30 mars 2007

Klémurs acquiert un portefeuille de 21800m² de locaux commerciaux en France

Klémurs Klémurs a signé ce jour l’acquisition auprès de la société d’investissement belge Mitiska de la société Cap Nord, propriétaire de 14 actifs commerciaux situés aux abords de grandes agglomérations françaises.

Le portefeuille immobilier acquis représente une surface totale de 21 816 m2, répartie en 22 unités locatives entièrement occupées. Le premier locataire, Mondial Moquette, représente environ 58% du revenu locatif. Présent au travers d’une quarantaine d’implantations en France, Mondial Moquette est un des premiers spécialistes français de l’aménagement et de la décoration des sols. Les autres surfaces sont occupées par de grandes enseignes dont L’Univers du sommeil (literie), Gemo (prêt-à-porter), Heytens (décoration), King Jouet (jouets), Autour de bébé (puériculture), Jean Delatour (bijouterie), Kiloutou (location de matériel) et Animalis (animalerie). Les baux ont une durée contractuelle de 9 ans et viennent essentiellement à échéance en 2015.

Les actifs de Cap Nord sont intégrés à des zones commerciales de premier ordre, essentiellement situées à la périphérie des grandes villes du quart Nord-Ouest de la France (Paris, Lille, Nantes, Rennes, Le Mans) mais aussi aux abords de Lyon, Clermont-Ferrand et Toulon. Outre le dynamisme des enseignes spécialisées présentes, ils bénéficient d’une grande facilité d’accès et d’un format leur conférant une bonne visibilité (1 500 m2 en moyenne). Leur attrait est également accru par leur localisation à proximité de distributeurs leaders de la grande consommation et de centres commerciaux importants dans lesquels Klépierre est parfois déjà propriétaire.

Le prix d’acquisition de la société Cap Nord s’élève à 28,1 millions d’euros. Il repose sur une valorisation immobilière des actifs de 37,2 millions, pour des loyers bruts attendus d’environ 2,3 millions d’euros en année pleine. Huit des quatorze actifs du portefeuille sont détenus en crédit-bail.

Commentant cette acquisition, Michel Clair, Président du Directoire de Klépierre, a déclaré : « Le portefeuille que Klémurs vient d'acquérir porte sur des actifs à potentiel, tous situés dans des emplacements commerciaux très recherchés, loués par des enseignes de renom bien positionnées sur leur marché. Cette transaction confirme l'existence pour Klémurs, à coté des centres commerciaux sur lesquels intervient Klépierre, d'un important gisement de murs de commerces de qualité permettant au groupe de répondre de manière globale aux besoins actuels des grandes enseignes.»

A propos de Mitiska
Mitiska est une société d’investissement active dans le commerce de détail. Elle est cotée à la Bourse Euronext (Bruxelles) sous le sigle MIT.
Mitiska concentre ses investissements sur des concepts de commerce de détail originaux et innovants, ainsi que sur des activités de support de la vente au détail. Mitiska entend accompagner ces entreprises, leurs dirigeants et leur direction afin de les aider à atteindre une nouvelle phase dans leur développement. Les participations détenues au 31 décembre 2006 incluent Brantano (285 magasins de chaussures et accessoires), AS Adventure (44 magasins d’articles « outdoor »), Fun (22 magasins de jouets et d’articles saisonniers).


A propos de Klémurs
Filiale du groupe Klépierre, Klémurs est une société foncière cotée sur l’Eurolist d’Euronext Paris (compartiment B). Elle a pour principal objet la constitution d’un portefeuille d’actifs immobiliers provenant essentiellement de l’externalisation du patrimoine des grands opérateurs commerciaux dans les domaines de la restauration, de la grande distribution, des services et du commerce de détail.
En s’appuyant sur les structures de développement et de gestion européennes de Klépierre, Klémurs se positionne comme un partenaire à long terme des grandes enseignes commerciales, auxquelles elle offre une solution optimisée pour leur immobilier.
Klémurs est gérée par Klépierre Conseil dont la présidence est assurée par Klépierre.
Disposant d’un portefeuille valorisé à 334 millions d’euros au 31 décembre 2006, Klémurs a pour objectif de tripler de taille dans un délai de 3 à 5 ans.


Contacts :

KLEMURS
Jean-Michel GAULT
Membre du Directoire de Klépierre
Tél. : 01 40 67 35 05
jean-michel.gault@klepierre.com

KLEMURS
Caroline FINTZ
Direction financière Klépierre
Tél. : 01 40 67 38 02
caroline.fintz@klepierre.com

KEIMA COMMUNICATION
Emmanuel DOVERGNE
Tél. : 01 56 43 44 63
emmanuel.dovergne@keima.fr


Agences immobilières dans l'Allier

29 mars 2007

La révolution Internet des agences immobilières

Site-leader-immobilier.fr Site-leader-immobilier.fr jette un pavé dans la marre des annonces immobilières du web, en proposant la première offre Low-cost du marché BtoB.

La portée du web en matière d’immobilier n’est plus à démontrer, en effet, il est devenu un acteur incontournable avec plus de 80% des requêtes immobilières effectuées sur le net.

Une offre illimité de 3 à 5 fois moins chère que l’ensemble du marché.

Site-leader-immobilier.fr simplifie la vie des agences immobilières et bouleverse le mode de fonctionnement des sites d’annonces immobilières.

Simplicité, économie et efficacité sont les maîtres mots du futur poids lourd de l’immobilier sur internet.

Avec une offre de 69 € illimité et tout compris, le calvaire est terminé pour les pros de l’immobilier.
Grâce à son interface simplifiée, déposer une annonce avec photo ou vidéo devient un jeu d’enfant.
La diffusion d’annonces immobilières n’a plus de limites. Ce site permet aux agents immobiliers de déposer autant d’offres qu’ils le désirent pour le même tarif unique.

Les petits + qui font toute la différence :

- 69 € tout compris et illimité
- Les tarifs du prix au m² dans 454 villes françaises
- 10 blogs de conseils liés à l’acquisition d’un bien (crédit, emménagement, travaux).
- Cartes et images satellites.
- 17 simulateurs et calculateurs gratuits.
- Consultation gratuite et sans limites pour le futur acquéreur.
- Totalité des logiciels immobiliers compatibles.

A propos de site-leader-immobilier.fr :
Crée fin 2006 par Marc Borgna, web entrepreneur qui surfe sur la deuxième vague Internet, ce site de petites annonces immobilières à vocation Low-Cost connaît une croissance exponentielle de 300% depuis le début de l’année. Son ambition est de dépasser la barre des 300 000 annonces d’ici fin 2007 pour devenir un acteur majeur du marché.


Contact presse :
Benjamin GAUFFRE
06 83 67 41 53 / 08 702 81 002
benjamin@site-leader-immobilier.fr


Agences immobilières en Haute Marne


Meilleurtaux : Chiffre d’affaires 2006 : +74% Résultat opérationnel : +16% - Perspectives 2007 : croissance et appréciation des marges

Meilleurtaux - Courtier en prêt immobilier Communiqué de presse : Meilleurtaux

Après 6 années de très fort développement, l'exercice 2006 a été marqué par une nouvelle croissance de l'activité de 74%, soutenue par d'importants investissements stratégiques : ouverture d'une deuxième plateforme téléphonique au Havre, de 16 nouvelles agences et lancement d'un réseau de 35 franchisés. Tous les secteurs d'activité ont participé à cette progression : Agences +70%, Plateformes +66% et démarrage Franchisés. Les partenariats avec les prescripteurs immobiliers se sont développés favorablement (+88%). La rentabilité a cependant été impactée au 4e trimestre par la montée en puissance moins rapide que prévue de la nouvelle plateforme du Havre.

Ces investissements stratégiques destinés à consolider le modèle de Meilleurtaux, porteront leurs fruits durant l'année 2007.

Cliquez pour agrandir Des investissements de croissance qui pèsent sur la rentabilité 2006

Le résultat opérationnel 2006 s'établit à 2,9 M€, en progression de 15,8%, soit un taux de marge opérationnelle de 6,4%. Comme annoncé lors de la publication du chiffre d'affaires annuel, cette baisse du taux de marge opérationnelle par rapport à 2005 s'explique par la montée en puissance moins rapide que prévue de la nouvelle plateforme du Havre lancée en mars 2006.

Parallèlement, la croissance de l'activité des agences en fin d'année n'a pas permis de compenser le retard d'activité du Havre. Les autres développements 2006 (franchises, assurance emprunteur) sont en ligne avec les attentes ; ils s'inscrivent dans le cadre d'une stratégie dynamique de prise de part de marché.

Poursuite de la croissance et amélioration de la rentabilité en 2007

Les investissements réalisés en 2006, associés à la mise en œuvre d'un plan d'amélioration des marges, permettent à Meilleurtaux d'anticiper pour 2007 une croissance de l'activité de plus de 20% et un objectif de marge opérationnelle de 10%.

Dès décembre 2006, Meilleurtaux a engagé un plan d'action pour optimiser le fonctionnement des deux plateformes téléphoniques et renforcer les synergies avec les agences. La réduction du nombre d'ouvertures d'agences et les résultats obtenus en assurance emprunteur contribueront également à l'amélioration des marges. Compte tenu du cycle de traitement des dossiers de 4 à 5 mois, les actions engagées produiront leurs effets progressivement sur l'année 2007.

Meilleurtaux a créé fin 2006 un département Restructuration de crédit qui produira ses premiers résultats en 2007.

Un début d'année conforme aux prévisions

L'évolution de l'activité observée début 2007 est conforme aux prévisions : le chiffre d'affaires du 1er trimestre devrait être en ligne avec les prévisions annuelles, le nombre de nouveaux dossiers déposés sur le site constitue un nouveau record d'activité dans l'histoire de Meilleurtaux, + 40% par rapport au 1er trimestre 2006.

Fort de la notoriété de sa marque, de sa capacité de distribution multi-canal par Internet et en agences, et de l'enrichissement progressif de son offre de services, Meilleurtaux poursuit sa stratégie et dispose d'un positionnement très favorable pour profiter de la croissance du marché du courtage.

