :

- l’apport par la CNCE à Nexity de 25 % du Crédit Foncier (75 % restant détenus par la CNCE qui en garde le contrôle direct), 100 % du pôle services de GCE Immobilier, une participation dans la société foncière Eurosic ayant pour objet de faire à terme de Nexity le premier actionnaire d’Eurosic avec environ 32% du capital;
- une participation, en contrepartie, de la CNCE dans le capital de Nexity, supérieure à 38 %, la CNCE en devenant l’actionnaire de référence. Cette participation se ferait par création de nouveaux titres.

« La constitution d’un pôle immobilier alliant les compétences et expertises de deux grands groupes donnera lieu à un acteur majeur du secteur, présent sur tous les segments de marché et pouvant objectivement se positionner pour un développement international », se sont félicités Alain Dinin et Charles Milhaud après avoir signé le protocole d’accord.

A propos du Groupe Caisse d’epargne - www.groupe.caisse-epargne.com
Se situant parmi les plus importantes banques de détail en France, avec le réseau des Caisses d’Epargne, celui du Crédit Foncier, ses filiales spécialisées, le Groupe Caisse d’Epargne se positionne dans le peloton de tête des banques universelles.
Avec la création de Natixis, véhicule coté, il se dote d’un accès aux marchés financiers nécessaire à la poursuite de sa croissance, lui permettant ainsi de devenir un acteur de premier rang de la compétition bancaire en Europe.

Avec ses 52 000 collaborateurs, appuyés par les 23 000 collaborateurs de Natixis, le Groupe Caisse d'Epargne est présent sur tous les métiers, auprès de toutes les clientèles, et sur les principales places financières internationales. En matière immobilière, il couvre tous les besoins de financements des différentes catégories de clientèles ; notamment, il finance une acquisition sur cinq auprès des particuliers. Le GCE propose en outre une large gamme de services immobiliers.

A propos de Nexity - www.nexity.fr
Leader français de la promotion immobilière (Logement et Tertiaire), Nexity intervient sur l’ensemble du territoire avec plus de 80 implantations.
Nexity est également un acteur majeur des services immobiliers auprès des entreprises et des particuliers, et le premier opérateur de la franchise immobilière avec Century 21 et Guy Hoquet l’Immobilier.
- Pôle Logement : Nexity-Apollonia, Nexity-Domaines, Nexity-Féréal, Nexity-Foncier Conseil, Nexity-Foncière Colysée, Nexity-Général Foy Investissement, Nexity-George V, Nexity-Seeri
- Pôle Tertiaire: Nexity-Commerces, Nexity-Entreprises, Nexity-Investissement, Nexity-Geprim
- Pôle Services : Nexity-Saggel
- Pôle Franchises : Century 21 France, Guy Hoquet l'Immobilier
- Ensemblier Urbain : Nexity-Villes & Projets
- Implantations Internationales : Nexity International (Belgique, Espagne, Italie et Portugal)

Nexity est coté au SRD et au Compartiment A d'Euronext
Membre des Indices : SBF80, SBF120, CAC MID100, Next150 et MSCI SmallCap France
Mnemo : NXI - Code Reuters : NXI.PA – Code Bloomberg : NXI FP
Code ISIN : FR0010112524


Contacts

Nexity
Guillaume Idier – Directeur de la communication
Tel : 33 (0)1 71 12 15 52 - gidier@nexity.fr
Marc Mozzi – Responsable des Relations investisseurs
Tel : 33 (0)1 71 12 15 49 - investorrelations@nexity.fr

CNCE
Dominique Monneron – Tél : +33 1 58 40 39 86
Anne-Sophie Jourdain – Tél : +33 1 58 40 41 54
e-mail : presse@cnce.caisse-epargne.fr
www.groupe.caisse-epargne.com


Immobilier dans le Pas de Calais


Au concours des Pyramides d'Or organisées par la FPC Deux Pyramides d’Argent pour « Villa Don Bosco », une opération au coeur de Nice signée Promogim

PROMOGIM Promogim vient de se voir décerner, par la chambre régionale de la FPC Cote d’Azur, deux Pyramides d’Argent pour son opération niçoise « Villa Don Bosco » :

• Le Grand Prix Régional qui récompense les meilleurs projets ou réalisations toutes catégories confondues.
• Le Prix du logement durable qui distingue les opérations associant confort et économie des logements, qualité de l’immeuble et intégration dans le paysage urbain.

Située avenue du XV Corps, au cœur de la ville, l’opération Villa Don Bosco est constituée de 6 bâtiments entourant un jardin intérieur et totalise 123 logements sociaux et privés. Lauréat d’un concours organisé par la ville de Nice, Promogim inscrit sa réalisation dans une démarche de développement durable et de qualité. La résidence est notamment équipée de capteurs solaires destinés à la production de l’eau chaude. Villa Don Bosco est en attente de recevoir la certification « Habitat et Environnement ».

Outre ces atouts, la mise en place d’une offre mixte, locative et accession à la propriété, est un objectif essentiel recherché par la ville de Nice et Promogim.

Organisées par la Fédération des promoteurs-constructeurs de France (FPC), « Les Pyramides d'Or » visent à mettre en valeur et à récompenser les meilleures réalisations de bureaux ou d'habitation. Ce concours est destiné à promouvoir la qualité, le savoir-faire et l’innovation dans la construction. Il fait l’objet de plusieurs catégories de prix différentes et se déroule en deux étapes : la première, régionale, décerne les « Pyramides d’Argent ». Les lauréats de la catégorie « Grand Prix Régional » concourent ensuite sur la plan national pour les « Pyramides d’Or ».

Promogim en bref...
Premier promoteur-constructeur français indépendant, le groupe Promogim a réalisé, depuis sa création, plus de 54.000 logements. Promogim s’appuie sur six implantations régionales, chacune constituée en centre de profit autonome et dotée de sa propre équipe opérationnelle : Ile-de-France, Provence-Côte d’Azur, Rhône-Alpes, Nord-Pas de Calais, Alsace-Bourgogne et Grand Ouest.


Contact Presse :
Galivel & Associés - Carol Galivel / Pascale Pradère - 01 41 05 02 02
2, rue Kléber - 92309 Levallois Perret Cedex - Fax : 01 41 05 02 03
galivel@galivel.com - www.galivel.com


Immobilier à Nice


Vinci Immobilier et Iceberg créent ensemble

VINCI Immobilier
Vinci Immobilier (groupe Vinci) a souhaité confier à l’Agence Iceberg la réalisation globale de l’identité de Communication ainsi que la prise de parole de son projet d’entreprise : « Créons Ensemble ».

C’est une approche dynamique qui illustre la volonté pour le groupe immobilier de fédérer tous les talents et toutes les forces de l’entreprise autour d’un projet commun.

La communication interne est donc dédiée à favoriser l’échange, l’émulation et les complémentarités entre les équipes : Ecoute et Dialogue, Engagement, Esprit d’équipe, Professionnalisme et Transparence sont les cinq fondamentaux traduits par des valeurs graphiques modernes, identifiantes aux valeurs du Groupe Vinci Immobilier.

Mohamed
Agence Iceberg
mohamed@iceberg.fr
0153631500


Immobilier dans le Tarn et Garonne

UCB développe son offre aux secundo accédants : financement des frais de déménagement, expertise gratuite, longues durées jusqu’à 40 ans…

UCB Presque 40 % des acquéreurs d’un bien immobilier en revendent un pour réaliser leur nouvelle acquisition. Pionnier de l’achat revente depuis plus de dix ans, UCB ajoute de nouvelles souplesses à son crédit achat revente : des frais de déménagement financés à 100%, une expertise gratuite dans certaines conditions, des durées longues jusqu’à 40 ans… et toujours les avantages d’un crédit unique sans crédit relais.

UCB, filiale de BNP Paribas spécialisée dans les crédits immobiliers aux particuliers, renforce son offre de financement des opérations d’achat revente. Les secundo accédants se demandent comment faire coïncider la revente de leur logement avec l’acquisition du nouveau bien. D’autant qu’ils n’ont pas forcément d’argent de côté et qu’ils n’ont généralement pas fini de rembourser le prêt pour leur logement actuel.
Pour leur permettre d’acheter tout de suite sans avoir revendu le nouveau bien, UCB propose un crédit achat revente qui traite leur projet dans sa globalité : jusqu’à 100% l’achat du nouveau bien, plus éventuellement les frais notariés, la commission d’agence, sans oublier la possibilité de reprise des crédits existants sur le bien à vendre. Avec ce seul crédit, et donc un seul taux et une seule mensualité, UCB évite à ces acquéreurs de prendre un crédit relais, solution toujours onéreuse pour régler les problèmes de trésorerie.

Les bonnes surprises du crédit achat revente UCB

Depuis février 2007, UCB finance aussi les frais de déménagement liés à une opération achat revente.

Dans le cas d’un mandat exclusif avec une agence immobilière appartenant aux réseaux FFIP(1) ou SIA(2), UCB fait confiance au professionnel de l’immobilier quant à son estimation du bien à vendre. Les acquéreurs font ainsi l’économie des traditionnels frais d’expertise demandée par UCB.

Longues durées et souplesses pour passer sereinement d’un logement à un autre

Cette gamme de financements achat revente bénéficie des souplesses habituelles des crédits UCB : différés de remboursement, modulation des échéances, report d’échéances …
Dans un contexte de marché marqué par des prix de l’immobilier élevés, UCB est également soucieuse de proposer des solutions qui préservent le pouvoir d’acheter des accédants. Le crédit achat revente est donc lui aussi possible sur des longues durées, jusqu’à 40 ans.