Prochain rendez-vous : Publication du chiffre d'affaires du 1er trimestre le 19 avril 2007

Meilleurtaux est cotée sur Eurolist C - Code ISIN : FR 0010187096 - Mnemo : MEX

A propos de la société Meilleurtaux – www.meilleurtaux.com
L'activité principale de la Société Meilleurtaux, créée en 1999, consiste à conseiller les particuliers souhaitant contracter un crédit immobilier et à les mettre en relation avec les établissements bancaires susceptibles de leur accorder le meilleur taux de crédit, en fonction des caractéristiques de leur projet. Le particulier peut avoir recours au service Meilleurtaux soit à partir du site Internet meilleurtaux.com et des plateformes téléphoniques, soit au travers du réseau d'agences Meilleurtaux constitué à partir de 2001.


Contacts

Meilleurtaux
Christophe Crémer
Président
Tél : 01 41 97 99 10
chcremer@meilleurtaux.com

ACTIFIN
Communication financière
Stéphane Ruiz - J-Yves Barbara
Tel : 01 56 88 11 11
sruiz@actifin.fr -jybarbara@actifin.fr

HDL Communication
Relations média
Bruno Lorthiois - Hervé de Laitre
Tél. 01 58 65 00 70
blorthiois@hdlcom.com - hdl@hdlcom.com


Immobilier dans l'Indre


28 mars 2007

VM Matériaux : Croissance des résultats 2006 et perspectives 2007 favorables

VM Matériaux Activité : dépassement de l'objectif annuel
Fort de son positionnement (3 activités –Négoce, Béton, Menuiserie Industrielle-, marchés du Grand Ouest particulièrement soutenus dans la construction) et de sa politique commerciale dynamique, le groupe VM Matériaux a enregistré en 2006 un chiffre d’affaires de 503,7 M€, en hausse de 9,6 % (+ 8,3 % à périmètre constant) par rapport à celui réalisé en 2005.
Ainsi, l’objectif de chiffre d’affaires annuel, revu à la hausse en octobre dernier (498,5 M€, + 8,5 %), est très nettement dépassé, l’activité du 4ème trimestre ayant été particulièrement soutenue (+ 13,3 %).
Les trois activités du groupe ont participé à cette performance.

Cliquez pour agrandir Nouvelle croissance des résultats
Dans un contexte concurrentiel accru, le Groupe a réussi à maintenir le niveau de sa marge brute.
Le plan d’ouvertures de nouvelles agences, initié en 2005 et qui s’est poursuivi en 2006, ainsi que les investissements publicitaires ont légèrement pesé sur le résultat opérationnel courant qui progresse cependant de 3,9 % par rapport à celui de 2005. Le résultat net part du Groupe augmente de 6,4 % à 15,8 M€.

Structure financière de nouveau renforcée
Au 31 décembre 2006, le Groupe présente des fonds propres de 74 M€ faisant ressortir un ratio d’endettement de 36 % contre 54 % au 31 décembre

Dividende : + 6,7 %
Une distribution d’un dividende de 1,60 € par action, en croissance de 6,7 % par rapport au dividende 2005, sera proposée à l’Assemblée Générale qui se réunira le 25 mai 2007.

Nouvelles acquisitions en 2007
Depuis janvier 2007, plusieurs opérations de croissance externe ont été réalisées. Ainsi, en mars, VM Matériaux a effectué sa cinquième acquisition de l’année : 50 % du capital de Point Bois, société de négoce et de transformation de bois en Guyane (CA : 3,3 M€, 10 collaborateurs).
L’ensemble des opérations de croissance externe devrait représenter pour 2007 un chiffre d’affaires additionnel d’environ 54 M€.

Perspectives favorables
La dynamique du secteur de la construction et de la rénovation en France, et plus particulièrement sur les régions du Grand Ouest, permet au groupe VM Matériaux d’anticiper une nouvelle année de croissance de son activité avec un objectif de chiffre d’affaires consolidé de 585 M€ (+ 16,1 % à périmètre courant, + 5,4 % à périmètre constant), et le maintien du taux de rentabilité.
Le Groupe reste par ailleurs toujours à l’écoute de nouvelles opportunités de croissance externe sur un marché en consolidation.

Prochaine publication : Chiffre d’affaires du 1er trimestre 2007, le 15 mai 2007.

A propos de VM Matériaux
VM Matériaux est centré sur l’univers du Bâtiment, à travers 3 domaines d’activité :
- le Négoce de matériaux (74 % du chiffre d’affaires géré) : distribution de matériaux de construction pour le bâtiment et les travaux publics, au travers d’un réseau de 89 agences spécialisées offrant à une clientèle de professionnels ou d’ «auto-constructeurs », conseil et proximité ;
- l’industrie du Béton (13 %) : béton industriel, préfabriqué et prêt à l’emploi ;
- la Menuiserie industrielle (13 %) : gamme complète de menuiseries pour l’extérieur (fenêtres en PVC, aluminium ou bois, volets roulants, portes d’entrée) et charpentes industrielles.

Groupe multirégional d’origine vendéenne, fort d’un effectif de 2270 salariés, VM Matériaux se développe sur les régions du Grand Ouest et Outre-Mer.


VM Matériaux est coté sur l’Eurolist, Compartiment B.
Indices : SBF 250, CAC Mid & Small 190
Codes : ISIN FR0000066540, Reuters VMMP.NT, Bloomberg VMM.FP, Mnémo : VMMA

Contacts :

Philippe AUDUREAU, Président du Directoire
Alain MARION, Directeur Général et Financier
Tel : 02 51 08 08 08
directoire@vm-materiaux.fr

Edouard MIFFRE- Relations Analystes/Investisseurs
Agnès VILLERET - Relations Presse
Tel : 01 53 67 36 36


Immobilier en Vendée


Naissance d'un nouvel acteur dans le secteur de l'immobilier et de l'hôtellerie

Mandarine Group MANDARINE GROUP, société anonyme de droit français au capital de 37 383 320 euros, inscrite sur le Marché Libre d’Euronext Paris sous le code MLDAR (FR 0010439513) vient d’acquérir pour un montant de 111 399 960 euros la société Mandarine SA (MANDALUX) , inscrite au registre de commerce de Luxembourg sous le numéro RCSL B 117-805.

Le capital de la société luxembourgeoise est composé de 4 000 000 d’actions « fully diluted ». MANDALUX détient des participations dans les sociétés suivantes:

Au Maroc

- Mandarine Gestion (capital de 300 000 MAD)
- Mandarine Conception (capital de 2 000 000 MAD),
- Mandarine Développement (capital de 5 000 000 MAD),
- Mandarine Hôtels (capital de 300 000 MAD),
- Mandarine Bien Etre (capital de 300 000 MAD).
(Nota : MAD = Dirham marocain - 1 euro = 11 MAD)

En Suisse

- Mandarine Helvética (capital de 500 000 CHF)
(Nota : 1 euro = 1,6 CHF)

Tous les anciens actionnaires de la société MANDARINE SA (MANDALUX) ont décidé de profiter des perspectives de développement de l’activité pour participer à une augmentation des fonds propres de MANDARINE GROUP S.A. (France) en convertissant leurs créances en actions de la société française inscrite sur le Marché Libre.

C’est dans ces conditions que le Conseil d’Administration de MANDARINE GROUP SA a constaté la réalisation définitive de l’augmentation de capital réservée de 111 399 960 € soit une augmentation de capital au nominal de 37 133 320 € par émission de 3 713 332 actions, effectuée en conformité avec les délégations qui lui ont été consenties par l’assemblée générale du 16 janvier 2007.

Suivant les conditions de l’émission, à chaque action nouvelle émise était attaché un BSAB, soit un nombre maximum de 3 713 332 BSAB. Chaque lot de 3 BSA donne droit de souscrire à une action nouvelle en numéraire au prix unitaire de 30 €, pendant une période d’exercice limitée à 30 jours, soit jusqu’au 15 avril 2007. Le reclassement des BSAB non exercés par leurs titulaires a été confié à la société de bourse néerlandaise AEK (Amsterdam Effectenkantoor).

Si tous les BSAB sont exercés, MANDARINE GROUP S.A. procédera à une augmentation complémentaire de fonds propres d’un montant maximal de 37 133 310 euros soit, une augmentation de capital au nominal de 12 377 770 €. Chaque BSA non exercé au 15 avril 2007 sera annulé.

Dés lors le capital actions de MANDARINE GROUP SA, inscrite au Marché Libre d’Euronext Paris sera le suivant :

- Actions émises le 7 mars 2007 : 25 000
- BSAR émis le 7 mars 2007: 200 000
- Augmentation de capital du 15 mars 2007 : 3 713 332
- Augmentation de capital suite aux BSAB : 1 237 777
- Capital actions « fully diluted » au 26 mars 2007 : 5 176 109

(Rappel : valeur nominale de l’action : 10 euros ; dernier cours de l’action au 26 mars : 41,6 euros)

Organes de direction et de contrôle

(i) Conseil d’administration

- Jean-Marie SANTANDER, Président (56 ans). Ingénieur du Conservatoire National des Arts et Métiers et titulaire de deux diplômes de troisième cycle en finance et en management, il est le co-fondateur et le Président Directeur Général de THEOLIA. Il aura à cœur de transmettre à MANDARINE GROUP les méthodes et la stratégie qui ont conduit THEOLIA vers les sommets.
- Omar ESSAKALLI, Administrateur , (54 ans). Architecte et Docteur en urbanisme, partenaire de Monsieur Jean-Marie SANTANDER depuis de nombreuses années, il dispose d’une expérience de premier plan pour gérer le Groupe.
- Philippe PERRET, Administrateur (42 ans). Sup de Co Paris et après un long parcours dans des banques françaises (Société Générale, Banque Worms, CIC Lyonnaise de Banque), Philippe PERRET est devenu le Directeur des Opérations Financières du Groupe THEOLIA. Il aura pour mission de transmettre au management du Groupe MANDARINE ses compétences et savoir-faire qui sont également à l’origine du succès du Groupe THEOLIA.
- A l’occasion de la prochaine assemblée générale, le management proposera au vote des actionnaires les candidatures de M. Bassim JAI HOKIMI (Maroc) et de M. Henri CALEF (France).
- Bassim JAI HOKIMI, (46 ans) Diplômé de l’Ecole Polytechnique Paris (X79), de Telecom Paris et de Stanford University. Parmi les fonctions occupées, il a été Directeur des systèmes d'information de Royal Air Maroc, Directeur Général de la banque de marchés Médiafinance au Maroc, Président du Groupe SNI-ONA. Il est actuellement Président d'ATLAMED (capital investissement), Administrateur de SNI et d'ONA et Membre du conseil de Bank-Al-Maghrib.
- Henri CALEF, (42 ans) est diplômé de l’ESC Grenoble, MBA HEC Paris et de formation juridique de haut niveau. Spécialisé dans les opérations de « corporate finance » et ancien associé de PriceWaterhouseCoopers, Henri CALEF a conduit de nombreuses opérations de fusions-acquisitions.

(ii) Direction Générale

- Omar ESSAKALLI assure les fonctions de Directeur Général (CEO) du Groupe. Il gère simultanément les opérations de MANDARINE GROUP S.A. et les sociétés marocaines dont il est le Président Directeur Général ou le Gérant.
- II sera secondé par François PERRIN (35 ans) qui l’assistera pour toutes les opérations du Groupe. François PERRIN sera également le Directeur Général de MANDARINE HELVETICA et dirigera les différentes opérations suisses. De formation doctorale en gestion, ancien conseil en évaluation des sociétés et Professeur de Finance, il apportera son expertise financière et garantira une structuration efficace du Groupe MANDARINE.

Omar ESSAKALLI sera également assisté

au Maroc de :

- Ghita ESSAKALLI (26 ans). Titulaire d’un bachelor of commerce de la prestigieuse école de McGill (à Montréal), Ghita ESSAKALLI occupe les fonctions de Secrétaire Générale,
- Jalal ABABOU (31 Ans). Ingénieur d’Etat en génie civil et après une solide expérience dans la gestion et la réalisation de projets immobiliers, Jalal ABABOU a rejoint le Groupe MANDARINE pour pérenniser sa croissance en qualité de Directeur du Développement,

en France de :

- Céline BERRY (40 ans). Précédemment Directeur de l’agence immobilière John TAYLOR à Monaco, Céline BERRY va rejoindre prochainement le Groupe MANDARINE en vue d’assurer son développement à l’international. Ses expériences et compétences vont participer au succès du Groupe.
Au total et à ce jour, le Groupe MANDARINE représente 40 personnes. De nouveaux collaborateurs doivent rejoindre le Groupe prochainement.

(iii) Commissariat aux Comptes

Commissaire aux comptes : Jean JOUVE, inscrit près de la Cour d’Appel d’Aix en Provence, domicilié 72 rue Saint-Jacques 13006 Marseille,

Commissaire aux comptes suppléant : Manuel IBANEZ, inscrit près de la Cour d’Appel d’Aix en Provence, domicilié 31 rue Saint-Sébastien 13006 Marseille.

Stratégie de Mandarine Group

MANDARINE GROUP développera ses activités dans la construction, la commercialisation et la gestion, pour compte propre ou pour le compte de tiers, d’opérations immobilières au Maroc et en Suisse. Le groupe a également pour vocation d’intervenir dans la gestion hôtelière et dans la création et la gestion de centre de cures et de remise en forme.

Dans le cadre de sa croissance organique, MANDARINE GROUP réalise d’ores et déjà quatre opérations immobilières au Maroc lui permettant de construire 1 664 appartements et villas, un golf de 18 trous, trois hôtels de luxe pour un total de 260 chambres, un centre de cures et de remise en forme, 3000 m² de bureaux et 1 400 m² de commerces pour un montant de plus de 4 milliards de dirhams sur 4 ans (363 M€).

Dans le cadre de sa croissance externe, MANDARINE GROUP est en cours d’acquisition en Suisse d’un important parc d’appartements à vocation résidentielle, d’un ensemble d’immeubles à vocation commerciale et d’opérations en cours de construction ou à construire.

En vue de structurer son implantation helvétique, MANDARINE GROUP a été à l’initiative de la création d’un fonds immobilier (MandImmo Fund). Ce fonds devrait prochainement être visé par les autorités suisses.

MandImmo Fund est un fonds de placement de droit suisse relevant de la catégorie des fonds immobiliers destinés à des investisseurs qualifiés selon l’article 6 de l’Ordonnance sur le placement collectif de capitaux du 22 novembre 2006 (OPCC). La direction de ce fonds immobilier sera confiée à ImmoFund, spécialiste helvétique.

Egalement et en vue de soutenir son développement, MANDARINE GROUP étudie la possibilité d’acquérir des structures existantes en France et en Espagne. D’autres destinations sont envisagées dans l’Europe des 27.

Jean-Marie SANTANDER, Président de MANDARINE GROUP : « Notre Groupe va intervenir dans un secteur en forte croissance, l’immobilier et l’hôtellerie et notamment l’immobilier touristique au Maroc. Le Groupe devrait progresser rapidement dans un pays stable à forte croissance. Les méthodes de stratégie et de création de valeur que j’ai mises en place en qualité de Président – Fondateur du Groupe THEOLIA et qui seront répliquées, devraient générer à minima les mêmes effets. C’est véritablement la naissance d’un nouveau Groupe, disposant d’un personnel aguerri, qui va progresser très rapidement et qui va capitaliser ses atouts en vue d’assurer à ses actionnaires des revenus stables et pérennes. »

L’activité au Maroc

Actuellement le groupe intervient sur 4 opérations au Maroc :

- Ksour Jenna : Sur un terrain de plus de 200 hectares dans la région de Marrakech, l’opération consiste à construire un golf, 40 appartements (500 m² par unité) et 80 villas de luxe (500 m² à 1 000 m² habitables par unité). Les travaux ont débuté il y a plus d’un an. Le groupe envisage de conserver pour son propre compte des appartements et des villas en vue de les « associer » à sa gestion hôtelière. MANDARINE GROUP construira pour son propre compte 3 hôtels (pour un total de 260 chambres) et un centre de cures et de remise en forme et les exploitera directement, créant ainsi une nouvelle chaîne hôtelière exclusivement marocaine.
- Zahrat Annakhil : Prés de Marrakech, sur la route de Fès, MANDARINE GROUP entreprend de construire 66 villas de 200 m² à 240 m² habitables. Ces réalisations seront cédées à des tiers dans le cadre d’une opération de promotion immobilière.
- Tamansourt : Dans la ville nouvelle, prés de Marrakech, le groupe entreprend de construire 414 logements sociaux et 684 maisons de village. Ces réalisations seront cédées à des tiers dans le cadre d’une opération de promotion immobilière. Le groupe construira également plus de 4 000 m² d’équipements communs.
- Tamesna : Dans la ville nouvelle, prés de Rabat, le groupe entreprend de construire 88 logements sociaux et 292 appartements. Le groupe construira également 3 000 m² de bureaux et 1 400 m² de commerces. Ces réalisations seront cédées à des tiers dans le cadre d’une opération de promotion immobilière.

Omar ESSAKALLI, Directeur Général (CEO) de MANDARINE GROUP : « Nos activités touristiques et immobilières au Maroc s’inscrivent dans le succès de la dynamique de développement économique et social que vit le pays. Nous ne sommes qu’au début de ce cycle de croissance qui offre des potentialités incontestables de développement pour MANDARINE GROUP. Quatre opérations d’envergure sont déjà en cours et d’autres devraient aboutir prochainement ».

L’activité voulue par les fondateurs au Maroc va ainsi s’étendre de la construction de logements sociaux à celle de villas de très grand luxe.

MANDARINE GROUP envisage de requérir l’inscription de ses titres sur le marché boursier de Casablanca, et ce, dans le cadre d’une double cotation Paris – Casablanca. A cet effet, la société est en relation avec la Société Générale Marocaine des Banques (SGMB).

Dans les prochaines semaines, MANDARINE GROUP envisage de solliciter l’admission de ses titres sur le Marché ALTERNEXT d’EURONEXT Paris. Un mandat de listing sponsor a été confié en ce sens à ATOUT CAPITAL.

L’activité de MANDARINE GROUP se positionne sur le marché en pleine expansion de l’immobilier au Maroc et sur des marchés européens. MANDARINE GROUP a pour objectif d’exploiter ses propres hôtels et centres de cures et de remise en forme. Le management du Groupe maîtrise l’ensemble des différentes étapes d'un projet : le développement et la conception, la construction clé en main (ou VEFA), la commercialisation et l’exploitation hôtelière.

MANDARINE GROUP est inscrite sur le Marché Libre d’Euronext Paris. A travers son exigence de performance financière MANDARINE GROUP souhaite offrir à ses actionnaires la possibilité d’intervenir simultanément sur le marché en forte croissance de l’immobilier et de la réalisation de complexes touristico – immobiliers de luxe au Maroc et dans un environnement stable offrant un caractère plus obligataire en Europe.

Pour plus d’information

Omar ESSAKALLI
Directeur Général
Tél : + 212 6113 82 10
oessakalli@mandarinegroup.com

MANDARINE GROUP SA
Société anonyme à Conseil d'Administration au capital de 37 383 320 €
Siège social : 10 rue Lord Byron 75008 Paris
RCS Paris 722 780 277

MANDARINE GROUP est inscrite sur le Marché Libre d’Euronext Paris sous le code
ISIN : FR0010439513
Mnémonique : MLDAR
BSAR : DARBS


Immobilier dans la Nièvre


MGM Constructeur lance la commercialisation aux pieds de l'Aiguille du Midi d’une prestigieuse Résidence de Tourisme

MGM Constructeur Attentif à ses choix d’implantation prestigieux, c’est à l’entrée de la station, au pied de l’Aiguille du Midi que MGM Constructeur va construire une toute nouvelle résidence de tourisme 4*, « Le Cristal Blanc », gérée par sa filiale CGH (Compagnie de Gestion Hôtelière.)

Au même titre que les actuels parkings, place et gare de départ du célèbre sommet, cette résidence fera partie intégrante du réaménagement du ce quartier hautement symbolique de Chamonix, totalement revu et corrigé par le célèbre architecte Jean-Michel Wilmotte.

Un concept architectural où modernisme (avec des façades largement épurées et vitrées) et authenticité (les matériaux nobles et naturels seront mis à l’honneur) vont vibrer à l’unisson, garantie d’un esthétisme en totale harmonie avec son environnement.

« Le Cristal Blanc » se composera de trois bâtiments distincts disposés autour d’un espace accessible au public et totalisera 48 appartements du 2 au 5 pièces bénéficiant pour la plupart de balcons ou loggias.

La grande majorité des appartements jouira d’une exposition plein SUD avec vue exceptionnelle sur la chaîne du Mont Blanc et l’Aiguille du Midi. Les autres expositions offriront également de magnifiques panoramas sur le Brévent et la Flégère au NORD, sur les Aiguillettes des Houches à l’EST, et sur l’Aiguille Verte et les Drus à l’OUEST.