(1) FFIP : Fichier Français Immobilier des Professionnels, association indépendante qui propose aux professionnels de l’immobilier de se regrouper en vue de maîtriser l’offre immobilière par la mise en commun de leurs mandats exclusifs
(2) SIA : Service Inter Agences, libre association de professionnels qui regroupent leurs fichiers, afin de proposer une offre immobilière globale à leurs clients

A propos d’UCB :
Réalisant déjà plus de la moitié de son chiffre d’affaires à l’international, UCB, société de BNP Paribas, est aujourd’hui la référence européenne du crédit immobilier aux particuliers. Implantée dans une dizaine de pays européens, UCB propose une gamme complète de crédits immobiliers qu’elle distribue en étroite collaboration avec les professionnels de l’immobilier. En France UCB est, depuis plus de 50 ans, un acteur de premier plan du marché national, qui innove sans cesse pour permettre au plus grand nombre d’accéder à la propriété. Depuis une quinzaine d’années, de nombreux anglophones résidents ou non résidents lui ont aussi fait confiance pour leurs investissements immobiliers en France.



Agences immobilières à Paris

FFP : Dividende et division du nominal

FFP
Le Conseil d’Administration s’est réuni le 24 avril 2007 sous la présidence de M. Robert Peugeot. Il a arrêté le projet des résolutions qui seront présentées à la prochaine Assemblée Générale, et en particulier :

· Le versement d’un dividende de 3 € par action. Le Conseil d’Administration a rappelé que le bénéfice net social s’établissait à 6,39 € par action (81,2 M€) et qu’il ne comprenait pas cette année de plus-value exceptionnelle.

· Une division par deux du nominal des actions, sans modifier le capital de la société, afin de faciliter la liquidité du titre FFP.

L’Assemblée Générale ordinaire et extraordinaire se tiendra le 15 juin 2007 à 11 heures au siège social - 75 avenue de la Grande Armée - 75116 Paris. Les informations relatives à cette Assemblée seront publiées sur le nouveau site internet de FFP consultable à l’adresse www.societe-ffp.fr.

A propos de FFP :
FFP (Société Foncière, Financière et de Participations-FFP) est une holding industrielle et financière cotée à Paris, détenue majoritairement par le groupe familial Peugeot. FFP est le premier actionnaire de Peugeot S.A. et mène depuis plusieurs années une politique de prises de participation amicales, minoritaires et de long terme.



Agences immobilières à Toulouse


Les bienfaits de la gestion locative professionnelle

Ingencia Nombre de personnes connaissent les agences immobilières pour leurs services classiques mais peu pensent à les solliciter pour leurs services de gestion.

Le gérant ou administrateur de biens va prendre en charge tout ou partie de la gestion et des relations envers les tiers. Des obligations réciproques vont découler du mandat pour chacune des parties. Le gérant sera subrogé dans les obligations du bailleur et celui-ci lui versera une rémunération en pourcentage sur les loyers encaissés qui s’élève généralement à 6-8% du loyer hors TVA.
Cependant sur une période de 15 ans, la gestion déléguée ne fait perdre en moyenne que 0 ,35 points en taux de rendement effectif après impôts et frais. Ce résultat s’explique d’un point de vue fiscal étant donné que le bailleur va déduire chaque année ses frais de gestion de son revenu foncier.

Des avantages financiers

Vous réalisez des économies d'échelle grâce à votre gestionnaire. Terminé les délais d'inoccupation du bien lors d'un changement de locataire par exemple sachant qu’en moyenne, un bailleur perdait un mois de loyer tous les cinq ans.
Le gérant va aussi prendre en charge les travaux d'entretien et être là encore un facteur d’économie car il obtiendra de meilleurs prix auprès des artisans. L'économie ainsi réalisée peut atteindre 10 à 15% pour les travaux de réfection et 25 à 30 % pour des services-minute (ex: le remplacement d'un robinet). Or, on estime à 6- 7 % du loyer annuel la somme qu'un bailleur doit affecter à ces travaux chaque année.

Des avantages pratiques

Les professionnels s'avèrent mieux armés pour gérer les risques d’impayés car leurs exigences sont plus strictes et ils bénéficient de méthodes de recouvrement plus efficaces. Par conséquent tous les problèmes sont réglés dans des délais plus brefs et les risques d'impayés considérablement réduits.

Contact :
INGENCIA® Real Estate
44, rue de Lourmel
75015 Paris
Mail : info@ingencia.com
Web : www.ingencia.com


Immobilier en Haute Loire


25 avril 2007

2006, des résultats qui illustrent le dynamisme du groupe GEOXIA

GEOXIA 9 571 ventes, 7 030 livraisons, un chiffres d’affaires de 660,6 M€ en hausse de 13,5 % par rapport à 2005

Des résultats qui confirment une progression soutenue
En 2006, le Groupe GEOXIA, N°1 de la construction de logements individuels en France, a réalisé un chiffre d’affaires de 660,6 M€, en hausse de 13,5 % par rapport à l’année 2005. Le résultat net affiche, quant à lui, une progression de 15,7% à 24,3 M€. GEOXIA a maintenu sur l’année son rythme de production avec 9 571 ventes et 7 030 livraisons de maisons.

Cette performance s’inscrit dans une conjoncture toujours favorable : marché de la maison structurellement dynamique et porteur, crédits immobiliers attractifs, candidats à la propriété plébiscitant l’habitat individuel. Elle montre l’efficacité de la politique de GEOXIA en matière de développement et de stratégie produits.

Poursuite de la croissance externe
GEOXIA signe sur 2006-2007 le rachat de trois nouvelles sociétés de construction de maisons individuelles : Cofibat (Loire Atlantique), Maisons AURA (Bretagne), Les Toits de Clio (Languedoc Roussillon). Le Groupe avait précédemment repris les sociétés Rouquié Constructions (Dordogne et Haute-Vienne) et Demeures de la Côte d’Argent (Aquitaine).

Par ces acquisitions GEOXIA conforte sa position de leader national en renforçant sa présence sur les marchés régionaux à fort potentiel.

Renforcement de l’activité « Promotion » et « Services à l’habitat »
S’appuyant sur son expertise en matière de maisons individuelles, GEOXIA développe, via son pôle GEOXIA Immobilier, une activité de promoteur dans les zones péri-urbaines à forte densité. En 2006, 72 programmes ont été lancés représentant près de 1800 logements sur toute la France. Le chiffre d’affaires lié aux activités de la promotion et de l’aménagement foncier enregistre une hausse de 55 % par rapport à 2005, s’élevant à 27,3 M€.

GEOXIA Services qui intervient avec ses sociétés Phénix Evolution et SFTS dans l’évolution, l’amélioration et l’expertise de l’habitat individuel constitue un pôle d’activité en constante progression. Son chiffre d’affaires a augmenté de 6,1 % par rapport à 2005, s’élevant à 33,5 millions d’euros.

Innovation et respect de l’environnement L’engagement de GEOXIA en faveur du respect de l’environnement constitue l’une de ses priorités. Le Groupe a ainsi obtenu, en octobre 2006, la certification NF Maison Individuelle démarche HQEÒ pour ses marques leaders. Cette reconnaissance vient confirmer la politique d’innovation menée par le groupe et son engagement en faveur de la qualité de vie pour ses clients.

Ainsi, d’une part GEOXIA met en œuvre des solutions pour un management environnemental et d’autre part, elle propose des solutions performantes destinées à valoriser les ressources naturelles, à réduire la consommation d’énergie et les sources de pollution.

Actualisation et modernisation de l’offre.
Afin de mieux répondre aux attentes de sa clientèle tout en tenant compte de l’évolution des modes de vie, GEOXIA enrichit et modernise constamment ses lignes de produits. En 2006, l’actualité du Groupe a ainsi été marquée par :
- Le lancement de la commercialisation de Tri-Logis et Idées Loft, deux nouvelles lignes issues du prototype Phénix Concept HouseÒ élaboré avec l’architecte Jacques Ferrier selon des tendances architecturales contemporaines.
- La refonte des gammes existantes Phénix, les Essentielles et les Plurielles : offre élargie, évolution de l’espace, innovation dans les équipements, tout en respectant l’enveloppe budgétaire des clients.

A propos de GEOXIA
Créée en 1946 et indépendante depuis 1999, GEOXIA compte des marques leaders (Maisons Phénix, Maison Familiale, Maison Castor, Maison Catherine Mamet …).

En 2006, le Groupe GEOXIA N°1 de la construction de logements individuels en France a réalisé 9 571 ventes et livré 7 030 maisons. GEOXIA intègre l’ensemble des métiers et services liés à l’habitat individuel. De la commercialisation à la réalisation, en passant par la conception, le bureau d’études, l’administration des ventes et la coordination des travaux, GEOXIA couvre l’ensemble des métiers impliqués dans la réalisation et l’évolution de la maison individuelle.

Cette dimension permet à GEOXIA de contribuer à l’amélioration constante du cadre de vie de ses clients. Par une politique d’innovations continuelles et des procédés de construction de qualité, GEOXIA s’affirme comme un acteur incontournable de la qualité de vie. Elle s’impose comme un opérateur majeur de l’aménagement du territoire, intégrant dans son offre l’aménagement et le respect de l’environnement en concertation avec les collectivités locales.

Gage de qualité et de sécurité pour chaque client, toutes les marques du groupe sont certifiées NF Maison Individuelle.