Les appartements seront « prêts à vivre », spacieux, fonctionnels et très lumineux. Des prestations rares et de grande qualité seront proposées, ainsi qu’une décoration et une ligne d’aménagement intérieur particulièrement raffinées et contemporaines.

Le PLUS du « Cristal Blanc » : un confort absolu et des services haut de gamme. Salons de réception avec cheminée et ambiance feutrée, piscine couverte chauffée avec vue panoramique sur le plus haut sommet d’Europe, salle de fitness, saunas, hammams, jacuzzis…rien ne sera laissé au hasard pour assurer détente et bien être aux futurs visiteurs du « Cristal Blanc ». Sans oublier toute une gamme de soins, massages, enveloppements et cures spécifiques de remise en forme et préparation montagne et ski proposés par un centre Spas et Beauté Montagne.

INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES :

Commercialisation : Avril 2007
Début des travaux : Automne 2007
Livraison : Noël 2008
Prix moyen : 9000 € /m² HT
Adresse de la Résidence :
Route Blanche
74400 Chamonix

Contact MGM Constructeur
Anne EXTIER
ae@mgm-immobilier.fr
Tél : 04.50.09.62.63.
www.mgm-immobilier.com


Immobilier en Haute Savoie


27 mars 2007

CeGeREAL : Très bonnes performances et perspectives prometteuses

CeGeREAL Le Conseil d’administration de CeGeREAL s’est réuni le 26 mars 2007 pour arrêter les comptes de l’exercice de 9 mois clos au 31 décembre 2006.

Les chiffres clés sont les suivants:

Cliquez pour agrandir «Les résultats attestent à la fois de la solidité financière de la société et de la qualité de son patrimoine d’immeubles de bureaux. Ces atouts se traduisent par l’évolution positive de son titre depuis l’introduction en Bourse et par des perspectives favorables pour l’année 2007. » a déclaré Richard Wrigley, Président du Conseil d’Administration de CeGeREAL

Les loyers comptabilisés de l’exercice 2006 s’élèvent à 40,1 millions d’euros, contre 39,7 millions d’euros dans les comptes pro forma au 31 décembre 2005. Ce chiffre est conforme aux attentes, compte tenu de l’absence de vacance significative observée sur la période dans les trois ensembles immobiliers détenus par la société.

Valeur du patrimoine immobilier

La valorisation des ensembles immobiliers (hors droits) au 31 décembre 2006 s’établit à 963 millions d’euros et se décompose comme suit :
- Rives de Bercy 188 M€
- Europlaza 412 M€
- Arcs de Seine 363 M€
La juste valeur des ensembles immobiliers a crû de 95,4 millions d’euros au cours de la période allant du 1er avril 2006 au 31 décembre 2006, et de 40,6 millions d’euros au cours de la même période en 2005.

Dividende

Le Conseil proposera à l’Assemblée générale de fixer le dividende à 1,84 € par action au titre de l’exercice clos le 31 décembre 2006. Ce montant correspondant à 4,5 % de l’actif net réévalué (IFRS hors droits) est en ligne avec la stratégie présentée lors de l’introduction en bourse.

Commentaires sur les faits marquants et l’évolution de l’activité
La société a, conformément à ce qu’elle avait annoncé, opté pour le bénéfice du régime SIIC qui s’applique à compter de l’exercice ouvert le 1er avril 2006. Afin de bénéficier de cette option, la société a acquitté un impôt de 16,5% (« exit tax ») sur les plus-values latentes existant au 1er avril 2006 sur ses actifs immobiliers. Cette « exit tax » s’élève à 90 M€ payable par quart les 15 décembre de chaque année et pour la première fois au 15 décembre 2006.

Aucune vacance significative n’est à observer concernant les ensembles immobiliers au cours de l’exercice clos le 31 décembre 2006. Les baux conclus avec les locataires, de renommée nationale et internationale, sont en moyenne d’une durée de neuf ans.

Avec 2,9 millions de m2 commercialisés, 2006 aura été une excellente année pour l’immobilier de bureaux. Ce niveau exceptionnel dépasse de plus de 30% celui de 2005. Les secteurs d’affaires traditionnels et la première couronne ont été les premiers à en profiter, les quartiers d’affaires déjà bien établis comme La Défense et l’Ouest de la région parisienne suscitant un intérêt croissant chez les investisseurs. Ces deux secteurs où CeGeREAL possède deux de ses trois immeubles, ont à eux seuls concentré plus des deux tiers des engagements menés en France. Le stock de grandes surfaces disponibles et de qualité y a par conséquent diminué.

A Boulogne, où CeGeREAL détient son ensemble Arcs de Seine loué notamment à Bouygues Telecom et TF1, le vaste plan de réaménagement et de rénovation de la ville profite à tous les quartiers et ne fait que renforcer l’attractivité de cette zone pour un grand nombre de sièges sociaux.
L’Est parisien, où CeGeREAL détient l’immeuble Rives de Bercy, occupé par le Crédit Foncier, apparaît de plus en plus attractif pour les décideurs immobiliers. De nombreuses entreprises s’y implantent (Natixis, CDC, Accenture, Altadis…) et donnent naissance à de nouveaux quartiers d’affaires.

Les entreprises en recherche de nouveaux bâtiments ont été contraintes de raccourcir leurs délais de réflexion comme l’atteste la forte baisse du délai moyen de transformation. Le dernier trimestre 2006, durant lequel les demandes exprimées se sont accrues, a enregistré un délai moyen de quatre mois environ contre 6 mois en début d’année. Un tel contexte a bien évidemment entraîné une orientation à la hausse des loyers et une compression des avantages commerciaux accordés lors des négociations.

Stratégie et perspectives*

En concentrant son activité sur l’Ile-de-France, CeGeREAL a opté pour un marché majeur et solide. Son offre de grandes surfaces de bureaux (entre 30 000 et 50 000 m2) répond par ailleurs parfaitement aux attentes actuelles des grandes entreprises.
La stratégie du Groupe est claire et reste inchangée : assurer aux actionnaires un niveau de distribution élevé et régulier tout en cherchant à maximiser sa valorisation dans la durée, et poursuivre la mise en valeur de son portefeuille immobilier.

Les tendances observées en 2006 devraient se confirmer au cours de l’année 2007. La dynamique reste favorable : si la demande placée devrait accuser une légère baisse au cours du deuxième semestre de l’année, la rareté de l’offre d’immeubles de dernière génération, aux standards internationaux et dans les quartiers les plus recherchés, se poursuit. Les loyers « prime » devraient ainsi connaître une nouvelle progression en 2007, confortant une nouvelle fois le choix de CeGeREAL de se positionner sur le meilleur du marché.

* Source : CB Richard Elis

A propos de CeGeREAL
CeGeREAL est une société foncière spécialisée dont l’activité consiste à exploiter des actifs immobiliers de bureaux haut de gamme. Ses principaux locataires sont de grandes entreprises de renommée nationale et internationale, dont General Electric, Cap Gemini, TF1, Bouygues Telecom et Crédit Foncier de France.
La Société se positionne comme un acteur spécialisé sur les bureaux de toute première qualité. Son patrimoine est constitué de trois actifs très importants situés en "première couronne" parisienne. Leur valeur globale établie par l'expert indépendant CB Richard Ellis Valuation a été estimée au 30 septembre 2006 à environ 915,7 millions d'euros (hors droits de mutation).
La société a opté pour le régime fiscal dit "SIIC" (Sociétés d'Investissements Immobiliers Cotées) au mois de juin 2006, avec effet au 1er avril 2006.
Le 1er septembre 2006, l’action CeGeREAL a été introduite dans l'indice Euronext - IEIF "SIIC France et a par ailleurs rejoint l’indice SBF 250 le 28 décembre 2006.
www.cegereal.com


Contact presse :
Publicis Consultants
Aliénor Miens / 01 44 43 75 10 /
alienor.miens@consultants.publicis.fr

Communication financière :
Publicis Consultants
Antoine Denry / 01 44 43 65 80 /
antoine.denry@consultants.publicis.fr


Immobilier dans le Cher


L'immobilier des notaires sur abonim.com

Abonim Le site abonim.com continu à développer sa galaxie de services Web: après la géo localisation, les annonces vidéos, la diffusion sur Google et ses annuaires locaux, abonim.com propose aujourd'hui l'immobilier des notaires.

Les annonces de notaires constituent un véritable vivier de bonnes affaires, généralement méconnues des internautes qui prévilégient les annonces d'agences immobilières et de particuliers.

En plus des 160000 petites annonces immobilières de particuliers et de professionnels, le moteur de recherche d'abonim.com, permet d'effectuer une recherche immobilière sur plus de 25000 nouvelles annonces de notaires. De quoi trouver votre bonheur...

Cerise sur le gateau, ce service est proposé gratuitement aux internautes: chaque annonce comprend les coordonnées téléphoniques ou mails des offices notariales concernées.

Alors n'attendez plus, découvrez les annonces de notaires avec abonim.com ! Pour visualiser les annonces de notaires , rendez-vous sur abonim.com.


Immobilier en Gironde


26 mars 2007

Le MIPIM 2007 bat tous les records !

MIPIM 2007 Paris, le 26 mars 2007 - La 18ème édition du MIPIM qui s'est déroulée à Cannes en France la semaine dernière bat, encore une fois, tous les records ! Le Marché International des Professionnels de l'Immobilier a enregistré cette année une participation exceptionnelle de 26 210 personnes, qui correspond à une croissance de 22% par rapport à 2006.

La surface d'exposition, toujours plus diversifiée et impressionnante, comptait 24 464 m2, soit 18% d'augmentation par rapport à l'année passée. Le MIPIM a accueilli 8 537 sociétés venant de 83 pays, s'imposant de nouveau comme le rendez-vous annuel incontournable des professionnels de l'immobilier dans le monde.

L'envergure du MIPIM 2007 se récapitule en quelques chiffres :

* 26 210 participants (+22% comparé à 2006)
* 24 464 m² de surface d'exposition (+18% comparé à 2006)
* 83 pays représentés
* 8 537 sociétés participantes (+18% comparé à 2006)
* 2 523 sociétés exposantes (+11% comparé à 2006)
* plus de 6 000 investisseurs, utilisateurs finaux et groupes hôteliers

« Ces chiffres illustrent l'excellente santé du marché immobilier mondial qui bénéficie d'une accélération significative des transactions internationales et s'appuie naturellement sur la vitrine exclusive qu'est le MIPIM pour véhiculer sa prospérité » explique Nadine Castagna, directrice de la manifestation.

Parmi les grands marchés représentés au MIPIM, ceux du Moyen Orient et de la Russie se sont faits remarquer, avec une progression respective de 49% et 44% du nombre de sociétés participantes par rapport à 2006.

* Au Moyen Orient, Dubaï a renforcé sa présence mais s'est surtout vu rejoint par Abu Dhabi, le Qatar, le Koweit, le Sultanat d'Oman, l'Arabie Saoudite et Bahrein, pour constituer cette année enfin un pôle d'affaires représentatif de l'activité intense des Emirats Arabes Unis.

* Quant à la Fédération de Russie, elle gagne désormais la quatrième place du top 10 des sociétés participantes, juste derrière les trois pays européens traditionnellement leaders dans le secteur, que sont le Royaume-Uni, la France et l'Allemagne, qui progressent eux aussi fortement par rapport à 2006, notamment l'Allemagne avec un taux de 17%.

* On note aussi l'émergence de l'Inde qui annonce les frémissements d'un nouveau marché susceptible de bousculer les flux existants, avec une participation multipliée par 5 comparée à l'année dernière.

Le programme de conférences du MIPIM comptait cette année 40 sessions réparties entre un cycle de « Property talks », un cycle « On the road » dédié aux investisseurs et aux utilisateurs finaux, et un cycle de speed matching.

* Le designer urbain de notoriété internationale Daniel Libeskind a fortement marqué les esprits lors de sa conférence sur les tendances mondiales de l'architecture.

* Les têtes d'affiche tels qu'Henri Giscard d'Estaing s'exprimant sur la nouvelle génération Club Med ou Stelios sur le développement de ses easyHotels low cost, ont suscité un vif intérêt qui fait écho à l'attractivité que représente aujourd'hui l'immobilier touristique pour les investisseurs internationaux.

* L'attention s'est portée traditionnellement sur les opportunités d'investissement, notamment alternatifs, mais aussi sur des marchés régionaux spécifiques, comme celui des pays de l'Europe du Nord, ou certaines problématiques immobilières, comme la réduction des émissions de carbone dans la construction.

Les MIPIM AWARDS 2007 ont couronné, parmi 15 projets présélectionnés, les 6 réalisations suivantes. Gagnant de la catégorie Immeubles d'Habitation, la résidence Colliers Kirinda construite au Sri Lanka au lendemain du Tsunami, s'est aussi vu décerner un Hommage Spécial du Jury, présageant par ses qualités de développement durable la catégorie spécifique « Green Building » qui sera lancée au MIPIM l'année prochaine.

- Catégorie Centres d'Affaires: Pórtico - Madrid, Espagne
- Catégorie Centres Commerciaux: Europa Passage - Hambourg, Allemagne
- Catégorie Immeubles de Bureaux Rénovés: Belmont Court - Bruxelles, Belgique
- Catégorie Immeubles d'Habitation: Colliers Kirinda - Kirinda, Sri Lanka
- Catégorie Hôtels/Complexes Touristiques: Malmaison Oxford Castle - Oxford, Royaume-Uni
- Prix Spécial du Jury: 7 World Trade Center - New York, Etats-Unis

La prochaine édition du MIPIM se tiendra du 11 au 14 mars 2008 à Cannes.

Notes aux journalistes :
Reed MIDEM organise des marchés professionnels et internationaux qui se sont imposés comme des plateformes incontournables pour les acteurs-clés des secteurs concernés. Ce sont le MIPDOC, le MIPTV featuring MILIA, le MIPCOM JUNIOR et le MIPCOM (Télévision), le MIDEM (Musique), le MIPIM et le MAPIC (Immobilier) et GLOBAL CITY, le forum international des décideurs de la ville.

Reed MIDEM est une filiale de Reed Exhibitions (RX), la première société mondiale dans l’organisation de salons professionnels et grand public, qui propose 460 manifestations dans 38 pays, réunissant chaque année 90 000 distributeurs et 4 millions d’acheteurs du monde entier.


Pour plus d’informations, merci de contacter :

My-Lan CAO, Responsable du Service de Presse MIPIM
Tel: +33 (0)1 41 90 45 43
Email: mylan.cao@reedmidem.com

Audrey HAJIAAJ, Attachée de Presse
Tel: +33 (0)1 41 90 45 39
Email: audrey.hajiaaj@reedmidem.com

Web : www.reedmidem.com - www.mipim.com


Immobilier dans la Loire

Fadesa investira 450 Millions d'euros dans son premier complexe situé sur la côte Atlantique du Maroc

Plage Blanche Maroc Destiné à un public européen et marocain, le futur complexe sera composé de 8 hôtels et de plus de 5.000 logements de bord de mer. La Plage Blanche sera un complexe de haut standing situé en face des Iles Canaries.

La Corogne, le 26 mars 2007.- Le Groupe FADESA a été sélectionné sur concours par le gouvernement marocain pour le développement d’un complexe touristique de haut standing dans le sud du pays, dans la région de Guelmim – Smara, située sur la côte atlantique, en face des Iles Canaries. C’est donc aux pieds de la Plage Blanche, plage vierge de plus de 40 km, que la compagnie espagnole promouvra un complexe de grande envergure qui occupera une surface de 632 ha. et qui représentera un investissement de près de 450 millions d’euros.

FADESA y construira plus de 5.000 logements dont 1.338 appartements résidentiels, 865 villas résidentielles ; 1.850 appartements touristiques et 980 villas touristiques. La partie hôtelière sera composée de 8 établissements de 4 et 5 étoiles dont les ouvertures sont prévues pour 2012. La Plage Blanche comptera également, entre autres services et installations destinés aux loisirs, un terrain de golf de 18 trous, un centre commercial ainsi qu’un spa.

Situé sur un emplacement privilégié, à seulement 45 minutes de l’aéroport de Guelmin, la Plage Blanche se veut, grâce à sa localisation géographique, en face des côtes des Iles Canaries, l’une des futures destinations marocaines de référence pour les 365 jours de l’année. Outre son offre de services, le complexe comptera, en effet, sur un climat doux toute l’année avec des températures qui oscillent entre 17 degrés en hiver et 28 à 30 degrés en été.

Le complexe, qui s’adresse à un public espagnol, marocain et britannique de haut et moyen standing, entraînera la création de 13.000 emplois (directs et indirects) et sera réalisé en 8 ans environ. Ce complexe fait partie du projet stratégique Plan Azur Vision 2010, mis en place par le gouvernement marocain dans le but d’attirer 10 millions de touristes par an et de créer 600.000 nouveaux postes de travail.

FADESA au Maroc
En 2000, FADESA a été la première compagnie espagnole à promouvoir des développements immobiliers au Maroc. Six ans plus tard, c’est l’un des principaux investisseurs étrangers du pays grâce à ses investissements à Casablanca, Saïdia, Marrakech, Rabat, Agadir ou sur la côte de Smir. La compagnie espagnole joue ainsi un rôle très actif dans le Plan Azur Vision 2010 car il faut ajouter au projet de la Plage Blanche, le complexe Mediterrania Saïdia sur la côte nord du pays.

Situé sur un front de plage de 7 km., Mediterrania Saïdia se compose d’environ 3.000 logements et de 16.000 chambres d’hôtel, trois terrains de golf, des zones de loisirs et de services et un port de plaisance de 800 amarres. Ses deux premiers hôtels ouvriront d’ailleurs leurs portes l’année prochaine sous la houlette de Globalia et Barceló.

FADESA promeut, par ailleurs, un complexe résidentiel et s’est récemment adjugé, également sur la côte de Smir, deux autres projets : une zone résidentielle et un lieu de villégiature de la famille royale alaouite, qui représentent un investissement de plus de 470 millions d’euros. Au total, le Groupe va promouvoir, avec ces trois projets, des hôtels, des terrains de golf, des zones de loisirs et sportives et plus de 4.000 logements.

FADESA promeut, par ailleurs, deux autres complexes de grande envergure : d’une part, le Tanger City Center, la compagnie le développe en collaboration avec le Groupe Anjoca et implique au coeur de la baie de Tanger la construction de 850 logements, deux hôtels, un grand immeuble de bureaux ainsi qu’un centre destiné aux loisirs ; d’autre part, le complexe de haut standing situé dans la zone résidentielle de la Palmeraie de Marrakech, qui représente un investissement de 300 millions d’euros et qui disposera de plus de 2.600 logements, trois hôtels, un terrain de golf de 18 trous et un centre commercial.

FADESA compte enfin, au Maroc, deux résidences pratiquement achevés de plus de 2.600 logements à Rabat et Agadir ainsi que l’hôtel Barceló Casablanca, un hôtel de 4 étoiles Premium de 85 chambres, qui a été ouvert en mars 2006.

FADESA en bref :
Dirigée par Fernando Martín, FADESA est spécialisée dans le développement de grands projets immobiliers, allant des résidences principales et secondaires à des projets hôteliers et des terrains de golf. FADESA compte plus de 25 ans d’expérience et plus de 173.000 logements à son actif. Suivant son projet d’expansion internationale, FADESA est présente en Espagne, au Portugal, au Maroc, en Roumanie, en Hongrie, en Pologne, en France, au Mexique et en Bulgarie. En 2006, le Groupe a réalisé un bénéfice net consolidé de 230,4 millions d’euros, les recettes totales s’élevant à 1.281,1 millions d’euros.
Le 31 décembre 2006, le patrimoine foncier de FADESA s’élevait à 23,7 millions de mètres carrés potentiellement constructibles.


FADESA :
Belén Rey Asensio, Directrice de Communication du GROUPE FADESA.
Tel. 981 17 92 00; brey@fadesa.es

Contacts Presse :
Galivel & Associés - Carol Galivel - 01 41 05 02 02
2, rue Kléber - 92309 Levallois Perret Cedex - Fax : 01 41 05 02 03
galivel@galivel.com - www.galivel.com


Agences immobilières dans les Pyrénées Orientales

Objectif retraite : Améliorer votre retraite actuelle ou future avec les SCPI

PERIAL Qu’est ce qu’on attend d’un placement retraite ? Qu’il assure un revenu élevé et régulier en faisant courir le moins de risque possible au capital. Les SCPI* de rendement PF1, PF2 et PF Opportunité de PERIAL répondent parfaitement à ces critères.