Retrouvez de plus amples informations
(sur le groupe, ses activités, ses ressources humaines, …)
sur www.geoxia.fr


Contacts Presse :

Agence de relations presse Galivel & Associés
Carol Galivel /Pascale Pradère
01 41 05 02 02 – galivel@galivel.com

Communication GEOXIA
Lawrence Cally-Bilger
Tel: 01 41 39 15 94
Mail : lawrence.cally-bilger@geoxia.fr


Maisons Individuelles en Aquitaine


Le marché immobilier de l’Aquitaine : La note de conjoncture des agences Laforêt Immobilier

Laforêt Immobilier L’Immobilier en Aquitaine au 1er trimestre 2007 : La tendance reste à la hausse

La région Aquitaine - et tout particulièrement la région bordelaise - reste une région très attractive. Sa qualité de vie, la renommée de sa gastronomie et de ses vins, sa convivialité, le développement de ses infrastructures (TGV, tram, etc.), sa proximité tout à la fois avec l’océan, la montagne et l’Espagne en font un pôle de fort développement démographique.

Le prix moyen des appartements au premier trimestre 2007 à enregistré une progression de 5% par rapport au prix moyen sur l’ensemble de l’année 2006 (passant de 137 550 € à 144 426 € pour 65 m²), tandis que, de son côté, le prix moyen des maisons a connu une augmentation de 6,9% (220 700 € à 236 208 € pour 110m²).

Ce 1er trimestre confirme l’allongement des délais de vente :
- 88 jours au lieu de 77 jours en 2006 pour les appartements
- 107 jours au lieu de 85 jours en 2006 pour les maisons.

Il est à noter que les acquéreurs ont tendance à privilégier la qualité du bien à la surface.

On constate également un fort taux des négociations (généralement comprises entre 6 et 8% du prix initial) au cours des transactions, de nombreux biens ne se trouvant pas au juste prix en raison du retard des vendeurs à répercuter la fin de la hausse. Une tendance qui s’est confirmée au cours du premier trimestre 2007, rendant les négociations plus longues et plus difficiles.

Pour la période allant de juin à décembre 2006, le délai pour arriver au prix de marché est ainsi passé, en moyenne, de 72 à 93 jours. En revanche, les biens estimés et mis en vente au juste prix trouvent généralement acquéreur en moins de 30 jours. Des acquéreurs qui se montrent par ailleurs de plus en plus exigeants, arbitrant les offres entre prix et qualité des prestations.

Ville de Bordeaux intra muros

Avec une augmentation des prix de 1% au premier trimestre 2007, le marché Bordelais se stabilise confirmant la tendance de 2006. Les délais de réflexion des acquéreurs s’allongent et on constate un décalage important entre les attentes des vendeurs et celles des acquéreurs (recherche du juste prix). Le marché est toujours porté par la rénovation urbaine que connaît la ville et dont les plus beaux exemples sont la réalisation du tramway et la réhabilitation des quais.

Dans l’ancien, les prix s’échelonnent de 2.000 à 3.250 € le m2, ce qui suppose une forte capacité financière de la part de l’acquéreur.

Les secteurs « bourgeois » (jardin public, Saint Gènes, Croix blanche, parc bordelais) voient leur prix se stabiliser en douceur : si la tendance reste à la hausse, les prix n’ont augmenté que de 4% au cours des douze derniers mois, contre une augmentation de 10% par an en 2004 et en 2005. Une maison de 230 m² s’est ainsi vendue récemment 650.000 € dans le secteur du jardin public. Autres exemples dans le quartier Croix blanche : une maison de 180 m² s’est vendue 560.000 €, tandis qu’un appartement de 70m² trouvait acquéreur à 179.000 €.

La réhabilitation des quartiers en devenir (Bacalan, Bastide, gare Saint-Jean) permet aux acquéreurs primo accédants de trouver leur bonheur à des prix plus abordables : 160.000 €, par exemple, pour une maison de 4 pièces située près de la gare Saint-Jean, ou 184.000 € pour un appartement de 92 m² à Bacalan.

Le marché bordelais se divise en deux grands groupes d’acquéreurs : les primo accédants trentenaires (âge moyen des primo accédants en France) qui recherchent des petites surfaces en centre-ville ou des surfaces moyennes dans les quartiers de la périphérie, et les quinqua actifs et/ou jeunes retraités (60-65 ans) voulant pleinement profiter des avantages de l’hyper centre.

Très attachée à son identité, la ville de Bordeaux cultive une spécificité : l’attachement de ses habitants à leurs quartiers. À l’exception des nouveaux arrivants en centre-ville, principalement dans les administrations centrales et les grands établissements de service public, on constate que, dans une très grande majorité des cas, les acquéreurs bordelais habitent déjà le quartier où s’effectue la transaction.

De leur côté, les investisseurs, qu’ils soient régionaux ou nationaux, restent très présents. On les retrouve principalement dans des opérations à vocation locative et dans des opérations de défiscalisation (loi Malraux). Bordeaux dispose en effet de l’un des tout premiers secteurs sauvegardés de France et les prix y sont raisonnables si l’on compare à Paris : de 1.500 à 2.400 € le m² pour des immeubles entiers, selon les quartiers et l’importance des travaux de réhabilitation.

Enfin, en ce qui concerne le marché de la location à Bordeaux centre, on constate une baisse des prix des loyers (de 10,80 à 10,30 € le m2) dans le neuf comme dans l’ancien. Pour les investisseurs, la rentabilité se situe entre 4,5 et 5% brut (loyer annuel sur prix de l’acquisition hors frais de mutation).

Bordeaux – Rive Gauche

Le marché de la rive gauche reste très dynamique. Le secteur dispose il est vrai, depuis longtemps, de nombreux atouts : présence de la technopole ouest, infrastructures de qualité (tram, aéroport, liaisons autoroutières), pôle universitaire, accès rapide aux plages...

Le développement de la rive gauche sera sans doute encore amené à s’accentuer au cours des prochaines années. L’INSEE prévoit en effet l’arrivée d’un million de personnes dans le Sud-Ouest d’ici l’année 2012. La diversité de son patrimoine devrait cependant permettre à la rive gauche de répondre à cette progression constante de la demande.

Au cours de ce premier trimestre 2007, la tendance est aux produits de qualité. Avec l’allongement de la durée des prêts bancaires (40, voire 50 ans), les acheteurs, qui s’endettent parfois sur deux générations, ont revu leurs critères à la hausse. On remarque ainsi, parmi les ventes récentes, la présence de maisons cossues et de bonne construction, de type landaise ou traditionnelle, et avec un bon potentiel d’évolution.

Par exemple, une maison datant de 1978, 150 m² habitables sur un terrain de 1.150 m², avec travaux, a été vendue 305.000 € à Martignas sur Jalles. Dans la même commune, une maison de 1989, 122 m² habitables sur un terrain de 800 m², avec triple garage, a trouvé acquéreur à 335.000 €. Dans l’hyper centre-ville de Mérignac, une maison années 1970, proche tramway, 150 m² et 5 chambres sur un terrain de 450 m², a été vendue 405.000 €. Enfin, toujours à Mérignac, une maison contemporaine datant de 1995, 190 m² habitables sur 500 m², a été vendue 550.000 €.

Du côté des appartements, le parc immobilier met en concurrence de nombreux T4 et T5 construits dans les années 1960-65 pour répondre à la demande post baby-boom de l’époque. Les appartements qui trouvent le plus facilement preneurs sont ceux qui sont les plus proches du « prix juste » et qui présentent un potentiel de travaux susceptible d’apporter une valeur ajoutée.

Le manque des appartements T1 et T2 devrait se trouver comblé par les nouveaux programmes neufs prévus à Mérignac et dont le prix se situe entre 3.000 et 3.300 € le m².

Bordeaux – Rive Droite

L’essentiel de la population bordelaise s’est toujours concentré sur la rive gauche, pôle économique par excellence où beaucoup d’industries tertiaires se sont développées.

Le secteur de la rive droite est donc toujours resté relativement marginal, d’autant que le franchissement de la Garonne constituait l’une des problématiques locales : il n’existait historiquement qu’un seul pont, le pont de Pierre, qui était la route de Paris.

Dans les années 1930, Bordeaux a connu un développement industriel à la Bastide, quartier très populaire comprenant de nombreuses maisons d’ouvriers (échoppes). Depuis la disparition des grosses industries dans les années 1960-70, la zone rive droite s’est enclavée et les investissements se sont reportés sur la rive gauche, porteuse de beaucoup plus de développements futurs. Seule la population née rive droite ou s’y étant établie pendant les fastes années industrielles de Bordeaux habitait donc ce secteur, qui n’attirait pas le reste des habitants de la ville.

Aujourd’hui avec la flambée immobilière de ces dernières années, la rive droite est devenue l’un des marchés de report de Bordeaux et de la Communauté urbaine. Avec la construction du Tram et le développement de nouveaux ponts (pont François Mitterrand et futur pont basculant de Lormont à Bordeaux Lucien Faure), le secteur devient beaucoup plus attirant et une nouvelle clientèle n’hésite pas à venir s’y s’installer.

La rive droite dispose d’un charme indéniable, avec des paysages vallonnés, des maisons en pierre encore accessibles à des prix abordables, de nombreuses voies d’accès et une infrastructure moderne (autoroute, centres commerciaux, TGV…). Aujourd’hui, le prix d’un bien moyen type maison T5 se situe environ à 175-180 K€, soit 30 à 35 % de moins que sur la rive gauche.
La demande concerne essentiellement de petits produits (très peu de haut de gamme), et la zone bénéficie d’un fort potentiel de développement foncier sur les secteurs plus ruraux (nombreux programmes collectifs et résidentiels). Dans le quartier de la Bastide, faute de place sur la commune, le collectif connaît un essor foudroyant avec de nombreux programmes en produits de défiscalisation.