• Fonctionnement : Les particuliers achètent des parts de SCPI. Avec l’épargne ainsi collecté, la SCPI va pouvoir acheter des immeubles qu’elle va louer. Chaque trimestre les porteurs de parts reçoivent un revenu provenant des loyers des immeubles … net de tous frais et sans aucun souci de gestion. Le risque d’impayé par les locataires est considérablement minimisé en raison du grand nombre d’immeubles possédés par la SCPI. Le rendement** est élevé, souvent supérieur à celui actuellement offert par un investissement immobilier en direct (immobilier défiscalisé, notamment). Ainsi, le savoirfaire des équipes de gestion de PERIAL a permis à la SCPI PF1 d’offrir à ses porteur de parts un rendement net, avant impôts, de 6,93% en 2006.

• La valeur des parts de SCPI est directement liée à celle des immeubles qu’elle détient. Elle évolue donc en fonction des marchés immobiliers. Le risque encouru par le capital investi est donc limité à une éventuelle diminution de valeur des immeubles eux-mêmes, en cas de conjoncture immobilière défavorable. A l’inverse, dans un marché immobilier porteur, les parts se valorisent. Ainsi, le prix des parts de la SCPI PF1 a augmenté de 6 % en 2006.

Ajouté au rendement de 6,93%, cette plus value fait ressortir une performance globale pour PF1 de 12,93% en 2006.

Comment préparer dès maintenant sa future retraite ? Tout le monde ne disposera pas d’un capital à investir au moment de son départ en retraite. Il faut donc anticiper. C’est dix ou quinze ans, voire plus, avant l’âge prévisible de cessation d’activité qu’il faut commencer à se constituer un capital. Même sans apport initial ! Il est en effet possible, et particulièrement intéressant, d’acquérir des SCPI à crédit. Le rendement offert étant supérieur au taux d’intérêt de l’emprunt, l’opération s’autofinance dans une proportion appréciable. Il est également possible de déduire de ses revenus fonciers les intérêts d’emprunts.

Exemple :
Acquisition de 65 parts de la SCPI PF Opportunité au prix de 915 € la part, soit un investissement total de 59 475 €. Le financement de cet achat s’articule de la manière suivante : Un apport de 20 000 € et un emprunt de 39 475 € à 4% (taux fixe) sur 15 ans. L’investissement génère un revenu mensuel de 340 € avec un capital s’élevant au bout de 15 ans à 69 739 €*…ce sans aucun effort d’épargne ! * avec une revalorisation minimum de 1%/an du prix de la part

Glossaire
* Une société civile de placement immobilier (SCPI) est une société autorisée à faire appel public à l’épargne, sous le contrôle d’un organisme officiel : l’Autorité des marchés financiers (AMF). Elle investit les capitaux collectés dans des immeubles, qu’elle gère intégralement. Après déduction de l’ensemble des frais de gestion et d’entretien des immeubles, elle reverse les loyers à ses associés, qui ne sont autres que les acquéreurs de parts. Les revenus distribués sont, pour l’essentiel, imposés comme des loyers, dans la catégorie des revenus fonciers.
** Le rendement est le rapport entre le loyer perçu et le capital investi. Exemple : pour un loyer de 6 € obtenu à partir d’un investissement de 100 €, le rendement est de 6 %


PERIAL en bref…
PERIAL, présidé par Eric Cosserat, est un groupe de sociétés spécialisé dans la gestion immobilière (asset management, property management) pour compte de tiers et dans la diffusion de produits immobiliers destinés à une clientèle d’investisseurs privés.
Son pôle PERIAL Asset Management gère notamment les SCPI « Participation Foncière » qui comptent parmi les plus importantes du marché, avec 550 millions d’euros de capitalisation et 22 000 associés. En 2006, PF1 a affiché un rendement net de 6,6 % et une valorisation de 6 %, soit une performance globale de 12,6 %. PF2 a fait valoir, pour sa part, un rendement net de 6,8 % et une valorisation de 8,1 %, soit une performance globale de 14,9 %. La performance globale de PF Opportunité est de 10 % soit 6,3 % de rendement et 3,7 % de valorisation. PERIAL Asset Management a été la 1ère société de gestion de SCPI à être certifiée du label qualité ISO.


Contact Presse
Galivel & Associés - Carol Galivel / Pascale Pradère - 01 41 05 02 02
2, rue Kléber - 92309 Levallois Perret Cedex - Fax : 01 41 05 02 03
galivel@galivel.com - www.galivel.com


Agences immobilières dans l'Oise


AST Groupe : Départ d’Ashley FERNANDES, Directeur Général Délégué

AST Groupe Alain TUR, Président du Groupe AST, annonce le départ concerté de Monsieur Ashley FERNANDES, Directeur Général Délégué.

Alain et Sylvain TUR, fondateurs et actionnaires majoritaires, souhaitent réaménager la direction générale et conduire ainsi le Groupe vers une nouvelle étape de son expansion.

Ils tiennent à remercier Monsieur Ashley FERNANDES de sa contribution à la structuration et au développement du Groupe AST au cours de ces trois années et lui souhaitent une poursuite de carrière conforme à ses voeux.

Agenda de publication
AST Groupe organisera une réunion SFAF le 4 avril 2007 aux Salons Hoche, Paris 8ème à 8h30 pour la publication de l’ensemble de ses résultats.

A propos d’AST Groupe:
Spécialiste de la maison individuelle
Promoteur, constructeur, et lotisseur
Rh. Alpes, Bourgogne, PACA, L. Roussillon, M. Pyrénées
235 collaborateurs au 15.01.07


Relations presse
Sophie COHEN-SOLAL
Responsable communication
sophie.cohen@ast-groupe.fr
Tél : +33 (0)4.72.81.42.37


Immobilier dans le Tarn et Garonne


DTZ, un acteur majeur en immobilier logistique

DTZ France DTZ, conseil international en immobilier d’entreprise, a conclu en France - via sa branche spécialiste en immobilier logistique - nombre d’opérations d’envergure avec des interlocuteurs majeurs du monde de la logistique

Les opérations les plus significatives étant :

- ProLogis et l'agglomération du Beauvaisis conseillés par DTZ dans le développement de 50 hectares sur la commune de Beauvais et d'Allonne (60). Projet qui doit développer à terme 150 000 m² de bâtiments et devrait générer entre 600 et 800 emplois.
Les premiers bâtiments devraient sortir de terre courant 2008 sur un terrain de 6 hectares dans la zone d’activités du Haut-Villé au Nord de Beauvais, première tranche qui devrait être rapidement doublée, soit en totalité 5 hectares de bâtis sur 12 hectares de terrain.
Sur la commune d’ Allonne un développement de 10 à 15 hectares de bâtis sur un parc de 40 hectares le long de l’ex-nationale 1 devrait voir le jour à moyen terme. C’est ce site, embranché fer, qui a convaincu ProLogis d’un développement dans le Beauvaisis.
ProLogis a signé une convention de partenariat avec les élus mardi 23 janvier 2007. La politique de ProLogis est de privilégier l’intégration de ce projet dans son environnement propre, de minimiser les impacts visuels et routiers et de s’inscrire dans une démarche de développement durable en traitant tous les aspects environnementaux comme l’énergie ou l’eau.
Ce nouveau projet QE s’inscrira donc dans le respect de cette éthique

- A Lyon Côtière, à 15 kms à l’Est de Lyon, DTZ a conseillé :
. ID Logistics dans la location d’une plate-forme logistique de 27 000 m² à Lyon Côtière (69) pour une durée de 24 mois. Il s’agit d’un bâtiment existant embranché fer, dont le propriétaire est une SCI privée. Loyer non communiqué.
. Graveleau dans la location d’une plate-forme à construire de 12 000 m² pour un loyer d’environ 47 € HT/HC /m² avec un bail de 6 ans. Mandant : PITCH PROMOTION.
Livraison du bâtiment en octobre 2007.

- A l’Isle d’Abeau (38), DTZ a conseillé ProLogis dans l’acquisition de l’ancienne plate-forme logistique Hewlett-Packard, l’ensemble du site représentant 55 000 m².

- A Meung sur Loire, dans la région d’Orléans, DTZ a conseillé PBM WOLLSELEY dans la location d’une plate-forme logistique de 23 000 m² à construire. La livraison du bâtiment est prévue en avril 2007. Le promoteur est ARGAN.
Notons que c’est, dans cette région, la seule transaction de cette importance réalisée en 2006.

Enfin, DTZ annonce avant la fin du 1er semestre 2007 la signature d’environ 200 000 m².
A suivre …


A propos de DTZ
Filiale française de DTZ plc, cotée à la bourse de Londres, DTZ est une société de conseil international en immobilier d’entreprise qui compte, en France, 4 branches d’activités : Transactions & Investissements, Expertise Immobilière, Asset Management, Consulting & Research. Avec un chiffre d’affaires de 45 millions d’euros réalisé en 2005 (franchises incluses) en fort développement en 2006 et 350 collaborateurs, DTZ connaît actuellement une progression constante sur son marché depuis plus de 3 ans. Le groupe DTZ compte plus de 10 000 personnes opérant dans 200 bureaux et 40 pays dans le monde entier.

www.dtz.com/fr

DTZ France – 8 rue de l’Hôtel de Ville – 114 avenue Charles de Gaulle
92522 Neuilly sur Seine Cedex
Téléphone + 33 (0) 1 49 64 49 64 – Website : www.dtz.com



Immobilier dans le Nord


Parcolog (Groupe GENERALI) loue 65 000m² à Brétigny-sur-Orge

PARCOLOG PARCOLOG (Groupe GENERALI) vient de signer une nouvelle implantation de 65 000m² sur son parc logistique de Brétigny-sur-Orge avec la location à la société CHEVALLIER de 2 bâtiments à construire (loyer : 52€/m²/an).

Ces 2 bâtiments embranchés fer seront livrés fin 2007 et destinés à des produits BSA Boissons Sans Alcool.

Parcolog : Brétigny-sur-Orge « PARCOLOG, développeur investisseur spécialisé en immobilier logistique, a confié la construction au promoteur CIBEX. Par ailleurs CIBEX a accompagné PARCOLOG dans l’adaptation des immeubles aux besoins spécifiques du locataire». PARCOLOG était conseillé par DTZ JEAN THOUARD.