Comme sur le marché général, la rive droite connaît depuis un semestre une forte tension sur les prix, due au ralentissement de l’activité (hausse des taux d’intérêts et conjoncture économique aléatoire). Il n’est pas rare qu’un vendeur accepte de baisser de plus de 10 % son prix de vente afin de trouver un acquéreur. Le marché devient donc plus proche de la réalité et devrait bénéficier dans les mois à venir d’une meilleure stabilité avec des biens vendus à leur juste prix.

Le Bassin d’Arcachon

S’il reste synonyme de villégiature, le Bassin d’Arcachon est aussi devenu, au fil des années, un lieu de résidence principale.
Arcachon, Pyla-sur-mer, Andernos et la presqu’île du Cap-Ferret restent encore des secteurs majoritairement de résidences secondaires. Mais la qualité de vie offerte par les nombreuses autres communes du Bassin attire une population toujours croissante : des retraités, mais aussi des actifs qui travaillent sur place ou sur l’agglomération bordelaise. La présence de nombreuses infrastructures (autoroutes, voies rapides, TGV et aéroport proche) a favorisé le développement de l’habitat dans ce secteur, et plus de 100 000 personnes vivent aujourd’hui sur le pays du Bassin d’Arcachon. Le développement du CEA (Commissariat à l’énergie Atomique) au Barp avec le Laser Mégajoule constitue également un nouveau pôle d’attraction dans l’arrière-pays.

Plus encore qu’ailleurs, les prix immobiliers ont connu sur le Bassin une progression importante et continue au cours de ces dernières années. Avec une hausse d’environ 15% par an, les prix ont ainsi doublé depuis 2001.

Aujourd’hui, le marché semble marquer une pause en douceur.
Le secteur des résidences secondaires présente un ralentissement significatif du nombre de transactions (de l’ordre de 10% par rapport à l’an dernier) et une quasi-stagnation des prix, sans toutefois annoncer de retournement. Pour preuve, les prix des produits prestigieux, comme les premières lignes du Bassin continuent de grimper.
De son côté, le secteur des résidences principales reste plus dynamique, tant en nombre de transactions qu’en prix. Le prix des terrains constructibles, qui se font de plus en plus rares, est en forte hausse depuis quelques mois. Il faut désormais compter environ 240 000 euros pour un terrain de 800m² sur La Teste de Buch, par exemple.

Si les nouveaux arrivants sur le Bassin disposent d’un pouvoir d’achat conséquent, les prix immobiliers deviennent en revanche un handicap pour la population locale, plus modeste. Pour l’avenir, la forte attirance du littoral laisse présager encore un beau dynamisme sur le Bassin, tant en nombre de transactions qu’en terme de prix. Et la clientèle étrangère est encore peu présente…

Agen

Agen et son agglomération ont connu une rentrée morose. Avec l'augmentation des taux de prêts et la régulation naturelle de l'offre et de la demande, les acquéreurs réfléchissent davantage avant de s'engager sur un bien. Ils font jouer la concurrence et n’hésitent plus à négocier les prix. Plus que jamais, les produits au prix du marché trouvent donc beaucoup plus rapidement acquéreur, et les produits trop chers restent au-delà du délai de cession acceptable de 90 jours.

Si le marché est encore en période de régulation, on constate néanmoins une reprise de l'activité. Les appartements de 2 pièces à moins de 75.000 € sans travaux sont les plus recherchés, ainsi que les grands appartements de centre-ville proposés à moins de 150.000 €. On constate également une forte demande, peu satisfaite, pour les appartements avec ascenseur et place de stationnement qui verront de fait, leur prix majoré. Certaines résidences de qualité peu nombreuses trouvent des acquéreurs au-delà de 1.800 € le m². Pour du neuf, il faudra investir au-delà de 2.300 euros le m2.

Comme traditionnellement en région, deux marchés co-existent pour les maisons : les maisons de ville et les maisons proposant un terrain de plus de 2.000 mètres.
Les maisons de ville situées dans les quartiers de la Préfecture, Jayan et Palissy peuvent, si elles disposent d’un jardin, se négocier à 270.000 € pour 3 chambres, à défaut 220.000 €. Les prix ne dépasseront pas 170.000 € pour les autres secteurs de la ville d'Agen et de son agglomération.

Sur les coteaux, les prix dépassent souvent la moyenne, soit plus de 2.000 € le m2, comme à Bon Encontre, par exemple. Les produits en pierre sont toujours très prisés : un 200 m2 habitables (sans nuisance ou inconvénient) sur un terrain de 5.000 m2 sera négocié à partir de 350 000 €.

Pour les immeubles, la tendance est aux petits produits de 150.000 € (faible prise de risque) proposant une rentabilité d'au moins 9 %, avec une désaffection des produits à 300.000 € si la rentabilité est inférieure à 10%.

Le marché locatif "souffre" d'une offre importante et récurrente en de Robien. Enfin, les terrains se font rare et il faut souvent étendre la zone d'offres au-delà de 15 km pour trouver des produits accessibles pour les primo accédants.

Laforêt Immobilier : Le réseau immobilier le plus dynamique

Créé en 1991 par Patrick-Michel Khider et Bernard de Crémiers, Laforêt Immobilier vient de franchir le cap des 750 agences ouvertes. En 2006, les agences Laforêt Immobilier ont réalisé, en France, 33 000 transactions pour un montant de ventes de 5,6 Md€ générant 200 M€ HT d’honoraires. (chiffre établi par les 601 agences ayant un an d’activité ou plus).
Pour 2007, Laforêt Immobilier a pour objectif de porter à 950 le nombre de ses agences en France et de réaliser 36 000 transactions pour un volume de vente de 6,3 Md€ générant 225 millions d’honoraires.

Sur le plan international, Laforêt Immobilier est présent au Portugal (15 agences), au Luxembourg (2 agences) et au Maroc (1agence). Les projets de développement pour 2007 visent 3 nouveaux contrats de Master Franchise en Espagne, Italie et Suisse.

À terme, l’objectif de Laforêt Immobilier est d’atteindre 1 500 agences dans l’hexagone, 4 500 en Europe et 10 000 à l’international.

Laforêt Immobilier est le seul réseau français dont les ambitions à l’international lui permettent de rivaliser avec les grands réseaux américains.

Laforêt Immobilier est contrôlé par la holding S.I.F (Société Immobilière de Franchise), son actionnaire historique. L’actionnariat de S.I.F fait partie de l’actionnariat du Groupe Vendôme Rome.

Contact Presse
Galivel & Ass. – Carol Galivel / Pascale Pradère – 01 41 05 02 02
2, rue Kléber - 92309 Levallois Cedex
galivel@galivel.com - www.galivel.com


Immobilier en Aquitaine


L’essor Elyse Avenue continue

ELYSE AVENUE Six signatures pour le mois de mars

Un record chez ce jeune réseau : 6 nouveaux partenaires ont rejoint Elyse Avenue le mois dernier. Après une présence remarquée au Salon de la Franchise où le réseau a enregistré d’excellents contacts, trois contrats ont été signés à cette occasion. M. Louis-Philippe JOZEFZOON, futur partenaire de Cayenne, en Guyane Française, avait fait spécialement le voyage jusqu’à Paris pour finaliser son projet. Une belle opportunité pour l’Enseigne qui va ainsi se développer dans les DOM TOM.

Ces nouvelles signatures font, une fois de plus, la part belle à la région lyonnaise. Une nouvelle agence immobilière verra le jour en septembre à Decines, dans le département du Rhône.
De plus, le maillage sur tout le territoire national se poursuit avec des futures implantations à Evreux, Montpellier, Saint Rémy de Provence et Compiègne. L’objectif d’au moins 35 agences ouvertes avant la fin de l’année s’avère être un pari très réaliste pour l’Enseigne.

Promotion « 6 »

Après avoir suivi la formation commerciale et juridique à Paris durant 3 semaines, c’est au siège à Lyon, que les 5 nouveaux licenciés (Evreux, Compiègne, Dreux, Avignon et les Sables d’Olonne) viennent de suivre l’enseignement théorique et pratique d’Elyse Academy. Dispensé durant 15 jours, par des professionnels de l’immobilier, il est la résultante d’une connaissance et d’un savoir-faire spécifique au métier d’agent immobilier, dans le respect des normes du concept Elyse Avenue.

La promotion « 7 » démarrera dès le début du mois de juin…

Service presse : FH Conseil - Fabienne Hervé & Solène Domont
8, av de la Cible - 13100 Aix en Provence
Tél. : 04 42 90 08 35 - Email : contact@fhconseil.fr


Immobilier dans la Meuse


Adomos : Prévisions 2006 dépassées - Produits d’exploitation 21,9 M€ (+ 37 %) Résultat d’exploitation 3,7 M€ (+ 45 %) - Résultat net 5 M€ (+ 35 %)

Adomos Communiqué de presse : Adomos

Pour la troisième année consécutive, le groupe Adomos a réalisé un excellent exercice 2006, dépassant son objectif déjà ambitieux d’une rentabilité d’exploitation de 3,4 M€.

Le groupe conjugue croissance, rentabilité et solidité

Grâce à son modèle économique Internet qui garantit une rentabilité marginale élevée dès lors que le point mort est dépassé, le Groupe atteint un résultat d’exploitation consolidé de 3,71 M€ , soit une rentabilité d’exploitation de 16,9 %. Le résultat net - renforcé par l’impact positif de produits d’impôts différés qui s’élèvent à 1,56 M€ - dépasse 5 M€. Les capitaux propres font plus que doubler pour atteindre 13,79 M€ conférant au groupe une grande solidité financière.