Immobilier dans l'Essonne


23 mars 2007

Des bâtiments plus économes en énergie, pour faire baisser la facture de chauffage des français et lutter contre l'effet de serre

Ministère de l'emploi, de la cohésion sociale et du logement Communiqué de presse: Ministère de l'emploi, de la cohésion sociale et du logement

Jean-Louis Borloo, ministre de l'emploi, de la cohésion sociale et du logement, se réjouit de la publication au Journal Officiel du décret relatif à la performance énergétique des bâtiments existants.

Ce texte met en place pour la première fois en France, des exigences d'économie d'énergie dans les bâtiments existants, en complément des exigences applicables aux bâtiments neufs qui sont entrées en vigueur le 1er septembre 2006.

A compter du 1er novembre 2007, les chaudières, les fenêtres, les isolations, les radiateurs, les ballons de production d'eau chaude, les climatiseurs etc. installés à l'occasion de tous travaux de réhabilitation d'un bâtiment existant devront respecter des exigences de performance énergétique. A compter du 1er avril 2008, ces exigences seront renforcées pour les réhabilitations lourdes de bâtiments de plus de 1.000 m². Un arrêté précisera ces performances énergétiques.

En outre, à compter de 2008, les maîtres d'ouvrage devront réaliser une étude comparative de l'intérêt des différentes sources d'énergie avant toute réhabilitation lourde et toute construction neuve dès lors que le bâtiment fait plus de 1.000 m².

Parce que de nombreuses climatisations fonctionnent sans arrêt, consommant beaucoup d'énergie et provoquant des chocs thermiques importants pour le corps, les appareils de climatisation devront être réglés sur une température raisonnable, sauf contrainte d'usage particulière.

Enfin, les bâtiments publics doivent être exemplaires : dès 2008, les gestionnaires des bâtiments les plus importants devront afficher de manière visible du public le diagnostic de performance énergétique du bâtiment.

Certaines de ces dispositions vont au delà des prescriptions de la directive européenne sur la performance énergétiques de bâtiments de décembre 2002, la France souhaitant se positionner parmi les pays européens les plus mobilisés pour la lutte contre l'effet de serre.

En outre, les aides de l'ANAH, le crédit d'impôt, les certificats d'économie d'énergie, le livret de développement durable et la possibilité d'exonération de taxe foncière permettront d'aider financièrement les propriétaires qui réalisent ces investissements.

Jean-Louis Borloo appelle tous les professionnels du bâtiment à se mobiliser pour apporter leurs meilleurs conseils aux particuliers et propriétaires qui souhaitent faire des travaux d'économies d'énergie, parce que « la réduction des charges de chauffage est un enjeu majeur en termes de pouvoir d'achat et d'impact écologique ».


Immobilier en Charente Maritime


22 mars 2007

Analyse réalisée par la société Daniel Féau : Où en est le marché des appartements des beaux quartiers de Paris ?

FEAU et DAUCHEZ Principal acteur du marché parisien de l’immobilier « haut de gamme » (ventes supérieures à 1 M€), Daniel Féau intervient essentiellement dans les beaux quartiers de Paris (1er, 2e, 3e, 4e, 5e, 6e, 7e, 8e, 16e et 17e sud) et dans l’Ouest parisien (Neuilly Boulogne, St Cloud).

En 2006, le marché de l’immobilier des beaux quartiers a connu une forte croissance : le montant cumulé des transactions supérieures à un million d’Euros est estimé à 2,6 milliards d’euros, soit une progression de 40% par rapport à 2005. Le marché est resté géographiquement très concentré : 90% des transactions supérieures à 1 M€, enregistrées à Paris et dans les Hauts-de-Seine, ont été réalisées dans les quartiers précités.

Jusqu’à 3 M€, le nombre de ventes est en forte augmentation : + 47% pour les ventes de 1 à 2 M€, + 30% pour les ventes de 2 à 3 M€.
Cette forte progression est d’autant plus frappante qu’elle se renouvelle tous les ans depuis 2003 et qu’elle se trouve en contradiction avec la tendance observée sur le marché national. Malgré les échéances électorales, qui provoquent souvent un attentisme, le marché reste dynamique et semble même poursuivre sa progression : à ce jour, le chiffre d’affaires des quatre derniers mois des agences Daniel Féau et Belles demeures de France montre une hausse de 32% par rapport à la même période de l’année dernière. Il est à noter cependant un ralentissement de la hausse des prix (+ 1,75% d’un semestre à l’autre, en 2006). Mais ce ralentissement global cache des disparités croissantes : les grands appartements « lambda » destinés à la clientèle nationale ne progressent que très peu, voire pas du tout ; en revanche, les prix des appartements exceptionnels continuent de s’inscrire dans une tendance résolument haussière.

Le nombre de ventes supérieures à 3 M€ est stable : si la demande reste plus soutenue que jamais, Paris manque de biens correspondant aux standards internationaux. Ce marché des biens qui correspondent au standard international de luxe suit son évolution propre, en déconnexion du marché des biens de valeur destinés aux Français. Ces biens internationaux sont rares (quelques dizaines de ventes par an), et leur prix a connu, en 2006 notamment, des hausses significatives.

Une nouvelle clientèle étrangère

La clientèle étrangère (résidents fiscaux à l’étranger) se développe et représente aujourd’hui 20% des acquéreurs pour les ventes supérieures à 1 M€ et 70% des acquéreurs pour les ventes supérieures à 4 M€.

L’origine géographique des étrangers acquéreurs d’appartements de grand luxe tend à se diversifier. L’émergence récente d’acquéreurs venus de Russie et des pays de l’ex-bloc soviétique, mais aussi du Pakistan, d’Extrême-Orient et des pays du Golfe, traduit l’arrivée sur le marché immobilier parisien de ce que certains ont appelé la « planète new money » et qui a modifié la physionomie du marché de l’Art. Ces nouveaux multimillionnaires souhaitent diversifier leurs avoirs et préfèrent investir dans des pays aux institutions sûres et à monnaie stable.

Compte tenu de ses liens avec l’Afrique, Paris a toujours été une ville de prédilection pour les fortunes africaines à la recherche d’un pays sûr pour y placer une partie de leur patrimoine. Le phénomène était identique, dans une moindre mesure, pour les familles du golfe arabique. Mais ces dernières années ont vu arriver des acheteurs d’origines géographiques jusqu’alors inconnues. À titre d’exemple, le nombre de Russes achetant à Paris était insignifiant il y a encore cinq ou six ans. La clientèle russe est aujourd’hui bien présente, même si son augmentation se trouve bridée par l’absence de produits en parfait état procurant à son acheteur le statut social international auquel il prétend.

Enfin, on observe toujours ce chassé-croisé entre Français qui fuient la fiscalité hexagonale et étrangers qui achètent des « pied-à-terre » et qui peuvent aisément se protéger de l’ISF.

De manière plus générale, les chefs d’entreprise (25%) et les cadres supérieurs (24%) constituent la plus grande partie des acquéreurs du marché parisien de l’immobilier haut de gamme.
Du côté des vendeurs, 35% disent se séparer de leur bien pour monter en gamme (acheter plus grand, ou dans un meilleur immeuble, à une meilleure adresse…), 25% pour toucher du « cash », 20% à la suite d’une succession ou d’un divorce et 20% également pour quitter Paris(e partir le plus souvent à l’étranger).

Féau&Dauchez en bref …
Né en 1998 de la réunion de deux cabinets comptant parmi les plus anciens de Paris, Féau&Dauchez est spécialisé dans la transaction immobilière haut de gamme et l'administration de biens.
Le Groupe, comptant 13 agences réparties dans les beaux quartiers de la capitale et de la proche banlieue Ouest, exerce six activités sous les marques Daniel Féau, Belles demeures de France, Dauchez-Administrateurs de biens et Dauchez Copropriétés :
• la vente d'appartements et d'hôtels particuliers,
• la commercialisation d’appartements neufs en VEFA ou en état futur de rénovation,
• la vente par lot « à la découpe » ;
• la location d'appartements et d'hôtels particuliers,
• la gérance locative de biens ;
• le syndic de copropriétés.

En 2006, Féau&Dauchez devrait réaliser un montant d’honoraires de 38 millions d’euros correspondant à :
• 1,2 milliard d’euros de biens immobiliers vendus ou loués à Paris et dans l’ouest parisien,
• la gestion de 222 immeubles et 3.000 « lots diffus » pour le compte de leurs propriétaires, particuliers ou institutionnels, ce qui représente environ 6.000 locataires, et 1,2 million de m² dont 350.000 de bureaux,
• 300 immeubles en Syndicat de Copropriété.


Contacts presse :
Galivel & Associés - Carol Galivel - Audrey Auzolat - 01 41 05 02 02
2, rue Kléber - 92309 Levallois Perret Cedex - Fax : 01 41 05 02 03
galivel@galivel.com - www.galivel.com


Immobilier dans le Val d'Oise


La gestion locative, un bon plan ?

Ingencia L’immobilier semble être un sujet de prédilection des Français. Cependant être propriétaire n’est pas de tout repos et contrairement aux idées reçues, cela ne se résume pas qu’à la perception mensuelle des loyers. Pour ne plus se compliquer la vie avec toutes ces obligations, il existe une solution : la gestion locative professionnelle.

La gestion locative se définit comme un service de gestion immobilière rendu par un administrateur de biens moyennant rémunération sous forme d’honoraires. Après signature d’un mandat de gestion, le professionnel devient le seul interlocuteur du locataire, syndic…Il va effectuer différents types de prestations à votre place telles que la perception des loyers, la rédaction et l’émission des quittances, votre représentation aux assemblées générales, les appels d’offre pour travaux…Il faut aussi savoir que le métier de gérant est une profession réglementée. A ce titre les administrateurs de biens doivent en permanence s’adapter aux nouvelles exigences légales et offrir des garanties de qualité et de sérieux. La gestion locative peut être exercée de différentes manières allant de la solution la plus simple avec un minimum de services rendus à une gestion déléguée beaucoup plus complète.

Au-delà des contraintes administratives dont vous êtes libérés, les avantages sont aussi d’ordre financier.
En matière fiscale, le recours à un gérant ouvre droit à une déduction complète des honoraires de gestion. En quelque sorte l’Etat vous offre la possibilité de faire appel à un professionnel.