En 2007, la progression continue …

… pour Adomos SA
Adomos.com, dédié à l’investissement immobilier et classé en janvier 2007 N°1 des sites immobiliers français par Mediametrie (audience mesurée Cyberestat), continue de développer son réseau de conseillers partenaires – 250 partenaires au 31/03/2007 - ce qui lui a permis de voir en 2006 les réservations en province augmenter de 82%.
Cette performance confirme l’intérêt croissant des Français pour l’épargne immobilière et la pertinence de l’offre immobilière sécurisée proposée par Adomos.

Le premier trimestre 2007 a été bon, avec des réservations mensuelles en augmentation de 15% par rapport à la moyenne du second semestre 2006, ce qui augure d’une bonne année 2007.

… pour sa filiale Acheter-Louer.fr
Acheter-louer.fr – anciennement dénommée MDHM - est devenue en quelques mois le 3 ème site d’annonces immobilières de professionnels en France avec plus de 821 000 visites en mars 2007 (source : Mediametrie Cyberestat). Le succès de sa nouvelle offre couplée web/papier à destination des agences immobilières laisse espérer une forte progression de cette filiale au cours des prochaines années.

… et pour le groupe dans son ensemble
La bonne activité du premier trimestre 2007 permet d’envisager raisonnablement une croissance du résultat d’exploitation annuel consolidé 2007 de l’ordre 20%.

De plus, l’introduction en bourse d’Acheter-Louer.fr prévue courant 2007, destinée à lui donner les moyens de financer l’accélération de sa croissance et à accroître sa notoriété, permettra de révéler une valeur patrimoniale importante pour les actionnaires d’Adomos qui restera actionnaire majoritaire de sa filiale.
Ainsi, le développement conjoint de ses deux pôles d’activités complémentaires permet d’ores et déjà au groupe d’espérer une croissance très significative de ses résultats d’exploitation consolidés à partir de 2008.

Contact :
Fabrice Rosset, 01 58 36 45 00 fabrice.rosset@adomos.com
Catherine Kablé, 01 56 02 03 85 catherine.kable@kable-cf.com

Adomos (ALADO, code 44752), est le leader français de la distribution par Internet d’immobilier d’investissement locatif à destination du particulier. www.adomos.com/infofi


Immobilier dans le Cher


Klémurs : Chiffre d'affaires 1er trimestre 2007 - Forte contribution de l'acquisition Buffalo Grill

Klémurs Progression des loyers : +4,9 Millions d'€uros

Les loyers de Klémurs au premier trimestre 2007 s’élèvent à 5,4 millions d’euros. Ils s’inscrivent en nette progression par rapport au premier trimestre 2006, où ils n’étaient que de 0,5 million d’euros.

L’acquisition, en décembre 2006, des murs de 128 restaurants Buffalo Grill a largement contribué à cette évolution, générant 4,8 millions d’euros sur la période.

A périmètre constant, les loyers augmentent de 7,05%, soit la progression de l’indice du coût de la construction paru en octobre 2006 et sur lequel les loyers 2007 sont indexés. Le périmètre constant correspond aux actifs « historiques » de Klémurs, à savoir un magasin Truffaut situé dans le 13ème arrondissement de Paris, le BHV de la rue de Flandres dans le 19ème arrondissement et une série de boutiques en pied d’immeuble à Rouen. En l’absence de recommercialisation ou de renouvellement des baux sur ce périmètre – les échéances des baux se répartissant entre 2009, 2011 et 2016 – aucune modification locative n’a été réalisée au premier trimestre 2007 en dehors de l’indexation.

Le taux d’occupation financier de Klémurs est de 100% au 31 mars 2007. Il n’existe aucun impayé à cette date.

Perspectives

En 2007, le chiffre d’affaires de Klémurs devrait bénéficier d’une indexation élevée, de l’impact en année pleine de l’acquisition Buffalo Grill, mais aussi de la poursuite du programme de croissance de Klémurs sur son marché : les murs de commerces. A ce titre, l’acquisition en date du 30 mars 2007 de la société Cap Nord confirme la capacité de Klémurs à répondre au besoin d’externalisation des grandes enseignes. Propriétaire de 14 actifs commerciaux représentant une surface commerciale de 21 816 m2, Cap Nord devrait apporter, en année pleine, 2,3 millions d’euros de loyers bruts.

A propos de Klémurs
Filiale du groupe Klépierre, Klémurs est une société foncière cotée sur l’Eurolist d’Euronext Paris (compartiment B). Elle a pour principal objet la constitution d’un portefeuille d’actifs immobiliers provenant essentiellement de l’externalisation du patrimoine des grands opérateurs commerciaux dans les domaines de la restauration, de la grande distribution, des services et du commerce de détail.
En s’appuyant sur les structures de développement et de gestion européennes de Klépierre, Klémurs se positionne comme un partenaire à long terme des grandes enseignes commerciales, auxquelles elle offre une solution optimisée pour leur immobilier.
Klémurs est gérée par Klépierre Conseil dont la présidence est assurée par Klépierre.
Disposant d’un portefeuille valorisé à 334 millions d’euros au 31 décembre 2006, Klémurs a pour objectif de tripler de taille dans un délai de 3 à 5 ans.


Contacts :

KLEMURS
Jean-Michel GAULT
Membre du Directoire de Klépierre
Tél. : 01 40 67 35 05
jean-michel.gault@klepierre.com

KLEMURS
Caroline FINTZ
Direction financière Klépierre
Tél. : 01 40 67 38 02
caroline.fintz@klepierre.com

KEIMA COMMUNICATION
Emmanuel DOVERGNE
Tél. : 01 56 43 44 63
emmanuel.dovergne@keima.fr


Immobilier dans les Bouches du Rhône


SeLoger.com : Chiffre d’affaires premier trimestre 2007 en hausse de 60,3 %

Seloger.com Communiqué de presse : SeLoger.com
Grâce à cette forte performance, SeLoger.com renforce sa place de leader de l’immobilier sur Internet

SeLoger.com, numéro 1 français de l’immobilier sur Internet, a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 12,8 M€ au premier trimestre 2007, marquant une croissance de 60,3 % par rapport au premier trimestre 2006 (8.0 M€).

Cette très forte progression, portée notamment par le développement des « Petites Annonces » en province, s’explique par une contribution de l’ensemble des activités du groupe.

La position de place de marché de référence pour la rencontre de l’offre et de la demande en matière d’immobilier s’est encore affermie :
- plus de 1 761 000 petites annonces en mars 2007, contre plus de 807 000 en mars 2006 (+118 %),
- une audience de plus de 1 380 000 visiteurs uniques (+34 %), de plus de 7 866 000 visites (+35%) et 128 858 000 pages vues (+23 %) en mars 2007,
- un nombre d’agents immobiliers clients petites annonces facturés de 9 913 soit 12 956 points de vente, représentant un taux de pénétration national de 38,5 % à fin mars 2007.

Contribution de toutes les activités à la croissance

L’activité « Petites Annonces et Média » progresse de 49,7 % à 9,8 millions d’euros. Cette activité, qui représente 76,2 % du chiffre d’affaires du trimestre, est décomposée comme suit :

- les «Petites Annonces », en progression de 47,0 %. Le rééquilibrage de la part de la province (+74,9 %) par rapport à celle de l’Ile-de-France (+29,0 %) se poursuit : celle-ci représente ainsi 46,5 % du chiffre d’affaires « Petites Annonces », contre 39,1 % en mars 2006.

Le nombre de clients « Petites annonces » atteint 9 913 agents immobiliers facturés en mars 2007 contre 7 514 en mars 2006. Le revenu mensuel facturé par client « Petites Annonces » enregistre une progression de 9,7 % passant de 252 euros en mars 2006 à 277 euros en mars 2007.
. En Ile-de-France, SeLoger.com atteint un taux de pénétration de 66 % avec 4 146 clients (progression de 524 clients nets par rapport à mars 2006), soit 5 085 points de vente, et un panier moyen par client de 343 € en mars 2007.
. En Province, SeLoger.com atteint un taux de pénétration de 30 % avec 5 767 clients (progression de 1 875 clients nets par rapport à mars 2006), soit 7 871 points de vente, et un panier moyen par client de 229 € en mars 2007.

Le nombre de nouveaux clients nets s’établit à 554 pour le seul premier trimestre 2007 portant le nombre total d’agents immobiliers clients petites annonces facturés à 9 913.

Conformément à sa volonté d’amélioration constante de son offre de services et de produits, le groupe a mis en ligne une nouvelle version de SeLogerPro, son interface informatique avec les professionnels de l’immobilier offrant une meilleure accessibilité aux produits et aux données. Le « Centre de contacts», qui permet de mettre en relation des particuliers vendant leur bien immobilier avec des agents immobiliers, reçoit un accueil très favorable. Les contacts sont valorisés selon un système d’enchères.

- La « Publicité en ligne et partenariats » voit quant à elle son activité croître de 124,6 %. Le groupe analyse cette croissance comme un succès à monétiser son audience. C’est également la reconnaissance de SeLoger.com comme acteur incontournable de l’immobilier et de l’habitat sur Internet.

- Les « Services directs aux internautes » progressent de 22,9%. Cette croissance traduit la confiance des internautes à l’égard de SeLoger.com et sa légitimité en matière d’immobilier.

L’activité « Services » marque une hausse de 107,5 % pour s’établir à 3,1 millions d’euros, soit 23,8 % du chiffre d’affaires du premier trimestre 2007. Elle se répartit en deux branches :

- La « Création de sites agences et Référencements » connaît une augmentation de 25,4 % par rapport au premier trimestre 2006 grâce à l’accroissement de la force de vente et à une plus grande efficacité commerciale.

- Les « Logiciels immobiliers » correspondent à l’activité de Périclès. Cette société leader des solutions informatiques pour les professionnels de la transaction immobilière (logiciel ASP par abonnement), permet au groupe de nouer des relations toujours plus étroites avec les agents immobiliers et de les aider dans la gestion de leurs flux d’annonces. La société, acquise en octobre 2006, est consolidée depuis novembre 2006.

Poursuite de la stratégie de croissance en 2007

En se fondant sur un modèle d’offre de services centrés autour de la petite annonce immobilière, SeLoger.com entend poursuivre sa stratégie de croissance accélérée, articulée autour de quatre axes :
- poursuivre la conquête de nouveaux clients agents immobiliers, tant en Île-de-France qu’en Province,
- améliorer son offre de produits et services à destination des professionnels de l’immobilier,
- mettre en place de nouveaux services innovants dédiés aux particuliers ayant un projet immobilier,
- appliquer une politique de croissance externe sélective.

Prochain rendez-vous :
Chiffre d’affaires du deuxième trimestre 2007 :
23 juillet 2007 (après la séance de Bourse)


A propos de Seloger.com
Numéro un de l’immobilier sur Internet en France, le groupe SeLoger.com est éditeur de sites et services Internet au profit des internautes et des professionnels de l'immobilier.
Le groupe s’est imposé comme la Place de marché de référence pour les petites annonces immobilières en ligne avec notamment les deux sites leaders www.seloger.com et www.immostreet.com.
Le groupe met à disposition des internautes l'offre de petites annonces immobilières la plus étendue avec plus d'un million d'annonces, et assure aux professionnels de l'immobilier la visibilité la plus large avec une audience de plus d’un million de visiteurs uniques et un réseau de diffusion exclusif qui couvre plus de 9 internautes français sur 10.


Le groupe SeLoger.com entend mettre en oeuvre une stratégie de croissance accélérée, articulée autour de quatre axes :
- poursuivre la conquête de nouveaux clients agents immobiliers, tant en Île-de-France qu’en province,
- améliorer son offre de produits et services à destination des professionnels de l’immobilier,
- mettre en place de nouveaux services innovants dédiés aux particuliers ayant un projet immobilier,
- appliquer une politique de croissance externe sélective.


SeLoger.com est cotée sur Eurolist by Euronext™ (compartiment B) depuis le 30 novembre 2006.
Code ISIN : FR0010294595
Adresse du site corporate : www.groupe-seloger.com

Contact :
Seloger.com
Laurence Maury
01 53 38 29 00
laurence.maury@seloger.com

HDL Communication
Bruno Lorthiois
01 58 65 00 72
blorthiois@hdlcom.com


Immobilier dans le Vaucluse

QUALITEL annonce 11 nouvelles signatures d'accords-cadres depuis janvier 2007

groupe QUALITEL Chaque mois, plusieurs accords se nouent entre le groupe QUALITEL et les divers acteurs du logement que sont les maîtres d’ouvrage, les Sociétés d’Economie Mixte, les collectivités. Avec pour but de proposer un habitat de qualité en accession comme en location. Et une valeur ajoutée pour ses habitants. Ces dernières signatures confortent l’intérêt des professionnels de l’habitat et de la ville dans la recherche d’une qualité des logements comme en témoignent d’ailleurs les accords suivants :

En toute dernière date un engagement avec :

La Communauté d’Agglomération Tour(s)plus pour la certification « Habitat & Environnement ».
Depuis 2004, Tour(s)plus accompagne la création de logements sociaux sur le territoire de l’agglomération de Tours (Indre-et-Loire) et subventionne les opérations d’habitat social conduites par les bailleurs sociaux. En trois ans, ce sont ainsi près de 700 logements locatifs dont la réalisation a été subventionnée, multipliant la production par trois.
Afin de ne pas se limiter à l’aspect quantitatif, Tour(s)plus a souhaité s’engager en termes de développement durable. La Communauté d’agglomération a donc renforcé les critères de performances énergétiques et environnementales des logements réalisés. C’est à ce titre que Tour(s)plus a signé le 10 avril 2007 une convention de partenariat relative à la certification « Habitat & Environnement ». Cet engagement se traduira par une subvention supplémentaire de 3 000 euros par logement répondant à la certification. Ce sont près de 200 logements par an qui répondront aux exigences de cette certification.

Certification « Qualitel »

• Mâcon Habitat, 13 mars 2007
Mâcon Habitat est un OPAC oeuvrant dans le département de la Saône et Loire, et tout particulièrement dans l’agglomération de Mâcon. Son président, M. Hugot, a souhaité systématiser la certification « Qualitel » des 100 logements neufs produits chaque année. Mâcon Habitat s’est fixé des objectifs en termes de qualité générale des logements et d’économies d’énergie, ce qui se traduit par la recherche des labels HPE et THPE 2005 selon les possibilités offertes par chaque projet.

• Drôme Aménagement Habitat, 16 mars 2007
Drôme Aménagement Habitat – anciennement ODH26 - est le principal acteur public du département de la Drôme et travaille en prise directe avec le Conseil général qui réfléchit actuellement aux modalités de l’aide à la pierre. Ce protocole d’accord marque la nouvelle orientation voulue par Drôme Aménagement Habitat depuis son changement de direction. La production prévue pour 2007 est de 200 logements.

• Immobilière PROLOG, 9 février 2007
Spécialisé dans la conception et la construction de logements sur surfaces commerciales, le groupe PROLOG est très attentif au développement durable de ses projets. Maurice Martin, PDG de l’entreprise, a ainsi décidé de la généralisation de certaines mesures telles que le triple vitrage conduisant aux économies d’énergie. La démarche « H & E » vient compléter la politique déjà initiée par le groupe, répondant ainsi aux attentes de ses clients et partenaires.

• Ville de Saint-Malo, 3 mars 2007
Dans le cadre de son plan local d’urbanisme approuvé le 31 mars 2006, la ville de Saint-Malo s’est fixé pour objectif de promouvoir une démarche environnementale pour ses projets d’aménagement et d’habitat.

Le plan local d’urbanisme prévoit un objectif de 400 nouveaux logements par an dont 200 dans les projets de renouvellement urbain et 200 dans les projets d’extension urbaine. La ville de Saint- Malo proposera aux opérateurs de logements une certification « Habitat & Environnement » délivrée par CERQUAL :
1. dans le cadre de son action foncière dès lors que la ville procèdera à une vente de terrain auprès d’un opérateur, public ou privé ; elle lui imposera d’engager une démarche « H & E » à l’occasion de la production neuve - en individuel ou en groupé – en accession, et d’obtenir une certification attestant de la démarche entreprise et des résultats atteints ; cette obligation sera signifiée aux opérateurs de logements dans les protocoles de cession des terrains,
2. dans le cadre des projets immobiliers en dehors des opérations sous maîtrise d’ouvrage de la ville de Saint-Malo, la municipalité sensibilisera les constructeurs à la démarche environnementale et à la certification « H & E ».
Une moyenne annuelle de 300 logements neufs devrait être certifiée « Habitat & Environnement ».

• SELA, 20 mars 2007
La Société d’Equipement de la Loire-Atlantique (SELA) est une société d’économie mixte qui participe activement, aux côtés des collectivités, au développement du département. La SELA a pour objectif de proposer un habitat respectueux de l’environnement et plus confortable en s’engageant, grâce à une convention de partenariat, dans la certification « Habitat & Environnement » pour tous les futurs logements collectifs et individuels groupés qui seront réalisés sur la « ZAC Les Perrières ».

Double certification « Qualitel » et « Habitat & Environnement »
• SIPEA Habitat, 18 janvier 2007
SIPEA Habitat, Société d’Economie Mixte de la ville de Poitiers, gère un parc locatif de près de 3 500 logements répartis à 90% sur Poitiers et à 10% sur les autres communes de l’agglomération. Engagée dans des choix citoyens et environnementaux, SIPEA affiche clairement son ambition : accroître la qualité de service rendue à ses locataires en inscrivant ses nouvelles constructions, dans une démarche de Haute Qualité Environnementale à travers un protocole d’accord portant sur la double certification « Qualitel » et « Habitat & Environnent ». Une centaine de logements devrait être concernée en 2007.

• Société Dauphinoise pour l’Habitat (SDH), 21 mars 2007
Créée en 1948, la Société Dauphinoise pour l’Habitat (SDH) est l’un des principaux bailleurs sociaux du département de l’Isère et compte actuellement près de 16 000 logements. La SDH a fait du développement durable l’une de ses priorités : dès décembre 2004, elle adoptait une charte Qualité Environnementale et s’engageait à construire un habitat conciliant respect de l’environnement, confort et économies de charges pour les locataires.
Aujourd’hui, la SDH va plus loin en signant avec les organismes certificateurs QUALITEL et CERQUAL un protocole d’accord portant sur la double certification « Qualitel » et « Habitat & Environnement ».
La Société Dauphinoise pour l’Habitat est ainsi le premier bailleur social de l’Isère à s’engager dans cette démarche de double certification pour l’ensemble de sa production supérieure à 6 logements.
Pour Marc Caton, Président de la SDH «Les enjeux du développement durable sont décisifs pour l’avenir et réclament donc une réelle évolution des pratiques. Il en va de notre responsabilité envers les générations futures, mais aussi envers les locataires du parc social qui ont de plus en plus de difficultés à faire face au coût grandissant de l’énergie ».