L’administrateur va vous faire réaliser des économies d’échelle en évitant des pertes de loyer lors des changements de locataires. En tant que gestionnaire et de par ses compétences vous aurez la garantie de dossiers locataires solides et solvables. Cela limitera les risques d’impayés et de responsabilité civile. Mieux armé de par ses connaissances techniques et l’importance se son portefeuille, votre gérant obtiendra de meilleurs prix auprès des artisans prestataires de services. Là encore le propriétaire économisera jusqu’à 10 à 15% pour ses travaux de réfection, voire jusqu’à 25 à 30% pour des services minute (comme remplacer un robinet). Il est à noter que ces menus travaux mobilisent souvent 6 à 7% d’un loyer annuel ! Avec tous ces avantages cumulés, le bailleur apparaît déjà gagnant et ça ne s’arrête pas là. En devenant l’intermédiaire entre le bailleur et le locataire, le gérant va libérer le bailleur de nombreux soucis et lui permettre ainsi de mieux préserver ses droits.

Le locataire s’y retrouve aussi car il a l’assurance d’un logement de qualité. Il fera d’autant plus confiance à l’agence que celle-ci devient le relais le plus fiable du propriétaire. La prise en charge de son bail aura un fort impact sur lui et le pari peut être pris qu’il aura envie de rester dans votre appartement plus longtemps. Si la gestion se passe vraiment comme ça, pourquoi ne pas y recourir ? Les agences Ingencia du XVième arrondissement parisien ne manqueront pas de répondre à toutes vos questions, le tout avec l’accueil d’un professionnel chaleureux !

Contact :
INGENCIA® Real Estate
44, rue de Lourmel
75015 Paris
Mail : info@ingencia.com
Web : www.ingencia.com


Immobilier dans la Manche

Züblin Immobilière acquiert 2 immeubles de bureau pour 76 M€ dans le quartier ouest des affaires de Paris

Züblin Immobilière France Communiqué de presse : Züblin Immobilière France

Züblin Immobilière France annonce l'acquisition de deux immeubles de bureau situés dans le quartier ouest des affaires de Paris.

La première acquisition résulte de la finalisation de la promesse de vente signée en février 2007 pour un immeuble situé sur l'île de la Jatte, 26 Bd du Parc -Neuilly, d'environ 9.115 m², dont les principaux locataires sont les laboratoires Roche et Yves-Saint-Laurent Beauté. L'acquisition est d'un montant de 60 MEUR, son rendement locatif net initial est de 5,6%.

La deuxième acquisition concerne un immeuble de bureau, récemment livré, situé à Suresnes (92), d'une surface d'environ 2.520 m2, et entièrement loué à la société Lexmark. La valeur de cet immeuble est estimée à 16 MEUR. Le rendement locatif net initial ressort à 5,35%.

Ces deux acquisitions sont financées par fonds propres et dettes bancaires selon la politique financière poursuivie par Züblin Immobilière France et par un prêt relais de 19 MEUR remboursable d'ici le 31 décembre 2007.

En dehors de toute variation de la valeur de marché des actifs et hors impact financier du prêt relais, ces deux opérations devraient accroître le résultat net IFRS de Züblin Immobilière France d'environ 2 MEUR en année pleine, soit environ 0,38EUR par action[1].

Un an après son introduction en bourse sur Eurolist, Züblin Immobilière a ainsi terminé la première phase de son programme de développement qui prévoyait un accroissement du patrimoine de 100 MEUR d'ici mi-2007. Züblin Immobilière entend poursuivre son développement avec le même rythme et les mêmes critères d'investissement, et donc investir, 300 MEUR supplémentaires d'ici fin 2009.

A propos de Züblin Immobilière France
Züblin Immobilière France est une société foncière cotée ayant opté pour le statut SIIC, qui a vocation à investir dans l'immobilier tertiaire (bureaux, commerce, logistique). Son patrimoine immobilier est constitué de 6 immeubles de bureaux, situés à Neuilly-sur-Seine, Gennevilliers, Suresnes et Saint-Cloud.

Chiffres clés au 30 septembre 2006 :
* Patrimoine immobilier expertisé : 162 MEUR (droits de mutation inclus) * Loyers annualisés perçus : 12,1 MEUR
* Actif net réévalué : 11,52EUR par action

Les actions Züblin Immobilière France sont cotées sur le compartiment C d'Eurolist d'Euronext Paris SA - ISIN : FR0010298901

[1] Nombre d'actions au 1er mars, soit 5.241.305


Contacts
Pierre Essig, Directeur Général, Züblin Immobilière France,
52 rue de la Victoire, 75009 Paris
Tél. +33 1 40 82 72 40, info@zueblin.fr
Emmanuel Huynh, Steve Grobet, NewCap., Communication financière
Tél. +33 1 44 71 94 94, Fax +33 1 44 71 94 90, zueblin@newcap.fr

Ce communiqué de presse ne constitue ni une offre de vente ni la sollicitation d'un ordre d'achat d'actions Züblin Immobilière France aux Etats-Unis d'Amérique ni dans tout autre pays où une telle offre serait contraire aux lois et règlements applicables. Les actions Züblin Immobilière France n'ont pas été, et ne seront pas, enregistrées au titre du United States Securities Act de 1933, tel que modifié (le "Securities Act de 1933"). Züblin Immobilière France n'a pas l'intention de procéder à l'enregistrement des actions Züblin Immobilière France au titre du Securities Act de 1933, ou de faire appel public à l'épargne aux Etats-Unis d'Amérique. Les actions ne sont disponibles et ne pourront être offertes ou émises qu'aux personnes habilitées et toute offre, sollicitation ou accord en vue de l'achat des actions existantes ou de la souscription des actions nouvelles ne pourra être réalisé qu'avec des personnes habilitées.
Aucune autre personne ne doit s'en remettre à ce communiqué. La diffusion du présent communiqué ou de tout autre document lié à la société doit être réalisée dans le respect des règles précitées.
Ce communiqué ne contient pas ou ne constitue pas une invitation ou une incitation à investir.
La distribution de ce communiqué dans certains pays peut constituer une violation de la législation applicable.
Ce communiqué ne doit pas être diffusé aux Etats-Unis, au Canada, en Italie, en Australie ou au Japon.



Agences immobilières à Paris

21 mars 2007

Visite virtuelle : Une vidéo pour votre bien immobilier

abonim Dans un contexte de fort engouement pour la vidéo, avec des sites comme YouTube ou Dailymotion, le site immobilier abonim.com annonce le lancement d’un service qui permet aux internautes de déposer avec leur annonce immobilière une vidéo de leur bien qu’ils auront crées eux même et cela en toute simplicité.

En donnant la possibilité à l’ensemble de ses abonnés d’ajouter gratuitement (jusqu’au 30 juin 2007) une vidéo à leurs annonces, abonim.com prend une longueur d’avance en proposant un service de vidéos immobilières dont le besoin va croissant pour les particuliers. Ce n’est pas un secret, une annonce avec vidéos est 9 fois plus visitée.
Les professionnels ont bien compris l’intérêt des visites virtuelles et abonim.com propose désormais aux particuliers de profiter eux aussi de ce média exceptionnel.

« En combinant la capacité de notre moteur de recherche d’annonces immobilières, la puissance de notre communauté d’abonnés et la qualité de nos outils de mise en ligne des vidéos, nous avons pour ambition de devenir la plateforme de référence pour le dépôt de vidéos immobilières des particuliers » (Michael Chouraqui, DG abonim.com) ».

Dans cette optique, le dépôt de la vidéo a été simplifié au maximum et les formats vidéos acceptés comprennent aussi bien les vidéos réalisées avec un caméscope qu’avec un téléphone portable. Si vous parvenez quand même à bloquer, une hotline est mise à disposition.…

De façon plus générale, le site abonim.com a été remodelé en profondeur avec l’ajout d’une rubrique spécifique dédiée aux vidéos et des outils de recherche pour faciliter la navigation Vous désirez, vous aussi, déposer gratuitement une vidéo de votre bien ? Rendez-vous sur cette page.


Agences immobilières dans le Finistère


Sun’Valley : investir dans les résidences étudiantes

Life’Valley La société Sun’Valley propose des investissements à fort rendement et sans apport personnel en résidences services destinées à l’hébergement des étudiants. Elle s’appuie sur le statut fiscal de loueur en meublé professionnel (LMP) ou loueur en meublé non professionnel (LMNP) mis en place en 1949 et qui permet de bénéficier d’importants avantages fiscaux consentis par l’Etat afin de résorber les besoins grandissants du service public en résidences sociales, notamment pour les jeunes.

Fidèle à la stratégie qui fait le succès de Life’Valley, Sun’Valley privilégie trois exigences : la qualité, la sécurité et le cadre de vie.

Sun’Valley, c’est :

• une dizaine de résidences étudiantes réparties sur l’ensemble du territoire, et notamment dans les principales villes étudiantes afin d’assurer un bon taux de remplissage et une meilleure rentabilité
• des résidences haut de gamme équipées de salles de fitness, piscines, salles informatiques
• la gestion de 1 500 appartements, soit près de 38 000 m2
• une quarantaine de salariés au service du bien-être des résidents : accueil, nettoyage quotidien des locaux et fourniture, sur demande, du linge de maison

Grâce à cet investissement, les contribuables trouvent le moyen de se ménager un complément de retraite, de réunir un patrimoine transmissible à leurs enfants ou tout simplement d’améliorer leurs conditions de vie.

Le groupe assure son expansion tant par un développement externe en rachetant des résidences déjà en exploitation puis en les mettant aux normes du groupe, que par un développement interne en assurant la promotion en Vente en l’Etat Futur d’Achèvement (VEFA) de nouvelles résidences.

Le groupe LIFE’VALLEY en bref….
Créé en 1999, le groupe Life’Valley est un important opérateur commercial privé de résidences services pour l’hébergement des étudiants (Sun’Valley), des hommes d’affaires (Appart’Valley) et des personnes âgées (Senior’Valley). Avec plus d’une quarantaine de résidences en France, le groupe a réalisé, en 2005, un chiffre d’affaires de plus de 39 M€ et plus de 12 M€ de bénéfices. Life’Valley poursuit aussi sa dynamique de croissance à l’international. Après une première implantation en Chine, le groupe étudie des projets de développement en Turquie et au Maroc.


Contact Presse
Galivel & Associés - Carol Galivel / Audrey Auzolat - 01 41 05 02 02
2, rue Kléber - 92309 Levallois Perret Cedex - Fax : 01 41 05 02 03
galivel@galivel.com - www.galivel.com


Immobilier dans l'Eure