• LOGIREM, 27 mars 2007
Appartenant à GCE Habitat (Groupe Caisse d’Epargne Habitat), le groupe LOGIREM gère, avec sa filiale Samopor, 20 000 logements sociaux en PACA et en Corse. Il ajoute à son activité de bailleur social un rôle d’opérateur urbain : l’entreprise conduit une politique active de construction pour répondre à la pénurie de logements sociaux. Cette signature s’inscrit dans la démarche de développement durable initiée par GCE Habitat. « C’est un engagement fort avec notre actionnaire et avec nos collaborateurs qui ont une culture d’entreprise fondée sur la générosité et le respect de l’autre », explique Jean-Marc Pinet, Président du Directoire de LOGIREM, « C’est un engagement exigeant… mais qui nous convient bien ».

Tous les nouveaux programmes de LOGIREM seront donc construits en conciliant confort, performances techniques, protection de l’environnement et économies de charges pour les locataires. Cinq programmes LOGIREM, représentant 180 logements, sont déjà en construction ou programmés dans le respect des certifications « Qualitel » et « Habitat & Environnement »: la Résidence de l’Albâtre à Sanary-sur-Mer, la Résidence Vincent de Forbin à La Fare les Oliviers, les Hameaux des Vignes à Charleval, les Roseaux à Gardanne et l’opération de la « ZAC Les Palières » à Pennes Mirabeau. Plus de 1.250 logements seront ainsi certifiés d’ici cinq ans.

Certification « Patrimoine Habitat »

• OPH Montreuillois, 5 février 2007
Etablissement public (OPAC) créé à l’initiative de la ville de Montreuil (93) en 1922, l’OPH Montreuillois gère environ 11 000 logements et locaux commerciaux. Il loge près de 35 000 personnes, soit près de 30% de la population de la ville. La société s’engage à obtenir la certification « Patrimoine Habitat » pour toutes ses opérations de réhabilitation de bâtiments existants, quel que soit le mode de financement. Au total, 3 200 logements sont concernés.

Double certification « Patrimoine Habitat » et « Patrimoine Habitat & Environnement »

• France Habitation, 16 février 2007
France Habitation est la deuxième entreprise sociale pour l’habitat en France. Elle s’engage sur les certifications « Patrimoine Habitat » et « Patrimoine Habitat & Environnement », l’usage des protocoles se faisant indifféremment selon les objectifs des opérations. France Habitation s’engage sur près de 4 900 logements.

A propos du groupe QUALITEL...
Depuis 1974, QUALITEL est un organisme indépendant qui a pour objectif de promouvoir la qualité de l’habitat en France. L’association réunit des représentants des usagers du logement et des consommateurs, les principaux acteurs de la construction ainsi que les pouvoirs publics et organismes intervenant dans la qualité de la construction.
Sa filiale CERQUAL a en charge l’activité de certification des logements neufs et propose les certifications Qualitel (confort et économie de charges), Habitat & Environnement (confort et respect de l'environnement) et NF Logement (qualité technique et services associés). Créée en 2005, la filiale CERQUAL PATRIMOINE a en charge l’activité de certification des logements existants à travers ses marques Patrimoine Habitat et Patrimoine Habitat & Environnement.

Pour en savoir plus : www.qualitel.org / www.cerqual.fr

Contacts Presse :
Galivel & Associés - Carol Galivel - 01 41 05 02 02
2, rue Kléber - 92309 Levallois Perret Cedex - Fax : 01 41 05 02 03
galivel@galivel.com - www.galivel.com

QUALITEL – Armelle Bonny – 01 42 34 53 01
136, bd Saint-Germain - 75006 PARIS – a.bonny@qualitel.org
www.qualitel.org


Agences immobilières dans le Jura

ALTRAN SUD-OUEST se dote d’un nouveau bâtiment de bureaux à Blagnac d’une surface de 7 630 m²

Ce bâtiment situé au 4 avenue Didier Daurat à Blagnac (31), Centreda bâtiment 3, va être réalisé clé en main et sera adapté au cahier des charges techniques de la société Altran Sud-Ouest qui en sera locataire ; il sera livré en mars 2008.

Cette installation de 7 630 m², équipée de 264 parkings, représente pour Altran Sud-Ouest un double défi : la création d’un environnement propice à l’innovation et la valorisation du travail d’équipe.

Cette implantation est réalisée par le promoteur toulousain Sirius Développement et sera construite par GA qui apportera à cette opération immobilière un degré de technicité adapté aux exigences d’ Altran Sud-Ouest.

Le loyer est de 1 264 500 € HT/HC avec un bail 6 / 9.
Cette transaction a pu être réalisée grâce à l’intervention de DTZ à Toulouse dans le cadre d’une mission complète de conseil.

A propos de DTZ
Filiale française de DTZ plc, cotée à la bourse de Londres, DTZ est une société de conseil international en immobilier d’entreprise qui compte, en France, 5 pôles de compétences : Transactions & Investissements, Expertise Immobilière, Asset Management, Conseil en stratégie immobilière, Etudes. Avec un chiffre d’affaires de 55 millions d’euros réalisé en 2006 (franchises incluses) et 365 collaborateurs, DTZ connaît actuellement une progression constante sur son marché depuis plus de 3 ans. Le groupe DTZ compte plus de 10 000 personnes opérant dans 200 bureaux et 40 pays dans le monde entier.
www.dtz.com/fr


DTZ France – 8 rue de l’Hôtel de Ville – 114 avenue Charles de Gaulle
92522 Neuilly sur Seine Cedex
Téléphone + 33 (0) 1 49 64 49 64 – Website : www.dtz.com



Agences immobilières à Toulouse


Züblin Immobilière : Chiffre d'affaires consolidé du 4e trimestre en hausse de 8,5%

Züblin Immobilière France Communiqué de presse : Züblin Immobilière France

Züblin Immobilière France, société foncière spécialisée dans l'immobilier tertiaire, annonce que son chiffre d'affaires consolidé pour l'exercice 2006/2007 clos au 31 mars 2007 s'élève à 3.651.211 EUR, dont 3.646.867 EUR de revenus locatifs, et 3.381.435 EUR de loyers.

Pour le 4e trimestre de l'exercice (du 01/01/07 au 31/03/07), le chiffre d'affaires consolidé ressort à 3.651.211 EUR dont 3.646.867 EUR de revenus locatifs (loyers et charges refacturés) et 3.381.435 EUR de loyers.
Les revenus locatifs progressent de 8,4% par rapport au 3e trimestre (du 01/10/06 au 31/12/06). Les acquisitions des immeubles de Jatte3 et Suresnes (effectuées en mars 2007) contribuent à la croissance des revenus locatifs du 4e trimestre de l'exercice pour 144.980 EUR. A périmètre constant, les revenus locatifs progressent de 4,2%.
Sur l'ensemble de l'exercice, les loyers facturés s'élèvent à 12.282.269 EUR.

A propos de Züblin Immobilière France
Züblin Immobilière France est une société foncière cotée ayant opté pour le statut SIIC, qui a vocation à investir dans l'immobilier tertiaire (bureaux, commerce, logistique). Son patrimoine immobilier est constitué de 6 immeubles de bureaux, situés à Neuilly-sur-Seine, Gennevilliers, Suresnes et Saint-Cloud.
Chiffres clés au 30 septembre 2006 :
* Patrimoine immobilier expertisé : 162 MEUR (droits de mutation inclus) * Loyers annualisés perçus : 12,1 MEUR
* ANR de remplacement : 14,06EUR par action


Les actions Züblin Immobilière France sont cotées sur le compartiment C d'Eurolist d'Euronext Paris SA - ISIN : FR0010298901

Contacts
Pierre Essig, Directeur Général, Züblin Immobilière France,
52 rue de la Victoire, 75009 Paris
Tél. +33 1 40 82 72 40, info@zueblin.fr
Emmanuel Huynh, Steve Grobet, NewCap., Communication financière
Tél. +33 1 44 71 94 94, Fax +33 1 44 71 94 90, zueblin@newcap.fr

Ce communiqué ne doit pas être diffusé aux Etats-Unis, au Canada, en Italie, en Australie ou au Japon.


Immobilier dans le Rhône


24 avril 2007

Senior’Valley : investir dans les résidences pour personnes âgées

Life’Valley La société Senior’Valley propose des investissements à fort rendement et sans apport personnel en Etablissements d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD). Elle s’appuie sur le statut fiscal de loueur en meublé professionnel (LMP) ou loueur en meublé non professionnel (LMNP) mis en place, en 1949, et qui permet de bénéficier d’importants avantages fiscaux consentis par l’Etat afin de résorber les besoins grandissants du service public en résidences sociales, notamment pour les personnes âgées dépendantes.

Fidèle à la stratégie qui fait le succès de Life’Valley, Senior’Valley privilégie trois exigences : la qualité, la sécurité et le cadre de vie.

Senior’Valley, c’est :
• 16 résidences médicalisées réparties sur l’ensemble du territoire
• des résidences qui respectent la dignité de l’individu dans un cadre de vie humanisé
• la gestion de plus de 1 000 logements, soit plus de 52 000 m2
• 300 salariés qui assurent les nombreux métiers nécessaires au bien-être des résidents : soins médicaux, entretien, restauration …

Le groupe assure son expansion tant par un développement externe en rachetant des résidences déjà en exploitation puis en les mettant aux normes du groupe, que par un développement interne en assurant la promotion en Vente en l’Etat Futur d’Achèvement (VEFA) de nouvelles résidences.

Le groupe LIFE’VALLEY en bref….
Créé en 1999, le groupe Life’Valley est un important opérateur commercial privé de résidences services pour l’hébergement des étudiants (Sun’Valley), des hommes d’affaires (Appart’Valley) et des personnes âgées (Senior’Valley). Avec plus d’une quarantaine de résidences en France, le groupe a réalisé, en 2005, un chiffre d’affaires de plus de 39 M€ et plus de 12 M€ de bénéfices. Life’Valley poursuit aussi sa dynamique de croissance à l’international. Après une première implantation en Chine, le groupe étudie des projets de développement en Turquie et au Maroc.


Contact Presse
Galivel & Associés - Carol Galivel / Audrey Auzolat - 01 41 05 02 02
2, rue Kléber - 92309 Levallois Perret Cedex - Fax : 01 41 05 02 03
galivel@galivel.com - www.galivel.com


Immobilier en Haute Vienne


23 avril 2007

Guy HOQUET L'Immobilier primé à Franchise Expo Paris 2007 pour la qualité de son information

Guy HOQUET l’Immobilier Depuis plusieurs années maintenant, l’Enseigne Guy HOQUET l’Immobilier ne saurait manquer ce rendez-vous incontournable qu’est Franchise Expo Paris.
Cette année, au delà d’un bilan très positif sur le plan quantitatif, c’est surtout la qualité des contacts qui a été tout particulièrement remarquée et appréciée. Porteurs d’un véritable projet personnel et professionnel, la plupart des visiteurs étaient déjà très bien informés sur les valeurs de l’Enseigne, insufflées par son Président fondateur, Monsieur Guy HOQUET.

Guy HOQUET L'Immobilier, Trophée de l’excellence 2007
Organisé chaque année par les membres exposants du Collège des Experts de la FFF*, ce concours récompense les Enseignes se démarquant par la qualité de leur accueil, la représentativité de leur concept et la qualité de l’information donnée aux visiteurs.
C’est dans cette catégorie que Guy HOQUET L'Immobilier s’est vu récompensé par le « Trophée de l’Excellence du stand donnant la meilleure information ». Très touché, M. Guy HOQUET déclare « cette distinction me va droit au cœur car comme peuvent en témoigner les anciens, je n’arrête pas de répéter : « je ne veux pas de baratin commercial ».
1er réseau en franchise immobilière certifié Norme ISO 9001, Guy HOQUET l’Immobilier a, une fois de plus, apporté la preuve de son professionnalisme et son sérieux en remportant ce trophée. « que M. Guy HOQUET a qualifié « d’honorant pour l’Enseigne et l’équipe ».

Une totale implication en franchise
Guy HOQUET, invité du Forum animé par Gérard TOUATI sur le thème « du statut de salarié à celui d'entrepreneur, préparez la transition » a, durant plus d’une heure, le lundi 26 mars, transmis la passion de son métier, à un auditoire très nombreux. De plus, cinq franchisés du réseau avaient spécialement fait le déplacement pour apporter leur témoignage, lors des conférences organisées par le salon.

Pour Guy HOQUET, l’une des valeurs de la franchise c’est le partage des expériences et la transmission du savoir pour un partenariat véritablement « gagnant – gagnant ».

Poursuivant son développement à un rythme soutenu, près de 550 agences et cabinets d’affaires ouverts partout en France, et plus d’une dizaine d’ouvertures chaque mois, le succès du réseau Guy HOQUET l’Immobilier, montre bien toute sa différence.

* Avec le soutien des Banques Populaires, de Reed Expo et de la FFF

Service presse :
FH Conseil / Contact : Fabienne Hervé et Solène Domont
8, av de la Cible - 13100 Aix en Provence
Tél. : 04 42 90 08 35 - Email : contact@fhconseil.fr


Immobilier en Isère


21 avril 2007

Prévention des discriminations dans le logement : La HALDE et la CNAB (Confédération Nationale des Administrateurs de Biens) signent une convention

La haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité (HALDE) et la Confédération Nationale des Administrateurs de Biens (CNAB) ont signé une convention, mercredi 18 avril 2007.

La CNAB est un syndicat professionnel qui rassemble les spécialistes de la gestion immobilière. Elle assure une mission de conseil, de mandataire et de gestion immobilière.

Cette convention a pour objet de favoriser un partenariat pour mieux prévenir les discriminations dans le secteur du logement privé, et promouvoir l’égalité réelle dans l’accès au logement.

Cette convention prévoit notamment :
- une sensibilisation des adhérents de la CNAB à la lutte contre les discriminations et à la promotion de l’égalité ;
- l’élaboration d’outils et la définition de bonnes pratiques pour éviter les comportements discriminatoires ;
- la constitution d’un groupe de travail réunissant les acteurs du logement privé ;
- des échanges d’informations entre les deux institutions.

La convention est signée pour une durée d’un an renouvelable. Elle fera l’objet d’une évaluation conjointe pour analyser ses résultats.

Contacts Presse
HALDE - Mayada Boulos au 01 55 31 61 36
CNAB – Valérie Jardat au 01 41 05 94 10


Immobilier dans le Loir et Cher


20 avril 2007

Kaufman et Broad : Assemblée Générale Ordinaire - Approbation du dividende en progression de 47% et du plan de rachat d’actions

Kaufman & Broad PARIS, le 20 avril 2007L’Assemblée Générale Ordinaire de Kaufman & Broad S.A. qui s’est tenue à Paris le 20 avril 2007 sous la présidence de Guy Nafilyan, a adopté l'ensemble des résolutions proposées.

Les comptes de l'exercice 2006 ont été approuvés ainsi que le versement d’un dividende de 1,32 € par action, en progression de 47%. Un acompte de 0,45 € ayant été versé en septembre 2006, le solde du dividende, soit 0,87 € par action, sera mis en paiement le 26 avril 2007.

Le Conseil d’Administration qui s’est tenu à l’issu de l’Assemblée Générale a renouvelé les mandats :
- de Guy Nafilyan, en tant que Président et Directeur Général pour la durée de son mandat d’administrateur, et
- de Joël Monribot, en tant que Directeur Général Délégué pour la durée du mandat de Directeur Général de Guy Nafilyan.

Par ailleurs, le même Conseil d’Administration a décidé de mettre en œuvre le programme de rachat d’actions dans les conditions et modalités définies dans la sixième résolution votée par l’Assemblée Générale Ordinaire.

Depuis plus de 35 ans, Kaufman & Broad conçoit, développe, construit et commercialise des maisons individuelles en village, des appartements et des bureaux pour compte de tiers. Kaufman & Broad est l’un des premiers Développeurs-Constructeurs français par la combinaison de sa taille, de sa rentabilité et de la puissance de sa marque.

Finance
Philippe Misteli
Directeur Général Adjoint Finance et Stratégie
01 41 43 44 05 - infos-invest@ketb.com

Presse
Valérie Copé
Solange Stricker & Associés
01 40 71 32 73


Immobilier en Savoie


Le premier portail immobilier Web 2.0

Site-leader-immobilier.fr Site-leader-immobilier.fr révolutionne le web immobilier en lançant le premier site entièrement dédié à l’internaute.

L’internet prend chez les français, une place prépondérante dans la recherche de biens immobiliers.
80% d’entre eux affirment utiliser internet lors d’une recherche d’appartement. Conscient de cette réalité, Site-leader-immobilier donne le maximum d’atouts et d’outils pour mettre en oeuvre la recherche et l’acquisition du logement de vos rêves.
Le web 2.0 n’avait pas encore atteint les sites immobiliers, c’est maintenant chose faite, site-leader-immobilier.fr suit la mouvance et propose l’offre de service globale la plus complète du marché pour les internautes.

Les petits + qui font toute la différence :

- Consultation systématiquement gratuite et sans limites.
- Alertes mails instantanées, de façon à être le premier sur l’affaire.
- Les tarifs du prix au m² dans 529 villes françaises
- 10 blogs/ forums de conseils liés à l’acquisition d’un bien (crédit, emménagement, travaux, loi carrez) pour débattre, prévoir et trouver des réponses.
- Cartes détaillées et photos satellites par google maps.
- 20 simulateurs et calculateurs gratuits pour chaque besoin.
- 69 € tout compris et illimité, l’offre aux agences la moins chère du marché.

Site-leader-immobilier.fr : Le trublion du net immobilier

« Il y a une réelle place à se faire au sein des professionnels de l'immobilier. Les agents ont de moins en moins de budget à allouer à la parution de leurs annonces. En cassant les prix, nous envoyons un signe fort à la profession, qui nous choisiront pour notre simplicité et la possibilité de diffuser la totalité de leurs biens pour un tarif unique ».

« Nous sommes actuellement en quasi monopole avec des gros acteurs qui imposent leurs tarifs, faute de concurrence. Ce ne sera plus le cas, nous avons la volonté de changer la donne de l'immobilier sur Internet ».

A propos de site-leader-immobilier.fr :
Crée fin 2006 par Marc Borgna, web entrepreneur qui surfe sur la deuxième vague Internet, ce site de petites annonces immobilières à vocation Low-Cost connaît une croissance exponentielle de 300% depuis le début de l’année. Son ambition est de dépasser la barre des 300 000 annonces d’ici fin 2007 pour devenir un acteur majeur du marché.


Contact presse :
Benjamin GAUFFRE
06 83 67 41 53 / 08 702 81 002
benjamin@site-leader-immobilier.fr


Immobilier à Marseille